Au moment de l'impact...

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Au moment de l'impact...

Message  Sha're le Mer 25 Juil 2007 - 15:34

Qui a été touché en 1er ? Ceux qui sont morts sur le coup ou presque.


Ce serait bien si on parlait de ce que faisaient les passagers et membres de l' équipage à ce moment là. Si vous avez des noms c' est encore mieux.
La majorité des passagers étaient couchés, certains hommes de 1ère étaient restés au fumoir.
Phillips continuaient à envoyer et recevoir des messages privés, il a ressenti une petite secousse et a pensé que le Titanic devrait retourner à Belfast pour des réparations. Bride dormait à côté.
Je crois que Smith dormait lui aussi dans sa cabine ainsi que Lightoller.
Fleet et Lee se trouvaient dans le nid-de-pie.
Moody à la Timonerie, Murdoch effectuait son quart.

A vous ! ouf

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
avatar
Sha're
Admin
Admin

Féminin
Age : 36
Messages : 12693
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au moment de l'impact...

Message  Joris le Mer 25 Juil 2007 - 17:26

Robert Hitchens était à la barre
Je crois que Margaret "Molly" Brown était dans le café véranda
Thomas Andrews était dans sa cabine en train de récapituler les anomalies qu'il avait remarqué sur son navire depuis le début de la Traversée
Joseph Bruce Ismay dormait probablement

Voilà, un peu près

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent cinq ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

avatar
Joris


Masculin
Age : 25
Messages : 10199
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

http://walygator-all-.wifeo.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au moment de l'impact...

Message  Sha're le Jeu 30 Aoû 2007 - 9:37

Par le membre Titanic :

Sur la passerelle, le 1er lieutenant Murdoch, malgré ses gants en cuir, frotte ses mains et relève le col de sa veste, il scrute la nuit claire froide.
Le 4ème lieutenant Joseph Boxhall a fini son quart et va dormir dans sa cabine, l' officier Moody est à son poste dans la timonerie près du quartier-maitre Hichens à la barre également.

Le quartier-maitre Olliver règle la luminosité de la lampe de compas. Smith est dans sa cabine parti dormir un peu. De temps en temps Moody vérifie la temperature extérieure qu'il note sur journal de bord, il regarde aussi l' indicateur de vitesse pour savoir à combien de noeuds le navire navigue.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
avatar
Sha're
Admin
Admin

Féminin
Age : 36
Messages : 12693
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au moment de l'impact...

Message  Anne-Aymone57 le Ven 31 Aoû 2007 - 11:25

Le commandant Smith était en ce soir du 14 avril à un dîner donné en son honneur. Dîner lors duquel il pensa beaucoup au fait que le navire traversait une zone de glace. Il s'est donc retiré de table très tôt en s'excusant.
Smith et Lightoller discutèrent pendant un long moment sur la température et sur le danger. Smith lui dit, avant d'aller se coucher, de l'avertir immédiatement en cas de problème concernant tout ça.
avatar
Anne-Aymone57


Féminin
Age : 32
Messages : 4348
Inscrit le : 29/12/2006
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au moment de l'impact...

Message  Sha're le Ven 31 Aoû 2007 - 19:19

Si Smith avait été sur la passerelle, est-ce lui qui aurait donné les ordres pour éviter l' iceberg ou toujours Murdoch ?

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
avatar
Sha're
Admin
Admin

Féminin
Age : 36
Messages : 12693
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au moment de l'impact...

Message  Anne-Aymone57 le Sam 1 Sep 2007 - 12:00

Je pencherais plutôt pour Smith, vu que c'est le Commandant. Mais bon, c'est sans certitude.
avatar
Anne-Aymone57


Féminin
Age : 32
Messages : 4348
Inscrit le : 29/12/2006
Localisation : Lorraine

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au moment de l'impact...

Message  Pierre-20 le Sam 1 Sep 2007 - 23:27

c'est Murdoch qui c'est occupé de tout le Commandant a était a une fete en sont oneur et puis et allé sur la passerelle pour donné des dernieres instructions puis et allé se couché revéille par les vibration du choque il coure a la passerelle ismay se laive lui aussi va sur la passrelle puis demande qu'on aille chercher Andrews qui dorme sous les plans du navire rire
avatar
Pierre-20


Masculin
Age : 23
Messages : 1232
Inscrit le : 08/04/2007
Localisation : Corse (20) ou dans la salle de réception.

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au moment de l'impact...

Message  Sir Cosmo le Jeu 21 Aoû 2008 - 23:07

Lowe comme la plupart des membres d'equipages fut reveillé par la collision et arriva au plus vite sur le pont .
avatar
Sir Cosmo


Masculin
Age : 24
Messages : 3437
Inscrit le : 17/08/2008
Localisation : Au pied du grand escalier ...

http://www.SirCosmo.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au moment de l'impact...

Message  lolo navratil le Mer 1 Oct 2008 - 9:18

D'après les témoignages, Andrews ne s'est pas rendu compte de la collision, il l'a su quand l'équipage est venu le chercher pour vérifier les dégâts.
Cameron a un peu exagéré quand on voit dans le film, Andrews qui voit son vin bouger.

lolo navratil


Masculin
Messages : 45
Inscrit le : 26/09/2008
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Au moment de l'impact

Message  yarra le Sam 26 Mai 2012 - 15:27

C'est le commandant qui donne les ordres , si du moins il se trouve à la passerelle , lieu ou il aurait du se trouver puisqu'il était au courant des icebergs qu'il allait croiser . Le personnelle de passerelle aurait du être doublé , la vitesse diminuée mais assez rapide toutefois pour virer au plus vite car ce n'est pas une petite masse . Quant aux ordres qu'a reçu le barreur , ils sont correctes pour l'époque et pour la marine Anglaise . L'erreur est d'avoir ordonné de stopper les machines et de battre en arrière .
avatar
yarra


Masculin
Messages : 665
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au moment de l'impact...

Message  Drawing le Jeu 9 Oct 2014 - 23:17

Je remonte ce très vieux topic car j'ai une petite correction à faire à propos de Molly Brown , elle n'était pas au café véranda au moment de l'impact mais dans sa cabine , entrain de lire dans son lit ;)
avatar
Drawing


Masculin
Messages : 34
Inscrit le : 14/09/2014
Localisation : Grenoble

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au moment de l'impact...

Message  Haddock le Ven 10 Oct 2014 - 21:58

yarra a écrit: C'est le commandant qui donne les ordres , si du moins il se trouve à la passerelle ,  lieu ou il aurait du se trouver puisqu'il était au courant  des icebergs  qu'il allait croiser .  Le personnelle de passerelle aurait du être doublé  , la vitesse diminuée  mais assez rapide toutefois pour virer au plus vite  car ce n'est pas une petite masse . Quant aux ordres qu'a reçu le barreur , ils sont correctes pour l'époque et pour la marine Anglaise . L'erreur est d'avoir ordonné de stopper les machines et de battre en arrière .

C’est l’officier de quart sénior qui donne les ordres durant son quart, à moins que le commandant en reprenne la conduite. Il doit s’assurer que ce transfert de responsabilité soit bien compris par l’officier de quart. L’équipe passerelle était doublée comme toujours. Mais la pratique commune de l’époque ne prévoyait aucune mesure de sécurité additionnelle à apporter, tant et aussi longtemps que la visibilité était bonne. Seules les lunettes d’approche étaient absentes, toutefois indispensables. Mais au moindre signal de réduction de visibilité, on aurait alors agit selon la pratique maritime commune. Un navire à vitesse minimale développe un taux de giration plus lent mais parcourt une distance d’avance plus courte tandis qu’un navire à vitesse maximale accroît son taux de giration mais également sa distance d’avance. Rien ne se perd, rien ne se crée. Toutefois, j’aimerais mieux baiser un iceberg à 4 nœuds qu’à 22 nœuds !

L'erreur est d'avoir ordonné de stopper les machines et de battre en arrière.

Auriez l’obligeance de démontrer ou mieux de prouver que les machines ont été ordonnées à la renverse. À ce que j’en sais, le chef de chaudières Frederick Barrett a témoigné que le voyant d’alarme aperçue suite à l’ordre provenant des transmetteurs d’ordre de la passerelle était ROUGE et non Blanc. Un voyant Rouge indique une manœuvre probable d’arrêt des machines, que l’on doit fermer les portes des chaudières, ouvrir les vannes  et purger la pression de vapeur à l’atmosphère pour éviter l'explosion. Un voyant Blanc indique que l’on manœuvre les machines de l’avant ou de la renverse et que du coup, on a besoin de pression de vapeur.  Encore une fois, sur le plan de la chronologie et des faits historiques, Cameron se retrouve profondément dans les patates.
avatar
Haddock


Masculin
Messages : 215
Inscrit le : 19/04/2014
Localisation : Planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au moment de l'impact...

Message  Haddock le Ven 10 Oct 2014 - 23:18

avatar
Haddock


Masculin
Messages : 215
Inscrit le : 19/04/2014
Localisation : Planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au moment de l'impact...

Message  Haddock le Ven 10 Oct 2014 - 23:58

Si ces tableaux de Samuel Halpern s’avèrent exacts, qui à mon avis sont les mieux recherchés et les plus fidèles à l’impitoyable réalité, il n’y avait guère de choix de manœuvre. Une roue à bâbord 15° pendant quelques secondes juste pour tenter de faire éviter et de parer l’avant tribord du glaçon et aussitôt, une roue à tribord toute, la machine alternative tribord à arrière toute ! Hold on fast me boy, grince des dents et serre des fesses !!! Je ne connais pas grands marins de la mer océane qui auraient eu les couilles d’effectuer une telle manœuvre mais qui sait, peut-être que le pacha aurait tenté sa chance et réussi. Oh mon garçon, quel défi inconcevable! ccnnxx



Dernière édition par Haddock le Mer 15 Oct 2014 - 19:05, édité 1 fois
avatar
Haddock


Masculin
Messages : 215
Inscrit le : 19/04/2014
Localisation : Planète Terre

Revenir en haut Aller en bas

Re: Au moment de l'impact...

Message  yarra le Sam 11 Oct 2014 - 10:43

Au moment , ou l'ordre de virer sur babord a été donné , au lieu de stopper les machines et ensuite de les faire battre en arrière , il aurait fallu laisser celle de TD en avant toute et faire mettre celle de Bd en AR toute , ce qui aurait aidé à une giration  , sur BD plus rapide  !  Et perso , je connais des pachas  qui auraient eu les ( couilles )pour le faire  . De plus , à la passerelle , du moment ou le commandant s'y trouve et qu'il donne un ordre ,  l'officier de quart s’efface devant celui ci  et répète l'ordre reçu  . Donc si c'est l'officier de quart qui a donné les ordres , cela veut dire que le Cdt ne s'y trouvait pas , ou qu'il était d'accord , avec les ordres donnés par son subalterne . Aujourd'hui les règles d'abordage sont très précises , mais malgré ça , elles n’empêchent  pas les accidents , hélas !
avatar
yarra


Masculin
Messages : 665
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum