Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Arthur Ryerson

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
CeriseMenthe

avatar

Masculin
Messages : 33
Inscrit le : 18/02/2011
Localisation : Suite B-51-53-55

MessageSujet: Arthur Ryerson   Mer 2 Mar 2011 - 0:19

Hélas, on ne sait que peu de choses sur Arthur Ryerson : il était âgé de 61 ans lors du naufrage, de nationalité américaine et né le 12 janvier 1851. Il était dirigeant d'aciérie et habitait à Cooperstown dans l'état de New York. Il avait embarqué à Cherbourg avec le billet PC 17608 qu'il avait payé 262 livres 7s 6d. Sur le même ticket, il y avait sa femme, Madame Emily Maria Ryerson de 48 ans et leurs enfants John Borie Ryerson 'Jack', Emily Borie Ryerson et Susan Parker Ryerson 'Suzette'. Ils étaient accompagnés de leurs domestiques : Grace Scott Bowen, gouvernante de Jack et Victorine Chaudanson, bonne de Madame Ryerson. Ils occupaient les suites B 57-59-61-63. Seul Mr Ryerson périt, on dit qu'il est resté dans le fumoir, disputant une dernière partie de cartes avec Archibald Butt, Francis Davis Millet et Clarence Moore. Le reste de la famille a embarqué dans le canot 4 où on trouvait également d'autres femmes de la haute-société comme Mrs Astor, Carter, Thayer et Wiedener. C'est le canot qui embarqua des passagers à partir des vitres du pont A, et qui y resta bloqué et ne fut mis qu'à l'eau qu'à 1H55.
Après avoir touché l'eau, le canot se dirige vers la poupe et reste proche du Titanic. Quatre membres d'équipage sautent alors dans l'eau et le rejoignent à la nage. Après le naufrage, les marins veulent retourner à nouveau vers les lieux du naufrage pour sauver d'autres personnes. Les passagers refusent, mais le canot fait quand même demi-tour. Il ne revient pourtant pas totalement vers les lieux du naufrage, mais tire de l'eau trois autres membres d'équipage. Parmi les sept personnes repêchées, deux meurent dans le canot, et un autre à bord du Carpathia. Le canot est ensuite arrimé aux canots 10, 12, 14 et D. Au petit matin, alors que le canot se dirige vers le Carpathia, il vient à l'aide des passagers qui se tiennent debout sur la coque du canot B. Il ne prend à son bord que 3 ou 4 de ces personnes, les autres montant à bord du canot 12. Après avoir atteint le navire d'assistance, le canot est abandonné à la dérive.
On ne sait que cela sur la famille Ryerson, et leur comportement durant le voyage puis le naufrage.
Que savez-vous d'autres sur eux ?
Qu'en pensez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Franck74

avatar

Masculin
Age : 31
Messages : 334
Inscrit le : 26/05/2008
Localisation : Chambéry (73)

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Mer 2 Mar 2011 - 17:16

Si tu t'intéresses de près à cette famille, tu dois voir du côté de la THS. Un super article très complet est paru dans un Titanic Commutator en 1990. Il a été écrit par un descendant de la famille, qui a ouvert leurs archives privées (courriers, photos etc...). Les Kamuda connaissaient John B. Ryerson, qu'ils ont rencontrés et qui était probablement un membre d'honneur de l'asso.
Enfin, les infos concernant Victorine Chaudansons se trouvent dans le livre Les Français du Titanic.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.autourdelouisdefunes.fr
Historiapassionata

avatar

Féminin
Age : 25
Messages : 5050
Inscrit le : 12/12/2006
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Mer 2 Mar 2011 - 19:25

Oui j'allais en parler de Victorine ( je viens de terminer le livre) rire

_________________

Marguerite Dubois - Mathilde Van de Velde - Gaston François


Du soleil la lumière étreint la terre,
Les rais de lune baisent la mer,
Mais que vaut donc tout cet ouvrage tendre,
Si toi tu ne m’embrasses pas ?
Percy Shelley
Revenir en haut Aller en bas
http://lsvmonarchie.blogspot.com
Franck74

avatar

Masculin
Age : 31
Messages : 334
Inscrit le : 26/05/2008
Localisation : Chambéry (73)

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Mer 2 Mar 2011 - 21:29

John B. Ryerson a vraisemblablement confié ses souvenirs pour la THS dans le Commutator de juin 1975. Comme 99,99999999999999999999999999999999999% des Français, je ne possède pas ce numéro livre fgio juy

http://titanichistoricalsociety.net/store/index.php?main_page=product_info&cPath=72&products_id=426
Revenir en haut Aller en bas
http://www.autourdelouisdefunes.fr
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Dim 23 Fév 2014 - 21:40

Une anecdote intéressante à propos des Ryerson, que j'ai découverte dans On a Sea of Glass : la famille voyageait pour les funéraille de leur fils, tué dans un accident de voiture. Ils connaissaient de loin Bruce Ismay, qui, apprenant leur situation, leur a fait attribuer une cabine supplémentaire, et a demandé à un steward de s'occuper d'eux de façon personnelle, et uniquement d'eux. Tout ça n'était pas bien contraignant pour la bonne marche du navire, qui était assez vide. Mais c'est un point assez intéressant, je trouve, sur la façon dont la compagnie savait redoubler d'attentions pour fidéliser les passagers.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Boudi

avatar

Féminin
Age : 20
Messages : 1138
Inscrit le : 06/01/2013
Localisation : Dans le quartier des officiers

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Lun 24 Fév 2014 - 19:47

Oh, c'est triste le coup du voyage pour les funérailles de leur fils.
Effectivement, merci pour cette anecdote, Antoine.
La compagnie savait se montrer très attentionnée.
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Lun 24 Fév 2014 - 20:11

Boudi a écrit:
Oh, c'est triste le coup du voyage pour les funérailles de leur fils.

Je trouve même que c'est la traversée des mauvaises nouvelles.
On ne retient souvent que les retours de lune de miel (Astor, Dick, Marvin, Frauenthal...) alors que Margaret Browne, elle, rentrait aux Etats-Unis pour être au chevet de son petit fils malade, Helen Churchill Candee embarquait sur le Titanic en urgence car son fils venait d'avoir un accident d'avion, les Ryerson, comme l'a dit Antoine, frappés par un deuil et j'en oublie d'autres.

Denis.
Revenir en haut Aller en bas
Guillaume70

avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 862
Inscrit le : 14/04/2008
Localisation : Tours, France

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Lun 24 Fév 2014 - 20:26

Andrews_Thomas a écrit:
car son fils venait d'avoir un accident d'avion

Un accident d'avion ? Ce n'est pas banal en 1912. Tu en sais plus sur ce qui s'est passé ?
Revenir en haut Aller en bas
http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Guillaume70
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Lun 24 Fév 2014 - 21:39

Hé bien Guillaume, concernant l'accident du fils d'Helen, je suis un peu circonspect.

J'ai pris l'information dans le livre de Gérard "Nous étions à bord du Titanic" ainsi que sur le Wikipédia français, et aussi dans un extrait du livre "Molly Browne : unraveling the myth" dont l'extrait est ici

Apparemment son fils, Harold, pilotait l'appareil : "The news of her son's accident in an airplaine - and certainly very few people could boast of a son who piloted an airplaine - had unexpectedly put her on the ship."

Là où le bât blesse, c'est qu'ailleurs; j'ai trouvé la mention d'un accident d'automobile sur le wikipédia anglais et parfois sur des recherches en français. Je dirais que la théorie de l'accident d'avion et de voiture est de l'ordre de 50/50.
Donc là, Guillaume, je ne sais plus trop vers qui me référencer. Peut-être que Gérard est plus sûr en parlant d'accident d'aéroplane lorsqu'il s'est "sourcé" pour son livre ?  oui 

Denis.
Revenir en haut Aller en bas
jean-philippe46

avatar

Masculin
Age : 31
Messages : 1925
Inscrit le : 09/12/2006
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Lun 24 Fév 2014 - 23:31

Dans son récit conservé au Musée des Lettres et Manuscrits, elle mentionne seulement le télégramme qui lui annoncé que son fils avait eu un accident, sans en préciser la nature.

En revanche, dans le fascicule qui accompagne la reproduction du document, il est clairement indiqué qu'il s'agissait de l'un des premiers accidents d'avion de l'histoire (ce qui ne garantit pas pour autant qu'il s'agit de la vérité)...
Revenir en haut Aller en bas
http://thomas-andrews-titanic.blogspot.com
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Mar 25 Fév 2014 - 9:46

jean-philippe46 a écrit:
Dans son récit conservé au Musée des Lettres et Manuscrits, elle mentionne seulement le télégramme qui lui annoncé que son fils avait eu un accident, sans en préciser la nature.

En revanche, dans le fascicule qui accompagne la reproduction du document, il est clairement indiqué qu'il s'agissait de l'un des premiers accidents d'avion de l'histoire (ce qui ne garantit pas pour autant qu'il s'agit de la vérité)...
Il me semble aussi que le livre de Brewster en parle. À vérifier...  inter 
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Dim 4 Sep 2016 - 20:20

Je ramène un peu à la vie ce pauvre Arthur Ryerson, avec lequel j'ai passé quelques moments ces derniers temps.
Et puis, donnons-lui aussi un visage.



C’est à Chicago, le 12 janvier 1851 que naquit Arthur Ryerson. Il était le second d’une fratrie de 5 enfants.
L’aîné, Charles Larned, mourut en bas âge. Hélas, je n’ai pas trouvé son âge de décès. Vint ensuite Arthur Larned (en 1851), Edward Larned (en 1855), Eleanor (en 1858) et Josephine (en 1865).

Leurs parents furent Joseph Turner Ryerson et Ellen Griffin Larned.
Joseph avait fait fortune dans l’acier. En 1842, il fonda sa propre usine métallurgique : la Joseph T. Ryerson & Son qui produisait des chaudières et des matières premières en fer. L’entreprise se développa rapidement au point de devenir l’un des principaux grossistes et transformateur de produits sidérurgiques, et fournissait notamment des rails de chemin de fer. (Pour les lignes de Messieurs Widener et Thayer, peut-être  inter ).

Arthur a étudié le droit à l’université de Yale, et en sortit diplômé en 1871. C’est donc tout naturellement qu’il s’orienta dans le droit. Il devint partenaire du cabinet d’avocat, Isham Lincoln & Beale à Chicago, fondé en 1872, et qui existe toujours aujourd’hui sous le nom d’Isham Lincoln & Ryerson.

C’est là que je me permets de faire un aparté, tant l’histoire prend une tournure très troublante.
Isham est un nom qui ne parlera à personne ici (ou si peu). Le cabinet d’avocat dans auquel a participé Arthur Ryerson a été fondé par Robert Todd Lincoln et Edward Swift Isham.
Ce dernier était le père d’Ann Elisabeth Isham, passagère de première classe du Titanic, et l’une des rares femmes de cette classe à être décédée lors du naufrage. La légende dit qu’elle n’aurait pas voulu abandonner son chien à bord, et qu’elle aurait été retrouvée flottante avec celui-ci dans ses bras. Mais ça c’est la légende, puisque nulle part, il n’est dit que son corps ait été retrouvé.
Arthur Ryerson la connaissait-elle ? On l’ignore, bien que ce soit possible, puisqu’elle avait 11 ans de moins que lui, et qu’il aurait très bien pu la rencontrer en privé, via son père qui était l’un de ses associés.
Fermons donc la ma troublante parenthèse qui voulait qu’Arthur Ryerson se trouvât à bord du même navire que la fille de son premier employeur.

Par la suite, Arthur reprend avec son frère Edward la société familiale, probablement après le décès de leur père, survenu en 1883. Edward s’occupant de diriger l’usine, et la partie commerciale échouant à Arthur.
Le 31 janvier 1889, il épousa Emily Maria Borie, à Philadelphie. Hélas, aucun des deux parents d’Arthur n’y assistèrent, puisqu’ils étaient déjà décédés à cette date. (1881 pour sa mère, et 1883 pour son père).


La nouvelle Mrs Ryerson avait du sang français, puisque son père possédait cette nationalité.
Le couple eut 5 enfants :
-Susan, dite Suzette en 1890.
-Arthur jr en en 1891.
-Emily en 1893.
-Ellen en 1895.
-John en 1898.

Tout ce petit monde partageait sa vie entre Chicago, Haverford (dans la banlieue de Philadelphie), et la petite bourgade de Cooperstown près de Springfield, dans l’état de New-York. À ne pas confondre avec le Springfield imaginaire des Simpson, et le Springfield du Massachussetts où vécu Milton Long.

À Chicago, les Ryerson occupent une maison faisant partie d’un bloc, construit par l’architecte David Adler, ami personnel de Mrs Ryerson. La famille occupaient la « William Vincent House », qui était quand même la plus vaste du bloc en question. Il se trouvait, et se trouve toujours sur… Astor Street. Décidément, tout semble ramener les Ryerson au Titanic.


À Cooperstown les Ryerson possédaient une très jolie « petite » résidence d’été, « Ringwood ».

Hélas, pas de photos datant du début du siècle. Mais elle ne doit pas avoir beaucoup changé. on peut avoir des vues ici.
Et peut-être même mieux, avec les plans du premier et deuxième étage. Des fois que notre ami architecte, Jean-Philippe, ait envie de nous construire un petit havre de paix.

Premier étage.
Second étage.

Ce n'est pas grand comme le Lynnewood Hall des Widener, mais ce devait être confortable.

À Haverford, ils avaient pour voisins proches les Carter, les Thayer, les Widener et le frère de Charles Duane Williams. Probablement donc que tout ce petit monde devaient bien se connaître et se fréquenter.

En février 1912, la Arthur et son épouse embarquèrent à bord de l’Olympic pour un long voyage en Europe. Les suivaient trois de leurs enfants : Susan, Emily, John ; ainsi que la femme de chambre de Mrs Ryerson, Miss Victorine Chaudasson ; et la gouvernante de John Ryerson, Miss Grace Scott Bowen.

Hélas, le 8 avril, les vacances prirent tragiquement fin, avec l’annonce du décès de leur premier fils, Arthur jr, à 20 ans. Celui-ci, étudiant à l’université de Yale venait de perdre la vie dans un accident de voiture dans le quartier de Bryn Mawr, non loin de chez eux. John Lewis Hoffman, l’ami qui l’accompagnait, ne survécu pas non plus.
Les Ryerson prirent donc le premier navire qui pouvait les ramener aux Etats-Unis pour les obsèques de leurs fils et frère, et ce fut le Titanic. Ils embarquèrent à Cherbourg, et probablement que leurs tenues de deuil  dut attirer sur eux de la sympathie comme de la curiosité.
Toute la famille et leur domesticité fut installée dans une succession de cabines communicantes du pont B : B57-59-61-63.
Face à leur deuil, Bruce Ismay leur offrira les services d’un steward privé.

À bord, Mrs Ryerson ne sortit guère de sa cabine. Quand à Arthur Ryerson, encouragé par ses compatriotes et amis de Philadelphie, George Widener et John Borland Thayer, il fréquenta le fumoir. Le Colonel Gracie indiquant dans son récit l’y avoir vu.


Vient le naufrage. Là encore, comme pour beaucoup d’autres, personne ne sait ce qu’Arthur et sa famille firent. Celui-ci les conduisit au pont promenade, où des passagers étaient transbordés à bord du canot n°4, à 1 h 40. Dans ce canot, prirent place de nombreux Philadelphiennes : Mrs Widener, Mrs Thayer, Mrs carter et son mari, et bien sûr Mrs Ryerson et ses trois enfants. Il s’en fallut de peu que le jeune John Ryerson ne puisse embarquer, puisque Lightoller, en charge de l’évacuation, lui refusa l’accès, prétextant qu’il était un homme. Ce fut suite à l’insistance sèche de son père qu’il céda.

La fin d’Arthur Ryerson est aussi un mystère. Ayant fait embarquer sa famille en même temps que les épouses de Messieurs Thayer et Widener, peut-être aura-t-il passé ses derniers instants avec eux.
Son corps, s’il fut retrouvé, ne fut jamais identifié.

Les obsèques d’Arthur Ryerson jr n’eurent bien évidemment pas lieu le 19 avril, comme prévu. Elles furent reportées au 22 avril, au cours de laquelle fut honoré son père.
Une plaque est dédiée à Arthur Ryerson au cimetière de Lakewood, à Cooperstown aux côtés de l’intégralité de sa famille.


En avril 2012, la petite bourgade de Cooperstown lui a consacré une exposition temporaire dans sa bibliothèque. Comme en atteste le Cooperstown crier

Comme mentionné quelque part sur le forum, les Ryerson avaient un cousin qui travaillait à bord du Titanic en tant que steward de salon en seconde classe. Celui-ci survécu. Les Ryerson devaient sans doute ignorer ce parent tant il était lointain dans leur arbre généalogique.
Revenir en haut Aller en bas
Joris

avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 10093
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Lun 5 Sep 2016 - 15:04

Dans le film Titanic, on apprend par le capitaine d'arme que le manteau que Jack a volé pour rejoindre Rose en première classe appartient à un certain A. L. Ryerson. Ça pourrait correspondre à ce passager comme ce sont les mêmes initiales (Arthur Larned).
Je ne sais pas si c'est voulu ou un hasard, mais en tout cas ce nom m'a tout de suite fait penser à cette réplique.

Le voyage a du être difficile pour cette famille, savoir que leur fils venait de mourir dans un accident.

On sait ce que Mme Ryerson et ses enfants sont devenus par la suite ?

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent cinq ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Revenir en haut Aller en bas
http://walygator-all-.wifeo.com/index.php
Lily

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 1502
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Lun 5 Sep 2016 - 16:57

Je ne connaissais pas ce passager qui a des liens avec une autre passagère. C'est parfois drôle et à la fois normal de voir que les familles des milieux aisés aient des liens entre eux. Avec toutes ces informations, tu devrais nous concocter un article pour Latitude 41.
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Arthur Ryerson   Lun 5 Sep 2016 - 17:54

Joris a écrit:
Dans le film Titanic, on apprend par le capitaine d'arme que le manteau que Jack a volé pour rejoindre Rose en première classe appartient à un certain A. L. Ryerson. Ça pourrait correspondre à ce passager comme ce sont les mêmes initiales (Arthur Larned).
Je ne sais pas si c'est voulu ou un hasard, mais en tout cas ce nom m'a tout de suite fait penser à cette réplique.

Cameron étant lui-même titanicophile, ce doit être certain qu’à défaut d’avoir fait incarner Arthur Ryerson par un acteur, il a lui a offert une petite place dans son film en faisant mentionner son nom.
D’ailleurs, son nom fait écho à la photo de Browne montrant le gamin Spedden jouant à la toupie sur le pont, et que Cameron aura choisi pour créer sa scène du vol du manteau.
En regardant la photo, c’est possible que le manteau appartienne en fait au père de Douglas, puisqu’il est en simple costume sur le pont.


Par contre, j’ai parfois lu qu’on désignait l’homme âgé avec le manteau, la casquette et le cigare, comme étant Arthur Ryerson ; mais en fait, il ne s’agit pas de lui.


Joris a écrit:
On sait ce que Mme Ryerson et ses enfants sont devenus par la suite ?


Mrs Ryerson se remariera quinze ans après le naufrage, et mourra au tout début de la seconde guerre mondiale, en Uruguay.
Susan Ryerson, se mariera aussi, au court de la première guerre mondiale, mais mourra prématurément, à 30 ans, d’un arrêt du cœur suite à une opération de l’appendicite.
Emily Ryerson se mariera deux fois, et mourra en 1960.
Ellen Ryerson, qui n’était pas à bord du Titanic, se mariera aussi, et mourra dans les années 70.
John Ryerson, étudiera la finance, se mariera aussi, travaillera un temps dans le monde bancaire, mais délaissera assez vite son emploi pour se consacrer au golf en amateur. Étant le seul héritier mâle de la famille d’Arthur Ryerson, il pouvait se permettre de profiter de sa fortune pour devenir un « Gentleman des plaisirs ». Il mourra dans les années 80.

Je pense que viendra un moment où je leur consacrerai un sujet… sauf si quelqu’un d’autre s’en charge. clin

Étrangement, de l’ensemble de la famille Ryerson, il n’y a qu’Ellen qui ne soit pas enterrée avec ses parents et frères et sœurs. Elle repose au cimetière de Springfield, tandis que tous les autres sont au cimetière de Lakewwod, à Cooperstown distant d'une vingtaine de km de Springfield.

À la mort d’Arthur Ryerson, l’entreprise fondée par son père fut gérée par son frère, Edward, puis par son fils, Edward Jr.


Lily a écrit:
Je ne connaissais pas ce passager qui a des liens avec une autre passagère. C'est parfois drôle et à la fois normal de voir que les familles des milieux aisés aient des liens entre eux. Avec toutes ces informations, tu devrais nous concocter un article pour Latitude 41.

Au gré du hasard de mes recherches, je me suis effectivement surpris à trouver bon nombre de connexions entre des passager qu'on croyait différents. Je pense aborder ce sujet prochainement ici.
Et éventuellement en faire profiter L41, par la suite. Mais je ne m'inscrirais plus cette année. clin
Revenir en haut Aller en bas
 
Arthur Ryerson
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Arthur Ryerson
» Arthur Rimbaud.
» Arthur Upfield (1890 - 1964)
» montage photo le roi ARTHUR
» Memoires d'une Geisha de Arthur Golden

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Les passagers.............................. :: 1ère classe-
Sauter vers: