Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel

3 participants

Aller en bas

Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel Empty Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel

Message  Joris Dim 26 Sep 2021 - 22:48

Elizabeth Dowdell est née à West Hoboken, dans le New Jersey aux États-Unis, le 6 septembre 1880.

Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel Elizab10

Elle est la fille de Matthew Dowdell (né vers 1841), un carrier, et d’Alice Carey (née en 1843), tous deux immigrants irlandais.
Elle a eu au moins neuf frères et sœurs, dont beaucoup sont morts en bas âge : Mary (1867-1871), Catherine J. (née en 1868), Alice (1871-1871), Thomas (1873-1874), Rose Ann (1875-1875), Paulenia (1876-1876), Patrick (1878-1882), Catherine (née en 1879) et Agnes (née en 1882).

Sa mère Alice est décédée le 8 juillet 1889 et son père mourut l’année suivante, le 4 mars 1890.
En 1905, Elizabeth est recensée travaillant comme femme de ménage pour M. et Mme Gilbert Foxwell à Union, dans le New Jersey.
Au début de l'année 1912, elle entre au service de la chanteuse d’opéra Estelle (Esther) Emanuel, embauchée pour être la nourrice de la fille de 6 ans de la chanteuse, Virginia Ethel.

Virginia Ethel Emanuel (Martin) est née dans le quartier de Manhattan, à New York, le 6 octobre 1905.
Elle est la fille de John Alfred Deszo Martin (né le 13 décembre 1882) et donc d'Esther (puis Estelle) Weil (née le 25 juillet 1885).
John, un artiste, était juif et originaire de Budapest, en Hongrie, tandis qu'Esther, chanteuse, est née à Cincinnati, dans l’Ohio, et était d’origine juive Française et Allemande.
Le père de Virginia était le fils de Simon W. Marten (né en 1856 en Hongrie) et de son épouse Estelle « Betty » Lachs (née en 1866 en Allemagne). Il était venu à Manhattan en 1897 où son père vivait par intermittence depuis le début des années 1870
La mère de Virginia était la fille de Solomon « Samuel » J. Weil (né en 1860) et de Celia, née Phillips (née en 1862). Ils ont vécu à Manhattan dès l'année 1900. Plus tard, elle a changé son nom en Estelle, au moment de son mariage, avant de s’appeler Elise dans les documents ultérieurs.

John et Esther se sont mariés à Manhattan le 20 décembre 1903 et ont donc eu Virginia deux ans plus tard.
Les parents de Virginia Ethel ont ensuite divorcé et sa mère a commencé à co-habiter avec un homme nommé Walter Emanuel (né en 1880), bien qu'apparemment ils ne se sont jamais mariés.
Son père est retourné vivre chez ses parents et travaillait comme vendeur de vêtements. Le 29 janvier 1914, il s'est remarié avec Maude Lawson, mais est mort moins de deux mois plus tard, le 10 mars 1914.

Elizabeth Dowdell, Estelle et Virginia se rendent en Grande-Bretagne à bord de l’Olympic, le 31 janvier 1912. Ils ont débarqué à Plymouth.
Alors qu’Estelle voyageait en première classe, Elizabeth et Virginia voyageaient en deuxième.
Comme Estelle avait obtenu un contrat de six mois à Londres, elle a chargé quelques temps plus tard Elizabeth d’accompagner la jeune Virginia de l’autre côté de l’Atlantique, pour voir ses grands-parents à New York.

Elizabeth et Virginia ont ainsi pris un billet de troisième classe à bord du Titanic et elles ont embarqué à Southampton le 10 avril 1912.
À bord, elles ont partagé une cabine avec une passagère anglaise, Amy Stanley.

Le soir du drame, Elizabeth s'apprêtait à se mettre au lit, après avoir couché Virginia, quand elle a senti que quelque chose n'allait pas. Elle ont ensuite été aidées, elle et la petite fille, par un anglais pour atteindre le pont des embarcations alors que les escaliers étaient bondés. Elles ont embarqué à bord du canot 13, qui a faillé être écrasé par le n°15.

Voici le témoignage donné par Elizabeth à l'Hudson Observer le 20 avril 1912 :

https://www.encyclopedia-titanica.org/union-hill-woman-says-band-didnt-play-titanic.html

J’avais mis Virginia au lit et je me préparais à me coucher quand l’accident est arrivé. Je suis allée dans la coursive et j’ai demandé à un steward ce qui n’allait pas. Il m’a assuré que tout allait bien. Je suis retournée dans ma cabine, pour aller me coucher, mais à peine avais-je fermé la porte, que quelqu’un a couru le long de la coursive, ordonnant à toutes les personnes de s’habiller et de mettre des gilets de sauvetage. »

« J’ai pris mon temps pour me préparer, sans penser que la situation était grave. Je croyais fermement que le Titanic était insubmersible. Lorsque nous avons essayé de nous rendre sur le pont, les escaliers étaient tellement bondés que nous ne pouvions pas monter. Les hommes et les femmes grimpaient les uns sur les autres, et il leur était impossible de bouger. C'étaient des passagers de l'entrepont, et leurs cris étaient terribles à entendre. »

« Finalement, certains des passagers se sont rendus compte qu’il serait impossible de monter par les escaliers, et ils ont hissé les femmes et les enfants pour que les marins du pont d'au-dessus puissent les attraper. Ils ont serré leurs mains ensemble, fait la courte échelle, pour permettre aux femmes de marcher sur eux et de tendre la main à ceux qui les saisiraient. »

Un Anglais galant

« Un Anglais s’est approché de moi et a pris Virginia. Il la tenait aussi haut que possible, mais elle était trop petite pour saisir les mains au-dessus de sa tête. Finalement, il se tint à côté de l’un des poteaux et la souleva sur ses épaules. Pourtant, elle ne pouvait pas se lever. »
« Marche sur mon visage, gamine », a-t-il dit.
« Elle l’a fait, et elle a été soulevée. Puis j’ai posé mon pied sur ses deux mains et je suis monté au-dessus. L’enfant avait aussi ses chaussures et son visage était terriblement apeuré. Pourtant, elle a souri courageusement quand il m’a aidé. »

« Au revoir, mademoiselle, et bonne chance », a dit l'homme.

« Quand nous sommes arrivés sur le pont, presque tous les canots étaient partis. Ils ne faisaient que remplir le numéro 13, et les hommes et les officiers essayaient d’enlever la bâche de deux autres. Ils ont échoué et ont fini par abandonner dans le désespoir. La jeune fille et moi avons été placés dans le bateau n° 13. »

« Plusieurs hommes ont essayé de se précipiter sur nous avant que nous ne soyons affalés. J’ai vu un officier tirer sur trois d’entre eux. Les autres se sont arrêtés immédiatement. »

« Le Titanic a commencé à s'incliner de manière alarmante. Quand nous avons atteint l’eau, le canot suivant descendait sur nous et a manqué de se poser sur le nôtre. Nous sommes entrés en collision, et pendant un moment, j’ai pensé que nous allions nous renverser. »

« J’ai déjà dit que nous avions vu l’iceberg clairement. Après avoir frappé, le Titanic a reculé. Quand nous avons ramé vers l’imposante montagne de glace, j’ai regardé et j’ai vu le trou béant sur le côté du navire. [...]
Notre bateau était habité de douze marins, deux à chaque rame, et il a dû s’être écoulé près de dix minutes avant que nous soyons libérés de l’aspiration. »

« À peine étions-nous partis que le Titanic a commencé à s'enfoncer rapidement. La proue a disparu en premier [...] Seuls les cris et les sanglots de ceux à bord et dans les canots devaient être entendus au-dessus du niveau de la mer. »

« Beaucoup à bord des canots de sauvetage, quand ils ont vu leurs proches condamnés sur le pont, se sont jetés par-dessus bord. Certains ont dû être maîtrisés de force. La dernière chose que j’ai entendue, c’est ce que je croyais être la voix du capitaine qui criait « Chacun pour soi ».»

Soixante-dix à bord

« Pendant que nous ramions, beaucoup sont venus à côté de nous et ont été tirés à bord. Nous avions soixante-dix personnes dans notre bateau au moment où le Carpathia est passé nous chercher. Je ne sais pas combien nous en avons pris au départ. »

« Pendant tout ce temps, des fusées ont été envoyées depuis le navire condamné. Des coups de revolver étaient ajoutés au vacarme et aux voix mourantes. Puis il y a eu une grande explosion. J’ai deviné que c’était les chaudières. Le Titanic n’est pas resté debout longtemps après cela, mais s’est incliné, s’est incliné vers le bas, avec une grande partie de la poupe dans les airs. Elle resta un moment, puis plongea en dessous. Ses lumières brûlaient jusqu’au dernier moment. »

« Une femme d’un canot chaviré s’est approchée de nous. Elle nageait.»

« 'Mec, lâche-moi', supplie-t-elle à quelqu’un qui s’accrochait à elle. »

« Je ne le ferai pas, répondit la voix masculine. Si je le fais, je me noierai. » Il a cependant lâché prise et la femme a été transportée à bord de notre canot. Elle a dit qu’elle nageait depuis une heure et que cet homme inconnu s'était agrippé à elle pendant la moitié de ce temps. »

« Il y a eu un cas d’une famille de neuf personnes, dont la mère et le père. Les hommes ont essayé de forcer l’une des filles à monter dans le bateau, mais quand elle a appris que son père et ses frères ne pouvaient pas être sauvés, elle a sauté sur le pont du Titanic. C’était dans le canot abaissé après le nôtre. »

« Nous avons ramé pendant des heures avant d’être pris en charge. Les hommes sont devenus si fatigués que nous, les femmes, avons dû changer de place avec eux et ramer. »

« J’ai même été surpris de mon propre calme. Je suppose que c’était la responsabilité que j’avais de prendre soin de Virginia. Je ne m’inquiétais que pour elle, car je suis avec elle depuis un bon moment et nous sommes attachées l’une à l’autre. »


Elizabeth s’est également plainte de son traitement à bord de Carpathia, car Virginia et elle étaient blotties avec les autres survivants et nourries avec de la nourriture « mauvaise » et « forcées » de côtoyer des « immigrants chinois ».

En sortant du Carpathia à New York, Elizabeth Dowdell et Virginia ont été accueillies par les grands-parents maternels de cette dernière, M. et Mme Weil, et elles ont logé à leur domicile à Manhattan. Plus tard, Elizabeth a retrouvé les membres de sa propre famille qui avaient voyagé du New Jersey et qui ne l'avaient pas retrouvée tout de suite, croyant ainsi au départ qu’elle faisait partie des victimes. Si j'ai bien compris, ils se sont retrouvés par hasard à bord d'un tramway sur la 14ème Rue.
Quant à Virginia, son père John l'a tout d'abord retrouvée puis il a envoyé un télégramme à son ex-femme Estelle en Angleterre pour la prévenir que tout allait bien. Celle-ci a finalement retrouvé sa fille lors de son retour à New York en août 1912.

Après la catastrophe, Elizabeth a repris sa vie et son travail de femme de ménage à Manhattan dans les années 1920 et 1930. Au moment du recensement de 1940, elle travaillait pour une famille à Hackensack, Bergen, dans le New Jersey, mais portait toujours son nom de jeune fille.

Elle s’est mariée à Manhattan le 11 juin 1933 avec Harry Fierer (né le 5 juillet 1892) ; son mariage avec un homme plus jeune qu'elle (12 ans d'écart) l’a peut-être incitée à mentir son âge de 18 ans. Elle prétendait alors avoir 35 ans, mais en avait en fait 52.

Harry, un vendeur de chapeau, était né en Russie, fils de Jacob Fierer et Molly Goldberg et était venu aux États-Unis avec sa famille à un âge précoce, devenant un citoyen américain naturalisé en 1911. Lui et Elizabeth n’ont pas eu d’enfants et vivaient dans une maison dans le Bronx. Harry est mort en 1950.

Dans la seconde moitié des années 1950, Elizabeth a été invitée à la projection du film A Night to Remember où elle a été photographiée avec d’autres passagers et membres d’équipage survivants.

Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel Elizab11
Elizabeth est dans la rangée du bas, quatrième en partant de la gauche.

Elizabeth est décédée le 16 novembre 1962 dans le Bronx, à l'âge de 82 ans, et elle a été enterrée au cimetière Holy Name à Jersey City, dans le New Jersey.

Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel Elizab13

Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel Elizab12
Source : Ned Schillow (groupe ET sur Facebook).

Concernant Virginia Ethel, qui avait donc embarqué à bord du Titanic avec Elizabeth, après avoir retrouvé ses parents, on ne sait pas trop ce qu'elle est devenue bien qu'elle ait été signalée comme arrivant à New York en 1916 à bord de Saratoga.
Le 1er mai 1924, elle voyage en première classe à bord du SS President Roosevelt à New York et est décrite à l'époque comme une étudiante. Elle a vécu précédemment à Londres avec sa mère Estelle.
Le 4 octobre 1924, elle et sa mère ont voyagé à bord du RMS Berengaria (ex Imperator), toujours en tant que passagers de première classe. La chanteuse se faisait passer à l'époque pour une étudiante de 22 ans alors qu'elle en avait 39.

La relation d'Estelle avec Walter Emanuel (rencontré après son divorce avec le père de Virginia) semble s’être finalement terminée, bien que ce qu’il soit devenu ne soit pas clair.
Estelle a ensuite été mariée à l’avocat Harold Osgood Binney (1867-1914) en 1913 qui est décédé un an plus tard d’une surdose accidentelle. Un autre mariage à Londres fut célébré avec Donald Manners Davies (né en 1884), un capitaine de l’armée britannique décédé le 10 mai 1917. Elle s'est remarié à Londres en 1919 avec Paul B. Brewster, un journaliste d’origine américaine. Elle a continué à s’appeler Marten / Martin jusqu’à sa mort.
Estelle a aussi vécu à Paris. Elle apparaît sur plusieurs traversées de l’Atlantique, dont une en 1928 à bord du Majestic, et retourne finalement aux États-Unis où elle passe ses derniers jours à Los Angeles jusqu'à sa mort le 4 novembre 1959, à l'âge de 74 ans.

On ne sait pas en revanche ce qu'est devenue Virginia, sa fille et donc rescapée du Titanic.
J'ai juste lu sur Encyclopedia Titanica qu'à l'avant-première du film A Night To Remember à New York, Elizabeth Dowdell aurait déclaré être toujours en contact avec la jeune fille avec laquelle elle avait embarqué à bord du Titanic en 1912 et que celle-ci s'appelait désormais Mme Vera Hanson. Elle serait décédée au début des années 1970.

Sources : Article ET sur Elizabeth Dowdell et article ET sur Virginia Ethel Emanuel.
Vous pouvez y retrouver les articles de presse de l'époque qui parlent de ces deux passagères.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent neuf ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel Bannia10
Joris
Joris


Masculin
Age : 29
Messages : 15358
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel Empty Elisabeth Dowdell

Message  Charlotte Cardeza Lun 27 Sep 2021 - 9:15

Très intéressant ton article Joris.
Charlotte Cardeza
Charlotte Cardeza


Féminin
Age : 71
Messages : 104
Inscrit le : 26/07/2010
Localisation : Dans ma suite B51/53/55...

Revenir en haut Aller en bas

Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel Empty Re: Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel

Message  MarieLéonor Lun 27 Sep 2021 - 10:14

Très intéressant :-) elles ont eu une sacrée histoire.
Je me demande pourquoi elles ont voyagé en 2nd, puis en 3e Classe.
MarieLéonor
MarieLéonor


Féminin
Age : 26
Messages : 390
Inscrit le : 13/02/2021
Localisation : En train de danser la Jig en 3e Classe

Revenir en haut Aller en bas

Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel Empty Re: Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel

Message  Joris Lun 27 Sep 2021 - 19:20

Merci.

MarieLéonor a écrit:Je me demande pourquoi elles ont voyagé en 2nd, puis en 3e Classe.

Oui, ça m'a surpris aussi.
Sur l'Olympic, Estelle était donc à bord en première classe, et elle a payé un billet de deuxième classe pour sa fille. La nourrice de celle-ci, Elizabeth, l'a accompagnée en deuxième classe (Estelle lui a-t-elle payé le billet aussi ? Dans ce cas pourquoi ne pas leur avoir payé un billet en 1ère classe aussi à toutes les deux ? Ou alors Elizabeth ne pouvait se payer qu'un billet de deuxième classe et donc Virginia a embarqué avec elle dans cette classe ?)
Sur le Titanic, elles voyageaient en troisième classe et là non plus je ne sais pas si Estelle leur a payé le billet, puisqu'elle avait demandé à Elizabeth d'accompagner sa fille à New York. Si elle leur a payé le billet, pourquoi en 3ème ? En tant que chanteuse d'opéra, Estelle ne devait pas être hyper riche non plus.
Et si c'est Elizabeth qui s'était payée un billet de 2ème classe sur l'Olympic, je ne sais pas pourquoi elle n'a pas pu sur le Titanic ; je ne crois pas que c'était plus cher ? inter

Le récit d'Elizabeth est précis et permet de nous imaginer cette nuit-là.
Elle ne semble pas avoir continué à s'occuper de Virginia Ethel après le naufrage mais apparemment, d'après ce qu'elle aurait déclaré à la fin des années 50, elle a eu encore des contacts avec elle.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent neuf ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel Bannia10
Joris
Joris


Masculin
Age : 29
Messages : 15358
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel Empty Re: Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel

Message  MarieLéonor Lun 27 Sep 2021 - 19:24

Il faudrait que je relise plusieurs fois l'histoire pour comprendre
MarieLéonor
MarieLéonor


Féminin
Age : 26
Messages : 390
Inscrit le : 13/02/2021
Localisation : En train de danser la Jig en 3e Classe

Revenir en haut Aller en bas

Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel Empty Re: Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel

Message  Joris Lun 27 Sep 2021 - 21:33

MarieLéonor a écrit:Il faudrait que je relise plusieurs fois l'histoire pour comprendre

Lol, il y a beaucoup d'hypothèses, mais je ne sais pas si une patronne avait l'habitude de payer le billet à son employée, en l'occurrence la nourrice de sa fille. Si c'est le cas, ça devait lui revenir moins cher de leur payer une place en deuxième classe (sur l'Olympic) et en troisième classe (sur le Titanic).
Ça m'étonne aussi que la mère ne voyageait pas avec sa fille sur l'Olympic.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent neuf ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Elizabeth Dowdell et Virginia Ethel Emanuel Bannia10
Joris
Joris


Masculin
Age : 29
Messages : 15358
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum