Mélancolie, dépression, maladies psychiatriques...

Aller en bas

Mélancolie, dépression, maladies psychiatriques...

Message  Sha're le Sam 8 Déc 2018 - 8:01


Douche de punition dans un asile d'aliénés


Marian Thayer avait confié dans une lettre au président Taft qu'Archibald Butt avait accepté d'assister à une séance où elle lui enseignerait une "méthode de contrôle des nerfs qu'elle venait d'apprendre auprès d'un médecin suisse".

En 1912 admettre que l'on suit un traitement psychiatrique constituait une confession troublante surtout quand elle était faite au président des Etats-Unis. Mme Thayer poursuit en affirmant "cela aurait été merveilleux pour lui s'il avait pu assimiler cette technique car il était très nerveux... et nous aurions travaillé très dur pendant le reste de la traversée."

Au début du XXème siècle, les problèmes de "nerfs" servaient de façon assez vague à désigner toute détresse mentale. Ce qui affectait Archie Butt serait aujourd'hui diagnostiqué comme trouble de l'anxiété ou même dépression.

Source : "Titanic des vies dorées" de Hugh Brewster

On proposait une série de traitements allant de cures médicales et pharmaceutiques (comme la morphine), religieuse ou de la musique. C’est seulement au milieu du XXe siècle qu’apparaissent les antidépresseurs. Dans les années 30 les personnes atteintes de bipolarité et de schizophrénie étaient traitées abusivement par électrochocs. Avant 1930, elles étaient internées dans des asiles d'aliénés.


_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Sha're
Sha're
Admin
Admin

Féminin
Age : 37
Messages : 14103
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mélancolie, dépression, maladies psychiatriques...

Message  Fini le Sam 8 Déc 2018 - 11:05

Mon grand-père était un psychiatre à Salonique Pendant les décennies 1950-1970 et il disait que les asiles étaient pour les malades un enfer.Pendant la Belle Époque les asiles était pire.
Fini
Fini


Féminin
Age : 21
Messages : 373
Inscrit le : 04/11/2018
Localisation : Athènes Grèce

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mélancolie, dépression, maladies psychiatriques...

Message  Sha're le Sam 8 Déc 2018 - 13:52

Fini a écrit:Mon grand-père était un psychiatre à Salonique Pendant les décennies 1950-1970 et il disait que les asiles étaient pour les malades un  enfer.Pendant la Belle Époque les asiles était pire.
Cette période n'était pas l'idéale si on souffrait de ces maladies, heureusement que les choses ont changé et les malades sont un peu mieux considérés et pas maltraités.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Sha're
Sha're
Admin
Admin

Féminin
Age : 37
Messages : 14103
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mélancolie, dépression, maladies psychiatriques...

Message  Fini le Sam 8 Déc 2018 - 14:17

C'est vrai Nadine.
Fini
Fini


Féminin
Age : 21
Messages : 373
Inscrit le : 04/11/2018
Localisation : Athènes Grèce

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mélancolie, dépression, maladies psychiatriques...

Message  Joris le Sam 8 Déc 2018 - 15:24

C'était terrifiant pour ces personnes et l'image fait froid dans le dos.
Comme tu dis Nadine, heureusement que cela a changé.

Est-ce qu'on sait si sur le Titanic d'autres personnes souffraient de dépression, etc. ? Et évidemment après le drame, beaucoup de personnes ont connu des problèmes psychologiques plus ou moins longs ou des dépressions et mal-être.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent six ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Joris
Joris


Masculin
Age : 26
Messages : 11434
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mélancolie, dépression, maladies psychiatriques...

Message  Sha're le Sam 8 Déc 2018 - 19:50

Joris a écrit:
Est-ce qu'on sait si sur le Titanic d'autres personnes souffraient de dépression, etc. ? Et évidemment après le drame, beaucoup de personnes ont connu des problèmes psychologiques plus ou moins longs ou des dépressions et mal-être.
C'est le seul exemple qui était donné. Peut-être Alice Cleaver ?

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Sha're
Sha're
Admin
Admin

Féminin
Age : 37
Messages : 14103
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mélancolie, dépression, maladies psychiatriques...

Message  Fini le Sam 8 Déc 2018 - 19:53

À mon avis Alice Cleaver était folle.Elle a tué une famille à cause de sa folie
Fini
Fini


Féminin
Age : 21
Messages : 373
Inscrit le : 04/11/2018
Localisation : Athènes Grèce

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mélancolie, dépression, maladies psychiatriques...

Message  Joris le Sam 8 Déc 2018 - 21:18

C'est vrai qu'Alice Cleaver a manifesté une nervosité pendant pratiquement toute la traversée.
Certains passagers de 3ème classe étaient peut-être tristes de quitter leur pays et parfois leur famille, même si c'était un choix et qu'ils partaient pour vivre une vie meilleure.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent six ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Joris
Joris


Masculin
Age : 26
Messages : 11434
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mélancolie, dépression, maladies psychiatriques...

Message  Sha're le Dim 9 Déc 2018 - 7:05

Elle semblait assez perturbée. Son comportement était étrange et elle n'a pas donné sa véritable identité après le naufrage.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Sha're
Sha're
Admin
Admin

Féminin
Age : 37
Messages : 14103
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mélancolie, dépression, maladies psychiatriques...

Message  LittleTony87 le Mar 29 Jan 2019 - 21:48

Concernant Alice Cleaver, je m'interroge de plus en plus sur les sources dont on dispose à son sujet. Le site du Titanic montre bien, par exemple, comment des gens compétents comme Don Lynch se sont laissés avoir par la confusion entre elle et une autre femme du même nom qui avait tué son bébé quelques années avant. L'Alice Cleaver du Titanic n'avait aucun rapport avec cet infanticide et a visiblement eu une vie tout à fait normale par la suite. Ce qui me pose la question des sources : le côté "femme stressée un peu dans la lune", personnellement, je l'ai surtout par le téléfilm de 96 qui a durablement forgé mon image d'elle ; mais ce téléfilm rapporte aussi la légende de l'infanticide, donc au final, c'est très biaisé. Je me demande quels témoignages on a pour dire qu'elle était si tendue pendant le voyage : les Allison étaient dans un groupe de canadiens assez soudé, mais la plupart sont morts donc n'ont rien pu raconter. Le témoin le plus probable est Peuchen : évidemment, il n'en dit pas un mot dans son témoignage à la commission américaine, même s'il évoque les Allison pour dire qu'il a mangé avec eux le soir du naufrage. Restent donc les deux autres domestiques survivantes, Mildred Brown (qui voyageait en 2e classe et ne peut donc pas témoigner à ce sujet) et Sarah Daniels. À priori, c'est par Daniels et Cleaver que l'on connaît vaguement les faits. Même l'idée selon laquelle les Allison n'étaient pas au courant qu'elle emmenait Trevor n'est pas confirmée ; c'est avant tout une déduction. Bref, il me semble difficile d'établir l'état psychologique d'Alice Cleaver pendant la traversée. Pour l'après, évidemment, elle a refusé de répondre à la presse sous son vrai nom, mais est-ce si étonnant ? À 22 ans, dans un pays inconnu, après de tels événements...

Autrement, côté troubles psys sur des navires, le livre de Chirnside sur l'Oceanic mentionne plusieurs suicides et disparitions, souvent la nuit : il faut croire qu'être en mer donnait des idées à certains... J'avais trouvé le même genre d'information dans les rapports de voyage du Normandie.
LittleTony87
LittleTony87


Masculin
Age : 28
Messages : 6254
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum