Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Charles Duane Williams

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Charles Duane Williams   Jeu 16 Juil 2015 - 20:20

Après le fils, il est logique que je m’intéresse au père.


Charles Duane Williams (à droite) et son fils Richard Norris. (La photo provient de l'AFT).

Charles Duane Williams est né le 11 août 1860 à Radnor, en Pennsylvanie. La Pennsylvanie jouxte l’État de New-York.
Le 28 octobre 1884, il épouse Lydia Biddle White.
Avocat, il part exercer sa profession en Suisse, à Genève, vers la fin de la décennie 1880, où son fils, Richard Norris (Dick) Williams, futur champion international de tennis, verra le jour le 29 janvier 1891.
Après sa mort, le journal de Genève publia un très bel éloge sur son citoyen américain, via un de ses résidents qui écrivit une lettre le concernant (Suisse oblige, la lettre était en français). On retiendra que Charles Williams "y vint dans l'intention d'y passer quarante-huit heures et qu'il y demeura dix-neuf ans" et aussi qu'il "se plaignait de n'avoir pas assez d'impôts à payer dans une ville où il se considérait comme chez lui".

Grand amateur de tennis, il encouragera son fils à pratiquer ce sport. Charles Duane Williams travaille aussi en collaboration avec le Suisse Charles Barde et le Français Henry Wallet à la création d’une Fédération Internationale de Tennis. Ce projet verra le jour un an après le décès de Mr Williams, le 01 mars 1913.

En cette année 1912, il accompagne son fils de 21 ans aux États-Unis. Ce dernier vient d’être accepté à l’université de Harvard, et il compte, avant la rentrée universitaire, participer à quelques tournois. Sa femme ne les accompagne pas dans ce voyage, et reste à Genève. (Elle rejoindra son fils aux États-Unis à l'été 1912.
Lorsque son fils fut remis de sa maladie, Charles Duane envisagea tout d’abord d’emprunter le paquebot France pour leur traversée, avant de se rabattre, hélas, sur le Titanic.

Ils prirent le train transatlantique de paris à Cherbourg, et embarquèrent à bord du Nomadic pour rejoindre le Titanic qui les attendait dans la rade. Personne ne sait vraiment qu’elle cabine de première classe ils occupaient. L’encyclopédia Titanica et Hugh Brewster parlent du pont C, tandis que Lindsay Gibbs dans son très controversé « Titanic, the tennis story » avance carrément qu’ils occupaient la D14 (vu comme les héritiers de Williams et Behr descendent son livre, on ne peut que rester dubitatif devant une telle précision, sans savoir d’où elle tient cette information).
Très complices, les deux hommes ont dû passer beaucoup de temps ensemble. En passionnés de tennis, ils ont peut-être dû fréquenter le Racket Court.
Le 14 avril, peu avant le dîner (6 h 38 pour être exact), il envoya un marconigramme à son frère, lui signifiant sa date d’arrivée.

C’est par son fils Dick que l’on connaît ses faits et gestes durant le naufrage. Ils furent réveillés par la collision, et rapidement, ils quittèrent leur cabine, chaudement vêtus de manteaux de fourrure et de leur gilet de sauvetage. C’est à ce moment-là que s'est déroulée l’anecdote où son fils libéra une passagère prisonnière de sa cabine en enfonçant la porte d’un solide coup d’épaule, sous les réprimandes d’un steward. « Vous allez rembourser la White Star Line pour avoir détruit l’un de ses biens, non de Dieu ».  xfgy
Après minuit, ils se rendirent au bar du fumoir afin de remplir leur flasque d’alcool. Ce qui leur fut refusé par le steward qui leur rappela qu’au-delà de minuit, le bar était fermé.
L’air étant glacial, ils rejoignirent le gymnase où bon nombres de passagers se pressaient pour profiter de la douce chaleur. Là les deux hommes grimpèrent sur les deux bicyclettes et pédalèrent afin de se réchauffer.

Ni Charles ni Richard n’ont dû faire grand-chose pour sauver leur vie. A part attendre.
Au moment de sa mort, Charles et son fils se trouvaient à l’avant, alors que l’on tentait de débarrasser le canot pliable A de ses cordes qui le maintenaient aux bossoirs. Après une embardée du paquebot, une vague les sépara de quelques mètres. Les dernières paroles de son fils furent qu'il devait sauter par dessus le bastingage.
Sa mort serait due à l’écrasement par la chute de la première cheminée. C’est ce qu’on retrouve majoritairement.
Pourtant quand on lit le témoignage de son fils, il ne mentionne pas directement un écrasement : "The water was almost up to our waists and the ship was about at her last. Suddenly one of the great funnels fell. I sprang, endeavoring to pull my father with me. The funnel was swept overboard and my father’s body went with it.
Moi je comprends sa dernière phrase ainsi : la cheminée bascula sur le côté, et le corps de mon père fut emporté avec. Pour moi, sous-entendu : le corps de mon père fut emporté par la vague, comme le corps de Dick fut déporté par cette même vague que provoqua la chute de la cheminée.
Mais chacun son interprétation, nous n’étions pas avec Charles et Dick, cette nuit-là. Et encore moins, moi. Malheureusement.
Le corps de Charles Duane Williams ne fut jamais retrouvé, ou identifié. Néanmoins, un mémorial a été érigé à sa mémoire au cimetière St David dans la petite bourgade de Devon en Pennsylvanie. C'est plutôt la tomber de son épouse sur laquelle il est mentionné. Son fils, Richard, repose non loin de lui.

Anecdote : En novembre 1879, Charles Duanes Williams âgé de 19 ans, alors en voyage d’affaire à New-York en compagnie de son père, Duane, réchappa d’un naufrage.  
Les deux hommes se trouvaient à bord du tout neuf (il venait de faire sa traversée inaugurale quelques mois avant) vapeur SS Arizona, qui effectuait la ligne Liverpool/Queenstow/New-York, lorsque ce dernier heurta un… iceberg.
La proue fut très sérieusement endommagée, et le navire prit l’eau. Néanmoins cela ne suffit pas à le faire couler. Des passagers utilisèrent des balles de cotons que transportait le vapeur pour colmater la brèche. Le SS Arizona se détourna de sa route, et par ses propres moyens rejoignit Saint-Jean de Terre-Neuve. Il n’y eu aucunes victimes, seulement quelques blessés. Hugh Brewster nous narre cette anecdote dans son "Gilded Lives, Fatal Voyage" (Titanic, des vies dorées).
Peut-être que l’expérience que Charles a vécu à bord du SS Arizona lui fit-il minimiser la gravité de l’abordage du Titanic avec l’iceberg. D’autant plus que le SS Arizona n’était qu’une « petit bateau » de 140 mètres. Donc très "ridicule" par rapport au mastodonte qu'était le Titanic.

Les dégâts sur le SS Arizona.



Dernière édition par Denis le Ven 17 Juil 2015 - 17:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Historiapassionata

avatar

Féminin
Age : 25
Messages : 5057
Inscrit le : 12/12/2006
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles.

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Jeu 16 Juil 2015 - 20:39

Et bien merci pour cette biographie Denis , j'ai appris des choses grâce à toi

_________________

Marguerite Dubois - Mathilde Van de Velde - Gaston François


Du soleil la lumière étreint la terre,
Les rais de lune baisent la mer,
Mais que vaut donc tout cet ouvrage tendre,
Si toi tu ne m’embrasses pas ?
Percy Shelley
Revenir en haut Aller en bas
http://lsvmonarchie.blogspot.com
Canard-jaune

avatar

Masculin
Age : 18
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Ven 17 Juil 2015 - 1:51

Décidément, tu te surpasses.
Pauvre Arizona. yeux
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Ven 17 Juil 2015 - 11:53

Canard-jaune a écrit:

Pauvre Arizona. yeux

Malgré cet "incident", il aura quand même une belle carrière jusqu'à son démantèlement en 1926.
Il survivra, et à la faillite de la compagnie qui l'exploitait, la Guion Line, et à la guerre.
Revenir en haut Aller en bas
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Ven 17 Juil 2015 - 16:52

Quel malheur pour Richard d'avoir perdu son père sous ses yeux. Ils semblaient être très proche. Richard ne s'est pas laissé aller et il a continué à se battre dans tous les domaines. Son père qui devait être déjà très fier de lui, l'aurait été encore plus en voyant son parcours.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Joris

avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 10122
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Ven 17 Juil 2015 - 17:58

Oui ça a du être terrible pour Richard pour lui de voir son père mourir sfgt

Charles était passionné de tennis, il n'a jamais essayé de faire carrière là-dedans ? En tout cas il était avocat et donc avait un bon métier. Il a transmis sa passion à son fils c'est clair, qui est ensuite devenu international.

Il y a pas mal de passagers sur le Titanic qui avaient déjà vécu un naufrage ; c'est le cas aussi pour lui.

Denis a écrit:
C’est à ce moment-là que s'est déroulée l’anecdote où son fils libéra une passagère prisonnière de sa cabine en enfonçant la porte d’un solide coup d’épaule, sous les réprimandes d’un steward. « Vous allez rembourser la White Star Line pour avoir détruit l’un de ses biens, non de Dieu ».  xfgy

James Cameron s'est donc manifestement inspiré de cette anecdote pour la scène avec Rose & Jack se faisant réprimander par un steward lorsqu'ils cassent une porte pour sortir. Certains ne pensaient pas que le navire allait couler.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent cinq ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Revenir en haut Aller en bas
http://walygator-all-.wifeo.com/index.php
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Ven 17 Juil 2015 - 18:16

Sha're a écrit:
Richard ne s'est pas laissé aller et il a continué à se battre dans tous les domaines. Son père qui devait être déjà très fier de lui, l'aurait été encore plus en voyant son parcours.

Je pense vraiment que sans cette expérience du naufrage et, notamment celles qu'il a vécu, des heures durant sur le radeau pliable, et ses graves problèmes de jambes, il n'aurait jamais été le champion qu'il est devenu par la suite.
A Cherbourg, c'était un adolescent timide. A New-York, c'était un homme.
Oui, il aurait été un champion de tennis, mais peut-être un parmi tant d'autres.
Sa rage de survie lui aura servie pour sa carrière. Quelques semaines après le naufrage, son fils était déjà sur les terrains de tennis à remporter tous les tournois auquel il participe en trois sets gagnants. Seul Karl Behr va stopper cette hémorragie de victoires lors de leur première confrontation à Boston en juillet 1912.

Joris a écrit:

Charles était passionné de tennis, il n'a jamais essayé de faire carrière là-dedans ?

Aucune idée, Joris. Les Grand tournois auxquels a participé le fils de Charles en étaient à leur débuts. Wimbledon a été crée en 1877 ( Charles avait 17 ans), et l'ancêtre de l'US Open, date de 1881 (Charles avait 21 ans). Donc, Charles aurait effectivement pu entamer une carrière, mais je pense qu'il était déjà trop tard pour lui. Il n'aurait peut-être pas eu le niveau suffisant. Mais il a très bien pu participer à des tournois mineur, dans les "Cricket Club, comme le fit Richard.
Je pense qu'il a porté ses rêves sur son fils. Et son fils y a pris goût.

Joris a écrit:
Denis a écrit:
C’est à ce moment-là que s'est déroulée l’anecdote où son fils libéra une passagère prisonnière de sa cabine en enfonçant la porte d’un solide coup d’épaule, sous les réprimandes d’un steward. « Vous allez rembourser la White Star Line pour avoir détruit l’un de ses biens, non de Dieu ».  xfgy

James Cameron s'est donc manifestement inspiré de cette anecdote pour la scène avec Rose & Jack se faisant réprimander par un steward lorsqu'ils cassent une porte pour sortir. Certains ne pensaient pas que le navire allait couler.

Oui, quand on recherche cette scène sur le net, on tombe souvent comme explication qu'il s'agit un clin d'oeil à Richard Norris. Cameron a dû trouver l'anecdote très amusante, et l'a intégrée à son scénario. Même s'il ne connaissait sûrement pas le tennisman.
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Ven 17 Juil 2015 - 20:36

Denis a écrit:
Sha're a écrit:
 Richard ne s'est pas laissé aller et il a continué à se battre dans tous les domaines. Son père qui devait être déjà très fier de lui, l'aurait été encore plus en voyant son parcours.

Je pense vraiment que sans cette expérience du naufrage et, notamment celles qu'il a vécu, des heures durant sur le radeau pliable, et ses graves problèmes de jambes, il n'aurait jamais été le champion qu'il est devenu par la suite.
A Cherbourg, c'était un adolescent timide. A New-York, c'était un homme.
Oui, il aurait été un champion de tennis, mais peut-être un parmi tant d'autres.
Sa rage de survie lui aura servie pour sa carrière. Quelques semaines après le naufrage, son fils était déjà sur les terrains de tennis à remporter tous les tournois auquel il participe en trois sets gagnants. Seul Karl Behr va stopper cette hémorragie de victoires lors de leur première confrontation à Boston en juillet 1912.
C'est vrai que ce genre d'événement est typiquement ce qui peut pousser quelqu'un à remettre de l'ordre dans ses priorités et à se donner pour atteindre les objectifs qui nous semblent les plus importants.

Concernant l'Arizona, tu dis que c'est un microbe par rapport au Titanic, c'est vrai. Mais en 1879, c'était clairement un des plus grands paquebots du monde, et la sensation qu'a dû avoir Williams à bord était très certainement semblable à ce qu'il a pu vivre sr le Titanic : déjà, un navire de grand prestige heurtait un iceberg, mais cette fois là, il avait survécu... Dans tous les cas, la photo est super impressionnante ; je me souviens l'avoir vue dans mon tout premier livre sur le Titanic, et ça m'avait scotché, à l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Sam 29 Aoû 2015 - 21:38

Depuis que j'ai trouvé cette photo, voilà une semaine, sur cet article en espagnol consacré au gymnase, je m'interroge.

Est-ce vraiment le père de Richard Norris Williams sur la première photo (elle est légendée comme telle) ? Bien qu'on voit qu'il n'a pas le même âge sur ces clichés, je n'arrive pas à trouver de ressemblance. Et je trouve qu'il à un "profil" ibérique.
Je ne peux pas me baser sur la photo avec le canotier, on le reconnais à peine.


Charles Duane Williams était de santé fragile en 1912. Alors il est possible qu'il ait perdu pas mal de poids entre les deux photos, et qu'il était malade depuis quelques années ? inter

Je me focalise sur les oreilles, qui sont la particularité des Williams pour dire que... non, ce n'est pas Charles.
Mais j'aimerai avoir des avis impartiaux.
Revenir en haut Aller en bas
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Dim 30 Aoû 2015 - 9:52

C'est très dur à dire, le nez est très fin sur la 2ème photo. Je trouve seulement qu'ils ont les mêmes sourcils.lol Peu de ressemblance.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Sam 7 Mai 2016 - 11:35

Voici de nouvelles informations fournies par Denis. clin


Sur un blog consacré au tennis qui eut une vie bien éphémère, Quincy Williams, y fait une intervention dans un commentaire, et livre quelques bribes de la vie de son arrière grand-père, Charles Duane.

Dans leur famille plus personne ne sait grand-chose à son sujet.
Par exemple, tous ignorent pourquoi, à la fin des années 1880, Charles et sa femme émigrèrent en Suisse, même si on trouve parfois qu’ils sont partis s’installer en Europe parce que la santé de Mr Williams était défaillante.
Charles Duane fut très tôt orphelin de ses deux parents. Sa mère, Alice Norris, mourut en 1863 suite à des complications lors de l’accouchement de sa fille qui ne survécu pas non plus, et son père, Duane, lui, mourut quelques mois plus tard. A cette date, Charles Duane avait 3 ans. Hélas, je n’ai pas trouvé la date de naissance de son frère, Richard Norris qui mourut peu de temps après lui, en 1918.
Là encore, personne chez les Williams ne sait qui s’occupa des deux orphelins après ce drame, mais on doit se douter que ce fut quelqu’un de leur famille qui prit soin d’eux. Quelqu’un qui permit à Charles Duane d’effectuer ses études de droit.

Voilà la source de sa brève, mais passionnante intervention : https://chaognosis.wordpress.com/2008/09/18/john-donald-budge-1915-2000/

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Joris

avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 10122
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Sam 7 Mai 2016 - 15:49

Charles Duane avait un frère dont il a donné le même nom à son fils ?
Ils ont eu une enfance malheureuse, avec le décès de leur parent. Charles a réussi malgré tout effectivement de brillantes études.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent cinq ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Revenir en haut Aller en bas
http://walygator-all-.wifeo.com/index.php
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Jeu 9 Juin 2016 - 16:23

Joris a écrit:
Charles Duane avait un frère dont il a donné le même nom à son fils ?

Effectivement, Joris. C’était même très courant de refiler à sa propre progéniture son prénom, ce qui donne pas mal de quiproquos.
On oublie très (trop) souvent que mon tennisman préféré s’appelle en fait, Richard Norris Williams II (junior ou second du nom), même si on utilise le diminutif Dick. A ma connaissance, son père ne l’a jamais appelé ainsi, cela proviendrait de ses supporters qui l’encourageaient par d’enflammés « Dick, Dick, Dick ». Quand on connaît la traduction de « Dick », c’est un peu étrange de s’entendre appeler comme cela.
Dans le cas du prénom du jeune Williams, il s’agit de celui de son oncle.

On a beaucoup d’exemples de ce genre à bord.
Il y a le fils Thayer, qu’on a coutume de prénommer « Jack, mais qui en fait s’appelle John Borland Thayer III (son père, et son grand-père paternel furent ceux qui portèrent ce prénom avant lui).

Il y a aussi les enfants Carter. Le fils William Thornton Carter II porte le même prénom que son grand-père (et accessoirement le premier prénom de son père), tandis que la fille, Lucille, porte le même prénom que sa mère.

Et Archibald Gracie qui est le quatrième du nom.

Le pire étant quand même John Jacob Astor qui est le quatrième du nom, et le fils qu’il eut avec Madeleine suivit cette tradition, en se prénommant John Jacob Astor VI (Par contre, qui et où est John Jacob Astor V ?).
On peut s’étonner que John Jacob ne l’ait pas fait avec l’enfant qu’il eut de son premier mariage, et qu’il choisit de prénommer… Vincent. Un soupçon quand à sa réelle paternité l’en aurait-il dissuadé ???
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Jeu 9 Juin 2016 - 20:41

Denis a écrit:
(Par contre, qui et où est John Jacob Astor V ?).

Je l'ai retrouvé ! rire C'est le fils de William Waldorf Astor, le cousin de John. Il est né en 1886.

Tout ça n'est pas sans rappeler les vieilles familles de la noblesse, notamment franque, au sein desquelles le nom était une marque primordiale d'identité : on se léguait un nom de père en fils autant qu'un titre ; parfois, on alternait entre deux. On oublie ainsi que nos Capétiens étaient à l'origine les "Robertiens", qui, dans la famille, s'appelaient souvent Robert et alternaient avec Hugues... Bref, on voit bien ici que nos milliardaires américains essayaient, finalement, de créer une nouvelle noblesse, celle de l'argent... Ce n'est pas pour rien qu'on en arrive à parler de dynasties...
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Charles Duane Williams   Jeu 9 Juin 2016 - 20:47

LittleTony87 a écrit:
Denis a écrit:
(Par contre, qui et où est John Jacob Astor V ?).

Je l'ai retrouvé ! rire C'est le fils de William Waldorf Astor, le cousin de John. Il est né en 1886.


Ah oui, je comprends mieux. Je me demandais bien où avait disparu ce cinquième du nom. inter
Bref le cousin d'Astor aura soufflé la place de numéro 5 au fils d'Astor dans l'équipe de foot familiale.

Reste que pour le travail de recherche d'historien et autres, ce n'est pas la joie les mêmes prénoms, même rajoutés d'un chiffre. On l'a bien vu sur l'album pinterest de cette personne qui a confondu Jack Thayer et son père dans ses photos.
Revenir en haut Aller en bas
 
Charles Duane Williams
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Charles Duane Williams
» Charles Eugene Williams
» Charles Williams
» Charles Williams
» Charles Williams (USA)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Les passagers.............................. :: 1ère classe-
Sauter vers: