Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Samuel Murdoch Crosbie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Samuel Murdoch Crosbie   Jeu 4 Oct 2012 - 12:22

Comme je le disais sur un autre topic, je dois beaucoup à cet homme. Tout d'abord c'est grâce à lui que j'ai découvert l'histoire de Kippford et que j'ai appris à aimer ce petit village. Il m'a aussi aidé à compléter les arbres généalogiques de la famille Murdoch, et m'a permis de "rencontrer" Wendy, parce qu'elle m'a contacté après avoir lu l'article que je consacre à Samuel sur mon blog.

Pour vous puissiez un peu mieux le situer, Samuel était :

Le neveu de James Murdoch (grand-père de William)
Le cousin de Samuel Murdoch (père de William)
Le grand-cousin de William Murdoch

Personnellement les arbres généalogiques me parlent mieux, c'est pour ça que j'ai fais celui-là. A voir en plus grand sur ma page : Family Trees


Samuel Murdoch Crosbie est né à Kippford en 1849. Son père, Adam, était charpentier naval et travaillait pour les Cumming, une autre famille étroitement liée aux Murdoch. Sa mère, Margaret, était l'une des filles du cordonnier Samuel Lowdon Murdoch, dont 5 fils prendront la voie de la mer et débuteron ainsi la tradition maritime de la famille. Parmi eux, Andrew McCulloch Murdoch, l'aïeul de Wendy.

Durant son enfance, Kippford (appelé alors The Scaur) est des plus rustique, et se disait même que le village avait dix ans de retard par rapport aux villes des alentours. Samuel se souvient qu'il n'était composé que d'une vingtaine de cottages en toit de chaume, qui ne résistait pas toujours aux vents violents. Une nuit, pendant une tempête, Samuel fut enroulé dans une couverture et transporté chez des voisins parce que la maison avait perdu son toit ! Il arrivait aussi qu'en hiver la marée vienne inonder plusieurs maisons. Un matin en partant à l'école, Samuel découvrit un étonnant spectacle : la goélette Margaret and Mary avait été arrachée de ses amares par une tempête qui avait fait rage pendant la nuit, et emporté tout contre Magnet Cottage, le mât de beaupré juste au-dessus de son son toit. Le plus amusant était que l'équipage continuait à dormir et ne s'était rendu compte de rien.

En 1859, la famille Crosbie déménage à Liverpool. Samuel raconte qu'il se rendait sur les docks pour regarder les bateaux qui arrivaient de Kippford. A l'âge de 13 ans il est apprentit-enseignant, et en 1871 il devient professeur. L'année suivante, le 8 août 1872, Samuel épouse Sarah Laird Thomson. Le couple s'installe pendant plusieurs années à Walton Hill, l'un des quartiers de Liverpool. Si ce nom vous dit quelque chose c'est normal, c'est là qu'est né Henry Wilde.

Samuel semble avoir exercé son métier de professeur avec une réelle passion. En 1889 il met en place un système de cours du soir pour les futurs enseignants, et cette innovation connait un grand succès avec quelques 1 100 étudiants inscrits. Il s'investit également dans l’initiation à la musique, ainsi qu'au sport. Le gala d'ouverture de la première école de natation de Liverpool est organisé à son initiative, et bien que son nom n’apparaisse pas sur le site officiel du club, il est aussi l'un des fondateurs de l'Everton Football Club, toujours en activité.

Dès qu'il en a l'occasion il continue à se rendre à Kippford, et s'y installe définitivement lorsqu'il prends sa retraite vers 1915. Samuel participe activement à l'amélioration de la vie du village. En organisant des concerts il parvient à récolter des fonds pour construire une jetée, ainsi que créer et entretenir des chemins de randonnée comme le Jubilee Path qui rejoint Kippford à Rockcliffe. Il se bât également pendant plusieurs années pour faire installer l'eau courante, ce qui sera chose faite très peu de temps avant sa mort, en 1937.



Samuel et Ann Sloan. Cette photo a été prise dans les années 1890 à côté de l'atelier naval des Cumming. On aperçoit la proue d'un bateau sur la gauche. A l'arrière-plan on reconnait la maison Springbank, vous pouvez comparer avec la vue en 2009.

L'histoire des navires et des marins de l'estuaire Urr n'avait aucun secret pour lui. En 1923 il rédige une série de 16 articles qui furent publiés dans le Kirkcudbright Advertiser and Galloway News sous son pseudonyme « Scauronian ». Ces articles sont lisibles sur le site de Old Kirkcudbright. Samuel Crosbie y raconte le quotidien des familles de marins de Kippford, Rockcliffe, Palnackie et Dalbeattie, avec tout un tas d’anecdotes passionnantes. La navigation qui se pratiquait dans les eaux de la Urr était du cabotage, c’est-à-dire que les navires marchands ne se déplaçaient que de ports en ports et y mouillaient durant la nuit. On pourrait donc penser que ce type de navigation était relativement simple en comparaison avec la haute mer, mais en réalité les forts courants marins provoqués par les marées rendaient les choses particulièrement délicates et il mentionne ainsi de très nombreux échouages, ainsi que des naufrages qui furent souvent fatals aux équipages.

Pour lire les articles, c'est ici : The Story of The Scaur
Les Murdoch sont mentionnés en partie 8 (2ème page), et l'on peut y lire ceci :

« Captain James Murdoch had three sons, all of whom became commanders of ocean going ships after being trained in vessels belonging to the Water of Urr engaged in the coasting trade. The eldest, Captain Samuel Murdoch, father of Lieutenant William Murdoch of the ill-fated “Titanic,” served his apprenticeship with his father in the "Freedom,” but afterwards became commander of large ships like the well-known clipper “Knight Companion,” trading chiefly between Liverpool and San Francisco, in both of which ports his memory is still revered. He was perhaps one of the best known, most successful, and most highly respected master mariners hailing from the Water of Urr. After retiring from the sea, he lived in Dalbeattie, but frequently visited his native village the Scaur. The loss of his son William in the “Titanic” was a great blow to him – one from which he never recovered. »

Durant les dernières années de sa vie, Samuel publia également un guide à destination des touristes qui venaient visiter Kippford et ses environs. Dès les années 20 le village a en effet commencé par attirer de plus en plus de visiteurs, jusqu'à devenir une petite station balnéaire, ce qui fort heureusement ne l'a pas défiguré. Par un coup de chance j’ai trouvé l’un de ces guides touristiques sur Ebay il y a quelques mois. Il s’agit de la 3ème et dernière édition publiée en 1937. Ce petit livret contient 80 pages parmi lesquelles les touristes pouvaient trouver toutes les informations dont ils avaient besoin : l’histoire de la région, les loisirs (pêche, randonnée, golf…), comment se déplacer, où manger, où dormir... Beaucoup d'habitants se proposaient de loger les visiteurs. Ainsi, il est indiqué dans le guide que Magnet Cottage (dont j'ai déjà mentionné le nom en début de post) était disponible à la location, et appartenait à une certaine Miss Murdoch.




Magnet Cottage est toujours une maison de vacances, comme d'ailleurs de très nombreuses autres maisons de Kippford. Vous pouvez par exemple aller passer vos vacances dans l'ancienne poste. Il y a aussi la maison de James Cumming (cousin de William), mais je ne sais pas encore si c'est Glendowner ou Glendview. Je dois encore vérifier. Enfin, il y a bien sûr celle du capitaine James Murdoch.

Samuel Murdoch Crosbie est mort la même année que la publication de ce guide. Il avait 88 ans. Depuis il repose dans le cimetière de Colvend, près de Kippford, avec sa femme et l’une de ses filles (voir sa tombe). Mais d'une certaine façon son amour pour Kippford l’a fait entrer dans la postérité.



Samuel et sa femme Sarah. Photo prise à Kippford entre 1925 et 1930. L'homme qui se tient derrière eux est leur gendre.


Carte postale de Samuel à suivre...


Dernière édition par Tiphaine le Sam 6 Oct 2012 - 17:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Samuel Murdoch Crosbie   Jeu 4 Oct 2012 - 23:15



Quelques mots sur la carte postale que j'ai reçu avant-hier après l'avoir acheté sur Ebay. Je savais qu'elle était daté de 1921 car le vendeur l'avait indiqué dans la description, mais je n'avais pas encore vu le texte écrit au dos. En sortant la carte de l'enveloppe, les premiers mots qui m'ont sautés aux yeux étaient ceux-ci :


Mr Crosbie & Isabel & Emily Crosbie are in the boat.

Ils sont écrit sous l’adresse du destinataire, visiblement par une autre main que l'expéditeur. Ma première pensée fut donc : "Eh ben ça alors, Crosbie, comme Samuel Murdoch Crosbie ! Drôle de coïncidence, si ça se trouve c'est lui."

Et c'est seulement après que j'ai regardé la signature de l'expéditeur, et que j'ai failli tomber de ma chaise ! rire


S. M. Crosbie

Ainsi donc c'est lui qui se trouve dans le bateau sur la carte postale, mais en plus c'est également lui qui a écrit cette carte.Je suis resté quelques secondes interdite... Samuel et sa femme ont eu 7 enfants, mais jusqu'ici je ne connaissais pas leurs noms. Je n'étais donc pas certaine de l'identité de ces deux femmes appelés Isabel et Emily. Après quelques recherches, j'ai mis la main sur un rapport de recensement de 1881 qui indique que la famille vit à Liverpool et se compose de :

- Samuel Murdoch Crosbie : chef de fammille. 32 ans, professeur à l'école élémentaire publique.
- Sarah Laird Crosbie : épouse, 29 ans
- Annie R. Crosbie : fille, 8 ans
- William Taylor Crosbie : fils, 6 ans
- Ethel M. Crosbie : fille, 3 ans
- Jessie D. Crosbie : fille, 2 ans
- Adam Crosbie : père, 65 ans, charpentier naval retraité
- Mary E. Pottage : domestique, 15 ans

Pas d'Isabel, ni d'Emily...

Mais finalement il ne fallait pas chercher bien loin. Emilie (et non pas "y"), est la seule enfant du couple à être enterrée avec ses parents. Son nom est visible sur la tombe, ici : Crosbie Grave. Quant à Isabel, il y a son certificat de mariage ici : Wedding Notices (en bas de page, mariage du 4 mars 1922).

Les deux femmes du bateau sont donc bien ses filles.





J'ai fais deux scans haute définition de la carte postale que j'ai aussitôt envoyé à Wendy. Qu'elle ne fut pas m'a surprise quand elle m'a répondu qu'elle les avait à son tour envoyé à une parente de Sarah Laird, qui va elle-même les envoyer à un descendant direct de Samuel. Je ne pouvais pas rêver mieux !!
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Samuel Murdoch Crosbie   Ven 5 Oct 2012 - 8:02

Merci pour le partage Tiphaine. bise
My God, my God, une nouvelle chasse au trésor s'annonce pour toi. ouah
Ca doit faire une étrange sensation de se reconnaître comme le protagoniste d'une carte postale éditée en nombreux exemplaire. Samuel Murdoch a dû être surpris en la trouvant en vente.
C'est drôle, on dirait que ce sont les deux femmes qui rament (enfin je me base sur le style des chapeaux) et Samuel qui tient la barre. rire

Denis.
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Samuel Murdoch Crosbie   Ven 5 Oct 2012 - 12:12

Andrews_Thomas a écrit:
C'est drôle, on dirait que ce sont les deux femmes qui rament (enfin je me base sur le style des chapeaux) et Samuel qui tient la barre. rire

Oui j'ai bien l'impression qu'il laisse ses filles ramer, ça forme la jeunesse ! rire
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Samuel Murdoch Crosbie   Sam 6 Oct 2012 - 16:27

Mise à jour de l'arbre généalogique de Samuel Crosbie, à voir en plus grand en cliquant sur celui de la page suivante : Family Trees (en bas de page, juste avant celui de Thomas Andrews).

J'ai rajouté quelques dates, ses frères et soeurs, et ses enfants (il m'en manque).
Revenir en haut Aller en bas
 
Samuel Murdoch Crosbie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Collection de Tiphaine
» Samuel Murdoch Crosbie
» Peterson Irish Oak & Samuel Gawith St James Flake
» Le "suicide" de Murdoch
» FIN DE PARTIE de Samuel Beckett

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Les membres de l'équipage.......  :: Le commandant et les officiers :: William Murdoch-
Sauter vers: