Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 La bonne société et les langues étrangères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: La bonne société et les langues étrangères   Dim 20 Mai 2012 - 21:08

Je n'ai trouvé nulle trace de ce sujet sur le forum.
On a vu que le Titanic était un véritable concentré de nationalités diverses.
Je voudrais m'attarder justement sur cette bonne société de l'époque: celle qui aime voyager durant des mois à travers l'Europe et le monde dans un but d'agrément.
Je pense notamment à Margareth Brown et J.J Astor et son épouse Madeleine.
Ils avaient, bien évidemment, reçu la meilleure des éducations et je me demandais si l'un ou l'autre parlaient des langues étrangères et plus particulièrement le français ?

On sait que la fille de Margareth Brown étudiait à la Sorbonne et Molly était déjà venue en France à l'époque où elle était avec Mr Brown. Elle y retourne pour visiter sa fille en 1912 avant d'aller en Egypte avec elle où elles rencontrent le couple Astor. De retour à Paris, elle y séjourne jusqu'à ce qu'elle soit contrainte de rentrer précipitamment.
Idem pour les Astor qui prennent le paquebot à l'escale de Cherbourg après leur tour d'Europe 1911/1912.

Alors, dans ces deux cas-ci, habitués à fréquenter la France, Astor et Margareth Brown parlaient-ils le français ou l'anglais était-il déjà considéré, en 1912, comme langue internationale et il n'avaient pas l'utilité de connaitre une langue autre que l'anglais ?

A.T
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Dim 20 Mai 2012 - 21:23

Bonne idée, c'est un thème intéressant. livre

Concernant Margaret Brown, oui elle savait parler Français, mais aussi Russe et Allemand. Dès qu'elle en a eu les moyens, elle a fait des études, et elle aimait beaucoup les langues. Vers 1900, Margaret a d'ailleurs contribué à la traduction des livres de Mark Twain en Français (et en braille aussi), et sur le Carpathia elle a servit d’interprète francophone et germanophone pour établir les listes des survivants.

Pour en revenir à la France, elle s'est également beaucoup investie pendant la 1ère guerre mondiale sur le front en Picardie, où elle aidait à soigner les blessés. Sans compter sa passion pour le théâtre et plus particulièrement l'actrice Sarah Bernhardt dont elle rejouait elle-même sur scène les prestations. Enfin elle a reçue la légion d'honneur. Entre Margaret et la France, c'était une grande histoire d'amour.


Il me semble qu'effectivement la haute société devait être bilingue, voir trilingue, compte tenus de tous les voyages qu'ils faisaient.
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Dim 20 Mai 2012 - 21:43

Merci Tiphaine bise
Je pensais bien que quelqu'un saurait. J'imaginais effectivement la bonne société de 1912 plus "ouverte" sur les langues étrangères que ne peuvent l'être, disons les "stars" d'aujourd'hui, un peu plus fermés niveau langues étrangères.
Je vois que Molly Brown devait être une personne très intéressante à fréquenter et que, toute jeune, elle s'était déjà démarquée des autres femmes de la Belle Epoque, de part sa soif de culture et d'ouverture sur le monde.

Je ne sais pas si le film de Cameron est juste en faisant dire à Ruth DeWitt Bukater que le but de l'université est de chercher un bon mari (sous entendu: "vas à la fac, pour trouver ton mari et pas pour enrichir ton bagage culturel"). Si c'est bien le cas, Molly était déjà une "révolutionnaire" dans le genre.

On peut finalement voir un très bon parallèle avec Madeleine Astor qui, à 19 ans, était déjà mariée à un bon parti, enceinte (c'est ce qu'on attendait d'elle aussi) et donc dans l'inutilité finalement de faire des études.

A.T
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Dim 20 Mai 2012 - 22:09

Andrews_Thomas a écrit:

Je ne sais pas si le film de Cameron est juste en faisant dire à Ruth DeWitt Bukater que le but de l'université est de chercher un bon mari (sous entendu: "vas à la fac, pour trouver ton mari et pas pour enrichir ton bagage culturel"). Si c'est bien le cas, Molly était déjà une "révolutionnaire" dans le genre

Je pense qu'il y a du vrai dans la phrase de Ruth, du moins pour les filles de la Haute Société.

Pour comparer avec la classe moyenne, les filles issues de ce milieu faisaient plutôt des études dans le but de faire un métier, je pense. C'est le cas d'une des soeurs de Murdoch, qui fut l'une des premières étudiantes acceptées à l'université d’Édimbourg. Ce qui était rare à l'époque. Elle devint ensuite professeur de Français ! Je me demande parfois si William connaissait donc des mots de Français, si oui ou non il avait appris notre langue dans son école (actuellement c'est au programme des élèves qui l'a fréquentent).

Dans le cas de Margaret c'est un peu différent. Elle a arrêté l'école à l'âge de 13 ans pour aller travailler dans une usine de tabac et ainsi aider à nourrir sa famille. Le quotidien des enfants de familles pauvres. Elle était déjà mariée depuis plusieurs années lorsqu'elle a commencé à étudier à l'université, et d'ailleurs si son mari n'avait pas trouvé de l'or, elle n'aurait jamais pu y avoir accès je pense.
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Dim 20 Mai 2012 - 22:23

Ce qui est tout à l'honneur de Molly.
Elle aurait très bien pu se contenter de son statut de "femme entretenue", grâce à l'argent de son mari et à leur nouveau train de vie, comme beaucoup. Avoir une vie faite de fêtes, de réceptions, de thés entre amies. A l'inverse, elle est totalement allée à contre courant de cette société, justement en étudiant.

Finalement elle a été très intelligente d'agir de la sorte.
Son fort caractère ne lui a-t-il pas fait anticiper l'avenir ?
Se pourrait-il qu'il lui soit passé dans l'esprit: "et si je me sépare de mon mari, ou que mon mari demande le divorce pour X raison, qu'adviendra-t-il de moi? De quoi vivre ?"

Quelqu'un va m'éclairer, mais je ne pense pas qu'il existait de "pension alimentaire" en cas de divorce en 1912. Si son mari décidait de divorcer, elle n'aurait peut-être pas eu d'indemnités, comme aujourd'hui.
Mr Brown a été très généreux en lui octroyant, malgré leur séparation, une rente tous les mois et ce, dès 1909. Mais cela, elle l'ignorait avant qu'elle ne se sépare de lui.
En étudiant, elle a en quelques sortes, assuré ses arrières, au cas où...

A.T
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Dim 20 Mai 2012 - 22:37

Andrews_Thomas a écrit:

Quelqu'un va m'éclairer, mais je ne pense pas qu'il existait de "pension alimentaire" en cas de divorce en 1912. Si son mari décidait de divorcer, elle n'aurait peut-être pas eu d'indemnités, comme aujourd'hui.

J'avoue ne pas savoir. inter

Dans les cas des Brown, comme ils n'ont jamais officiellement divorcés et qu'ils sont restés en bon termes, je pense qu'il y a eu arrangement à l'amiable.
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Dim 20 Mai 2012 - 22:57

Tiphaine a écrit:

Dans les cas des Brown, comme ils n'ont jamais officiellement divorcés et qu'ils sont restés en bon termes, je pense qu'il y a eu arrangement à l'amiable.

J'ai aussi pensé cela.
Et le fait qu'il lui allouait de l'argent chaque mois m'a aussi fait penser que, malgré son incartade, Mr Brown devait être encore amoureux de sa femme et donc continua à contribuer à faire son bonheur. Malheureusement Molly avait un caractère de feu et ne fit pas de concession.

A.T
Revenir en haut Aller en bas
Canard-jaune

avatar

Masculin
Age : 17
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Lun 21 Mai 2012 - 14:50

Je me suis toujours dit qu'il aurait été intéressant pour nous de remonter le temps pour aller sur notre paquebot favori... mais la barrière des langues aurait pu être compromettante! rire
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Lun 21 Mai 2012 - 19:38

Canard-jaune a écrit:
Je me suis toujours dit qu'il aurait été intéressant pour nous de remonter le temps pour aller sur notre paquebot favori... mais la barrière des langues aurait pu être compromettante! rire

Tu aurais discuté avec Molly Brown. Et je pense qu'à cette époque c'était super chic d'être français (comme aujourd'hui d'ailleurs). Ah la France et ses expositions universelles, son rayonnement culturel, la Tour Eiffel, Paris et le Moulin Rouge... On en aurait eu des choses intéressantes à leurs raconter aux nantis. On aurait été au centre de toutes les attentions.

Pour revenir aux langues, j'avais un à priori sur ces filles de bonne société qui se marient dès 19 ans (je cible Madeleine Astor). Je les voyais superficielles et pas futée, justes bonnes à être belles et se taire. Finalement non.
Prenons l'exemple de Madeleine: elle a étudié en Angleterre et aux Etats-Unis, à New-York.
D'abord à la Ely's School puis ensuite à la Spence's School qui existe encore et qui a compté parmi ses membres de grands noms: des actrices, des médecins et des journalistes (toutes femmes puisque c'est une école strictement féminine).
La fondatrice de cette école Clara Spence était une pionnière puisqu'elle fut la première à croire que l'enseignement supérieur avait une grande importance pour les jeunes filles. On leur enseignait les arts, les langues, et on leur apprenait ce qu'était la confiance en soi et pas... à se chercher un mari (comme l'a évoqué la mère de Rose dans le film de Cameron).
Madeleine Astor, bien que très jeune, n'était sans doute pas une belle plante niaise mais était sûrement très cultivée.

A.T

Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Lun 21 Mai 2012 - 20:30

Tout ceci me fait penser à la série Downton Abbey, tu connais ?

Elle est très utile pour se plonger dans le milieu de la haute société de l'époque et la famille compte d'ailleurs trois jeunes filles. On voit qu'elles sont effectivement très cultivées, mais que cela servait surtout à se "vendre"... Enfin, c'est comme ça que je l'ai ressentie. Je crois qu'il y a une scène dans un épisode où la mère vante les mérites de sa fille à un riche prétendant, "elle sait monter à cheval, danser...", ça veut tout dire. En fait même si elles faisaient des études, pour la majorité d'entres elles l'une des grandes questions de leur vie restait "avec qui je vais me marier ?".

Du moins jusqu'à ce que la 1ère guerre mondiale arrive et ne change tout. Après cette tragique période on voit dans la série que la mentalité semble un peu avoir évoluée et les jeunes filles se demandent maintenant "que vais-je pouvoir faire de ma vie", plutôt que de penser uniquement au futur mari.
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Lun 21 Mai 2012 - 21:07

Tiphaine a écrit:
Tout ceci me fait penser à la série Downton Abbey, tu connais ?

J'ai a-do-ré cette série, passée durant les fêtes de Noël, l'année passée. Il y avait trois épisodes l'un à la suite de l'autre durant deux week-end. Et elle commence justement avec le décès des héritiers du domaine dans le naufrage du Titanic.
Effectivement je me souviens de ces trois filles:
-il y avait l'aînée, celle promise au cousin héritier (pour que le domaine reste dans la famille) et dont la mère vante les mérites comme tu le dit si bien. En lisant tes phrases, la mettant en valeur, je visualise la scène et c'est tout à fait cela, cette mentalité de l'époque vis-à-vis des femmes: il faut qu'elles soient parfaites en tous points pour être bonnes épouses et facilement "vendables" (si je peux exprimer ce mot extrême mais si réel finalement).
-il y a celle qui ne trouve pas vraiment sa place: un peu gauche, celle dont on ne sait que faire et dont on s'inquiète: que va-t-on faire d'elle ? Et la grande angoise: trouvera-t-elle un mari ?
-et la plus jeune, la "rebelle, celle qui apportera le changement en militant et en osant porter une sorte de pantalon rire (ça m'a marqué).

J'ai hâte de voir la suite. J'ai remarqué que certains d'entre vous ont déjà vu la saison deux, c'est pour cela que j'évite de lire le sujet où vous en parlez pour éviter les spoilers.

A.T
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Lun 21 Mai 2012 - 21:10

Andrews_Thomas a écrit:

J'ai hâte de voir la suite. J'ai remarqué que certains d'entre vous ont déjà vu la saison deux, c'est pour cela que j'évite de lire le sujet où vous en parlez pour éviter les spoilers.

Eh oui, c'était l'époque où Megaupload existait encore (et non je n'ai pas honte rire ). Tu as raison d'éviter le sujet dans ce cas, parce que j'y spoile pas mal je crois. rire
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Lun 21 Mai 2012 - 21:21

Tiphaine a écrit:

Eh oui, c'était l'époque où Megaupload existait encore (et non je n'ai pas honte rire ). Tu as raison d'éviter le sujet dans ce cas, parce que j'y spoile pas mal je crois. rire

rire je ne jette pas de pierre rire . Et pourtant j'ai envie de visiter le sujet mais... non, je résisterais, surtout si tu dis toi-même que tu spoiles à tout va rire . Et je sais maintenant que, quand tu écris sur un sujet, on ne t'arrêtes plus. rire . Et... j'adore ça. fete

A.T
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Lun 21 Mai 2012 - 21:28

Oui mais c'est la faute à Miffy, elle voulait savoir ce que j'avais pensé de la deuxième saison... Alors évidement...j'ai écris pas mal. rire Quand est-ce qu'elle arrive en France ?

Pour en revenir aux langues étrangères, je pense poser la question sur le groupe Facebook dédié à la recherche sur les passagers et membres d'équipages, alors je vous tiens au courant si j'obtient des réponses intéressantes.
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: La bonne société et les langues étrangères   Lun 21 Mai 2012 - 21:47

Tiphaine a écrit:
Oui mais c'est la faute à Miffy, elle voulait savoir ce que j'avais pensé de la deuxième saison... Alors évidement...j'ai écris pas mal. rire Quand est-ce qu'elle arrive en France ?

Bon, on dira alors que c'est la faute à Miffy. rire rire J'imagine que la suite va arriver pour les fêtes de fin d'année (l'été n'étant pas très propice à ce genre de séries).

Tiphaine a écrit:
Pour en revenir aux langues étrangères, je pense poser la question sur le groupe Facebook dédié à la recherche sur les passagers et membres d'équipages, alors je vous tiens au courant si j'obtient des réponses intéressantes.

Oui, merci. fete
On sait que Molly Brown était polyglotte et francophile et ce serait intéressant de savoir s'il y en avait d'autres: J.J Astor, Benjamin Guggenheim... histoire de voir si en 1912, la France avait cette aura internationale qu'on lui attribut souvent.
Si tant d'aristocrates aimaient y passer leurs vacances, on pourrait logiquement supposer qu'ils en pratiquaient un peu la langue. Il ne reste qu'aux experts et connaisseurs de pouvoir confirmer. clin

A.T
Revenir en haut Aller en bas
 
La bonne société et les langues étrangères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» La bonne société et les langues étrangères
» Examens de langues étrangères en Europe
» Les langues étrangères
» Le Département de français de l'Université des Langues étrangères de Beijing vient de fêter ses 60 ans
» Les langues étrangères sur le forum

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Belfast..................................................  :: La belle époque-
Sauter vers: