Et s'il n'avait pas été là ?

4 participants

Aller en bas

Et s'il n'avait pas été là ? Empty Et s'il n'avait pas été là ?

Message  Antoine Lun 9 Mar 2015 - 20:30

En réfléchissant, je viens de penser à quelque chose : imaginons que le Titanic n'ait pas été en voyage inaugural et qu'Andrews n'ait pas été à bord. Après tout, les accidents ne se produisent pas forcément durant la première traversée. Le capitaine, qu'il ce soit agi de Smith ou d'un autre, aurait-il eu aussi facilement conscience du danger qui planait ? Vu les estimations qui avaient été faites au début du naufrage, il est tout à fait possible que, pendant un temps, le danger aurait été sous-estimé. Après tout, la gîte était assez peu ressentie dans les premiers temps du naufrage, donc...

Ce serait intéressant de savoir si l'équipage connaissait bien la conception de ces compartiments et leur capacité à maintenir le navire à flot. Mais je suppose que si on a fait appel à Andrews pour calculer tout ça, c'est justement parce qu'il était le seul à pouvoir le faire. Qui sait, dans ce cas, combien de vies auraient été perdues s'il n'avait pas été là pour attirer l'attention de l'équipage sur l'urgence !
Antoine
Antoine


Masculin
Age : 34
Messages : 6785
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://bibilotitanic.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Et s'il n'avait pas été là ? Empty Re: Et s'il n'avait pas été là ?

Message  Invité Lun 9 Mar 2015 - 21:18

Maxwell, le charpentier de bord, n'est-il pas apte à juger de la gravité d'une avarie ?

Je ne pense pas, évidement, au fait de calculer combien de temps il reste au Titanic à pouvoir flotter, mais néanmoins, il devait savoir qu'au-delà de quatre compartiment envahis d'eau le navire était condamné. Il voit que ça fuit dans cinq compartiments, il doit se douter que ça ne va pas tenir longtemps. Ou du moins, Smith devait le savoir, sans avoir fait d'études en ingénierie navale. Non ?
Parce que, finalement, je ne pense pas qu'il n'y ai eu que Thomas Andrews à connaitre ce principe. Il a dû suffisamment le rappeler. Smith n'est pas bête au point de croire à l’insubmersibilité du paquebot. Enfin... j'espère pour lui. Sinon ça en ferait un bien piètre marin.

Denis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Et s'il n'avait pas été là ? Empty Re: Et s'il n'avait pas été là ?

Message  jean-philippe46 Lun 9 Mar 2015 - 22:36

Je suis assez d'accord avec la réflexion d'Antoine. Je pense d'ailleurs qu'il s'agit du rôle le plus déterminant qu'il a joué lors du naufrage.

Bien sûr, même si Andrews n'avait pas été à bord, Smith aurait fini pas réaliser que le Titanic était condamné, mais alors combien de temps aurait été perdu ? La responsabilité de faire réveiller les passagers en pleine nuit et de mettre à l'eau les canots était de taille. Le commandant ne l'aurait pas prise sans être sûr de l'urgence de la situation. Un membre d'équipage placé sous son autorité, fût-il le charpentier, aurait-il été aussi catégorique que Thomas Andrews, quitte à assumer les conséquences éventuelles d'une fausse alerte ? Je n'en suis pas certain.

Bien sûr, Smith n'était pas naïf mais il était convaincu de la fiabilité des navires modernes. Si Andrews n'avait pas été là pour prononcer l'arrêt de mort du navire en le regardant droit dans les yeux, aurait-il envisagé que le Titanic allait couler à cause d'un gros glaçon ? Rappelons-nous aussi que le collision de l'Olympic et du Hawke avait eu lieu seulement quelques mois plus tôt. Pour lui l'expérience avait démontré que le paquebot était apte à se tirer des incidents les plus graves.

En résumé, je pense que Thomas Andrews a permis d’économiser un temps considérable au cours du naufrage, et peut-être donc indirectement de sauver un grand nombre de vies humaines.
jean-philippe46
jean-philippe46


Masculin
Age : 38
Messages : 1928
Inscrit le : 09/12/2006
Localisation : Paris

http://thomas-andrews-titanic.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Et s'il n'avait pas été là ? Empty Re: Et s'il n'avait pas été là ?

Message  Sir Cosmo Dim 10 Sep 2023 - 9:56

Sujet très intéressant !

Partons de cette hypothèse et qu'Andrews n'était pas là.

Combien de temps aurait pu être perdu si Andrews n'avait pas rapidement énoncé l'implacable vérité à Smith et à l'équipage ?

Lors du naufrage, il s'est passé quoi, quelques 15/20 minutes avant qu'Andrews ne donne le verdict que le naufrage était inévitable ?
Le temps que certains membres d'équipage puisse aller voir les compartiments ayant été percutés par l'iceberg, se réunisse et qu'Andrews fasse son rapport, j'ai du mal à imaginer que ça ait été plus rapide.

Il y aurait peut-être eu une période de 10-20 minutes de latence, durant lesquelles Smith et d'autres auraient pu espérer stabiliser la situation avant de se rendre à l'évidence ? Le naufrage avec la gîte et l'enfoncement progressif de l'avant du paquebot n'aurait dans tous les cas pas pu trop différer cette conclusion je pense.

Mais l'autre grosse implication, c'est l'évacuation des passagers via les canots. Et pour le coup c'est très difficile à évaluer.
D'un côté, 10 ou 20 minutes perdues pour lancer l'évacuation auraient certainement eu des impacts. De là à ce que certains canots ne puissent pas être évacués à temps ?
Mais de l'autre, 10 ou 20 minutes supplémentaires pour évacuer les canots n'auraient-elles pas permis de remplir un peu mieux ceux-ci étant donné que les premiers sont partis remplis au tiers voire moins ?

Sir Cosmo
Sir Cosmo


Masculin
Age : 31
Messages : 3455
Inscrit le : 17/08/2008
Localisation : Au pied du grand escalier ...

http://www.SirCosmo.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Et s'il n'avait pas été là ? Empty Re: Et s'il n'avait pas été là ?

Message  Joris Dim 10 Sep 2023 - 14:41

Le rôle de Thomas Andrews a été primordial. Comme vous dites, du temps aurait été perdu s'il n'avait pas été là pour évaluer rapidement la gravité de la situation.

Sir Cosmo a écrit:Mais l'autre grosse implication, c'est l'évacuation des passagers via les canots. Et pour le coup c'est très difficile à évaluer.
D'un côté, 10 ou 20 minutes perdues pour lancer l'évacuation auraient certainement eu des impacts. De là à ce que certains canots ne puissent pas être évacués à temps ?
Mais de l'autre, 10 ou 20 minutes supplémentaires pour évacuer les canots n'auraient-elles pas permis de remplir un peu mieux ceux-ci étant donné que les premiers sont partis remplis au tiers voire moins ?

Tu veux dire que les 15-20 minutes gagnées par l'évaluation rapide d'Andrews aurait du permettre de remplir tous les canots entièrement ?
Vers la fin, la plupart des canots ont été remplis entièrement, donc si on n'avait pas pu les descendre tous, le nombre de victimes aurait été plus élevé. Il fallait mieux descendre tous les canots, même si certains n'étaient pas remplis au début, que ne pas pouvoir tous les descendre.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent douze ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Et s'il n'avait pas été là ? Bannia10
Joris
Joris


Masculin
Age : 32
Messages : 17458
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Et s'il n'avait pas été là ? Empty Re: Et s'il n'avait pas été là ?

Message  Sir Cosmo Dim 10 Sep 2023 - 19:41

Joris a écrit:Le rôle de Thomas Andrews a été primordial. Comme vous dites, du temps aurait été perdu s'il n'avait pas été là pour évaluer rapidement la gravité de la situation.

Sir Cosmo a écrit:Mais l'autre grosse implication, c'est l'évacuation des passagers via les canots. Et pour le coup c'est très difficile à évaluer.
D'un côté, 10 ou 20 minutes perdues pour lancer l'évacuation auraient certainement eu des impacts. De là à ce que certains canots ne puissent pas être évacués à temps ?
Mais de l'autre, 10 ou 20 minutes supplémentaires pour évacuer les canots n'auraient-elles pas permis de remplir un peu mieux ceux-ci étant donné que les premiers sont partis remplis au tiers voire moins ?

Tu veux dire que les 15-20 minutes gagnées par l'évaluation rapide d'Andrews aurait du permettre de remplir tous les canots entièrement ?
Vers la fin, la plupart des canots ont été remplis entièrement, donc si on n'avait pas pu les descendre tous, le nombre de victimes aurait été plus élevé. Il fallait mieux descendre tous les canots, même si certains n'étaient pas remplis au début, que ne pas pouvoir tous les descendre.

Joris

En fait j'ai deux pistes de réflexion.

Sur la première, je me pose la question de l'évacuation si Andrews n'avait été là. Sans les 15/20 minutes gagnées grâce à lui, l'évacuation aurait-elle pu être entièrement menée malgré tout ? La situation des radeaux pliables à l'avant aurait également pu poser encore plus de problèmes ...

Et d'un autre côté, je me dis qu'une évacuation plus tardive, avec des passagers pleinement conscients que le naufrage est inévitable aurait peut être permis d'avoir des premiers canots mieux remplis dès le début.
Beaucoup de passagers ne se pressaient pas dans les canots au début, pas alarmés et peu convaincu que le naufrage était réellement envisageable. Or si dès l'évacuation des premiers canots il était visible que le paquebot coulait, les passagers se seraient peut être pressés dès les premiers canots contrairement à ce qui s'est passé.
Sir Cosmo
Sir Cosmo


Masculin
Age : 31
Messages : 3455
Inscrit le : 17/08/2008
Localisation : Au pied du grand escalier ...

http://www.SirCosmo.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Et s'il n'avait pas été là ? Empty Re: Et s'il n'avait pas été là ?

Message  Joris Dim 10 Sep 2023 - 23:28

Sir Cosmo a écrit:
Joris a écrit:Le rôle de Thomas Andrews a été primordial. Comme vous dites, du temps aurait été perdu s'il n'avait pas été là pour évaluer rapidement la gravité de la situation.

Sir Cosmo a écrit:Mais l'autre grosse implication, c'est l'évacuation des passagers via les canots. Et pour le coup c'est très difficile à évaluer.
D'un côté, 10 ou 20 minutes perdues pour lancer l'évacuation auraient certainement eu des impacts. De là à ce que certains canots ne puissent pas être évacués à temps ?
Mais de l'autre, 10 ou 20 minutes supplémentaires pour évacuer les canots n'auraient-elles pas permis de remplir un peu mieux ceux-ci étant donné que les premiers sont partis remplis au tiers voire moins ?

Tu veux dire que les 15-20 minutes gagnées par l'évaluation rapide d'Andrews aurait du permettre de remplir tous les canots entièrement ?
Vers la fin, la plupart des canots ont été remplis entièrement, donc si on n'avait pas pu les descendre tous, le nombre de victimes aurait été plus élevé. Il fallait mieux descendre tous les canots, même si certains n'étaient pas remplis au début, que ne pas pouvoir tous les descendre.

Joris

En fait j'ai deux pistes de réflexion.

Sur la première, je me pose la question de l'évacuation si Andrews n'avait été là. Sans les 15/20 minutes gagnées grâce à lui, l'évacuation aurait-elle pu être entièrement menée malgré tout ? La situation des radeaux pliables à l'avant aurait également pu poser encore plus de problèmes ...

Et d'un autre côté, je me dis qu'une évacuation plus tardive, avec des passagers pleinement conscients que le naufrage est inévitable aurait peut être permis d'avoir des premiers canots mieux remplis dès le début.
Beaucoup de passagers ne se pressaient pas dans les canots au début, pas alarmés et peu convaincu que le naufrage était réellement envisageable. Or si dès l'évacuation des premiers canots il était visible que le paquebot coulait, les passagers se seraient peut être pressés dès les premiers canots contrairement à ce qui s'est passé.

Je comprends.
S'ils avaient eu 15 ou 20 minutes en moins pour évacuer mais que les premiers canots avaient tous été remplis entièrement, on aurait quasiment eu le même nombre de victimes non ? Puisque certes il y aurait eu plus de monde dans les premiers canots mais les derniers canots n'auraient pas pu être descendus normalement (pas seulement les radeaux pliables) avec ce temps en moins.

Il aurait fallu ce même temps mais que tous les canots soient remplis dès le début.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent douze ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Et s'il n'avait pas été là ? Bannia10
Joris
Joris


Masculin
Age : 32
Messages : 17458
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum