Leslie Williams & David John (Dai) Bowen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Leslie Williams & David John (Dai) Bowen

Message  Denis le Ven 10 Juil 2015 - 20:47

Je poursuis ma série sur les sportifs à bord du Titanic. Ce sont les derniers. Après, je vous laisse tranquille avec ça. Promis. oui

Leslie Williams : Oui, encore un Williams qui fait du sport.

Forgeron ou maréchal-ferrant (C'est le même mot pour définir les deux métiers) de 28 ans (selon l’Encyclopedia Titanica, tandis qu’un site de généalogie lui en donne 24) natif de Tonypandy dans le sud du Pays de Galles, Leslie Williams était aussi boxeur professionnel, appartenant à la catégorie des poids-coqs.
Ce qui sous-entend que son poids devait se situer entre 52, 163 kg et 53, 125 (oui, c'est précis la boxe  yeux ), sous réserve que ces références n’aient pas changées en 100 ans. L’Encyclopédia Titanica indique qu’il pesait 122 pounds, c'est-à-dire, environ 55, 338 kg, ce qui signifierait alors qu’il appartenait plutôt à la catégorie des poids super-coqs. Mais c’est un détail.
En tout cas, vu la différence de poids très faible entre les catégories, il ne fallait pas boire un litre d’eau avant une compétition sous peine de changer de catégorie.  rire

Leslie avait une sœur, Marie Béatrice. Il était marié avec Lily Thomas, et tous deux ont eu un fils, Leslie Jones Williams.
Leslie ne survécu pas au naufrage, mais son corps fut retrouvé par le MacKay Bennett, et identifié grâce à son ticket d’embarquement qu’il portait sur lui. Parmi ses effets personnels, on retrouva deux livres de poche, deux bagues en or, un couteau, de l’argent, des boutons de manchette en argent et des pièces de monnaie de divers métaux.
Son corps fut inhumé en mer le 22 avril.


David John (Dai) Bowen :

Mineur de 26 ans, David est né à Treherbert, dans le sud du Pays de Galles. Il avait une sœur, et vivait avec sa mère qui était veuve. Il était aussi marié, bien que n’ai pas trouvé traces du prénom de sa femme. Dans sa jeunesse, il a fait partie de l’armé britannique en poste aux Indes. Boxeur professionnel, il était un peu plus lourd que son comparse, puisqu’il appartenait à la catégorie des poids-légers, ce qui sous-entendrait qu’il pesait entre 58, 967 kg et 61,237 kg. Mais là encore les catégories de poids ont pu évoluer depuis 1912. Bowen était aussi champion du Pays de Galles dans sa catégorie.

Le 11 avril 1912, il écrivit une lettre à sa mère, postée depuis Queenstown, décrivant notamment le Titanic : « This is a lovely boat, she is very near so big as Treherbert ... ».
Il n’a pas survécu au naufrage, et si son corps a été retrouvé, il n’a jamais été identifié.
Sa sœur l’accompagnait dans son périple. Elle eut la chance de faire partie des rescapés.



Les deux boxeurs et le Titanic :

Williams et Bowen vivaient à quelques kilomètres l’un de l’autre, dans la vallée de Rhondda. Ils avaient le même entraineur. Tous deux avaient décrochés un contrat afin de disputer des matchs de boxe aux Etats-Unis durant une année.
Ils embarquèrent à Southampton en tant que passagers de troisième classe, et partageaient la même cabine à l’avant, comme tous les hommes voyageant seuls. La soeur de Bowen, elle, devant loger à l'arrière, comme toutes les femmes seules.

Je n’y connais strictement rien en matière de boxe. Aussi, concernant cette dernière partie, je me suis sourcé sur ce blog anglais. L’auteur à l’air d’être sacrément calé sur le sujet général qu'est la boxe.

On connaît la genèse de l’embarquement des deux boxeurs par un correspondant gallois d’un magazine de boxe américain, Charles A. Barnnett, qui s’est occupé de les recruter et qui a préparé leur départ.

A la base, Bowen et Williams n’étaient pas les premiers choisis pour cette tournée de matchs de boxe. Deux boxeurs (Jimmy Wilde et Johnny Basham) avaient été préférés, mais suite à leur emploi du temps incompatible avec la date des tournois, c’est à nos deux Gallois que l’on fit appel. Premier manque de chance pour eux.

Ils devaient aussi faire la traversée à bord du Lusitania (une autre source parle du Baltic), quelques jours avant le départ du Titanic, mais, à la dernière minute, Leslie Williams demanda à Barnett un report du voyage, stipulant qu’il n’était pas prêt.
Mais pourquoi Leslie Williams n’était-il pas prêt ?
Tout simplement parce que Mr Williams avait commandé des costumes et qu’il ne voulait pas partir avant qu’il ne les ait en sa possession. « Barnett booked the two men onto the ‘Titanic’ after Williams had called upon him to say that he wished to delay the crossing until such time as some suits of clothes he had ordered were ready. Williams told Barnett that such clothes were expensive in America and so Barnett told Williams “Very well, we will go to the shipping agent and see what other boats are going and I will send another cable to say you will not be going by the ‘Lusitania ». Second manque de chance pour les deux boxeurs.

Si cette anecdote est vraie (mais le blog m’a l’air sacrément sérieux sur sa globalité tant il est détaillé. Et j'ai retrouvé cette histoire de costumes ailleurs encore), on peut dire que Williams et Bowen sont morts connement, à cause de… fringues. drol

Après, le seul anachronisme qui me fait tiquer dans l’article, c’est quand son auteur dit qu’on peut imaginer Bowel et Williams en train de faire harassant exercices dans le gymnase. Mais bon, cette erreur venant d’un non titanicophile, comme doit l’être l’auteur du blog, ne signifie en rien que ce qu’il raconte sur les deux boxeurs est faux.  oui

A noter aussi qu’il se trouvait à bord un autre boxeur, si l’on peut dire, à savoir Frank Dymond qui, avant d’être soutier à bord du Titanic, avait pratiqué la boxe. Il eut la chance de survivre.


Voilà pour l’histoire méconnue de Leslie Williams et de David John (Dai) Bowel. Malheureusement, qui dit, passagers de troisième classe, dit peu d’informations à leur sujet. Et quasiment pas de photos, bien que l'article en soit truffé de quelques une assez belles. Mais je n'arrive pas à y distinguer qui est Williams et qui est Bowen.

Qu’ont-ils fait durant la traversée ?

-S’entrainer ? La troisième classe ne disposait pas d’installations dédiées au sport ; donc, à part faire des pompes sur le pont promenade des troisièmes classes ou des tractions sur les grues de chargement... je ne vois pas trop.  rire
-Donner une exhibition de boxe, un soir, dans la salle commune afin de divertir leurs compagnons de traversée et susciter des paris ? Ouhla, non. J’en doute. Un match de boxe étant assimilable à une bagarre, les stewards serait intervenus.
-Alors, boire des coups et jouer aux cartes dans la salle commune ? Oui sûrement.

Quand on liste les effets personnels trouvés sur le corps de Williams, on peut supposer qu’il a dû, à un moment, prendre conscience de l’imminence et de l’ampleur de la catastrophe puisqu’en plus de s’être habillé chaudement, il a emporte avec lui tout ce qu’il avait de plus précieux.
Ce qui m’amène à un autre questionnement. Il était passager de troisième classe, il comptait rentrer au pays après sa tournée de combats, il était forgeron ou maréchal-ferrant, alors comment explique-t-on qu’il avait sur lui autant d’objets de valeur comme des bagues en or, ou des boutons de manchette en argent et des pièces d’or ?
avatar
Denis


Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leslie Williams & David John (Dai) Bowen

Message  LittleTony87 le Ven 10 Juil 2015 - 21:21

Il pouvait s'agir d'objets auxquels il tenait ? Il était visiblement coquet s'il a retardé son voyage pour des costumes. Alors ses bagues et ses boutons lui tenaient peut-être tout autant à cœur ! Un peu comme certains aujourd'hui n'envisageraient pas de sortir sans leurs accessoires de marque, que ce soit des lunettes, un sac... Bon, on fait moins dans l'or, aujourd'hui... rire
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leslie Williams & David John (Dai) Bowen

Message  Sha're le Sam 11 Juil 2015 - 13:57

Denis a écrit:
Ce qui m’amène à un autre questionnement. Il était passager de troisième classe, il comptait rentrer au pays après sa tournée de combats, il était forgeron ou maréchal-ferrant, alors comment explique-t-on qu’il avait sur lui autant d’objets de valeur comme des bagues en or, ou des boutons de manchette en argent et des pièces d’or ?
Leur manager était peut-être un peu radin, préférant payer seulement un billet de 3ème et ces 2 boxeurs pouvaient sans doute se permettre d'acheter de beaux objets de valeur. Ça me fait penser au film "Horizons lointains" lol, lorsque le personnage principal, un paysan Irlandais très pauvre, débarque aux Etats-Unis à la fin du XXème siècle. Il devient boxeur et n'arrête pas de s'acheter des costumes et des chapeaux, voulant montrer qu'il a réussi. "Quand la réussite est là, l'important est qu'elle soit vue et reconnue. Dès qu'il a un peu d'argent, il s'habille "comme un milord" et commence une invraisemblable collection de chapeau qui, selon lui, doivent démontrer son nouveau statut."(Source : L'ennéagramme)
Ça n'a peut être pas dû lui plaire d'être en 3ème classe.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
avatar
Sha're
Admin
Admin

Féminin
Age : 36
Messages : 12688
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leslie Williams & David John (Dai) Bowen

Message  Denis le Sam 11 Juil 2015 - 15:09

Sha're a écrit:
Leur manager était peut-être un peu radin, préférant payer seulement un billet de 3ème et ces 2 boxeurs pouvaient sans doute se permettre d'acheter de beaux objets de valeur.
Ça n'a peut être pas dû lui plaire d'être en 3ème classe.

J'ai aussi pensé à ça, Nadine. Quand j'avais fait mes recherches, j'étais tombé sur le salaire qu'ils allaient percevoir, mais je n'arrive plus à retrouver l'article en question, que je n'avais pas gardé. dgt

Barnnett a dû se sentir assez mal après le naufrage, en endossant peut-être indirectement la responsabilité de leur mort.
1° il choisit Bowen et Williams en lieu et place de deux autres boxeurs qu'il avait initialement sélectionné.
2° mais surtout il a cédé au "caprice" vestimentaire de Williams. Chose qu'il n'aurait pas dû faire, et qu'il a regretté peut-être.

Mais c'est le destin. Et avec des si on mettrait Paris en bouteille.
avatar
Denis


Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Leslie Williams & David John (Dai) Bowen

Message  Canard-jaune le Sam 11 Juil 2015 - 18:51

Quelle histoire rocambolesque! Des boxeurs "riches" en Troisième Classe qui meurent à cause d'un métrosexualisme vestimentaire! yeux
Merci pour ces renseignements, c'est fou ce qu'on apprend encore de nos jours.
avatar
Canard-jaune


Masculin
Age : 18
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum