L'immersion en eau froide

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: L'immersion en eau froide

Message  Invité le Dim 9 Juin 2013 - 13:29

C'est vrai que le cas de Joughin est un cas spécial dans la survie. Son alcoolémie élevée l'aura fait passer à la postérité au point que son personnage a eu les honneurs du cinéma dans "A night to remember" et "Titanic" de Cameron.
De lui, je ne connais que son visage, pas super épais, donc j'ignore s'il était rondouillard ou pas puisque, parait-il, la graisse corporelle, ralentit le processus de refroidissement du corps en cas d'immersion. Mais pas des heures non plus.

Lorsqu'on fait des recherches sur lui, on lit toujours qu'il aurait passé plusieurs heures dans l'eau.
Certes, il a tourné un certain temps autour du radeau B avant qu'un de ses collègues ne le hisse dessus. Ce qui est sûr c'est qu'il a passé une partie de la nuit avec les pieds dans l'eau (ou peut-être jusqu'aux mollets. Je ne sais plus qui parlait d'eau montant jusqu'à leurs mollets : Bride ou Thayer peut-être inter ), comme tous ceux qui ont trouvé refuge sur ce même canot, dont l'opérateur radio, Jack Thayer junior et Lightoller.
Et presque tous de ce canot ont survécu.

Le fait que Joughin n'a pas mouillé ses cheveux lors de son entrée dans l'eau a-t-il eu une influence sur sa capacité à rester plus longtemps dans l'océan glacé à tourner autour du radeau comme un requin ?
Je dis peut-être une sottise, mais ne nous a-t-on pas maintes fois répété, lorsque l'on allait à la piscine avec l'école, qu'il nous fallait bien nous sécher les cheveux avant de sortir l'hiver, sous peine d'attraper un coup de froid ?

Denis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immersion en eau froide

Message  Guillaume70 le Dim 9 Juin 2013 - 13:48

Pour Joughin, peut être l'alcool lui a donné une force psychologique à défaut de l'aider physiquement ? On sait que l'alcool créé une fausse sensation de chaleur, et que cela peut donner du courage en anesthésiant un peu les douleurs. Peut être qu'en ayant moins de sensation de froid, ça a joué sur sa tenue dans l'eau, je ne sais pas.
avatar
Guillaume70


Masculin
Age : 26
Messages : 910
Inscrit le : 14/04/2008
Localisation : Tours, France

http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Guillaume70

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immersion en eau froide

Message  Nicomurgia le Mer 12 Juin 2013 - 1:01

Je doute quand même que Joughin ait passé tant de temps dans l'eau. Quelqu'un sait à quelle heure (approximativement) les canots 12 et 4 sont venus à la rescousse du B ? Dans tous les cas, le Titanic a disparu de la surface à 2h20, le Carpathia a été aperçu vers 3h30, soit 1h10 après à peine. A ce moment là, Joughin devait être depuis longtemps monté sur le canot B. A partir de là, même mouillé et les pieds dans l'eau, il lui était possible de survivre. Bride était dans ce cas aussi, il a survécu. Avec des engelures aux pieds, certes, mais il a survécu. En tout, je dirais que Joughin a dû passer moins d'une heure dans l'eau. Ce qui reste quand même admirable, dans la mesure où la plupart des passagers sont morts au bout de 10 à 15 minutes.
avatar
Nicomurgia


Masculin
Age : 26
Messages : 807
Inscrit le : 28/12/2011
Localisation : Vireux-Wallerand, Ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immersion en eau froide

Message  Invité le Mer 12 Juin 2013 - 8:03

Je te rejoins dans tout ce que tu as dit Nico.

Sans mettre en balance le récit de Joughin lorsqu'il disait qu'il a passé plusieurs heures dans l'eau, je dirais surtout que c'est l'impression qu'il a eu.
Lorsque l'on a un effort intense à fournir, qui inflige des souffrances physiques au corps, la douleur que l'on ressent est si forte, que la moindre minute qui passe semble durer une éternité. Et cette nuit là, la nuit à dû sembler ne jamais finir, tant pour les occupant du radeau B que ceux dans les canots, du fait de la précarité de leur situation.
Le B savaient par Bride que des secours arriveraient. Mais quand ? Personne ne pouvait le dire.
Quand à ceux relativement "au sec" dans les canots, eux, ignoraient même s'ils n'allaient pas dériver des jours et mourir lentement de faim, de soif et de froid.

D'où cette "exagération" (bien que le mot soit inadéquat) quand aux récits temporels après la disparition du paquebot.

Denis.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immersion en eau froide

Message  Guillaume70 le Lun 17 Juin 2013 - 20:12

Nicomurgia a écrit:Quelqu'un sait à quelle heure (approximativement) les canots 12 et 4 sont venus à la rescousse du B ?

Si j'en crois le récit de Jack Thayer, les canots 4 et 12 sont venus aux alentours de 5-6 heures du matin, juste avant que le soleil se lève. Ils auraient également aperçu le Carpathia vers 4 heures. Joughin est donc le dernier à avoir été hissé à bord du canot, et même s'il est resté dans l'eau juste une heure, c'est déjà énorme, quand on sait que la moyenne se situe aux alentours de 15-20 minutes. Il n'est cela dit pas le seul, il y en a quelques autres, donc peut-être qu'il n'y a pas de rapport avec l'alcool ingurgité.
avatar
Guillaume70


Masculin
Age : 26
Messages : 910
Inscrit le : 14/04/2008
Localisation : Tours, France

http://fr.wikipedia.org/wiki/Utilisateur:Guillaume70

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immersion en eau froide

Message  brenny le Sam 8 Fév 2014 - 1:52

sans affirmer détenir la vérité absolue, je pense que Joughin a été grisé par l'alcool ingurgité. Même si ça ne l'a pas réchauffé, je suppose que ça a du lui donner un certain courage, un certain cran, pour affronter les évènements de la nuit du 14 au 15 avril 1912. Son état de ""grisement" lui a permis de tenir.

brenny


Messages : 11
Inscrit le : 13/03/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'immersion en eau froide

Message  Sonia le Sam 8 Fév 2014 - 11:09

D'après cette page web, qui est très intéressante, il y a quatre phases lorsque le corps est immergé en eau froide:

1 La réaction du choc du au froid
2 La perte de motricité
3 L’hypothermie
4 Le collapsus après sauvetage.

Je cite un passage de l'article qui m'a étonné: "Bien que cela varie selon la température de l’eau et la masse corporelle de chaque individu, il faudra jusqu’à 30 minutes ou plus pour que la plupart des adultes subissent ne serait-ce qu’une hypothermie légère en eau glaciale. Cette connaissance est d’une importance cruciale si l’on se retrouve en situation de survie. En effet, nous risquons moins d’être en proie à la panique en sachant que l’hypothermie n’apparaîtra pas rapidement et que nous avons du temps devant nous pour prendre des décisions éclairées et des actions appropriées pour nous sauver"
Je pensais que les signes d'hypothermie apparaissaient beaucoup plus vite.

On pourrait penser que Charles Joughin a survécu grâce à l'alcool ingéré, mais il n'en est rien. L'absorption d'alcool ne fait que dilater les vaisseaux à la surface du corps. Alors en effet, ça libère de la chaleur, mais l'individu n'a que l'impression d'avoir plus chaud, parce qu'en fait, la température du corps diminue au rythme de la quantité d'alcool absorbé..
avatar
Sonia


Féminin
Age : 30
Messages : 3318
Inscrit le : 29/11/2008
Localisation : Pyrénées Atlantiques

http://titanic-my-ship-of-dream.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum