Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Le langage maritime

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5061
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Le langage maritime   Dim 13 Juin 2010 - 15:23

Comme vous vous en êtes sans doute déjà aperçu, les marins s'expriment d'une manière parfois un peu bizarre. Ils disent coursive au lieu de couloir, bâbord et tribord au lieu de gauche et droite etc.
Là où les choses se compliquent, c'est lorsque le langage maritime évolue différemment selon que l'on se trouve à bord d'un yacht, d'un navire de guerre ou d'un paquebot. Les protections que l'on place entre la coque et le quai sont des défenses pour les marins professionnels, mais les plaisanciers les nomment pare-battages. A bord du Titanic, vous avez une cabine, mais les navires de guerre ont des chambres.
Comme vous vous en doutez, la langue anglaise augmente encore la confusion avec notamment le pont qui se traduit par deck, alors que la passerelle est le bridge.
Quartermaster est un terme que l'on traduit souvent par quartier-maître, grade qui dans la Marine nationale, correspond à celui de caporal des armées de terre et de l'air.
Comme ce grade n'existe pas en France dans la marine marchande, François Codet, le nouveau président de l'AFT, pense que l'on peut le traduire par maître de timonerie, ce qui correspond le mieux aux qualifications de ces marins.
Je rappelle également qu'il n'y a pas d'escaliers dans la marine, mais seulement des descentes et des échelles. On admet toutefois que l'on peut parler du grand escalier pour désigner la descente principale d'un paquebot.
Normalement, on devrait également parler d'un palan; pour désigner un ascenseur, mais personne à bord d'un paquebot n'emploie ce terme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le langage maritime   Dim 13 Juin 2010 - 15:53

A cela s'ajoute le problème de traduction des grades : doit on parler de lieutenant ou d'officier ? Personnellement, au sujet du Titanic, j'ai une préférence pour la traduction littérale d'officer en officier, ce qui garde ce côté un peu british. De façon générale, et ça peut sembler étonnant, j'ai l'impression que les termes britanniques sont souvent plus clairs. En lisant le livre de Beveridge, par exemple qui est pourtant très technique, j'ai cette impression que les termes anglais sont moins imagés, plus simples. Je ne sais pas si ça vous fait la même impression, si vous avez eu l'occasion de lire des textes en anglais sur le navire.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5061
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Le langage maritime   Dim 13 Juin 2010 - 17:05

Antoine, souviens-toi que j'adore qu'on me tutoie ! rire
Pour la traduction des grades, il n'y a pas de problème en ce qui concerne la correspondance Royal Navy - Marine Nationale. Pour la marine de commerce, c'est un peu plus compliqué. Oui pour la traduction littérale d'officer en officier, mais quid de l'officier senior ou junior ? Traduire par officier ancien ou débutant ne correspondrait pas à la réalité. Il y aurait bien sûr la possibilité de parler d'officiers supérieurs ou subalternes, mais la marine nationale emploie déjà ces termes (on est officier subalterne depuis le grade d'enseigne 2e classe jusqu'à celui de lieutenant de vaisseau et officier supérieur depuis le grade de capitaine de corvette jusqu'à celui de capitaine de vaisseau).
Dans mon livre, j'avais repris la terminologie de la marine marchande française en parlant de 1er, 2e, 3e lieutenant etc. et j'avais passé sous silence les traductions de senior et junior. Avec le recul, je pense qu'il vaut mieux finalement ne pas traduire les grades.
Il est vrai que pour le lecteur non-marin, les termes techniques sont souvent plus parlants en anglais, mais n'oublions pas que la révolution industrielle est apparue née en Grande-Bretagne. Si tu lis un livre sur la marine à voile, tu verras que c'est largement aussi complexe que chez nous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sir Cosmo

avatar

Masculin
Age : 24
Messages : 3437
Inscrit le : 17/08/2008
Localisation : Au pied du grand escalier ...

MessageSujet: Re: Le langage maritime   Dim 13 Juin 2010 - 17:30

Merci Gérard pour toutes ces infos intéréssantes ! clin Grâce a toi je me coucherais moins bête ce soir ! rire
Revenir en haut Aller en bas
http://www.SirCosmo.skyblog.com
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5061
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Le langage maritime   Dim 13 Juin 2010 - 17:48

Une erreur régulièrement commise consiste à employer le mot flottille pour parler d'une petite flotte. Flottille désigne en réalité une flotte de petits bateaux, mais les unités qui la composent peuvent être très nombreux. La flottille de Boulogne comprenait ainsi plusieurs centaines de bâtiments.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le langage maritime   Dim 13 Juin 2010 - 17:58

Papy 75 a écrit:
Antoine, souviens-toi que j'adore qu'on me tutoie ! rire
Oui, mais il s'agissait d'un vous collectif adressé à tous les visiteurs du sujet ! Tutoyer un ensemble de personnes me semblerait être une pratique étrange. Vivement que l'anglais s'impose comme notre langue à tous pour qu'enfin, nous puissions tous nous youyoyer paisiblement ! rire

Pour en revenir aux officiers, on a rencontré (enfin, on aurait pu) le problème sur Wikipédia avec les articles sur la passerelle, l'équipage, et les bios des officiers. Je dis qu'on aurait pu parce que, en les rédigeant, aucun de nous n'a envisagé d'autre possibilité qu'écrire "officier senior"/"junior". Ne serait-ce que par rapport aux sources en anglais, ça simplifie le travail à mon avis.

Et en effet, je plussoie ce que tu dis sur la marine à voiles. J'avais négligé ce point, mais certains passages des mémoires de Lightoller que j'ai pu lire regorgent de mots plus qu'alambiqués... rire
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5061
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Le langage maritime   Dim 13 Juin 2010 - 18:27

LittleTony87 a écrit:
Tutoyer un ensemble de personnes me semblerait être une pratique étrange.
C'est pourtant ce qui se fait à bord d'un bateau lorsque tu donnes un ordre, même si le tutoiement pluratif est de moins en moins employé. Aujourd'hui, on préfère dire : "A rentrer l'amarre de pointe" ou "A capeler les cirés".
Enfin, lorsqu'un amiral te tutoie (ça m'est arrivé), c'est un signe d'affection et non pas de mépris. Pour autant, ça ne t'autorise pas à faire de même. rire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sonia

avatar

Féminin
Age : 29
Messages : 3168
Inscrit le : 29/11/2008
Localisation : Dansant en 3ème classe avec les girls du forum ^^

MessageSujet: Re: Le langage maritime   Dim 20 Juin 2010 - 11:06

Merci pour toutes ces précisions Gérard . Tu avais également parlé dans un sujet que je ne retrouve plus, de différence entre "Commandant" et "Capitaine" je crois, ou bien c'etait des différences uniquement en anglais, je ne me souviens plus très bien
Revenir en haut Aller en bas
http://titanic-my-ship-of-dream.skyblog.com
sam

avatar

Masculin
Age : 28
Messages : 1241
Inscrit le : 21/03/2010
Localisation : Dans le fumoir avec un bon brandy

MessageSujet: Re: Le langage maritime   Dim 20 Juin 2010 - 17:37

Trsè intéressant! Merci Gérard!
Revenir en haut Aller en bas
Anne-Aymone57

avatar

Féminin
Age : 32
Messages : 4348
Inscrit le : 29/12/2006
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: Le langage maritime   Mar 22 Juin 2010 - 18:59

C'est toujours un plaisir de te lire, Gérard clin
Revenir en haut Aller en bas
John Stevenson

avatar

Masculin
Messages : 99
Inscrit le : 01/07/2010
Localisation : Dans le salon fumeur

MessageSujet: Re: Le langage maritime   Jeu 1 Juil 2010 - 15:05

Woaw, et ben dis donc Gérard, ça c'est de la connaissance. En tous cas bravo pour ces informations complètes et intéressantes :)
Revenir en haut Aller en bas
http://films-horreurs.skyrock.com/
yarra

avatar

Masculin
Messages : 664
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Le langage maritime   Dim 17 Juin 2012 - 22:04

Question , qu'entendez vous par " tutoiement pluratif " ? Quant à dire " à rentrer l'amarre de pointe , ou à capeler les cirés " ça ne date pas d'aujourd'hui ,mon père les utilisait déjà de son temps .

Quant à la différence entre un commandant et un capitaine dans marine marchande Française le premier est maître après dieu le second et bien justement il est cdt en second .
Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5061
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Le langage maritime   Lun 18 Juin 2012 - 16:48

Yarra, "à rentrer l'amarre de pointe" est ce que j'appelle un tutoiement pluratif, bien qu'il ne s'agisse pas exactement d'un tutoiement. A ce propos, j'aime bien que l'on emploie avec moi, un "tutoiement singulier", autrement dit, tu me tutoies, sinon, je mords ! rire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
yarra

avatar

Masculin
Messages : 664
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Le langage maritime   Lun 18 Juin 2012 - 17:21

Papy 75 a écrit:
Yarra, "à rentrer l'amarre de pointe" est ce que j'appelle un tutoiement pluratif, bien qu'il ne s'agisse pas exactement d'un tutoiement. A ce propos, j'aime bien que l'on emploie avec moi, un "tutoiement singulier", autrement dit, tu me tutoies, sinon, je mords ! rire

Si je te comprends bien , c' est un ordre impersonnel . Très utilisé dans la marine , surtout dans la royale , personnel plus nombreux . Aujourd'hui , dans la marchande , 25 hommes sur un monstre de 300 000 T c'est devenu une foule , hélas .
Revenir en haut Aller en bas
 
Le langage maritime
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le langage maritime
» "Dictionnaire de la marine" de Gérard Piouffre
» 2CV - Méhari à Auffay - (Seine-Maritime)
» Langage SMS et évolution de la langue française
» [2008] The Guard - Brigade Maritime

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: RMS Titanic................................  :: La vie à bord-
Sauter vers: