Dîner du 14 avril des 1ères classes

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Aller en bas

Re: Dîner du 14 avril des 1ères classes

Message  Jokiira le Mer 17 Avr 2013 - 18:56

Ça me donne envie de faire ce repas, avec une chose de chaque bien sûr rire


Malheureusement, la soirée s'est finit tragiquement...
avatar
Jokiira


Masculin
Messages : 349
Inscrit le : 29/09/2012
Localisation : Sur un banc, à la poupe du Titanic

https://www.facebook.com/JojowMartinGimbernat?ref=tn_tnmn

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner du 14 avril des 1ères classes

Message  iceberg le Dim 25 Mar 2018 - 13:59

Etes-vous certains qu'on devait tout prendre ? On choisissait peut-être dans la liste...
avatar
iceberg


Messages : 241
Inscrit le : 19/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner du 14 avril des 1ères classes

Message  Invité le Dim 25 Mar 2018 - 14:32

iceberg a écrit:Etes-vous certains qu'on devait tout prendre ? On choisissait peut-être dans la liste...

C'est un point qui permet un débat aussi âpre que celui de la cassure. rire
Il y a les partisans du "oui, il faut manger de tout", et ceux du "on prend ce que l'on veut".
Moi, je suis un partisan de la seconde option : "on mange ce que l'on veut, sans obligation".

Pour diverses raisons :
1° Pour moi, il est humainement impossible de passer d'un filet mignon, au poulet, suivi d'agneau, de canard, puis de boeuf, etc. Le tout après des potages et autres consommés, sans compter les garnitures. Et en fin de repas les desserts : pêches en gelée (beurk), gâteau Waldorf, éclairs chocolat et vanille. Bonjour les crampes d'estomac avec un régime de cette sorte durant une semaine.

2° Aujourd'hui comme hier, il fallait aussi composer sur les goût et dégoûts et les éventuelles allergies alimentaires de chacun. Personne ne devait se forcer à avaler un met qu'on lui présentait et qu'il n'appréciait pas, juste parce que la convenance le voulait.
Bien que ce soit un cas particulier, on peut évoquer l'exemple de Madeleine Astor. Elle était enceinte, et son état faisait qu'elle était assez malade durant la traversée, au point de rester souvent dans sa cabine. Je l'imagine donc assez mal faire honneur aux différents plats juste par convenance. En plus, j'ignore si on le savait à l'époque, mais lorsque l'on est enceinte, il est recommandé d'éviter de manger des poissons et autre produits marins. Du coup, elle devait zapper d'office le saumon poché et les huitres.

A bord du Titanic, le service se faisait à l'anglaise, c'est à dire qu'on te présente le plat sur ta gauche, et tu te sers toi-même. Cela induit que tu te servais à l'envie, et que donc, tu avais la possibilité de prendre un peu de chaque plat, tout en ayant la possibilité de le refuser. J'ai d'ailleurs fait un long sujet sur le service à table ici.

Après, faisait-on un service "à la carte" dans la Salle à manger, comme le restaurant du même nom au pont B ?
Je dirai que non. Les stewards devaient apporter les plats, te le présenter, et libre à toi de refuser.
Néanmoins, les repas étant le moment phare des traversées, et les gens étant très porté sur ça et bien moins difficiles qu'aujourd'hui, je pense que chacun devait prendre de tout ; mais en petite quantité. Genre une cuillère à soupe de petits pois, deux pommes duchesses, deux asperges, une fine tranche de filet mignon. Je crois qu'il était assez mal vu, visuellement parlant, de sembler s'en mettre plein la panse en remplissant son assiette au point qu'il n'y ait plus de place. Reste que même avec cette manière de fonctionner, (prendre un petit morceau de chaque plat) tu termines le repas comme une loque, tout juste bonne à t'affaler dans un fauteuil de la Salle de Réception après avoir desserré ta ceinture.
Et je ne te parle pas des Ladies qui portaient pour certaines encore le corset, même si cet accessoire de torture avait déjà commencé à disparaître de leur garde-robe.  

Par contre, lors des interminables repas chez les particuliers, qui là comportaient aussi une quantité de plats, la politesse voulait effectivement que tu manges de tout, afin d'honorer ceux qui te recevaient, sauf bonne raison comme une allergie ou un dégoût.


Dernière édition par Denis le Dim 25 Mar 2018 - 19:03, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Dîner du 14 avril des 1ères classes

Message  iceberg le Dim 25 Mar 2018 - 15:04

Cela me va. D'autant plus que sur le menu du 14 on croit deviner ce qui relève plutôt de l'entrée, du plat principal et du dessert comme on dit aujourd'hui. Il y a avait les relevés à l'époque.
avatar
iceberg


Messages : 241
Inscrit le : 19/03/2018

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum