Les passagers livrés à eux mêmes

Aller en bas

Les passagers livrés à eux mêmes Empty Les passagers livrés à eux mêmes

Message  Sha're le Mar 21 Aoû 2018 - 13:41

Trouvez-vous que les passagers étaient livrés à eux-mêmes comme il ait déclaré dans le livre "Titanic destination désastre" ?
Comparé aux croisières que l'on fait aujourd'hui où tout est bien organisé (cinéma, spectacle, parc aquatique...), sur le Titanic il n'y avait pas d'activités officielles, pas de fêtes ou de distractions organisées. On s'amusait et on s'occupait avec les moyens mis à disposition (piscine, bains turcs, fumoir, bibliothèque...) pour les plus aisés. On se laissait vivre, on prenait son temps.
Préfériez-vous ce genre de traversée ou ce qu'on nous propose de nos jours ?

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Sha're
Sha're
Admin
Admin

Féminin
Age : 38
Messages : 14783
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les passagers livrés à eux mêmes Empty Re: Les passagers livrés à eux mêmes

Message  Antoine le Mar 21 Aoû 2018 - 14:25

Je ne sais pas si on peut réellement dire que les passagers étaient "livrés à eux mêmes", en tout cas en première classe. Ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'en 1912, en tout cas dans la haute, on est dans une société du "paraître" où tout ce qu'on fait est scruté par les autres et où il ne faut pas faire de faux pas. Du coup, que ce soit le dîner, la partie de cartes dans le fumoir, la promenade... Tout est représentation. Sur le Titanic, à part les activités sportives, il n'y a quasiment pas d'activités individuelles. On mange en (gros) groupe (les tables de 4 sont rares, par exemple) ; et la plupart des lieux sont tournés autour de la discussion. Bien sûr il était possible de se retirer dans sa cabine si on était vraiment solitaire mais autrement...

D'ailleurs, le récit de Gracie est très instructif là-dessus. J'ai l'impression que ce gars là était un peu inadapté, avec son bouquin universellement jugé illisible sur une obscure bataille de la guerre de Sécession, qu'il essayait de refourguer à tout le monde (visiblement, il a réussi à en filer un au pauvre Straus qui le lui a rendu poliment quelques jours plus tard, surement sans l'avoir ouvert ! rire ). Et Gracie a l'air de vouloir absolument nous montrer qu'il connaissait du beau monde : toute sa description de l'avant naufrage (et même un peu pendant) consiste à nous montrer qu'il a dit bonjour à X, Y et Z qui étaient vraiment très riches et célèbres.

Avec le temps, les loisirs se sont individualisés. 20 ans plus tard, sur le Normandie, tout est plus solitaire. Il reste des salons, bien entendu ; mais on va surtout au cinéma, au spectacle, on se recueille dans la chapelle, on va au stand de tir... Bref, des activités qui ne sont pas forcément en solitaire, mais qui restent plus individuelles que la conversation mise en scène. Et surtout, dans la salle à manger, on se bat pour des tables pour deux : même les tables pour quatre sont moins populaires désormais, donc les grandes tablées du Titanic sont plus du tout d'actualité, sauf pour le gratin du gratin.

Tout ça pour dire que le passager n'était peut être pas guidé par un programme sur le Titanic, mais malgré tout, il y avait une pression sociale qui faisait qu'on allait souvent là où on nous attendait. D'ailleurs, des activités officielles, il y en avait : jeux de pont etc. Et vu le nombre de stewards à bord, on était rarement seul. En première classe, le steward de cabine était quelqu'un qu'on fréquentait beaucoup, beaucoup. Et le steward de salle à manger n'avait la charge que de quelques passagers, donc il s'en occupait de près !
Antoine
Antoine


Masculin
Age : 29
Messages : 6321
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://bibilotitanic.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Les passagers livrés à eux mêmes Empty Re: Les passagers livrés à eux mêmes

Message  Joris le Mar 21 Aoû 2018 - 16:09

Oui c'est vrai que c'était souvent des activités en groupe qui étaient pratiquées, notamment par les passagers de première classe. Ceux de troisième par exemple devaient être plus livrés à eux-mêmes j'ai l'impression. Je ne sais pas s'ils ont organisé une fête comme on voit dans le film le 13 au soir, mais si ça a été le cas, je pense que ça venait plus d'eux-mêmes.

Sur les navires d'aujourd'hui, il y a des animations tous les soirs, des spectacles, etc. un programme bien défini à l'avance mais c'est peut-être aussi parce qu'on y vient pour être en vacances, pour passer du bon temps, alors que sur le Titanic et sur les autres transatlantiques de l'époque, mais s'il fallait pouvoir s'occuper bien sûr durant la traversée et que celle-ci devait être agréable, on voyageait surtout et le soir les passagers allaient au lit relativement tôt.

Je pense que j'aurais préféré un mixe des deux. Pouvoir faire les activités que l'on souhaite dans la journée et le soir avoir une animation.
Après le plus important est que chacun puisse faire ce qu'il souhaite, soit participer seul à des activités, soit à plusieurs, etc.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent sept ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Les passagers livrés à eux mêmes Bannia10
Joris
Joris


Masculin
Age : 27
Messages : 12117
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Les passagers livrés à eux mêmes Empty Re: Les passagers livrés à eux mêmes

Message  Sha're le Mar 21 Aoû 2018 - 18:37

Merci pour vos réponses détaillées.  oui

Joris a écrit:Oui c'est vrai que c'était souvent des activités en groupe qui étaient pratiquées, notamment par les passagers de première classe. Ceux de troisième par exemple devaient être plus livrés à eux-mêmes j'ai l'impression. Je ne sais pas s'ils ont organisé une fête comme on voit dans le film le 13 au soir, mais si ça a été le cas, je pense que ça venait plus d'eux-mêmes.
Livrés à eux mêmes surtout pour ceux qui ne parlaient pas anglais. Difficile de demander des renseignements, de se localiser.
Pendant le naufrage, ça devait être encore pire.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Sha're
Sha're
Admin
Admin

Féminin
Age : 38
Messages : 14783
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les passagers livrés à eux mêmes Empty Re: Les passagers livrés à eux mêmes

Message  Antoine le Mar 21 Aoû 2018 - 18:55

Pour le coup, en troisième classe sur le Titanic, ils avaient de la chance : des stewards étaient là pour leur servir à manger et tout. Sur bien d'autres navires, on les lâchait dans un dortoir et débrouillez-vous ! rire

Après, il est certain que les passagers non anglophones restaient entre eux. Un interprète, c'est peu, et il ne pouvait pas parler toutes les langues. Dans le cas de Müller, je tablerais sur de l'Allemand et des langues scandinaves.

Tout ça explique que les Bulgares, par exemple, soient presque tous morts malgré leur relatif grand nombre. Et alors ceux qui venaient d'un pays peu représenté à bord, comme le Portugal, c'était carrément fichu pour eux !
Antoine
Antoine


Masculin
Age : 29
Messages : 6321
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://bibilotitanic.unblog.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Les passagers livrés à eux mêmes Empty Re: Les passagers livrés à eux mêmes

Message  Joris le Mar 21 Aoû 2018 - 21:14

Est-ce que beaucoup de passagers ont pu transporter des dictionnaires de traduction sur eux pour pouvoir s'en sortir ? J'ai lu qu'on avait retrouvé dans la valise remontée d'un mécanicien allemand, Franz Pulbaum, un dico anglais / allemand.

Je ne sais pas si ça existait pour d'autres langues mais dans le film c'est assez bien représenté ça, avec ce père de famille immigré qui tente de lire un panneau avec l'aide d'un dictionnaire, lors du départ ça va, c'est calme, mais après effectivement lors de la scène du naufrage c'est la panique.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent sept ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Les passagers livrés à eux mêmes Bannia10
Joris
Joris


Masculin
Age : 27
Messages : 12117
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Les passagers livrés à eux mêmes Empty Re: Les passagers livrés à eux mêmes

Message  Sha're le Mer 22 Aoû 2018 - 13:20

Joris a écrit:Est-ce que beaucoup de passagers ont pu transporter des dictionnaires de traduction sur eux pour pouvoir s'en sortir ? J'ai lu qu'on avait retrouvé dans la valise remontée d'un mécanicien allemand, Franz Pulbaum, un dico anglais / allemand.

Je ne sais pas si ça existait pour d'autres langues mais dans le film c'est assez bien représenté ça, avec ce père de famille immigré qui tente de lire un panneau avec l'aide d'un dictionnaire, lors du départ ça va, c'est calme, mais après effectivement lors de la scène du naufrage c'est la panique.
Je l'ignore mais j'espère pour eux car c'était vraiment indispensable. Arrivé en Amérique, je ne sais pas s'il existait des cours de langue comme on trouve ici pour les étrangers.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Sha're
Sha're
Admin
Admin

Féminin
Age : 38
Messages : 14783
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Les passagers livrés à eux mêmes Empty Re: Les passagers livrés à eux mêmes

Message  Hugo_2503 le Mer 26 Juin 2019 - 19:07

LittleTony87 a écrit:Je ne sais pas si on peut réellement dire que les passagers étaient "livrés à eux mêmes", en tout cas en première classe. Ce qu'il faut bien comprendre, c'est qu'en 1912, en tout cas dans la haute, on est dans une société du "paraître" où tout ce qu'on fait est scruté par les autres et où il ne faut pas faire de faux pas. Du coup, que ce soit le dîner, la partie de cartes dans le fumoir, la promenade... Tout est représentation. Sur le Titanic, à part les activités sportives, il n'y a quasiment pas d'activités individuelles. On mange en (gros) groupe (les tables de 4 sont rares, par exemple) ; et la plupart des lieux sont tournés autour de la discussion. Bien sûr il était possible de se retirer dans sa cabine si on était vraiment solitaire mais autrement...

D'ailleurs, le récit de Gracie est très instructif là-dessus. J'ai l'impression que ce gars là était un peu inadapté, avec son bouquin universellement jugé illisible sur une obscure bataille de la guerre de Sécession, qu'il essayait de refourguer à tout le monde (visiblement, il a réussi à en filer un au pauvre Straus qui le lui a rendu poliment quelques jours plus tard, surement sans l'avoir ouvert ! rire ). Et Gracie a l'air de vouloir absolument nous montrer qu'il connaissait du beau monde : toute sa description de l'avant naufrage (et même un peu pendant) consiste à nous montrer qu'il a dit bonjour à X, Y et Z qui étaient vraiment très riches et célèbres.

Avec le temps, les loisirs se sont individualisés. 20 ans plus tard, sur le Normandie, tout est plus solitaire. Il reste des salons, bien entendu ; mais on va surtout au cinéma, au spectacle, on se recueille dans la chapelle, on va au stand de tir... Bref, des activités qui ne sont pas forcément en solitaire, mais qui restent plus individuelles que la conversation mise en scène. Et surtout, dans la salle à manger, on se bat pour des tables pour deux : même les tables pour quatre sont moins populaires désormais, donc les grandes tablées du Titanic sont plus du tout d'actualité, sauf pour le gratin du gratin.

Tout ça pour dire que le passager n'était peut être pas guidé par un programme sur le Titanic, mais malgré tout, il y avait une pression sociale qui faisait qu'on allait souvent là où on nous attendait. D'ailleurs, des activités officielles, il y en avait : jeux de pont etc. Et vu le nombre de stewards à bord, on était rarement seul. En première classe, le steward de cabine était quelqu'un qu'on fréquentait beaucoup, beaucoup. Et le steward de salle à manger n'avait la charge que de quelques passagers, donc il s'en occupait de près !

je ne dirais pas que les tables de 4 sont rares, mais c'est vrai que tout était une affaire de groupe à l'époque.

Hugo_2503


Messages : 4
Inscrit le : 26/06/2019

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum