Les veilleurs de nuit

Aller en bas

Les veilleurs de nuit

Message  LittleTony87 le Dim 1 Juil 2018 - 19:30

Dans son livre, Günter Bäbler a fait une petite découverte intéressante. Si vous avez regardé les listes des membres d'équipage, vous n'y trouverez aucun veilleur de nuit. Et pourtant, on sait qu'il y en avait cinq, un pour chaque pont de première classe. Des gens qui ne seraient pas dans les listes ? Eh non : en réalité, ils sont mélangés à la longue liste des plus de 90 stewards de salle à manger (saloon stewards) qui se chargeaient du service.

Comment le sait-on ? Grâce au témoignage de l'un d'eux, Johnston (mal orthographié en Johnson dans la commission britannique) qui a expliqué qu'il était l'un des cinq stewards chargés de passer la nuit dans les locaux. Lui était chargé du pont D (son témoignage mentionne le E, mais la description qu'il en fait correspond au D). Qui étaient les quatre autres ? Mystère. Dans son témoignage, il mentionne un certain Duscheck qui se serait chargé du pont E, mais aucun steward ne portait ce nom. Peut-être était-ce Toshack, dont le nom aurait été mal compris ? Autre candidat possible, Cave, que vous connaissez peut-être pour la liste qui porte son nom. Il possédait en effet une liste de passagers du pont C, avec leur cabine, très utile aujourd'hui pour savoir qui était où. Problème ? Cave était aussi steward de salle à manger et n'aurait donc pas dû être théoriquement responsable des cabines, donc avoir besoin de cette liste. Sauf s'il était veilleur de nuit. Quant aux deux autres (à priori pour les ponts A et B), mystère total.

À quoi servaient-ils ? Leur rôle était vraisemblablement de veiller sur leur pont, et de surveiller qu'aucun passager n'avait besoin de quelque chose, et aussi peut-être de patrouiller dans les locaux communs. Si un passager avait une petite soif ou faim, c'est vraisemblablement un de ces cinq stewards qui lui aurait donné ce coup de main. D'après Johnston, cinq stewards de cabine veillaient aussi de nuit ; à priori, il s'agissait d'un roulement. Ce n'étaient donc jamais les mêmes qui restaient debout une partie de la nuit, et selon la partie où ils veillaient, ils gagnaient un temps de repos dans la journée. En tout cas, même la nuit, le Titanic n'était pas totalement endormi...
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 28
Messages : 6178
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs de nuit

Message  Sha're le Dim 1 Juil 2018 - 20:49

On avait eu une discussion sur les occupations des passagers la nuit, s'il y avait un room service, qui s'occupait de faire passer les télégrammes... mais je ne savais pas qu'on les appelait les veilleurs de nuit. Pourquoi n'y en avait-il pas en seconde classe ?

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
avatar
Sha're
Admin
Admin

Féminin
Age : 37
Messages : 13470
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs de nuit

Message  LittleTony87 le Dim 1 Juil 2018 - 21:05

Comme Bäbler traite le personnel hôtelier de chaque classe séparément, je n'ai pas encore lu en détail ce qu'il écrit sur la 2e et 3e classe. Pour la 3e, il est visiblement très difficile de distinguer les rôles des différents stewards, donc on est beaucoup dans le flou. Pour la 2e, on en sait plus. À priori, la veille de nuit était assurée par des groupes de quatre stewards de cabine qui se relayaient comme en première classe, mais il n'y avait pas de veilleurs spécialisés à priori. Si je trouve plus d'infos, je donnerai des précisions.

Après, vu qu'on était dans une société assez peu active la nuit, ils ne devaient pas être trop sollicités je pense.
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 28
Messages : 6178
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs de nuit

Message  Sonia le Mer 4 Juil 2018 - 18:00

LittleTony87 a écrit:
Après, vu qu'on était dans une société assez peu active la nuit, ils ne devaient pas être trop sollicités je pense.
Oh tu sais je suis sûre qu'on ne sait pas tout... Lol
avatar
Sonia


Féminin
Age : 30
Messages : 3336
Inscrit le : 29/11/2008
Localisation : Pyrénées Atlantiques

http://titanic-my-ship-of-dream.skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs de nuit

Message  Historiapassionata le Sam 7 Juil 2018 - 16:21

Je ne savais pas que ça existait ce genre de choses , est ce que c'était le cas pour tous les navires de la White Star Line?

_________________

Marguerite Dubois - Mathilde Van de Velde - Gaston François


Du soleil la lumière étreint la terre,
Les rais de lune baisent la mer,
Mais que vaut donc tout cet ouvrage tendre,
Si toi tu ne m’embrasses pas ?
Percy Shelley
avatar
Historiapassionata


Féminin
Age : 26
Messages : 5165
Inscrit le : 12/12/2006
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles.

http://lsvmonarchie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs de nuit

Message  LittleTony87 le Mar 10 Juil 2018 - 12:17

Difficile à dire. On peut supposer que le même système s'appliquait sur l'Olympic et, je pense, les navires qui servaient sur l'Atlantique nord en général. Sur les autres, par contre, je suppose qu'il y avait au moins un steward assurant la veille de nuit pour la première classe, sûrement aussi en 2e.

En 3e classe, il faut bien voir que les paquebots de la White Star sur son service principal étaient une exception en matière de confort. Le Titanic, c'était le paradis pour un émigrant, mais sur des navires de la ligne méditerranéenne comme le Canopic ou le Republic, c'était beaucoup plus précaire (je pense que je ferai un sujet sur un article de presse d'époque que j'avais lu, c'était assez terrible, même). Du coup, des stewards, il n'y en avait probablement même pas.

Après, ce qui complique les choses, c'est que les listes d'équipage n'étaient pas du tout standardisées. Les appellations dépendaient du commissaire de bord. McElroy, par exemple, n'a pas jugé utile de distinguer les veilleurs de nuit des stewards de salle à manger dans sa liste, et on n'a découvert leur existence que par hasard. Idem, le "cuisinier casher" qui n'était pas (que) cuisinier, etc. Mais sur un autre navire avec un autre commissaire, les dénominations des postes pouvaient être différentes, en particulier pour le service hôtelier. Un beau bazar, donc ! rire
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 28
Messages : 6178
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs de nuit

Message  Historiapassionata le Mer 11 Juil 2018 - 20:55

Ah oui en effet! Toute une affaire rire

Merci pour ta réponse

_________________

Marguerite Dubois - Mathilde Van de Velde - Gaston François


Du soleil la lumière étreint la terre,
Les rais de lune baisent la mer,
Mais que vaut donc tout cet ouvrage tendre,
Si toi tu ne m’embrasses pas ?
Percy Shelley
avatar
Historiapassionata


Féminin
Age : 26
Messages : 5165
Inscrit le : 12/12/2006
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles.

http://lsvmonarchie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum