Les veilleurs du nid-de-pie

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  Tiphaine le Lun 27 Juin 2011 - 4:04

Dans son livre, Philippe Mason dit que la White Star Line était la seule à affecter six hommes en permanence à cette mission, par roulements de 2h.

Est-ce vrai ? Comment fonctionnaient les autres compagnies ? inter
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 28
Messages : 4807
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  Lily le Mer 20 Juil 2011 - 13:46

Outre Reginald Lee et Frederick Fleet, il y a un troisième qui n'est pas inconnu. Archie Jewell qui était de service de 20h à 22h le soir du naufrage a survécu puis a ensuite continué à travailler à la White Star. Trois ans après le naufrage, on le retrouve sur le sister-ship du Titanic, le Britannic. Ce dernier coule le 21 novembre 1916. Parmi les quelques 1125 personnes, seuls 30 perdent la vie. Archie Jewell rejoint ainsi Violet Jessop et John Arthur Priest dans la liste des "chanceux ou malchanceux" qui eux memes avaient survécu au naufrage du Titanic et à la collision de l'Olympic avec le HMS Hawkes. Néanmoins Jewell n'était pas présent lors de l'accident de l'Olympic puisque il occupait un poste sur l'Océanic en meme temps que Charles Lightoller. Pendant l'enquète américaine, Jewell a témoigné comme l'ont fait R. Lee et F. Fleet.

Anecdote singulière, lors du naufrage du SS Donegal, Archie Jewell et John Arthur Priest se trouvaient encore ensemble. Si Archie Jewell a perdu la vie lors du naufrage du navire, torpillé par un u-boat allemand, John Priest a encore survécu. A. Jewell n'avait que 28 ans lors de sa mort.


Dernière édition par Lily le Dim 24 Juil 2011 - 17:16, édité 1 fois
avatar
Lily


Féminin
Age : 28
Messages : 1521
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  LittleTony87 le Mer 20 Juil 2011 - 21:47

Pour ce qui est de la question de Tiphaine, je ne saurais pas répondre. Il me semble que le Carpathia avait disposé de pas mal de veilleurs pour rejoindre le Titanic. Mais c'était peut-être juste de l'appoint avec des matelots qualifiés.

Quant aux veilleurs du Titanic, ils ont tous survécu, de même que tous les quartiers maîtres et matelots qualifiés à quelques exceptions près (un groupe a été envoyé à une porte de coupée à l'avant et n'est jamais revenu). Logique : ils étaient, à priori, formés à manœuvrer les canots.
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  LittleTony87 le Sam 24 Déc 2011 - 11:06

Petite question linguistique pour un connaisseur de marine : quand on parle de l'homme, on dit "le" vigie ? Ou "la" vigie ? inter
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  Ronon62 le Sam 24 Déc 2011 - 11:47

D'après plusieurs dictionnaires, le mot vigie est féminin, qu'il s'agisse de l'homme ou du lieu d'observation.

Sources:

http://dictionnaire.sensagent.com/vigie/fr-fr/
http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/vigie/
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/vigie/81950
avatar
Ronon62


Masculin
Age : 24
Messages : 1405
Inscrit le : 31/08/2008
Localisation : Pas-de-Calais

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  Lily le Lun 26 Déc 2011 - 16:45

Ronon62 a écrit:D'après plusieurs dictionnaires, le mot vigie est féminin, qu'il s'agisse de l'homme ou du lieu d'observation.

Sources:

http://dictionnaire.sensagent.com/vigie/fr-fr/
http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/vigie/
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/vigie/81950

Selon Le Grand Dictionnaire Des Transatlantiques de François Codet, les vigies au nombre de six sur le Titanic étaient des matelots "brevetés préposés à la veille optique". En d'autres termes, ces matelots ne s'occupaient que de la vigie. Les six vigies étaient réparties en trois équipes de deux et avaient un quart de 2 heures et 6 heures de repos ensuite. Les matelots recevaient un salaire de 5 shillings pour ce travail rigoureux et effectué par tous les temps qu'il fasse froid ou chaud.
avatar
Lily


Féminin
Age : 28
Messages : 1521
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  LittleTony87 le Lun 26 Déc 2011 - 23:57

Ronon62 a écrit:D'après plusieurs dictionnaires, le mot vigie est féminin, qu'il s'agisse de l'homme ou du lieu d'observation.

Sources:

http://dictionnaire.sensagent.com/vigie/fr-fr/
http://www.linternaute.com/dictionnaire/fr/definition/vigie/
http://www.larousse.fr/dictionnaires/francais/vigie/81950
Merci, ça veut dire que c'est moi qui avais tort (faut bien que ça m'arrive des fois ! content )
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  yarra le Ven 1 Juin 2012 - 15:38

En général , un quart c'est 4 h . Donc l'équipe de quart ne se composait elle pas des 6 hommes , 4 en passerelle 2 à l'intérieur ( l'homme de barre et son suppléant ) 1 sur chaque aileron et 2 au nid de pie avec une rotation toute les heures , sans oublier l'officier de quart .
avatar
yarra


Masculin
Messages : 665
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  LittleTony87 le Ven 1 Juin 2012 - 16:07

Le quart est de quatre heures pour les officiers/quartiers maîtres sur la passerelle. En revanche, les vigies officiaient par paire et sur un roulement de deux heures. 2h Fleet et Lee, puis Evans et Hogg, puis Symons et Jewell. Ce qui signifiait 2h de travail, quatre heures de repos. Vu leurs conditions de travail, perchés si haut dans le froid, et avec la fatigue, on comprend le "court" temps de travail.

Côté quartiers-maîtres, ils étaient par deux sur la passerelle, pour deux heures, mais avec changement toutes les demi-heures. Hichens fait 30 minutes, le collègue qui l'accompagne suit pour 30, et ainsi de suite ; il me semble. Les officiers senior fonctionnaient par quart de quatre heures ; pour les junior, il faudrait voir le tableau de Tiphaine, mais je crois que c'était deux. 2 officiers junior assistaient l'officier senior ; mais ce soir là, ils ne veillaient pas. Au moment du drame, sur la passerelle, seul Murdoch (et peut-être Moody ?) observaient la mer, Boxhall étant parti chercher quelque chose à sa cabine.
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  Mathusalem le Ven 1 Juin 2012 - 16:35

Hélàs, Yarra. S'il y avait eu un veilleur sur chaque aileron, peut-être l'iceberg aurait-il été repéré plus tôt, mais malheureusement, il n'y avait que les deux vigies du nid-de-pie. Personnellement, si j'avais été à la place de Smith, j'aurais placé des veilleurs sur les ailerons et un autre à l'avant (là où se tiennent Jack et Rose !)

_________________
avatar
Mathusalem


Masculin
Age : 71
Messages : 5111
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  yarra le Sam 2 Juin 2012 - 0:35

Papy 75 a écrit:Hélàs, Yarra. S'il y avait eu un veilleur sur chaque aileron, peut-être l'iceberg aurait-il été repéré plus tôt, mais malheureusement, il n'y avait que les deux vigies du nid-de-pie. Personnellement, si j'avais été à la place de Smith, j'aurais placé des veilleurs sur les ailerons et un autre à l'avant (là où se tiennent Jack et Rose !)

D'accord pour les ailerons , mais pas sur l'étrave , ils n'auraient rien vu avant ceux postés plus haut .
avatar
yarra


Masculin
Messages : 665
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  yarra le Sam 2 Juin 2012 - 0:41

LittleTony87 a écrit:Le quart est de quatre heures pour les officiers/quartiers maîtres sur la passerelle. En revanche, les vigies officiaient par paire et sur un roulement de deux heures. 2h Fleet et Lee, puis Evans et Hogg, puis Symons et Jewell. Ce qui signifiait 2h de travail, quatre heures de repos. Vu leurs conditions de travail, perchés si haut dans le froid, et avec la fatigue, on comprend le "court" temps de travail.

Côté quartiers-maîtres, ils étaient par deux sur la passerelle, pour deux heures, mais avec changement toutes les demi-heures. Hichens fait 30 minutes, le collègue qui l'accompagne suit pour 30, et ainsi de suite ; il me semble. Les officiers senior fonctionnaient par quart de quatre heures ; pour les junior, il faudrait voir le tableau de Tiphaine, mais je crois que c'était deux. 2 officiers junior assistaient l'officier senior ; mais ce soir là, ils ne veillaient pas. Au moment du drame, sur la passerelle, seul Murdoch (et peut-être Moody ?) observaient la mer, Boxhall étant parti chercher quelque chose à sa cabine.
Je suis surpris du temps de quart effectif , ça me parait court , surtout pour le repos , dans les 4 h il faut se laver , se changer manger et dormir il n'y a pas de repos là , à peine les yeux fermés il faut se lever pour reprendre son quart . Mais il est vrais que ce naufrage à changer bien des choses , dans le monde maritime .
avatar
yarra


Masculin
Messages : 665
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  Pikalcyne le Sam 2 Juin 2012 - 1:07

Vu le rythme infernal que ces hommes avaient, vous penser que la fatigue peut être une cause du naufrage? Du faite que la fatigue nous rend moins attentif, moins sur notre garde ...
avatar
Pikalcyne


Masculin
Messages : 18
Inscrit le : 31/05/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  LittleTony87 le Sam 2 Juin 2012 - 2:05

yarra a écrit:
LittleTony87 a écrit:Le quart est de quatre heures pour les officiers/quartiers maîtres sur la passerelle. En revanche, les vigies officiaient par paire et sur un roulement de deux heures. 2h Fleet et Lee, puis Evans et Hogg, puis Symons et Jewell. Ce qui signifiait 2h de travail, quatre heures de repos. Vu leurs conditions de travail, perchés si haut dans le froid, et avec la fatigue, on comprend le "court" temps de travail.

Côté quartiers-maîtres, ils étaient par deux sur la passerelle, pour deux heures, mais avec changement toutes les demi-heures. Hichens fait 30 minutes, le collègue qui l'accompagne suit pour 30, et ainsi de suite ; il me semble. Les officiers senior fonctionnaient par quart de quatre heures ; pour les junior, il faudrait voir le tableau de Tiphaine, mais je crois que c'était deux. 2 officiers junior assistaient l'officier senior ; mais ce soir là, ils ne veillaient pas. Au moment du drame, sur la passerelle, seul Murdoch (et peut-être Moody ?) observaient la mer, Boxhall étant parti chercher quelque chose à sa cabine.
Je suis surpris du temps de quart effectif , ça me parait court , surtout pour le repos , dans les 4 h il faut se laver , se changer manger et dormir il n'y a pas de repos là , à peine les yeux fermés il faut se lever pour reprendre son quart . Mais il est vrais que ce naufrage à changer bien des choses , dans le monde maritime .
Je t'assure. Pour faire simple et concret, Fleet et Lee ont relevé les précédents (Jewell et Symons) à 22 heures, et ont été relevés par Evans et Hogg à minuit le soir du naufrage. Ces derniers n'ont bien sûr pas fini leur quart et ont été appelés à aider à la manœuvre d'évacuation au bout d'une vingtaine de minutes. C'est la preuve concrète qu'on avait là du 2h/4h.

L'officier junior Harold Lowe l'expliquait bien dans son témoignage : ils avaient tellement peu de temps pour souffler que, disait-il, "quand on dort, on est comme mort". Maintenant, ils étaient habitués à ce rythme donc difficile à dire si ça a eu des conséquences. La tâche des vigies en elle même était à mon avis très difficile.
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les veilleurs du nid-de-pie

Message  jainasolo le Mer 8 Aoû 2012 - 9:23

Pour la fatigue il y a peut-être une réponse scientifique. Je m'explique, les scientifiques on découvert en étudiant le sommeil que l'on a pas une nuit globale mais des cycles, pour être précise 1 cycle qui se répète durant notre sommeille. Selon c'est scientifique 1 cycle dure 1h30 et chez certaine personne ils suffisent qu'elles dorment 1h30 dans la journée pour être a nouveaux frai et dispo.
avatar
jainasolo


Age : 32
Messages : 249
Inscrit le : 15/04/2012
Localisation : Liège

http://kingdom-fantasy-wars.forumactif.org/

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 4 Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum