Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Haze Right Ahead

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
S. Cargo

avatar

Messages : 12
Inscrit le : 10/02/2017

MessageSujet: Haze Right Ahead   Sam 11 Fév 2017 - 18:17

Frederick Fleet avise Reginald R. Lee qu’il perçoit de la brume droit devant. Lee affirme avoir entendu Fleet dire; "Eh bien, si nous pouvons à travers ça … nous serons chanceux". Fleet affirme ensuite qu’il n’a pas rapporté cette brume à la passerelle de navigation, croyant sans doute que s’il était en mesure de la percevoir, William M. Murdoch, 1er officier en charge du quart et lui-même vigie, l’aurait sûrement aperçue ...



La traduction de haze en français est brume. Les vigies du Titanic faisaient-elles référence à des conditions de visibilité réduites par la brume ? Connaissaient t’on d’autres phénomènes météorologiques pouvant réduire la visibilité autres que celles connues par le brouillard, la brume ou par les lignes de grains ou de neige ? Je ne traduirais pas haze par brume mais simplement par visibilité réduite, diffuse, nébuleuse ou sais-je.

Le mirage supérieur est une «réflexion» produite par une inversion thermique brutale dont le sommet est situé au-dessus de l’observateur. Il se produit lorsque l’air situé en dessous de la ligne de visée de l’observateur est plus froid (Courant du Labrador) que l’air situé au-dessus (Golfe Stream). Le Titanic transitait justement dans les parages où ces deux grands courants océaniques se rejoignent. On quittait les eaux plus chaudes du Golfe Stream pour entrer dans celles beaucoup plus froides du Courant du Labrador qui porte les icebergs. Une région où les courants et l’air ambiant commencent à s’entremêler de manière désordonnée.

La naissance d’un mirage supérieur survient lorsque l’air proche du sol est plus froid qu’en altitude. C’est le cas dans des lieux où la surface du sol est très froide, banquise, mer froide,..., où des couches d’air plus froid, dites couches d’inversion, apparaissent. L’image de l’objet peut être renversée ou non, parfois déformée par la convection de l’air, mais elle est au-dessus de l’objet réel. Dans un mirage supérieur, les rayons lumineux issus de l’objet suivent une trajectoire ascendante et concave. Un objet situé sous l’horizon peut alors être perçu au-dessus.

Cet arrangement non habituel est également appelé inversion de température par les météorologues, puisque la présence de l’air chaud au-dessus de l’air froid est une répartition opposée au gradient normal de température de l’atmosphère. Passant à travers la couche d’inversion de la température, les rayons lumineux sont réfractés, ou courbés, vers l’air le plus froid, le plus dense, c’est-à-dire vers le bas. Cette courbure fait apparaître l’image de l’objet au-dessus de sa position réelle. La présence d’une inversion de température est trahie par des fumées ou vapeurs qui s’élèvent pour ensuite s’évaser sous la forme d’une enclume.   

C’est le type de visibilité à laquelle on pourrait s’attendre dans un anticyclone de très haute pression et dans le voisinage de la rencontre tumultueuse entre deux courants océaniques de température différente.



S’il y avait eu absence de mirage ou de réfraction, le contour noir du lugubre iceberg aurait ombragé une pointe du ciel très étoilé. Mais puisque que toutes les conditions météorologiques étaient favorables à la formation d’un mirage supérieur, la réfraction a en quelque sorte soulevé derrière le iceberg, un horizon diffue miroitant un océan obscure. Puisque le faux horizon océanique ne montrait plus aucune étoile, le contour noir du iceberg en avant plan du ciel étoilé n’était plus visible et ainsi, le glaçon est devenu imperceptible à l’œil nu. De plus, la hauteur du nid-de-pie enfonçait davantage le sommet du iceberg dans ce faux horizon.

C’est à mon avis la seule manière d’expliquer pourquoi se fait-il que trois vigies professionnelles, attentives pour avoir été profusément avisées de la proximité de champs de glaces, n’ont-elles pas aperçu un iceberg d’une soixantaine de pieds de tirant d’air, par nuit claire, calme et étoilée.

Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5039
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Dim 12 Fév 2017 - 10:56

Cargo, vous devez être celui qui m'a envoyé de très (trop) longs messages sur Facebook pour que je cautionne ses théories, ce que j'ai refusé de faire. Peut-être avez-vous en tête, l'idée d'écrire un livre sur vos "découvertes" ? Je vous y encourage, car vous ferez parler de vous, au même titre que Senan Molony et Henri de Fersan !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 26
Messages : 6104
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Dim 12 Fév 2017 - 13:05

Il faut prendre en considération plusieurs choses, à mon avis. D'une part, le contexte d'où on a entendu parler de cette "brume" ou "vapeur" : déjà, les témoignages de Fleet et Lee selon les commissions ne concordent pas, si je me souviens bien. Parfois, c'était du gros brouillard, parfois, la visibilité était parfaite. Comme toujours avec ces commissions, il faut prendre les témoignages avec quelques pincettes. Logiquement, Fleet et Lee pouvaient sentir qu'on leur ferait retomber la responsabilité dessus, d'autant que Murdoch était mort, de même que Smith. Inventer ou amplifier une brume pour avoir une excuse toute faite n'est donc pas quelque chose d'improbable.

L'autre point, c'est que je vois souvent des gens chercher à expliquer pourquoi l'iceberg n'a pas été vu plutôt, pourquoi il a été vu "trop tard". Mais on ne connaît pas le déroulement précis des événements : on ne connaît pas la vitesse précise du navire, on ne sait pas à quelle distance précise était l'iceberg, et si on sait le temps qu'il fallait à l'Olympic pour virer, ça ne nous donne qu'une indication relative vu que les conditions n'étaient pas précisément les mêmes. D'autant que même sur les ordres donnés par Murdoch, il y a parfois contradiction. Chercher à détailler précisément ce qui s'est passé à ce moment là relève donc un peu du charlatanisme. Les vigies ont très bien pu voir l'iceberg au moment où il est entré dans leur champ de vision, et que ce soit malgré tout trop tard, sans avoir à chercher d'autre raison. De même pour l'iceberg et sa forme : les témoignages varient, dans le temps.

Bref, pour moi, il n'y a pas trop lieu de chercher des explications complexes quand une raison simple existe : dans les conditions qu'on nous présente, le simple fait d'être à la vigie, dans des conditions de froid extrême, et vu la vitesse du navire, rendait cette exercice difficile et imparfait. Il était clairement impossible de tout voir, surtout vu les cadences de travail de ces hommes (je rappelle que, depuis cinq jours, ils enchaînaient deux heures de travail et quatre heures de repos : je ne vois pas comment, humainement, leur concentration aurait pu être parfaite). La défaillance était aussi là : il aurait certainement fallu deux, voire trois fois plus de vigies pour assurer une veille réellement efficace avec un roulement leur permettant de récupérer et de rester vifs.

Peut être que d'autres phénomènes s'y ajoutent. Mais c'est un gros peut-être, et qui n'est pas nécessaire pour expliquer le naufrage.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
yarra

avatar

Masculin
Messages : 660
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Dim 12 Fév 2017 - 14:58

Alors là , que dire !  Brume pas brume , erreur des vigies ,  nuit étoilée ( s'il y a de la brume les étoiles , les vigies s'en fichent éperdument ) , nuit noire sans brume , les vigies vont surtout , regarder l'état de la mer , la moindre vague ou vaguelette , contre un obstacle , peut laisser une belle trace phosphorescente . Un obstacle noir , dans une nuit noire , si cet obstacle se déplace sur votre horizon , vous le verrez  ,  car la nuit noire elle , elle est fixe . Un mirage , les marins les connaissent bien  et  en pleine mer c'est plutôt rare , il faut surtout être près des cotes pour en voir des beaux .  Donc erreur des vigies , par excès de fatigue ....... non je n'y crois pas , ils sont expérimenté , savent gérer leur vue , pour la fatiguer le moins possible , mais être toujours optimale . Alors !!!! Une vitesse trop grande  , un navire répondant lentement aux ordres de barre , et un iceberg stable , ne générant pas de clapot .....  Je prends ça , la faute à pas de bol . Car n'oubliez pas qu'aujourd'hui , avec nos systèmes de détection perfectionnés , tous les ans , il y a des abordages . Vous me direz , manque de veille , oui , aujourd'hui s'il y a  deux hommes à la passerelle , dans beaucoup de compagnies ça fait un de trop ! Mais le plus souvent , c'est une erreur de lecture de l'écran radar  et souvent maintenant ........un manque de professionnalisme . Ce qui n'était pas le cas du temps du Titanic  .
J'allais oublier , dans la brume le plus impressionnant ( je crois ) c'est le silence , alors une contradiction dans ce silence , mais en éveil tous les sens .
Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5039
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Dim 12 Fév 2017 - 16:15

S. Cargo a écrit:
Fleet affirme ensuite qu’il n’a pas rapporté cette brume à la passerelle de navigation, croyant sans doute que s’il était en mesure de la percevoir, William M. Murdoch, 1er officier en charge du quart et lui-même vigie, l’aurait sûrement aperçue ...
Où avez vous trouvé que Murdoch était vigie ?

Voici les questions et les réponses de Fleet devant la commission d'enquête britannique :
17250. After the first part of the watch what was the change if any?
- A sort of slight haze.

17251. A slight haze?
- Yes.

17252. Was the haze on the waterline?
- Yes.

17253. It prevented you from seeing the horizon clearly?
- It was nothing to talk about.

17254. It was nothing much, apparently?
- No.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
S. Cargo

avatar

Messages : 12
Inscrit le : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Dim 12 Fév 2017 - 17:30

Ce n’est pas «ma» théorie mais plutôt celle de l’historien britannique Tim Maltin. Théorie vraisemblablement inspirée de l’enquête officielle et approfondie sur le rôle joué ou qu’aurait pu jouer le SS Californian lors du naufrage. On y explique les phénomènes de réfraction anormale, de super-réfraction et d’illusion d’optique. À la suite des conditions météorologiques existantes, propices aux illusions d’optique, et du lieu précis du naufrage, le MAIB a réfuté les conclusions de John Charles Bigham dit Lord Mersey en estimant la distance séparant les deux navires entre 17 / 20 milles nautiques au lieu du maigre 5 milles, toutefois réévalué empiriquement par Bigham de 8 à 10 milles nautiques.

Ainsi, cette super-réfraction révélée par des témoins ayant observé de la visibilité réduite, des vapeurs en forme d’enclume qui trahissait l’inversion de température, de quantités d’explications de météorologues et d’enquêteurs chevronnés, m’enjoigne, à titre de capitaine au long cours, à considérer cette théorie comme le maillon faible d’une chaîne d’événements ayant mené au naufrage. Ce n’était pas une première que des paquebots sillonnant l’atlantique à pleine vitesse, par nuit étoilée sans lune et dans des eaux infestées de glace, observent des icebergs sur leur route et changent de cap pour les éviter sans difficulté. Mais en ce lieu et temps précis où les conditions météorologiques se combinaient pour générer un effet miroir, le perfide iceberg est demeuré virtuellement invisible aux yeux des trois vigies aguerries.
Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5039
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Dim 12 Fév 2017 - 17:48

S. Cargo a écrit:

...m’enjoigne,  à titre de capitaine au long cours, à considérer ...  
Ne seriez-vous pas le fameux capitaine au long cours qui sous le pseudo de Haddock, nous a pollué le forum il y a déjà quelque temps ?

S. Cargo a écrit:

le perfide iceberg est demeuré virtuellement invisible aux yeux des trois vigies aguerries.  
Où avez-vous vu que Murdoch était vigie ?

_________________


Dernière édition par Mathusalem le Mer 15 Fév 2017 - 8:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
S. Cargo

avatar

Messages : 12
Inscrit le : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Dim 12 Fév 2017 - 17:54

Mathusalem a écrit:
S. Cargo a écrit:
Fleet affirme ensuite qu’il n’a pas rapporté cette brume à la passerelle de navigation, croyant sans doute que s’il était en mesure de la percevoir, William M. Murdoch, 1er officier en charge du quart et lui-même vigie, l’aurait sûrement aperçue ...
Où avez vous trouvé que Murdoch était vigie ?

Le rôle principal d'un officier en charge du quart était et est toujours d'assurer en «permanence», une veille visuelle et auditive appropriée, en utilisant également tous les moyens disponibles qui sont adaptés aux circonstances et conditions existantes, de manière à permettre une pleine appréciation de la situation et du risque d’abordage.

Un exemple parmi plusieurs...

Testimony of Charles Lightoller,


13676. Now we come to the last half-hour of your watch, from 9.30 to 10, I think. Just tell us what you were doing as regards ice, looking for ice during that time?
- At 9.30 or about 9.30 I took up a position on the bridge where I could see distinctly - a view which cleared the back stays and stays and so on - right ahead, and there I remained during the remainder of my watch.

13677. Were you looking out?
- Keeping a sharp look-out, as sharp as was possible.

13678. Looking out for ice?
- Looking out for ice and watching the weather; watching the conditions generally to see there was no haze which would rise that I should not notice, and, of course, keeping a sharp look out for ice as well.

Si Lightoller s'y affairait, Murdoch aussi et de surcroît, durant les heures d'obscurité !
Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5039
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Dim 12 Fév 2017 - 18:25

S. Cargo a écrit:
Ce n’est pas «ma» théorie mais plutôt celle de l’historien britannique Tim Maltin. 
Vous oubliez Donald Olson et sa théorie "astronomique" d'une marée exceptionnellement haute, ayant débloqué les glaces fatales au Titanic, qui se serait produite entre Terre-Neuve et le Labrador trois mois et demi avant le naufrage. Rien qu'avec les travaux de Senan Molony, de Henri de Fersan, de Tim Maltin et de Donald Olson, vous avez de quoi écrire votre propre livre. Je vous souhaite le plein succès dans cette entreprise !

S. Cargo a écrit:
Le rôle principal d'un officier en charge du quart était et est toujours d'assurer en «permanence», une veille visuelle et auditive appropriée, en utilisant également tous les moyens disponibles qui sont adaptés aux circonstances et conditions existantes, de manière à permettre une pleine appréciation de la situation et du risque d’abordage. 

Vous êtes capitaine au long cours et vous confondez le rôle d'une vigie et celui de l'officier de quart ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Colargol

avatar

Masculin
Age : 21
Messages : 841
Inscrit le : 18/10/2012
Localisation : Dans le poste d'aiguillage n°1 de Lauterbourg

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Mar 14 Fév 2017 - 3:21

Sans vouloir rajouter de l'huile sur le feu, le profil de Cargo (avec un avatar visiblement tiré d'une BD) me fait irrésistiblement penser à Haddock...

Pour rester dans le sujet, Kareen (lili.marlene) et moi allons dévoiler prochainement dans Latitude41 un extrait de la traduction que nous proposons de la Commission d'Enquête Britannique.
Cet extrait sera justement un partie du témoignage de Frédérick Fleet et sa description de l'iceberg. Lors de sa déposition, les éléments qu'il a donné sont allés à l'encontre du témoignage de Lee qui avait été appelé à la barre auparavant.
Au vu des indices donnés, les juges ont décidé de réfuter le témoignage de Lee, qui sous la pression avait probablement inventé l'histoire de brume pour tenter de rejeter la responsabilité du naufrage qu'il pensait qu'on allait lui imputer. Et peut-être aussi pour se rendre moins coupable à ses propres yeux, car cela n'a pas été facile pour lui de savoir qu'il avait survécu là où tant d'autres sont morts et de se demander toute sa vie s'il aurait pu les sauver en apercevant l'iceberg plus tôt.

Mon point de vue rejoint celui de Kareen: cette nuit-là, les conditions météo étaient toutes réunies à cet endroit à ce moment pour que ça résulte en désastre. D'où une partie du mystère qui entretient la flamme de notre passion commune pour le navire. Cette coïncidence exceptionnelle que Mère Nature a mis en place. C'est sûrement ça qui nous parait invraisemblable, que l'homme n'y soit pour rien dans ce coup du destin...

Kareen en profitera d'ailleurs pour publier un article de sa conception, illustré par des images et schémas fournis par Tim Maltin en personne et avec toutes les autorisations nécessaires.
Revenir en haut Aller en bas
PhilC

avatar

Masculin
Age : 38
Messages : 981
Inscrit le : 28/09/2013
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Mar 14 Fév 2017 - 19:57

Personnellement, je suis assez convaincu des études de Tim Maltin en ce qui concerne les mirages. Mais l'iceberg aurait-il été vu plus tôt sans ce phénomène? Lors des auditions de responsabilité limitée, Charles Johnston, capitaine de la Ice Patrol, expliqua qu'un iceberg était sombre s'il était distant d’un mille dans la nuit. Néanmoins il pouvait être repéré sans jumelles par un homme qui avait une bonne vue, affirma-t-il. Lee, quant à lui, rapporta que l'iceberg lui avait paru être distant d’environ un demi-mille quand il fut aperçu.

Fleet et Lee ont tous deux rapporté la présence de brume. Néanmoins, comme on le sait, leurs témoignages diffèrent. Fleet rapporta que la brume était si légère que l'on pouvait y voir à travers. Lee, on le sait, déclara que la brume était épaisse. Pour autant que je sache, il est le seul à avoir évoqué une brume épisse. Néanmoins, son témoignage est sujet à caution. Quand on lui demanda si les vigies avaient "informé la passerelle de la présence de cette brume?" lors d'une séance du Tribunal, il répondrait: "Non."

À moins d'avoir commis là une grave erreur en n'ayant pas averti la levée de brume, Lee s'est contredit lui-même. Selon moi, l'absence d'avertissement à la passerelle tend à indiquer que la brume n'était pas si épaisse que cela.
Revenir en haut Aller en bas
http://titaniccyberweb.free.fr/
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5039
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Mer 15 Fév 2017 - 9:52

21PhilC1 a écrit:
Personnellement, je suis assez convaincu des études de Tim Maltin en ce qui concerne les mirages.
Je ne dis pas que c'est impossible, mais que, comme l'a précisé Yarra :"Un mirage , les marins les connaissent bien et en pleine mer c'est plutôt rare , il faut surtout être près des cotes pour en voir des beaux".
Le problème avec S. Cargo, c'est qu'il reprend la possibilité développée par Tim Maltin pour en faire une certitude.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
S. Cargo

avatar

Messages : 12
Inscrit le : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Mer 15 Fév 2017 - 16:13

Le voyez-vous ?



Une image vaut mille mots. Lorsque les conditions météorologiques sont favorables au développement de super-réfraction des ondes lumineuses, comme c’était particulièrement le cas en cette nuit fatidique, l’horizon réel est en quelque sorte soulevé. C’est la raison pour laquelle on est en mesure d’observer, des objets de jour et des feux la nuit, à plus grande distance. Mais cette zone d’illusion créée entre l’horizon réel et apparent, reflète à la manière d’un miroir, exactement les mêmes nuances sombres de la surface océanique. Puisque la nuit était sans lune, il n’y avait donc aucun rayonnement lumineux à la surface du perfide glaçon. Ainsi, le iceberg largement en avant plan de l’horizon, s’est parfaitement confondu dans cette bande d’horizon artificiel, surélevée et sombre comme la mer.

Si les conditions de propagation des ondes lumineuses avaient été normales, la silhouette sombre du iceberg, en contraste d’un ciel très étoilé et un peu plus clair, aurait trahie la présence de ce pic de glace. Un peu à la manière d’une délicate ombre chinoise.


Dernière édition par S. Cargo le Mer 15 Fév 2017 - 16:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
S. Cargo

avatar

Messages : 12
Inscrit le : 10/02/2017

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Mer 15 Fév 2017 - 16:21

Senator BOURNE.
The principal reliance is placed upon the man in the crow's nest?
Mr. LIGHTOLLER.
We place no reliance on them.
Senator BOURNE.
What are they there for?
Mr. LIGHTOLLER.
They are there to keep a lookout; to assist you.
Senator BOURNE.
Then, why is no reliance placed upon them?
Mr. LIGHTOLLER.
Because, speaking personally, I never rely on a lookout. I keep a lookout myself, and so does every other officer.

Senator PERKINS.
The duty of the officer in charge of the bridge, the senior officer, is to see that she is steering the course that has been given, is it not?
Mr. LIGHTOLLER.
The senior officers cannot go inside of the wheelhouse to look at the compass after nighttime; they would be blinded (to the point that they would not be in a position to keep a proper lookout). The junior officers look at it for them. They hold a captain's certificate.

Senator NEWLANDS.
You spoke of not relying upon the lookout.
Mr. LIGHTOLLER.
I spoke about relying on the lookout in this manner. This is what I wish thoroughly understood, that the officer does not rely on the lookout to the extent of sitting down and having a smoke or anything like that. He keeps his own lookout.
Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5039
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Haze Right Ahead   Mer 15 Fév 2017 - 18:46

S. Cargo, l'historien développe une thèse qui peut être combattue, y compris par son auteur. L'amateur de sensationnel grave ses théories dans le marbre et refuse toute discussion mettant en cause sa vérité.
Des membres amplement qualifiés de ce forum vous ont répondus mais vous ne voulez rien entendre. Dans ces conditions, je préfère en rester là avec vous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Haze Right Ahead
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Filtre uv haze ou HTMC
» [ROM] CyanogenMod - One Step Ahead (STABLE) [UPDATED 8/28- v4.0.4]
» CAMOUFLAGE
» Les transmetteurs d'ordre
» Mil Mi-14 Haze

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: La tragédie................................... :: La nuit du 14 au 15 avril 1912-
Sauter vers: