Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Henry Samuel Morley et Kate Florence Phillips

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 35
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Henry Samuel Morley et Kate Florence Phillips   Mer 15 Juin 2016 - 13:54



Né en 1873 en Angleterre, Henry Samuel Morley possédait des magasins de confiserie haut de gamme à Worcester, Birmingham et Malvern. Marié à Louisa et père d'une fille de 12 ans, il commença une liaison avec l'une de ses employés du magasin de Worcester, Kate Florence Phillips. Il partit avec cette jeune femme de dix-neuf ans pour la Californie en embarquant à bord du Titanic sous le nom de Mr et Mme Marshall.



Kate Florence Phillips et sa fille Ellen Mary

Henry est mort dans le naufrage tandis que Kate embarqua dans un canot. Revenu à Worcester, elle apprit qu'elle était enceinte. Elle accoucha le 11 janvier 1913 d'une fille Ellen Mary. Ellen a dû se battre de longues années pour que soit inscrit sur son acte de naissance qu'elle était bien la fille d'Henry.
Kate se maria en 1918 avec Frederick H. Watson à Brentford, elle souffrit ensuite d'une maladie mentale. Elle a été internée et son mariage échoua. Probablement une conséquence de sa maladie Kate était négligente en tant que mère et Ellen a surtout grandi avec ses grands-parents. Kate est morte le 27 Mars 1964 (d'autres sources disent 1958). Ellen est décédée en novembre 2005.

Parmi les biens les plus précieux qu'Ellen possédait, il en est un qui est un souvenir poignant du Titanic, la bourse de sa mère qu'elle portait sur le navire, avec ses clés de cabine à l'intérieur et le beau collier de saphir que son père avait donné à sa mère.



Sa veuve Louisa ne se remariera jamais et vivra plus tard à Malvern, Worcestershire. Elle est morte le 1er Septembre 1930. Sa fille Doris a été mariée au révérend Arthur Sidwell Johnson (1899-1992) et elle est morte dans le Warwickshire en l'an 2000.

Source : John Richard.fast-page.org, Encyclopedia Titanica et Ben David Jewelers


Dans la 1ère source on apprend qu'Henry aurait quitté sa femme pour Kate afin de commencer une nouvelle vie avec elle en Californie. Mais sur le site Encyclopedia Titanica je ne comprends pas bien s'il comptait vraiment quitter sa femme ou si c'était juste une escapade avec sa maîtresse : Henry and Kate, who was only 19, began a clandestine affair that led to Henry abandoning his family and boarding the Titanic with Kate in Southampton. They travelled as second class passengers under joint ticket number 250655 which cost £26 and they were travelling under the pseudonym Marshall. Travelling to Los Angeles, California, Henry had told family and friends he was visiting that climate to recuperate from a recent illness.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Joris

avatar

Masculin
Age : 24
Messages : 9998
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

MessageSujet: Re: Henry Samuel Morley et Kate Florence Phillips   Mer 15 Juin 2016 - 14:58

D'après Encyclopedia Titanica, c'était une relation clandestine mais on ne sait pas s'il avait prévu de tout quitter pour cette femme ou si c'était juste pour un voyage. Il avait en tout cas prétexté qu'il se rendait en Californie pour le climat, afin de récupérer d'une maladie récente.

Je me demande comment a du réagir sa femme lorsqu'elle a su qu'il la trompait et qu'il été avec sa maîtresse sur le Titanic. Ça a du être difficile.

Ce sont de beaux souvenirs qu'il y a, notamment les clés de cabine et le collier qui peut faire un peu penser au Cœur de l'océan en quelques sortes.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent quatre ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Revenir en haut Aller en bas
http://walygator-all-.wifeo.com/index.php
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 35
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Henry Samuel Morley et Kate Florence Phillips   Mer 15 Juin 2016 - 15:38

Joris a écrit:
D'après Encyclopedia Titanica, c'était une relation clandestine mais on ne sait pas s'il avait prévu de tout quitter pour cette femme ou si c'était juste pour un voyage. Il avait en tout cas prétexté qu'il se rendait en Californie pour le climat, afin de récupérer d'une maladie récente.
Merci, je me demandais s'il allait vraiment quitter définitivement l'Angleterre, son entreprise et sa fille. Ça semble peu probable mais sa fille Ellen le croyait, sa mère lui a peut-être dit ça pour montrer qu'elle n'était pas que sa maîtresse. Car en revenant en Angleterre, elle n'a pas reçu un bon accueil, enceinte et non mariée.

Citation :
Je me demande comment a du réagir sa femme lorsqu'elle a su qu'il la trompait et qu'il été avec sa maîtresse sur le Titanic. Ça a du être difficile.

Ce sont de beaux souvenirs qu'il y a, notamment les clés de cabine et le collier qui peut faire un peu penser au Cœur de l'océan en quelques sortes.
Je me mets à sa place, la peine et la colère qu'elle a pu ressentir. Tout était très bien organisé. Ça me fait penser à cette femme qui s'est rendue à Halifax pour récupérer le corps de son mari. Elle apprend alors que son mari était en compagnie de sa maîtresse qui se faisait passer pour sa femme et elle n'a pas voulu emporter le corps. Vu que le corps d'Henry n'a pas été retrouvé, la question ne s'est pas posée.
Je n'ai pas d'information sur la réaction de sa famille. Ellen a su bien plus tard qui était son père, elle n'a jamais contacté sa demi-soeur de peur qu'elle lui fasse des reproches.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Henry Samuel Morley et Kate Florence Phillips   Mer 15 Juin 2016 - 18:02

Hé bien si Miss Phillips a mené à terme sa grossesse, c'est que la fille qu'elle a eue avec henry a été probablement conçue à bord du Titanic, ou alors dans la semaine qui a précédé le naufrage.
Il devait quand même y avoir beaucoup d'amour à bord durant ces 5 jours avec tous ces couples en lune de miel. amour

Et là, je devrai dire... enfin quelqu'un dont on sait qu'il a conservé ses clefs de cabine. Je me souviens qu'il y a avait une grosse interrogation sur ce point dans un sujet. On s'y demandait comment cela se faisait qu'aujourd'hui, on ait si peu de clefs de cabines venant des passagers rescapés, et ce qu'ils avaient pu en faire. inter
Revenir en haut Aller en bas
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 35
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Henry Samuel Morley et Kate Florence Phillips   Mer 15 Juin 2016 - 19:36

Denis a écrit:
Hé bien si Miss Phillips a mené à terme sa grossesse, c'est que la fille qu'elle a eue avec henry a été probablement conçue à bord du Titanic, ou alors dans la semaine qui a précédé le naufrage.
Il devait quand même y avoir beaucoup d'amour à bord durant ces 5 jours avec tous ces couples en lune de miel.  amour
Oui ça n'était pas intéressé, Kate n'a même pas fait reconnaître son enfant comme étant celui de son amant et il aurait été facile de le prouver. On lit sur le premier lien que la famille d'Henry a payé pour l'éducation d'Ellen. Est ce qu'ils se sont arrangés comme ça ou Kate n'avait pas le choix.
Ce genre d'histoire d'amour ne me fait pas rêver quand il y a tromperie.  xcfg


Citation :
Et là, je devrai dire... enfin quelqu'un dont on sait qu'il a conservé ses clefs de cabine. Je me souviens qu'il y a avait une grosse interrogation sur ce point dans un sujet. On s'y demandait comment cela se faisait qu'aujourd'hui, on ait si peu de clefs de cabines venant des passagers rescapés, et ce qu'ils avaient pu en faire. inter
Je ne m'étais jamais posée la question mais c'est vrai que ce ne doit pas être la seule personne à avoir gardé ses clefs sur elle, pensant revenir dans leur cabine un peu plus tard.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Henry Samuel Morley et Kate Florence Phillips   Mer 15 Juin 2016 - 20:24

Sha're a écrit:

Kate n'a même pas fait reconnaître son enfant comme étant celui de son amant et il aurait été facile de le prouver. On lit sur le premier lien que la famille d'Henry a payé pour l'éducation d'Ellen. Est ce qu'ils se sont arrangés comme ça ou Kate n'avait pas le choix.
Ce genre d'histoire d'amour ne me fait pas rêver quand il y a tromperie.  xcfg

Sur le point de l'éducation, je n'arrive pas du tout à me projeter dans les mentalités de l'époque.

Dans de nombreux cas aujourd'hui, quand il y a eu un enfant suite à une tromperie, si la famille que je qualifierais "d'officielle" le découvre, elle n'en a rien à foutre de ce qu'il devient. Elle aurai tendance à dire : la famille "adverse" n'a qu'à 's'en occuper. Et en même temps on divorce du trompeur.
Mais il faut reconnaitre que le père qui meurt prématurément, c'est assez rare, donc la question de l'éducation de l'enfant ne se pose pas vraiment, et il faut aussi dire que peu de père assument leurs actes.
Soit ils disent : "ok, j'ai fais un enfant à une autre, je paye pour son éducation". Soit c'est : "au revoir ma chérie, j'en veux pas débrouille-toi". Et j'ai l'impression que le débrouille-toi revient plus souvent.

Alors en 1912, les valeurs de famille avaient-elles plus d'importance, et était-il inconcevable de laisser une enfant sans grandes ressources, même si elle provient de l’infidélité du mari ? Possible.

Quand à l'historie d'amour, elle ne me fait pas rêver non plus. Qui ferait-elle rêver ?
On en chie déjà suffisamment quand on est en couple ou qu'on aime quelqu'un qui ne nous aime pas, alors on ne va pas en rajouter en fantasmant sur l'idée de mener une vie de couple illégitime ou il faut sans cesse se cacher.
Mieux vaut s'espérer de vivre quelque chose comme les Marvin ou les Penasco. La fin en moins.

Citation :

Je ne m'étais jamais posée la question mais c'est vrai que ce ne doit pas être la seule personne à avoir gardé ses clefs sur elle, pensant revenir dans leur cabine un peu plus tard.

C'est surtout qu'il n'y a aucun intérêt, si on veut prémunir du vol les biens qu'on abandonne dans sa cabine, à laisser la clef dans la serrure de sa porte. On l'emporte donc avec soi.
Il y a l'hypothèse possible que les descendants des rescapés ont tout simplement jeté ces clefs qu'ils jugeaient sans importance. Ou pire, dont ils ne savaient même pas l'origine.
Revenir en haut Aller en bas
Manny

avatar

Féminin
Age : 26
Messages : 1185
Inscrit le : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Henry Samuel Morley et Kate Florence Phillips   Mer 15 Juin 2016 - 23:59

J'ai du mal à me représenter l'échelle, j'ai l'impression de voir de petites clés dans un petit sac, alors que c'est peut-être l'inverse (?).

Difficile également de savoir jusqu'où allaient les valeurs de famille à l'époque, mais sans avoir de souvenirs en tête, l'histoire d'Ellen ne me paraît pas être un cas isolé. Nous sommes aussi en présence d'une famille aisée, qui a les moyens de subvenir aux besoins d'un enfant, légitime ou non ; une famille qui a peut-être aussi une réputation, à ne surtout pas entacher.

Encore plus difficile : se mettre dans le contexte de l'époque pour appréhender cette liaison, et même le mariage. Nous qui vivons dans une société où nous avons le choix du partenaire, je ne sais pas si on peut comparer un adultère de deux époques différentes. Je n'en mettrais pas ma main à couper, mais je suppose qu'il y'ait de fortes chances que le mariage d'Henry et de sa femme ait été arrangé, fortes chances aussi que les époux ne s'apprécient pas plus que ça, et qui s'aiment encore moins.
Alors certes, dans nos sociétés où les conjoints ne sont plus que très rarement imposés, difficile de rêver à une histoire vécue dans le secret ; mais si pour les deux intéressées, cela signifiaient vivre des émotions fortes avec la personne choisie, c'est déjà plus facile à comprendre.

Citation :
Mieux vaut s'espérer de vivre quelque chose comme les Marvin ou les Penasco. La fin en moins.

Je ne sais même pas s'il faut se l'espérer, au risque d'être déçu au bout du chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4791
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Henry Samuel Morley et Kate Florence Phillips   Lun 20 Juin 2016 - 21:52

Manny a écrit:
Je n'en mettrais pas ma main à couper, mais je suppose qu'il y'ait de fortes chances que le mariage d'Henry et de sa femme ait été arrangé, fortes chances aussi que les époux ne s'apprécient pas plus que ça, et qui s'aiment encore moins.
Alors certes, dans nos sociétés où les conjoints ne sont plus que très rarement imposés, difficile de rêver à une histoire vécue dans le secret ; mais si pour les deux intéressées, cela signifiaient vivre des émotions fortes avec la personne choisie, c'est déjà plus facile à comprendre.

Comme tu le fais remarquer, il y a de fortes chances que leur mariage ait été arrangé. Ou l'on peut tout au moins imaginer que les pressions familiales étaient si grandes, que même sans arrangements officiels, l'un et l'autre savait quel partenaire il valait mieux choisir pour ne pas faire de vague et rester à sa place.

Manny a écrit:
Citation :
Mieux vaut s'espérer de vivre quelque chose comme les Marvin ou les Penasco. La fin en moins.
Je ne sais même pas s'il faut se l'espérer, au risque d'être déçu au bout du chemin.

J'ai tendance à penser la même chose, mais c'est une vaste question...


Autre chose. Je me demande ce qui est sous-entendu par "maladie mentale", car la notion que l'on avait des maladies mentales à l'époque où Kate a été diagnostiquée n'est plus la même qu'aujourd'hui. Quelqu'un pouvait être considéré comme "fou" pour pas grand-chose. Un tempérament un peu mélancolique ou dépressif pouvait suffit à se faire interner et à se voir retirer ses enfants. Le fait que Kate ait été considérée comme une mère négligente contraste assez avec la photo postée en haut du topic. Le regard qu'elle a pour sa fille est très fort, on y sent autant d'amour que d'admiration. Et sans nul doute voit-elle également son amant à travers elle.
Revenir en haut Aller en bas
 
Henry Samuel Morley et Kate Florence Phillips
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lady Diamand, Kate Von D et d'autres [Tatouage]
» Mark Henry
» Kate Winslet on the Ellen DeGeneres Show
» Henry Charrière - Papillon
» Peterson Irish Oak & Samuel Gawith St James Flake

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Les passagers.............................. :: 2ème classe-
Sauter vers: