Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Eliza et Margaret, les sœurs de l'île de Skye [Ecosse]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4803
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Eliza et Margaret, les sœurs de l'île de Skye [Ecosse]   Sam 23 Avr 2016 - 22:07

Peut-on m'expliquer comment après tout ce temps, je suis passée à côté du fait que des passagers du Titanic venaient de l'île de Skye ?

Bon, en soi ce n'est pas extraordinaire. Skye est la deuxième plus vaste île d'Ecosse et compte plusieurs villages. De nos jours, c'est également la plus connue, elle figure en tête de liste des sites à visiter. On peut s'y rendre en bateau au départ de Mallaig, ou bien prendre sa voiture et passer directement par un pont qui a été construit en 1995 (comme on l'imagine, les insulaires y étaient farouchement opposé).

Que je vous explique l'origine de ce petit article. Comme souvent, c'est le Titanic qui s'est imposé de lui-même sans que je cherche à le retrouver. Depuis peu en possession d'une voiture et du semblant d'indépendance qui va avec, j'ai décidé que cet hiver j'en profiterais pour me faire un petit road trip. Mon choix s'est d'abord tourné vers l'Irlande, mais mon frère insiste pour l'Ecosse. Si ça se confirme, nous irions à coup sûr passer quelques jours sur Skye, car les paysages ont l'air d'être sacrément pas dégueu... En prévision, je cherche des livres sur l'histoire de ses habitants et c'est comme ça que je suis arrivée sur le site d'un bel ouvrage appelé humblement : The great book of Skye (ici). On peut télécharger un extrait , et à la troisième page du pdf... Le Titanic a (re)fait surface. Je vous laisse jeter un œil par vous-même : http://www.greatbookofskye.com/GBS-book-sample.pdf

Bien sûr ce n'est pas grand-chose, mais ça m'a permis d'avoir connaissance de l'existence de Margaret et Eliza. Au passage, dans la biographie de William Murdoch, S. Störmer écrit aussi que ses ancêtres provenaient de Skye. Il est cependant regrettable qu'elle ne cite jamais ses sources et c'est en partie pour cette raison que jusqu'ici je n'avais jamais prêté une grande attention à ce détail, préférant me concentrer sur la généalogie dont j'étais certaine. Sans doute reverrais-je les choses autrement à présent.


Quoi qu'il en soit, voici les deux passagères originaires de Skye et l'histoire de leurs familles :

Eliza (Elisabeth) Watson, est née en 1876. Elle avait 36 ans quand elle est morte sur le Titanic. Ayant quitté Skye quand elle avait une vingtaine d'année, elle a travaillé comme domestique au service de table chez une riche famille d'industriels de Glasgow. La maison de ses maîtres, que l'on devine derrière de grands arbres (ici), n'a plus rien à voir avec le cottage en toit de chaume dans lequel elle avait vécu jusque-là... En 1902 elle épouse Andrew Johnston, toujours à Glasgow. Il est plombier et ensemble ils auront deux enfants : William et Catherine (également morts pendant le naufrage). L'année qui précède leur départ en Amérique, la famille vit au n°21 Luna Road à Croydon en Angleterre ; c'est la petite maison blanche au centre. Vu l'agencement des bâtiments, on comprends aisément qu'il s'agissait à l'époque d'un quartier ouvrier somme toute assez banal et peu cher. Ce n'est pas pour rien que les Johnston ont voyagé en troisième classe.




Margaret Ann Watson, est née en 1857 (ou 1864 selon les sources) sur Skye. Comme sa sœur cadette, elle semble avoir quitté l'île quand elle avait 20 ans, car elle n'apparaît plus avec sa famille lors du recensement de 1881. Son mariage, en 1890 avec un fermier nommé Edward Ford, n'est pas une réussite. Il l'abandonnera en 1904 peu après la naissance de leur cinquième enfant, la laissant seule et pratiquement sans ressources dans un hameau du Sussex. Frances, la fille aînée, immigre en Amérique en 1911 et trouve à s'employer comme domestique. Dans ses lettres, elle vante les conditions de vie meilleures dont elle bénéficie et encourage sa mère à venir la rejoindre avec ses frères et sœurs. Margaret se décide finalement à partir et réserve à bord du Philadelphia avec la famille de sa sœur et une amie de Frances. Par la suite, et bien qu'ayant abandonné sa femme et ses enfants, Edward réclama des dommages et intérêts pour leur mort dans le naufrage. La White Star Line lui octroya cinq shillings par semaine. Il n'y a pas de petits profits, hein... Visiblement il mourut en 1933 sans avoir quitté le Sussex ni cherché à reprendre contact avec sa fille Frances, qui de son côté aussi demanda justice à la compagnie. Par la suite elle eut deux mariages et deux enfants, puis mourut en 1969.


Pour récapituler...

Margaret et Eliza sont nées dans une famille de treize enfants, au hameau de Bracadale sur la côte est de l'île de Skye. Leurs parents étaient originaires d'Alness, une petite ville sur le continent. Il semble que ce soit vers 1856, cinq ans après leur mariage, qu'ils s'installent sur l'île. Le père devint éleveur de moutons.

Les deux sœurs avaient plus de dix ans de différence et ne quittèrent pas l'île en même temps. Pourtant, c'est ensemble qu'elles choisirent d'immigrer en Amérique en 1912. Elles prirent des billets de troisième classe pour voyager à bord du Philadelphia, mais la grève du charbon en décida autrement.
Margaret était accompagnée de ses quatre enfants, ainsi que d'une amie de sa fille aînée. Eliza était quant à elle entourée de ses deux enfants et de son mari. Aucune de ces dix personnes ne survécut au naufrage. Les plus jeunes du groupe étaient Robina (fille de Margaret) et Catherine (Fille d'Eliza), âgées toute deux de sept ans.


En ce qui concerne le sort du reste de la fratrie Watson, on sait que l'un des frères de Margaret et Eliza, Neil, resta sur l'île et devint facteur. Deux autres, Thomas et William, étaient déjà en Amérique avant 1912. Enfin, leur sœur Katie (Catherine) demeura à Bradacale et se maria sur place en 1892 avec Archibald Macaskill. Certains de leurs descendants vivent toujours sur Skye et auraient participé à la commémoration du naufrage en 2012. L'un d'eux est Danny Macaskill. Ce nom parlera peut-être à certain d'entre vous. Pour ma part je le découvre. C'est un "trialiste VTT" visiblement connu. Sa page Wikipédia nous apprend qu'il est né sur l'île mais vit maintenant à Glasgow. Anecdote amusante : son principal sponsor lui a consacré un vélo au nom de "Skye".

Je ne suis pas très VTT, mais ça ne m'a pas empêché d'apprécier cette vidéo de Danny Macaskill tournée sur l'île de Skye. Premièrement, il fait des trucs de fous avec son vélo... Deuxièmement, on en prends plein les yeux avec ces paysages grandioses. Un conseil : mettez en grand écran pour en profiter. J'ai hâte d'y être, et peut-être pourrais-je en profiter pour faire un tour aux archives. Il paraît que l'on peut y consulter un document de 2012 en rapport avec la commémoration.



Dernière édition par Tiphaine le Dim 24 Avr 2016 - 17:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4803
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Eliza et Margaret, les sœurs de l'île de Skye [Ecosse]   Dim 24 Avr 2016 - 3:25



Margaret et Eliza ?
Cela aurait pu être le cas, mais ces deux jeunes filles de corvée de tourbe sur l'île de Skye resteront inconnues.

Quelques photos qui nous laissent imaginer à quoi pouvait ressembler la vie sur l'île au XIX et début XXe.










Une des seules images que j'ai pu trouver de Bracadale, où vivaient les Watson et les MacAskill (ici en 1960):

Revenir en haut Aller en bas
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Eliza et Margaret, les sœurs de l'île de Skye [Ecosse]   Dim 24 Avr 2016 - 9:02

Ce Edward, une crapule jusqu'au bout ! Et aucun de ces passagers n'a survécu c'est vraiment triste.
C'est un endroit magnifique, on doit se sentir complètement coupé du monde. Hallucinant ce que cette personne est capable de faire avec son vélo !  yeux  Quand tu seras sur place, tu comptes faire quelques recherches sur cette famille ?

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4803
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Eliza et Margaret, les sœurs de l'île de Skye [Ecosse]   Dim 24 Avr 2016 - 17:02

Sha're a écrit:
Ce Edward, une crapule jusqu'au bout !

Oui c'était sacrément gonflé de sa part.  fhjoo Les infos sur Encyclopedia Titanica ne précisent pas si Frances a elle aussi reçu des aides de la compagnie. Peut-être qu'étant donné que le père en recevait déjà, elle n'y avait pas droit. Quand bien même ils n'avaient plus de liens entre eux... Ce doit être en tout cas un grand choc de perdre 9 membres de sa famille d'un seul coup, qui plus est quand on n'a que 18 ans et que l'on est presque seule dans un pays étranger. Je dis "presque", car elle avait quand même deux oncles en Amérique, et a d'ailleurs emménagé avec l'un d'eux quelques mois après le naufrage.


Sha're a écrit:
Hallucinant ce que cette personne est capable de faire avec son vélo !  yeux


N'est-ce pas ? Je trouve ça dingue ! Je l'ai regardé trois fois avec la même incrédulité.  sourire
Faut pas avoir le vertige, et c'est là qu'on se rends compte que les montagnes sont assez vertigineuses là-bas.


Sha're a écrit:
Quand tu seras sur place, tu comptes faire quelques recherches sur cette famille ?

Je me pose la question. Mais oui, pourquoi pas. En fait cela va dépendre de ce qu'ils ont exactement sur place, mais aussi du temps que l'on va rester sur l'île. Au départ je voulais y passer deux ou trois jours, mais en lisant des témoignages, je réalise que quatre ou cinq ne serait pas du luxe. Je préfère prendre le temps de découvrir cet endroit plutôt que de faire un grand tour en peu de temps et de ne pouvoir m'attarder nul part. Tout ceci est en cours de réflexion. Pour commencer, je pense que j'écrirais directement aux archives pour me renseigner, plutôt que d'arriver comme une fleur sans rien avoir préparé (et peut-être trouver porte close).  sourire


Dernière édition par Tiphaine le Dim 24 Avr 2016 - 19:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Joris

avatar

Masculin
Age : 25
Messages : 10123
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

MessageSujet: Re: Eliza et Margaret, les sœurs de l'île de Skye [Ecosse]   Dim 24 Avr 2016 - 18:40

Merci pour le partage de l'histoire de ces passagers. C'est effectivement bien triste sfgt

L'île de Skye est vraiment composée de beaux paysages et j'ai beaucoup aimé aussi la vidéo, c'est impressionnant.

J'espère que tu passeras un bon séjour sur cette île et que tu reviendras avec pleins d'infos et de découvertes clin

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent cinq ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

Revenir en haut Aller en bas
http://walygator-all-.wifeo.com/index.php
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Eliza et Margaret, les sœurs de l'île de Skye [Ecosse]   Dim 24 Avr 2016 - 20:19

Tiphaine a écrit:

Oui c'était sacrément gonflé de sa part.  fhjoo Les infos sur Encyclopedia Titanica ne précisent pas si Frances a elle aussi reçu des aides de la compagnie. Peut-être qu'étant donné que le père en recevait déjà, elle n'y avait pas droit. Quand bien même ils n'avaient plus de liens entre eux... Ce doit être en tout cas un grand choc de perdre 9 membres de sa famille d'un seul coup, qui plus est quand on n'a que 18 ans et que l'on est presque seule dans un pays étranger. Je dis "presque", car elle avait quand même deux oncles en Amérique, et a d'ailleurs emménagé avec l'un d'eux quelques mois après le naufrage.
Je ne vois pas comment on peut se remettre d'une telle tragédie. Frances a dû en plus se sentir coupable d'avoir convaincu sa mère de venir aux Etats-Unis. Oui j'espère qu'elle a reçu des dommages et intérêts amplement justifiés.


Citation :

Je me pose la question. Mais oui, pourquoi pas. En fait cela va dépendre de ce qu'ils ont exactement sur place, mais aussi du temps que l'on va rester sur l'île. Au départ je voulais y passer deux ou trois jours, mais en lisant des témoignages, je réalise que quatre ou cinq ne serait pas du luxe. Je préfère prendre le temps de découvrir cet endroit plutôt que de faire un grand tour en peu de temps et de ne pouvoir m'attarder nul part. Tout ceci est en cours de réflexion. Pour commencer, je pense que j'écrirais directement aux archives pour me renseigner, plutôt que d'arriver comme une fleur sans rien avoir préparé (et peut-être trouver porte close).  sourire
Surtout qu'en hiver, tout n'est peut-être pas ouvert, tu fais bien de te renseigner avant.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4803
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Eliza et Margaret, les sœurs de l'île de Skye [Ecosse]   Dim 24 Avr 2016 - 20:57

On apprends dans un article de 1913 que Frances poursuit ses efforts pour obtenir des indemnités de la part de la compagnie, avec "ses avocats". Ici je m'interroge. Avait-elle de quoi payer des avocats ? A moins que ce ne soit son oncle qui s'en chargeait, ou bien y avait-il des avocats commissionnés d'office par la compagnie pour prendre en charge les démarches administratives ?

Article à lire ici : http://www.encyclopedia-titanica.org/to-institute-suit.html

Il semblerait aussi que ce soit son frère, Edward junior, qui fut le premier a décider de suivre son exemple et à encourager le reste de la famille à faire de même. Il avait 18 ans et travaillait comme apprenti maréchal-ferrant. Sans doute qu'avec cette première expérience du travail, il ne s'imaginait pas un avenir très radieux en Angleterre.

L'autre frère, William, avait quant à lui quitté l'école plus tôt que prévu pour être livreur de télégraphe. Enfin, l'aînée de la famille, Dollina, avait 20 ans et travaillait comme femme de chambre dans une famille aisée depuis quelques années.

En résumé, tous les enfants travaillaient. Hormis, bien sûr, Robina qui était trop jeune. C'était chose habituelle dans les familles pauvres, et d'autant plus compréhensible dans le contexte où le père était absent du foyer. Tout ça me rappelle Les cendres d'Angela, un ouvrage autobiographique dans lequel l'auteur narre son enfance dans l'Irlande des années 1930. Le père est alcoolique et incapable de subvenir aux besoins de sa famille, si bien que les enfants (du moins ceux qui survivent...) sont obligés de négliger l'école pour faire des petits boulots ou du chapardage. L'auteur va justement s'employer comme livreur de télégraphes, comme le frère de Frances, et la description qu'il en fait n'est pas élogieuse. Il finira par partir en Amérique, où il devint enseignant. C'est un livre que je recommande, mais qui est assez dur.
Revenir en haut Aller en bas
 
Eliza et Margaret, les sœurs de l'île de Skye [Ecosse]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Plaid chats Margaret sherry
» Margaret Drabble
» Margaret ATWOOD
» [Weis, Margaret] L'étoile du gardien - Tome 4 : La légion fantôme
» [Eliza Dushku] Ghostbusters 3 ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Les passagers.............................. :: 3ème classe-
Sauter vers: