Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Comparaison avec le Titanic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
xLadyPendragon

avatar

Féminin
Age : 22
Messages : 242
Inscrit le : 10/11/2013
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Jeu 15 Jan 2015 - 14:03

J'ai déjà lu quelques articles où on comparait le Titanic. Cela ne me dérange pas lorsque ce n'est pas dit méchamment, comme lorsque qu'ils font allusion au film, mais il y a des limites. Ce qui est arrivé à ce navire et aux personnes est incomparable. Je dirais même que c'est affreux ce qui leur est arrivé. Alors pourquoi le comparer avec une autre situation totalement différente ?
Revenir en haut Aller en bas
Titans

avatar

Masculin
Age : 24
Messages : 515
Inscrit le : 25/06/2012
Localisation : Metz

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Jeu 15 Jan 2015 - 15:08

Tout simplement car c'est la seul ( la plus connu) des situations que le monde connais  oui
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Jeu 15 Jan 2015 - 15:38

Les gens ont besoin de comparaisons qui soient compréhensibles et parlantes. Le Titanic, en cela, remplit tous les critères. Tout le monde le connaît, et tout le monde comprend de quoi on parle. Les anglais, notamment, ont une expression un peu comparable à notre "mettre un pansement sur une jambe de bois" : "rearranging deck chairs on the Titanic", c'est-à-dire "remettre les transats à leur place sur le Titanic. On comprend tout de suite de quoi il est question : prendre des mesures totalement anecdotiques alors que la situation est grave. De même, comparer quelqu'un au capitaine du Titanic, c'est dire de lui qu'il nous envoie dans le mur. Des affirmations imagées, mais qui renvoient à des images suffisamment puissantes et ancrées pour que ça marche.

Alors oui, on pourrait se dire qu'il ne faut pas faire de comparaison, parce qu'il y a eu des morts et ainsi de suite. Mais c'est oublier le concept de "mort kilométrique" bien connu des journalistes. Nous sommes plus sensibles à la mort lorsqu'elle nous touche de près, et on peut presque établir une loi mathématique selon laquelle, grosso modo, la mort d'un de nos compatriotes peut, dans certaines circonstances, valoir celle de maints habitants des pays pauvres. Souvenons nous du tsunami de 2004, par exemple : le cas des touristes européens a été bien plus évoqué que celui des habitants, pourtant plus nombreux. De même, ces jours-ci, la petite vingtaine de morts en France dans des événements meurtriers touche beaucoup plus le monde que les 2000 personnes massacrées au Nigeria dans l'indifférence générale. Tout comme les morts du 11 septembre laissent bien plus de souvenirs que les victimes, bien plus nombreuses, du conflit qui s'en est suivi.

Eh bien le principe de cette "mort kilométrique" s'applique aussi dans le temps. Difficile d'avoir de la peine pour les soldats romains massacrés à la bataille de la forêt de Teutobourg, par exemple : c'était il y a plus de 2000 ans, et quand bien même furent ils plusieurs milliers à périr, cela n'est pour nous qu'un fait historique. Pour qu'un événement passé continue à nous attrister, il faut qu'il soit suffisamment récent pour que nous puissions vraiment nous y identifier, ou qu'il ait une prise, par exemple familiale, sur nous. Ce n'est plus le cas du Titanic, car les gens de 1912 restaient assez différents de nous. Ces morts n'émeuvent donc que peu : elles sont passées dans l'Histoire ; irréelles, d'une certaine manière.

D'autant qu'il y a le film. Certes, il ravive les émotions, mais il fait aussi entrer le navire au rang de mythe hollywoodien : le naufrage en devient presque une fiction en soi. Lorsque l'on fait la métaphore du Titanic, on en arrive presque à parler plus du navire du film, avec ses acteurs, qu'aux véritables personnes aux prises avec la tragédie. Voilà, peut-être, pourquoi, une fois tous ces points cumulés, le Titanic est une métaphore si puissante. Je pense qu'on a rarement des événements au caractère assez universel pour devenir, ainsi, des allusions que tout le monde comprend.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4804
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Mer 27 Jan 2016 - 12:45

Entendu ce matin à la radio à propos de la démission de Taubira, notre ex-ministre de la justice, la réaction d'Eric Coquerel (coordinateur du Parti de gauche) :
"Le Titanic gouvernemental s’enfonce un peu plus sur tribord."


Et le tweet :

Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Jeu 28 Jan 2016 - 22:28

Elle était facile, mais c'est toujours efficace. rire
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
PhilC

avatar

Masculin
Age : 39
Messages : 1045
Inscrit le : 28/09/2013
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Ven 29 Jan 2016 - 0:53

J'aime bien, celle-là. Ça rejoint ce que je disais dans un autre poste en faisant allusion au gouvernement socialiste de droite.
Revenir en haut Aller en bas
http://titaniccyberweb.free.fr/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4804
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Mer 3 Fév 2016 - 19:27

C'est vrai que cette remarque était aussi facile qu'efficace. L'évocation du monde maritime et son vocabulaire, en particulier le commandement, est de toute façon très lié à l'exercice du pouvoir, notamment en politique. Ne dit-on pas "gouverner un pays" ? Ce n'est pas pour rien que Staline s'est fait représenter comme commandant de navire sur une de ses affiches de propagande, et que Mao était appelé le "grand timonier". On peut également citer le cas Sarkozy qui a choisi de poser sur fond de mer calme pour sa campagne en 2012 ; image qui n'a d'ailleurs pas manqué d'inspirer les internautes...

Cet aspect du "gouvernement des hommes" est abordé de façon assez intéressante dans le livre Fureur et cruautés des capitaines en mer. Je ne l'ai pas avec moi actuellement, mais dès que je retourne dans mon autre maison, je pense qu'il serait intéressant de l'utiliser comme base pour faire un topic sur ce sujet.




Revenir en haut Aller en bas
Manny

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1185
Inscrit le : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Jeu 4 Fév 2016 - 18:53

Ah les affiches de propagandes soviétiques, elles ont le don de glorifier l'homme et ne s'en cachent pas. Que Staline soit représenté à la barre du navire est logique, si on compte en plus que le bonhomme était vraiment le seul maître à bord de son URSS.
J'aime beaucoup le détournement de l'affiche de Sarkozy, Haddock l'aurait qualifié de marin d'eau douce. sourire

Qu'est-ce que c'est comme livre celui que tu évoques Tiphaine ? Un portrait de capitaines ? La façon de gouverner à travers les siècles ? Où est-ce qu'il y' a également une dimension plus philosophique, de réflexion ?
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4804
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Jeu 4 Fév 2016 - 19:27

Manny a écrit:
Qu'est-ce que c'est comme livre celui que tu évoques Tiphaine ? Un portrait de capitaines ? La façon de gouverner à travers les siècles ? Où est-ce qu'il y' a également une dimension plus philosophique, de réflexion ?

Un peu de tout ça !  sourire En quelques mots, il s'agit d'un ouvrage rassemblant les travaux de plusieurs chercheurs sur le commandement maritime, ses réalités et son imaginaire. Toutes les époques sont abordées, et sous des angles aussi bien historiques que philosophiques, artistiques ou littéraires. Comme c'est un "Beau Livre" il est aussi richement illustré (dont une photo de ce cher Edward Smith). Entre nous, je n'ai pas encore lu la totalité de ses 240 pages, mais j'avais déjà préparé une review à destination de Latitude 41, pour aller avec un article sur Conrad quand je me déciderais à le finir. Il est en effet question de l'écrivain à la fin du dernier chapitre.


Voici la table des matières (merci à cette review sur Amazon) :

I. UNE HISTOIRE OCCIDENTALE DE LA REPRÉSENTATION
DES COMMANDEMENTS MARITIMES
1. Le pouvoir extraordinaire : les fondements culturels de l’autorité à bord
2. L’enfermement du large : les officiers au temps de la marine à voile
3. Maîtres à bord : discipline, tyrannie et mutineries
4. L’isolement savant : commandement, expertises et vapeur au XIXe siècle
5. L’écran noir des peurs bleues : les capitaines dans les représentations contemporaines

II. FIGURES DE FUREUR ET DE CRUAUTÉ
1. Malheur aux vaincus, malheur pour les vainqueurs ! : à propos de la cruauté légendaire des marins étrusques
2. Satan comme maître à bord : la damnation maritime dans les manuscrits à peinture français de la fin du Moyen Âge
3. Être le fils d’un capitaine cruel : traces et effacements d’un terrible héritage de Chateaubriand
4. Étude comparée d’une figure de la cruauté : les capitaines Achab dans Moby Dick et Bligh dans Les Révoltés de la Bounty

III. LES NAVIGATIONS TRAUMATIQUES
1. Les clameurs de l’enfer flottant : justice et rédemption sur les galères du roi d’Espagne au xviie siècle
2. Mutineries et forbannerie : un passage à l’acte exceptionnel dans le cadre de l’Océan, grand régulateur de la vie du marin
3. Figures du traumatisme en mer : les chirurgiens embarqués face aux équipages, fin XVIIIe-début XIXe siècle
4. Les convois de forçats en direction des bagnes coloniaux : l’exemple du Martinière

IV. L’AUTORITÉ À L’ÉPREUVE DES FLOTS
1. Mésententes cordiales. Les relations entre les officiers de marine et les savants dans les voyages de découvertes français du XVIIIe siècle
2. La tyrannie du charbon et de la machine lors des débuts de la marine à vapeur au XIXe siècle : l’exemple de l’expédition au Mexique
3. Vers Fuzhou : la « cargaison » chinoise du Nan-Shan dans Typhoon de Joseph Conrad
4. Autorité et confiance : capitaines et seconds chez Conrad
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4804
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Jeu 4 Fév 2016 - 19:44

Désolée pour le double post mais je me permet aussi de rajouter cette autre affiche de propagande, cette fois de Mussolini et qui est aussi présente dans le livre :


Source : Fureur et cruauté des capitaines en mer
Revenir en haut Aller en bas
Manny

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1185
Inscrit le : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Jeu 4 Fév 2016 - 20:45

Merci Tiphaine, j'ai envie de le lire maintenant ! sourire
Au niveau des mutineries, on peut clairement évoqué le cas du cuirassé Potemkine qui a vu ses marins se révolter et prendre le contrôle du vaisseau suite à un problème de nourriture avariée. Le capitaine, tout comme la marine russe de l'époque, était particulièrement sévère et n'a pas tenu compte des protestations. En un sens, ça lui a été fatale vu qu'il sera tué (ce ne sera pas le seul) et jeté par dessus bord par les mutins. Eisenstein en a réalisé un film (une commande en réalité), célèbre aujourd'hui - plus pour sa technique très novatrice que sur son scénario de propagande - et qu'on peut voir [url=http://cinema.arte.tv/fr/article/le-cuirasse-potemkine-de-serguei-eisenstein ]ici[/url].

Dans un autre registre, Melville a écrit Billy Budd qui parle de complots, d'accusations à tort, de craintes d'une mutinerie.. et où le capitaine se retrouvera impuissant face à ses hommes, prenant des décisions de contentements plus que de raisons. Je n'ai pas lu le livre mais j'ai vu l'opéra de Britten qui est très bien également (à condition d'aimer les vocalises ! sourire )

Mais bon, je m'égare !

Et qu'il est beau ce cher Musso... On devrait faire la même avec nos chers dirigeants.
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4804
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Jeu 4 Fév 2016 - 22:03

Manny a écrit:
Merci Tiphaine, j'ai envie de le lire maintenant ! sourire

Mission accomplie alors !  rire

Je ne connais le Potemkine que de nom, faudra que je me renseigne, sur le film aussi. Quant à Melville, je n'ai rien lu de lui hormis Moby Dick, mais ce n'est pas faute d'y songer souvent. En revanche j'ai lu au printemps dernier Les mutinés de l'Elseneur, qui est pas mal dans son genre bien que traînant un peu en longueur par moments (mais sans doute est-ce parce que je n'ai pas trop accroché aux deux personnages principaux).

Si tu te procures le livre, il faudra créer un topic spécial à son sujet !


Manny a écrit:
Et qu'il est beau ce cher Musso... On devrait faire la même avec nos chers dirigeants.

J'ai presque envie de dire "chiche ?", mais curieusement l'idée de dessiner Hollande ou Sarkozy (pour ne citer qu'eux) me tente moyennement. rire
Revenir en haut Aller en bas
Manny

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1185
Inscrit le : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Jeu 4 Fév 2016 - 23:54

Tiphaine a écrit:
Je ne connais le Potemkine que de nom, faudra que je me renseigne, sur le film aussi.

Si tu regardes le film, ne t'attends pas à un chef-d’œuvre scénaristique ; il l'est plutôt pour sa technique qui était révolutionnaire pour l'époque. C'est un film de propagande qui embelli la réalité mais il tient bien en haleine. J'ai vu qu'il y' avait un bouquin en français sur le sujet, il y'en a sûrement en anglais, ou en russe (faut-il encore comprendre cette dernière !)

Tiphaine a écrit:
Quant à Melville, je n'ai rien lu de lui hormis Moby Dick, mais ce n'est pas faute d'y songer souvent.

Je n'ai même pas lu Moby Dick, pour dire ! C'est pas l'envie qui manque mais la pile de livre commence à atteindre le plafond.


Tiphaine a écrit:
J'ai presque envie de dire "chiche ?", mais curieusement l'idée de dessiner Hollande ou Sarkozy (pour ne citer qu'eux) me tente moyennement. rire

Ca pourrait être drôle mais en caricature. rire
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Comparaison avec le Titanic   Ven 5 Fév 2016 - 0:12

Vous avez pas besoin de les caricaturer : regardez moi ces belles affiches de propagande, euh, campagne, pardon. Quand c'est chez nous, c'est pas de la propagande.



Ségo en 2007, avec sa campagne de type "Le PS passe à droite et annonce la couleur en vous parlant de travail, de famille et de patrie" ; puis de France forte aussi. Marrant comme les slogans s'échangent.



Bon, lui, il a repris le fond d'écran de Windows XP, il a rajouté une mouette et son slogan. Puis avec lui, tout devient possible. On sait pas trop ce que c'est que ce "tout", mais c'était possible. Avec la carte kiwi, certainement.



C'est fou, le nombre de politiciens qui prétendent être les premiers à dire la vérité tout en redisant ce que disent les autres. Non ?


Et mon préféré :



Parce que pour un président qui a continué la politique de son prédécesseur en pire, fallait oser parler de changement. rire


Par contre, avant Sarkozy, visiblement, la mer était peu revenue comme thème de fond. Et vu les parodies que ça a suscité, je pense pas qu'ils referont. rire
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
 
Comparaison avec le Titanic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Comparaison avec le Titanic
» Une chanson en rapport avec le Titanic : Sailor Song (ToyBox)
» Mes dessins en rapport avec le Titanic.
» Les 10 vies du chat du Titanic [Film de 2007]
» Les villes à visiter en rapport avec le Titanic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Belfast..................................................  :: Le Titanic dans tous ses états-
Sauter vers: