Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Les causes du naufrage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
AuteurMessage
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Les causes du naufrage   Ven 18 Mai 2012 - 13:32

La vigie n'était pas entourée de lumière, bien au contraire. Contrairement à ce que nous montre le film de James Cameron, toutes les lumières en avant de la passerelle étaient éteintes ou obstruées. Un marin spécial, le lampiste Samuel Hemming il me semble, en était chargé.

Quand au doublement des cadences de travail aux chantiers, ça me semble impossible. Le Titanic, comme l'Olympic, a été construit dans un temps normal pour un navire de cette taille. J'aurais à la limite tendance à penser que les effectifs ont pu être accrus pour un tel projet, mais pas qu'on a fait travailler les gens plus vite. Quand bien même ce serait le cas, ça n'a strictement rien changé : le choc subi aurait coulé n'importe quel navire, même de la plus grande qualité. Quant à l'hélice centrale, s'il y a bien débat possible sur le nombre de pales... ça n'aurait pas changé grand chose dans ces circonstances.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
brian flanagan's



Masculin
Messages : 41
Inscrit le : 21/04/2012
Localisation : nevers magny cours

MessageSujet: Re: Les causes du naufrage   Ven 18 Mai 2012 - 19:26

Pour ce qui et de la lumière même si elle était dans leur dos je peut te certifier que ce joue plus que tu ne pourrait y croire , même sans une lumière directe .

de plus juste au dessus du nid de pie il y avait la lumière de route la vigie l'était pas entourer de lumière elle était dans la lumière faiblement mai bien de trop , un nid de pie a moitié couvert aurait était bien plus efficace .

Samuel Hemming n'éteignez les lumière que le jours venu (aucune utilité de les allumer le jours )au contraire il les allumer .

http://www.titanicinquiry.org/BOTInq/BOTInq15Hemming01.php

pour La cadence de travaille la je ne fait que écrire ce que je voit dans des reportage documentaire site Internet , le tout faute a la collision du de L'Olympic avec le croiseur Hawke de la Royal Navy le 4 octobre 1911

Une grande partie des 15 000 ouvriers travaillant sur le chantier du Titanic, furent appelés auprès de l'Olympic, retardant considérablement sa construction.

L'Olympic réparer les ouvriers retourner sur le titanic , la white star proposa pour ceux qui le voulait de travailler le vendredi toutes la nuit et le samedi toutes la journée pour passer de 2 £ a 5£ par semaine .

certes la cadence n'était pas vraiment imposer mai il ne fallait pas qu'il s'amuse la b... ^^

pour l'hélice 3 ou 4 pales ce change sur le comportement du bateau quand il vire le flux d'eau envoyer sur le gouvernail est plus important avec une 4 que une 3 se qui le fait virer plus vite , (sauf en en cas de marche arrière ou l'hélice centrale n avait pas d'inverseur ) .

les nouveau bateaux qui ont encore des hélice possède desormais 5 pales.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/#!/pages/W-Autosport-Drift-Team/21833749
fio96



Messages : 5
Inscrit le : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Les causes du naufrage   Ven 18 Mai 2012 - 21:14



Un autre problème très important était la mauvaise qualité du fer des rivets (les "clous" qui maintenaient les diffèrents plaques d'acier de la coque entre elles).
En effet, pour faire face à une pénurie de rivets, certaines rangée de rivets sont composées de 2 rivets alors que d'autres en comportent 3. De plus, les rivets ont été forgés dans un fer de moindre qualité.

Conséquence: lorsque l'iceberg a heurté le paquebot, la coque a été déformée, la force qui s'exercait sur les plaques d'acier a fait que ces dernières se "décollaient" (entre elles). Les têtes des rivets, de basse qualité, ont cassé, permettant aux différentes couches d'acier de se décoller, et donc à l'eau de s'engouffrer. Il y a 6 "brèches" de ce genre sur la coque du paquebot.
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Les causes du naufrage   Ven 18 Mai 2012 - 21:24

Oui mais ça n'a été en aucun cas décisif. Comme l'expliquerait mieux que moi notre estimé Gérard, en 2007, l'Explorer, dont la coque était conçue pour résister aux glaces, était évaluée comme conforme aux meilleures dispositions de sécurité, faite de plaques soudées etc., a heurté un iceberg, à vitesse pourtant réduite. Il a coulé quand même.

Il faut bien se dire une chose : face à un iceberg de dix fois son poids, un navire n'a aucune chance de résister.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
brian flanagan's



Masculin
Messages : 41
Inscrit le : 21/04/2012
Localisation : nevers magny cours

MessageSujet: Re: Les causes du naufrage   Ven 18 Mai 2012 - 21:58

la oui même avec le meilleur acier , les tôles se déchire comme du papier sur de la glace .
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/#!/pages/W-Autosport-Drift-Team/21833749
fio96



Messages : 5
Inscrit le : 18/05/2012

MessageSujet: Re: Les causes du naufrage   Sam 19 Mai 2012 - 16:45


Il faut bien se dire une chose : face à un iceberg de dix fois son poids, un navire n'a aucune chance de résister.[/quote]

Il a été prouvé que le Titanic n'aurait pas coulé s'il avait heurté l'iceberg de plein fouet (de face). Il n'y aurait eu alors que 2 ou 3 compartiments maximum de touchés. En sachant que le paquebot pouvait rester à flot avec les 4 premiers compartiments inondés.
Mais en essayant de l'éviter (sans succès) un 5 ème compartiment a été touché et l'eau se répandant alors dans les autres compartiments en passant au-dessus des cloisons étanches qui ne montaient que jusqu'au pont E, ce fut malheureusement la fin...
Revenir en haut Aller en bas
Eric30



Masculin
Messages : 34
Inscrit le : 08/08/2013
Localisation : Electric SwitchRoom, above the low pressure turbine. (Lyon et Nîmes en fait)

MessageSujet: Re: Les causes du naufrage   Mer 21 Aoû 2013 - 23:43

Citation :

Il a été prouvé que le Titanic n'aurait pas coulé s'il avait heurté l'iceberg de plein fouet (de face). Il n'y aurait eu alors que 2 ou 3 compartiments maximum de touchés. En sachant que le paquebot pouvait rester à flot avec les 4 premiers compartiments inondés.
Mais en essayant de l'éviter (sans succès) un 5 ème compartiment a été touché et l'eau se répandant alors dans les autres compartiments en passant au-dessus des cloisons étanches qui ne montaient que jusqu'au pont E, ce fut malheureusement la fin...
Huum il n'a rien été prouvé du tout. Comment pourrais-t-on par ailleurs puisque l'on ne sait même pas quelle forme avait l'iceberg. Ce que tu mentionnes est une possibilité oui, mais tout sauf une certitude. Un iceberg étant tout sauf un mur bien plat, le navire aurait aussi bien pu racler à pleine vitesse et ouvrir des voies d'eau bien plus importantes, et à des endroits encore plus sensibles (salle des machines par exemple), et ainsi considérablement accélérer la catastrophe.


Mais concernant le sujet original; au delà de toute l'accumulation des causes "intra-Titanic", et si le vrai "responsable" c'était l'Olympic, suite à sa collision avec le Hawke?
Quand le Titanic quitte Southampton le 10 avril pour son voyage inaugural, il aurait du en fait commencer sa seconde rotation, mais le fait que l'on ait du "piquer" un arbre d'hélice +  les ouvriers nécessaires pour réparer celui de l'Olympic, lui on fait perdre un mois. fssqx 

C'est ce qu'il y a d'ailleurs de fascinant et effrayant à la fois avec les catastrophes, c'est la liste inextricable de causes mélangées et additionnées les unes aux autres. J'avais vu il y a plusieurs années un documentaire qui parlait de cet aspect, cela concernait si je me souviens bien, la catastrophe aérienne de Tenerife.  
riduop
Revenir en haut Aller en bas
Darwin1895

avatar

Masculin
Messages : 158
Inscrit le : 27/10/2013
Localisation : Paris

MessageSujet: L'effet papillon et le Titanic   Lun 28 Oct 2013 - 14:42

L'EFFET PAPILLON ET LE TITANIC :  

Quelle est la cause du drame ? Cette question à hantée et hante toujours de nombreux esprits. Elle était au coeur de l'enquête et des auditions qui ont suivies la catastrophe, elle à motivée des milliers d'articles et des dizaines de livres et à certainement torturée et meurtrie de nombreux survivants et familles de victimes durant des années.

Certes on pourra trouver 10 000 bonnes ou mauvaises raisons qui ont précipitées la catastrophe du Titanic... la plupart font d'ailleurs les beaux jours des d'experts, journalistes et autres historiens... (les rivets ? la vitesse ? l'absence de jumelle ?, l'ordre discutable de freiner en virant au lieu d'accélérer ?, la météo ? le jeune radio occupé à passer les télégrammes des passagers ? la forme de l'iceberg ? La qualité du métal de la coque ? l'iceberg ?) mais cette entreprise est vaine en réalité et pour une simple et unique raison...une catastrophe n'est jamais le fait d'une seule cause mais d'une conjonction/addition de multiples phénomènes s'étant enchainé les uns aux autres de manière inextricable et unique (décisions, négligences, réactions, caractéristiques techniques, lois physiques et chimiques, trajectoire, vitesse, déroulement temporelle) comme une longue suite mathématique.  

Par exemple : Si le Titanic n'avais pas heurté l'iceberg on ne parlerait pas des rivets, pas plus que de l'absence de jumelles n'est ce pas ?. Ou encore si le commandant avait été fatigué 2 heures plus tard l'ordre n'aurait peut être pas été le même et le bateau aurait peut être évité l'Iceberg mais les rivets auraient bien toujours été les mêmes. De même si les jumelles avaient été à bord cela aurait t'il suffit à voir l'iceberg par une nuit sans lune et un froid qui rendait la vue pénible ?. Peut être que oui ou que non ? Nul ne le sait en réalité.. comme un accident de voiture est systématiquement le résultats de millions de gestes, hasards et décisions antérieures le Titanic devait immanquablement rencontré sa cible non pour une seule raison mais pour des milliers de micros-faits dont l'ordonnancement le conduisait irrémédiablement vers son destin.



Démonstration : si le conducteur d'une voiture n'avait pas cherché ses clés en sortant de chez lui il aurait démarré 23 secondes plus tôt et aurait ainsi évité de percuter le camion au coin de sa rue... puisque passant 23 secondes avant que celui ci n'arrive. Mais en ne perdant pas ses clés il aurait peut être été obligé de s'arrêter à un feu rouge situé quelques centaines de mètres avant l'impact, alors que dans l'autre version il est passé au vert, perdant ainsi de nouveau les 23 secondes des clés et percutant quand même le camion. Les clés ont elles jouées un rôle plus ou moins important que la qualité des freins de la voiture ? la vitesse du camion ou la présence d'un feu rouge sur la route ?. Impossible de le dire avec certitude.

Certes une fois l'impact de la collision passée la résistance de la voiture, sa conception (bien antérieure à l'accident), la pression du conducteur sur la pédale de frein (qui conditionne la masse de son corps qui elle même détermine la puissance de l'impact sur le tableau de bord donc ses blessures), la vitesse de ses réflexes (conditionnées par son alimentation aboutissant à sa forme physique) ainsi que des millions d'autres détails ont joués un rôle et conditionnés le résultat finale....comme les clés mais ni plus ni moins...il aurait suffit d'une infime variation d'un seul de ces détails pour que l'accident n'arrive pas ou que le conducteur soit plus ou moins blessé.. mais lequel est le plus important ? Aucun en réalité, car ils le sont tous. Voila notre effet papillon.

Cela ne veut pas dire qu'il n'est pas nécessaire d'analyser les données ou le scénario de l'accident.. cela permet d'améliorer la technique et la sécurité des autres bateaux (ou voitures) mais simplement que le naufrage du Titanic ne peut pas avoir une seule cause ni une plus importante que les autres puisque la tragédie est le produit de millions de données physiques et mathématiques qui le conduisaient toutes immanquablement à rencontrer sa cible cette nuit là.

Le destin du paquebot de légende s'est peut être joué bien longtemps avant l'impact....dés son chantier de construction ou sa conception voir peut être même le jour ou l'idée de sa conception a germée... Imaginez que le bateau ait été livré un jour en avance ou un jour de retard par le chantier Irlandais il aurait ainsi quitté le port de Cherbourg avec autant d'écart temporel et n'aurait donc jamais rencontré l'iceberg..on ne parlerait pas plus des rivets ou des jumelles que des messages radio des passagers (car eux aussi ont joué un rôle). Imaginez encore que le second ait eu une formation différente effectuée par un autre professeur des années plus tôt, peut être aurait il donné un ordre différent...et rien ne serait arrivé.  

Alors oui, si les rivets avaient été autrement le géant des mers n'aurait peut être pas sombré, pas plus que si le second avait donné un autre ordre, pas plus que si l'Iceberg s'était détaché 5 minutes plus tard de la banquise des semaines avant le drame... mais voila les rivets étaient comme cela, comme les jumelles étaient absentes, comme le Titanic avait quitté le port de Cherbourg à un heure précise, avec une vitesse moyenne précise et une trajectoire précise qui le conduisaient irrémédiablement seconde après seconde droit vers l'iceberg qui lui même se dirigeait depuis des jours vers le bateau...et personne ne pouvait le prévoir...

Songez qu'une infime raison aurait suffit pour éviter la catastrophe.. comme un papillon venant se poser sur le balcon de la fenêtre de Thomas Andrews trois ans plus tôt retenant son attention quelques minutes.. décalant ainsi toute la séquence d'autant... le Titanic serait peut être ainsi arrivé à New York sous les vivas de la foule.




Pour illustrer l'effet papillon une petite maxime de Benjamin Franklin :

« À cause du clou, le fer fut perdu.
À cause du fer, le cheval fut perdu.
À cause du cheval, le cavalier fut perdu.
À cause du cavalier, le message fut perdu.
À cause du message, la bataille fut perdue.
À cause de la bataille, la guerre fut perdue.
À cause de la guerre, la liberté fut perdue.
Tout cela pour un simple clou. »

Ebouriffant et vertigineux... non ?

pour en savoir plus : "wikipedia.org/wiki/Effet_papillon"

Revenir en haut Aller en bas
 
Les causes du naufrage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 9 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9
 Sujets similaires
-
» Le naufrage du Titan
» Les articles de journaux sur le naufrage du TITANIC
» Naufrage sur l'Atlantikeum
» En cas de naufrage
» Réapparition mystérieuse 20 ans après le naufrage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: La tragédie................................... :: Le naufrage-
Sauter vers: