Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Le Baltic, deuxième du nom

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6107
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Le Baltic, deuxième du nom   Jeu 16 Juil 2015 - 19:23

Vous connaissez probablement à connaître les Big Four, les quatre gros navires mis en service par la White Star entre 1901 et 1907, mais je constate qu'à part l'Adriatic, aucun n'a son sujet. Je m'en vais donc vous parler du troisième de ces navires, le Baltic, qui intéresse tout particulièrement les Titanicophiles pour plusieurs raisons.



Troisième navire à être construit, le Baltic a eu des débuts agités. La White Star voulait que ce soit le plus gros paquebot du monde ; il fallait donc qu'il dépasse ses deux jumeaux, le Celtic et le Cedric. Problème ? La construction avait déjà commencé ! Harland & Wolff a donc coupé en deux la coque... pour rajouter un morceau. Et paf, avec 3000 tonneaux de plus, c'était bien le plus gros du monde. Autre chose étrange : la presse rapporte que le Baltic a été baptisé le jour de son lancement, par une actrice en vogue, Julia Neilson. C'est en totale contradiction avec les habitudes de la White Star, qui ne baptisait pas ses navires.

En juin 1904, le Baltic fait son premier voyage entre Liverpool et New York, sous le commandement d'un certain Edward Smith (connais pas ! rire ) qui commande pour la première fois un navire amiral de la White Star (il aura ensuite droit à l'Adriatic en 1907, puis à l'Olympic avant un certain Titanic...). Problème : le Baltic est plus gros que ses jumeaux, mais il a les mêmes machines. Conséquence, il rame sacrément par rapport à eux. Des réparations résoudront le problème.

En 1909, sous le commandement du capitaine J.B. Ranson, le Baltic capte le CQD du Republic et est le premier navire à arriver sur les lieux (après avoir galéré toute la journée dans le brouillard, tout de même : pas de GPS à l'époque). Tout le monde est sauf (sauf les cinq malchanceux tués par la collision entre le Republic et le Florida) et l'équipage du Baltic est accueilli à New York en héros. Comme Rostron, Ranson aura droit à sa médaille payée par les passagers.


Les derniers instants du Republic. Notez le capitaine et un officier, debout à l'arrière du navire afin de rester jusqu'au bout !

Le 14 avril 1912, le Baltic a fait passer un message venant du vapeur Athenai et signalant des glaces. C'est le fameux message que Smith a passé à Ismay qui l'a gardé dans sa poche. Dans la nuit, le Baltic a aussi capté le SOS du Titanic mais n'a pas pu faire grand chose. Il s'est tout de même détourné pendant neuf heures !

Pendant la guerre, le Baltic a été réquisitionné comme transport. En 1917, il la joliment semé un sous-marin... mais c'est surtout lui qui a eu l'insigne honneur de transporter les premières troupes américaines parties en Europe sous le commandement de John Pershing. Et comme on trouve de tout sur Internet, voici une vidéo de Pershing inspectant ses troupes à bord !



Après guerre, le Baltic et ses trois jumeaux ont continué leur service durant les années 1920. Mais la ligne de Liverpool était la ligne secondaire, avec des navires lents aux tarifs réduits. Le prestige, lui, était sur la ligne de Southampton. En 1932, avec l'arrivée du Georgic, moderne (et surtout rentable), le Baltic était inutile. Il a été démoli au Japon en 1933, après presque trente ans de service.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 35
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Le Baltic, deuxième du nom   Ven 17 Juil 2015 - 16:36

Un navire qui a eu une belle carrière. C'est vrai qu'on se demande pour quelle raison il a été baptisé. J'ai retrouvé un ancien sujet, Gérard disait que c'était surtout une tradition des chantiers H&W de ne pas baptiser ses navires. Il y a dû avoir un évènement important pour que H&W l'autorise cette fois ci.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6107
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le Baltic, deuxième du nom   Ven 17 Juil 2015 - 20:39

Je pense que c'était lié à la taille du Baltic : la White Star voulait vraiment marquer le coup, et pour les chantiers, c'était aussi un moyen d'avoir du prestige. Après, l'article qui a mentionné cet article a peut-être brodé avec la réalité ; on ne le saura probablement jamais. Les archives de l'époque du point de vue de la compagnie et des chantiers sont bien trop rares... Néanmoins, le livre de Mark Chirnside sur les Big Four nous en dira peut-être plus. Mais il faudra attendre 2016... Smile
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
 
Le Baltic, deuxième du nom
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SRManage - deuxième semestre 2010
» Deuxième télévision avec Naxoo
» Marie Marvingt en tant que Deuxième Classe Beaulieu du 42e
» [SOFT] IDISPLAY : Utiliser son tél en deuxième écran [Payant]
» Orages à partir de la deuxième quinzaine de Juin!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Belfast..................................................  :: Les autres navires :: Les autres navires de la White Star Line-
Sauter vers: