Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Témoignage des 3 seuls passagers de troisième classe.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haddock

avatar

Masculin
Messages : 215
Inscrit le : 19/04/2014
Localisation : Planète Terre

MessageSujet: Témoignage des 3 seuls passagers de troisième classe.   Sam 18 Oct 2014 - 4:03

Témoignage des seuls 3 passagers de troisième classe, ayant été appelé devant les commissions d’enquête.

Témoignage du passager de troisième classe Daniel Buckley:

J’ai rencontré un passager de première classe qui avait deux vestes de sauvetage. Il m’en a donné une et l’a fixé sur moi.

Senator SMITH. Y a t’il eu des efforts effectués de la part des officiers ou membres d’équipage, pour retenir des passagers de poupe dans leurs quartiers?
Mr. BUCKLEY. Je ne pense pas.

Senator SMITH. Étiez-vous permis de vous rendre sur le pont sans aucune interférence?
Mr. BUCKLEY. Oui, Monsieur. Ils ont tenté de nous garder sur notre pont de poupe. Ils ne voulaient d’aucune manière que nous montions sur le pont de première classe.

Senator SMITH. Qui a tenté de nous garder sur votre pont?
Mr. BUCKLEY. Je ne sais pas qui ils étaient. Je crois qu’ils étaient matelots.

Senator SMITH. Que s’est-il passé par la suite? Est-ce que les passagers de troisième ont tenté d’accéder au pont supérieur?
Mr. BUCKLEY. Oui, ils ont tenté. Un passager de poupe qui se trouvait là, a décidé de remonter l’échelle menant au pont supérieur. Au moment de franchir une petite barrière, un individu s’est approché, l’a bousculé par terre pour ensuite le refouler par l’échelle d’où il venait. Ce passager s’est offusqué, il s’est relevé et a couru après cet individu mais il n’a pu le retrouver. Il a alors franchi la petite barrière.

Senator SMITH. De quelle barrière s’agit-il?
Mr. BUCKLEY. D’une petite barrière tout en haut de l’échelle menant au pont de première classe.

Senator SMITH. Il y avait une barrière entre le pont de poupe et celui de première classe?
Mr. BUCKLEY. Oui. Le pont de première classe était plus haut que celui de poupe et il y avait des marches d’échelle pour s’y rendre; 9 ou 10 marches et cette barrière se situait jute en haut de ces marches.

Senator SMITH. Cette barrière étai-elle barrée?
Mr. BUCKLEY. Elle ne l’était pas au moment où nous avons tenté d’atteindre le pont de première, mais un marin ou quelconque individu l’avait barrée suite à l’escarmouche. Mais le passager qui courait après celui qui l’avait bousculé, a brisé la barrure et a continué sa poursuite en affirmant que s’il mettait la main sur son agresseur, il le jetterait à la mer !    

Senator SMITH. Les passagers de poupe ont-ils eu l’opportunité de s’échapper?
Mr. BUCKLEY. Oui, ils en ont eu l’opportunité.

Senator SMITH. Quelle opportunité ont-ils eu?
Mr. BUCKLEY. Je crois qu’ils ont eu autant de chances que les passagers de première ou de deuxième classe.

Senator SMITH. Par la suite cette barrière était brisée?

Mr. BUCKLEY. Oui parce que les passagers étaient alors tous mêlés entre eux. Tous les passagers de poupe ont accédé au pont de première classe par la suite, lorsque la barrière fut brisée. Tout le monde s’est rendu sur le pont supérieur. Personne ne pouvait plus les retenir.

Senator SMITH. Je veux vous demander si après ce que vous avez vécu cette nuit là, vous estimez que les passagers de poupe avait les mêmes opportunités que les autres passagers et membres d’équipage, d’embarquer dans les canots de sauvetage.  
Mr. BUCKLEY. Oui. Je crois qu’ils ont eu les mêmes chances que les passagers de première ou de deuxième classe.

Senator SMITH. Vous croyez qu’ils avaient les mêmes chances?
Mr. BUCKLEY. Oui. Mais au début ils ont tenté de nous garder sur notre pont attitré.

Senator SMITH. Mais ils ont brisé cette barrière à laquelle vous référiez?
Mr. BUCKLEY. Oui, Monsieur.

Senator SMITH. Et ensuite ils ont accédé au pont supérieur comme tous les autres passagers et se sont mêlés à eux?
Mr. BUCKLEY. Oui, ils étaient tous mêlés ensemble.

Senator SMITH. Dans quelle partie du navire se situaient les locaux des passagers de poupe
Mr. BUCKLEY. En bas, je crois, dans la partie inférieure du vapeur, à l’arrière du navire, à la poupe.

Témoignage du passager de troisième classe Olaus Abelseth:

Un peu plus tard, un officier est venu nous demander de rester calme car il y avait un navire venant à notre rescousse. C’est tout ce qu’il a dit.

Plusieurs passagers de poupe escaladaient et rampaient sur les grues de pont et le bastingage pour atteindre le pont des embarcations. Plusieurs tentaient leur chance.  

Senator SMITH. Ils ne pouvaient pas accéder à ce pont autrement?
Mr. ABELSETH. La barrière d’accès était fermée.

Senator SMITH. Cette barrière était-elle barrée?
Mr. ABELSETH. Je ne sais pas si elle était barrée, mais elle était fermée de telle sorte qu’ils ne pouvaient pas accéder au pont des embarcations par cet accès. Après un certain temps, deux filles patientaient à proximité de cette barrière. Un des officiers est venu et a invité ces deux dames à accéder au pont des embarcations en ouvrant la barrière.

Senator SMITH. Je désire attirer votre attention une fois de plus sur les passagers de poupe. Croyez-vous que les passagers de poupe ou de proue ont eu les mêmes opportunités d’évacuer leur locaux, d’accéder aux ponts ou bien, ils ont été retenus?
Mr. ABELSETH. Oui, je crois qu’ils ont eu l’opportunité d’évacuer.

Senator SMITH. Ils n’y avaient aucune barrière ou porte barrée ou autre, qui les auraient gardés enfermés dans leurs locaux.  
Mr. ABELSETH. Non, Monsieur, aucune que je n’ai pu voir.

Senator SMITH. Vous disiez qu’un nombre de passagers escaladaient les grues de pont?
Mr. ABELSETH. C’était en haut, sur le pont, après qu’ils aient atteint ce pont. C’était en vue d’accéder au pont des embarcations qu’ils escaladaient les grues.  

Senator SMITH. Sur le pont extérieur?
Mr. ABELSETH. Sur le pont extérieur, oui. Mais à l’intérieur où nous avions été, dans nos cabines, je ne pense pas qu’il y ait eu qui que se soit pour retenir qui que se soit.

Senator SMITH. Vous n’étiez sous aucune contrainte? Vous étiez autorisés d’accéder aux chaloupes de la même manière que les autres passagers?
Mr. ABELSETH. Oui, Monsieur.

Senator SMITH. Croyez-vous que les passagers de poupe dans la section de vos locaux ont tous été évacuées?
Mr. ABELSETH. Je n’en suis pas certain, mais la plupart d’entres eux ont évacué.

Témoignage du passager de troisième classe Berk Pickard:

Il n’y avait pas de portes barrées pour nous empêcher de circuler. On retrouve quelques marches depuis la troisième classe menant à une porte coulissante marquée ''Deuxième Classe non- autorisée à franchir''. J’ai trouvé cette porte ouverte ce qui m’a permis d’accéder au pont de deuxième classe, où il n’y avait personne sauf quelques uns qui gravissaient l’échelle menant au pont de première classe, d’où j’ai suivi. À ma connaissance, les passagers de poupe n’étaient pas empêchés par quiconque, ni par aucune porte barrée, ni autre choses du genre, d’accéder au pont supérieur. Personne ne fut empêché d’accéder aux ponts supérieurs.


Dernière édition par Haddock le Lun 20 Oct 2014 - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
LadyPierce

avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1797
Inscrit le : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Témoignage des 3 seuls passagers de troisième classe.   Lun 20 Oct 2014 - 11:16

Wow, merci beaucoup pour la traduction !
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Témoignage des 3 seuls passagers de troisième classe.   Mar 21 Oct 2014 - 15:09

Ces trois témoignages sont à la fois très intéressants et très limités. Limités car ils ne sont que trois ; mais intéressants car ils remettent en question l'idée d'une interdiction de monter sur le pont. En fait, on voit surtout une désorganisation totale de la part de l'équipage : après tout, les membres d'équipage chargés de guider les flux n'étaient pas tous, loin de là, au courant de la gravité de la situation. Moins, en tout cas, que les passagers qui venaient du fond du navire et s'étaient réveillés les pieds dans l'eau.

On comprend mieux, alors, ce chaos total. Entre les portes fermées à clé pour éviter aux passagers de se perdre dans des coins sans intérêt ; les portes étanches, également, qu'il fallait fermer et cette incompréhension de la gravité de la situation, il y avait de quoi se trouver coincé à un endroit ou un autre sans qu'il y ait pour autant volonté d'enfermer les passagers.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
 
Témoignage des 3 seuls passagers de troisième classe.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Témoignage des 3 seuls passagers de troisième classe.
» Des Vies Dorées : Le destin tragique des passagers de 1ère
» L'engagement, mariage et enfants
» La salle commune et le fumoir en 3ème classe
» RMS Georgic (dernier bateau de la WST)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: La tragédie................................... :: Après le drame-
Sauter vers: