Maude Louise Slocombe, masseuse aux Bains Turcs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Maude Louise Slocombe, masseuse aux Bains Turcs

Message  Canard-jaune le Lun 14 Juil 2014 - 0:03

Madame Slocombe, décrite comme une "énergique masseuse" par l'historien Walter Lord, était l'une des deux hôtesses des Bains Turcs. Sa biographie (fort succincte, je vous l'accorde) est la première que je poste sur ce forum depuis mon inscription, j'espère donc qu'elle vous plaira.

Elle est née à Londres le 31 juillet 1881 (nom de jeune fille : Walden), un an après le mariage de ses parents. Elle aura 2 petites sœurs et 3 petits frères. Son père, James William Walden, imprimeur, meurt en 1894. Elle accouche de son fils Stanley en 1901 (à 20 ans, donc), mais on ne sait pas exactement qui est le père. Elle se marie en 1906 (à 25 ans donc) avec John Sylvester Stalone Slocombe, relieur/couvreur de livres : celui-ci émigre, seul, au Québec en 1910 via le Mégantic (la White Star Line est partout!) construit l'an dernier pour assurer la ligne maritime Europe-Canada, et s'établit aux États-Unis en 1911. Maude reste à Londres, vivant chez sa mère (Louisa) avec ses frères et sœurs ainsi que ses enfants : il n'y a pas d'informations sur ses études, mais le recensement la décrit comme étant masseuse ; elle a d'ailleurs travaillé sur l'Olympic.

Elle s'engage sur le Titanic le 9 avril 1912, soit la veille de son départ, et quand elle prend ses quartiers, elle décrit le navire comme étant à moitié terminé : elle affirmera même qu'il restait des sandwichs à moitié mangés dans plusieurs coins! Elle partage sa cabine, au Pont F, juste en face des Bains Turcs, avec sa collègue Annie Caton. Walter Lord rapporte qu'elle travaille d'arrache-pied pour que les Bains-Turcs restent dans un état impeccable : son salaire est de 4£. La nuit du naufrage, elle est réveillée par un martèlement. Sortant de sa cabine, elle rencontre un steward, qui lui demande de s'habiller et de grimper, bien qu'il ne sache pas ce qui se passe. C'est ce qu'elle fait, et elle découvre dans les étages supérieurs une ambiance plutôt enjouée, dénuée de crainte. Elle décide donc de redescendre chercher quelques effets personnels... mais découvre sa cabine inondée. Elle remonte donc. Elle déclarera être partie dans le dernier canot, qui plus est chargé de 72 personnes, mais ce n'est pas le cas puisqu'elle part dans le Canot n°11, descendu par Murdoch depuis le Pont A à 1h35, avec à son bord, entre autres 50 personnes, le petit Trevor Allison et sa nurse Alice Cleaver : c'est ce canot qui s'empêtra dans l'eau déversée par un des condensateurs, et on frôla l'inondation. Walter Lord raconte que Maude dira sa façon de penser d'une manière assez directe à une passagère qui s'amusait à faire sonner un réveil. Sur le Carpathia, elle racontera que certaines passagères de Première Classe étaient ouvertement dégoûtées que les "bonnes et hommes d'équipage" aient survécu alors que leurs époux étaient morts...

Arrivée à New-York, elle repart pour l'Angleterre à bord du Lapland. Elle travaillera ensuite de nouveau pour la White Star Line, avant d'émigrer pour les États-Unis (plus précisément New-York) en 1914 : elle reviendra plusieurs fois visiter ses proches restés en Angleterre, et son fils Stanley la rejoint en 1925 : ils vivent à Manhattan avec John, son mari, mais celui-ci meurt dans les Années 20, et elle et son fils déménagent dans le Bronx. Elle se met à correspondre avec Walter Lord dans les Années 50, celui-ci écrivant son célèbre La Nuit du Titanic, c'est donc tout naturellement qu'elle apparait dedans. Elle meurt le 30 juillet 1967, la veille de son 68ème anniversaire.
Source : Encyclopedia Titanica

 ccnnxx
avatar
Canard-jaune


Masculin
Age : 18
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maude Louise Slocombe, masseuse aux Bains Turcs

Message  Boudi le Lun 14 Juil 2014 - 0:39

Merci beaucoup pour la biographie, Vincent! T'inquiète, ta première biographie est très bien écrite!
Oh c'est mignon le coup des sandwichs dans un coin... Son mari est décédé alors qu'elle était encore relativement jeune...
"Elle meurt le 30 juillet 1967, la veille de son 68ème anniversaire"
Ironie du sort... :/
avatar
Boudi


Féminin
Age : 20
Messages : 1137
Inscrit le : 06/01/2013
Localisation : Dans le quartier des officiers

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maude Louise Slocombe, masseuse aux Bains Turcs

Message  Joris le Lun 14 Juil 2014 - 0:56

Oui merci pour cette biographie Vincent  oui

Je ne connaissais pas du tout cette hôtesse. Qui est la deuxième masseuse ?

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent cinq ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

avatar
Joris


Masculin
Age : 25
Messages : 10191
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

http://walygator-all-.wifeo.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maude Louise Slocombe, masseuse aux Bains Turcs

Message  Canard-jaune le Lun 14 Juil 2014 - 8:52

Joris a écrit:Qui est la deuxième masseuse ?

Annie Caton, je croyais l'avoir dit clairement, mais en fait.. non.  éclat 
avatar
Canard-jaune


Masculin
Age : 18
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maude Louise Slocombe, masseuse aux Bains Turcs

Message  Manny le Lun 14 Juil 2014 - 13:59

Merci pour la bio Vincent, j'avais oublié qu'il y' avait des personnes spécialement affectées à ce lieu - la seule chose qu'on retient en général c'est que Mrs Spedden n'a pas apprécié l'endroit.  rire 
D'après E-T, 5 personnes étaient affectés aux bains turcs (je pense que "Bath Steward" désigne ceux qui était chargé de la piscine (?) ou des sanitaires (?) ), 3 hommes et 2 femmes. Seules ces dernières ont survécu au naufrage.
avatar
Manny


Féminin
Age : 27
Messages : 1184
Inscrit le : 27/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maude Louise Slocombe, masseuse aux Bains Turcs

Message  LittleTony87 le Lun 14 Juil 2014 - 14:09

Bath steward désigne à mon avis les stewards qui étaient chargés de préparer les bains des passagers. Tu réservais ta baignoire auprès d'eux, et quand ton bain était prêt et à a bonne température, le steward venait te chercher. J'imagine en effet mal Lady Duff Gordon sortir se faire couler son bain sur le palier. rire

Pour ce qui est des bains trucs, on remarque donc qu'il y avait plus de monde pour s'occuper des hommes que des femmes. Parité, tout ça... rire
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maude Louise Slocombe, masseuse aux Bains Turcs

Message  Manny le Lun 14 Juil 2014 - 18:43

Ah en effet, ça ne m'était pas venu à l'esprit ce cas de figure (c'est pas faute d'en avoir parlé pourtant). Et pourtant, ça aurait été vraiment classe de voir Lady Duff Gordon se faire couler son bain, et pourquoi pas tenter de refourguer une énième fois une de ses créations (pour la femme de monsieur le steward). rire
Il y'avait plus de monde pour les hommes mais cela peut s'expliquer par un autre fait : les femmes étaient beaucoup plus efficaces, donc à trois, elles se seraient marchés dessus. rire
avatar
Manny


Féminin
Age : 27
Messages : 1184
Inscrit le : 27/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maude Louise Slocombe, masseuse aux Bains Turcs

Message  Canard-jaune le Lun 14 Juil 2014 - 18:56

Ces "stewards masculins des Bains" sont, en fait, des masseurs : on n'aurait pas pu voir un masseur pour une passagère et réciproquement. :) Quant à la question du 3/2... peut-être que les hommes étaient-ils plus nombreux à fréquenter ces installations, tout simplement?
avatar
Canard-jaune


Masculin
Age : 18
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

Revenir en haut Aller en bas

Re: Maude Louise Slocombe, masseuse aux Bains Turcs

Message  LittleTony87 le Lun 14 Juil 2014 - 18:59

Je pense surtout que ces dames étaient en permanence accompagnées de leurs domestiques femmes, qui devaient les aider à tout. Elles avaient donc moins besoin de personnel de la compagnie pour se débrouiller aux bains turcs, là où monsieur, n'ayant aucun corset à défaire, pouvait épargner à son valet le bain de vapeur.
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum