Nos extraits de livres préférés

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Aller en bas

Nos extraits de livres préférés

Message  Tiphaine le Ven 7 Mar 2014 - 15:18

Après m'être assurée qu'il n'en existait pas déjà un (sauf erreur de ma part) je propose un topic dans lequel on puisse poster des extraits de livres qui nous ont touchés pour diverses raisons, que ce soit parce qu'on l'a trouvé drôle, beau, intrigant, voire détestable... Que sais-je encore ?

Ce peut être de n'importe quel type de livres (romans, biographies, ouvrages sur l'histoire, manuels, etc.), à la seule condition que l'extrait ne soit, si possible, pas trop long. Une dizaine de lignes par exemple, à la fois parce que les gens ne lisent pas quand il y en a trop et parce qu'il ne faudrait pas non plus tout dévoiler si les extraits donnent envie à certains de lire les livres en question... Ajoutez à cela le titre et le nom de l'auteur, cela suffira. Libre à vous d'indiquer la page ou le chapitre.

Il m'arrive quelque fois de noter des phrases ou des passages que j'aime bien en lisant des livres. Avec Lord Jim je le fais d'autant plus que je l'ai emprunté à la bibliothèque et qu'il va falloir que je le rende... Noter des passages est donc une façon de garder un peu du livre avec moi. (Eh oui, c'est le roman dont j'ai déjà parlé à trois ou quatre reprises sur le forum en deux jours. Il est dangereux car sa lecture prend le dessus sur mes cours sans que je ne puisse rien y faire.)

 livre  ecrire 

---

Puis, au moment où nous nous quittions, il se livra à une douloureuse mimique de geste confus, coupés de balbutiements, et manifesta une odieuse hésitation. Dieu nous pardonne tous les deux ! Il avait mis dans sa tête folle l'idée que j'allais peut-être faire quelques difficultés pour lui serrer la main. C'était trop affreux pour s'exprimer en paroles. Je crois que je l'interpellai violemment, comme on hélerait un homme que l'on verrait près de tomber du haut d'une falaise ; je me souviens de nos voix haussées, d'un furtif et lamentable sourire sur son visage, d'une étreinte qui m'écrasait la main, d'un rire nerveux. La bougie vacilla, et c'en fut fini ce soir-là ; un soupir rauque monta vers moi, dans la nuit, puis le malheureux disparut je ne sais comment ; la nuit dévora sa silhouette. C'était un affreux maladroit, affreux ! J'entendis le cri du gravier sous la semelle de ses souliers. Il courait !...il courait, ce garçon qui n'avait nul endroit où aller. Et il n'avait pas encore vingt-quatre ans.

Lord Jim - Joseph Conrad


En naissant, un homme tombe dans un rêve comme on tombe à la mer. S'il veut se débattre pour en sortir, comme le font les gens sans expérience, il se noie... Non, je vous le dis, ce qu'il faut c'est s'abandonner à l'élément destructeur, et s'arranger, à force d'efforts des mains et des pieds dans l'eau, pour que la mer profonde, profonde, vous soutienne. Voilà, si vous me le demandez, comment on peut arriver à "être".

Lord Jim - Joseph Conrad
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 29
Messages : 4816
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  Historiapassionata le Ven 7 Mar 2014 - 19:45

C'est une belle idée que tu as eu là , je vais tâcher de trouver des passages qui m'ont touchée dans mes livres préférés  clin 

_________________
avatar
Historiapassionata


Féminin
Age : 26
Messages : 5184
Inscrit le : 12/12/2006
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles.

http://lsvmonarchie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  Tiphaine le Ven 7 Mar 2014 - 22:41

Contente que l'idée te plaise, j'espère qu'on aura bientôt l'occasion de lire quelques-uns de tes extraits préférés.  clin 

Je viens de mon côté de terminer la lecture de Lord Jim après avoir passé trois jours entiers à ne faire, pour ainsi dire, que ça... 
Résultat, désormais je me sens...vide. Il va retourner à la bibliothèque maintenant, et je me félicite d'en avoir noté de nombreux passages pour conserver un peu du livre avec moi autre que dans ma tête.
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 29
Messages : 4816
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  Manny le Ven 7 Mar 2014 - 23:35

Ton idée est excellente ! Je ne sais pas si c'était prédestiné mais il y' a quelques jours de cela, je relisais pour la deuxième fois en une semaine Le Petit Prince et j'ai noté quelques morceaux de phrases du livre qui m'ont touché pour telles ou telles raisons. Vous l'avez peut-être déjà lu mais rien de tels que de se rafraîchir la mémoire ; de plus, je suis contente de l'avoir relu car je ne pense pas que je l'avais vraiment compris lorsque je l'ai lu à 12 ans.

"Si quelqu'un aime une fleur qui n'existe qu'à un exemplaire dans les millions et les millions d'étoiles, ça suffit pour qu'il soit heureux quand il les regarde. Il se dit: "ma fleur est là, quelque part..." Mais si le mouton mange la fleur, c'est pour lui comme si, brusquement, toutes les étoiles s'éteignaient ! Et ce n'est pas important ça !"
Chapitre VII

"Comme le petit prince s'endormait, je le prix dans mes bras, et me remis en route. J'étais ému. Il me semblait porter un trésor fragile. Il me semblait même qu'il n'y eût rien de plus fragile sur la Terre. Je regardais, à la lumière de la lune, ce front pâle, ces yeux clos, ces mèches de cheveux qui tremblaient au vent, et je me disais: " ce que je vois là n'est qu'une écorce. Le plus important est invisible..."
Comme ses lèvres entr'ouvertes ébauchaient un demi-sourire je me dis encore: "Ce qui m'émeut si fort de ce petit prince endormi, c'est sa fidélité pour une fleur, c'est l'image d'une rose qui rayonne en lui comme la flamme d'une lampe, même quand il dort..." Et je le devinai plus fragile encore.
"
Chapitre XXIV

Et l'éternel citation du renard:
"On ne voit bien qu'avec le cœur. L'essentiel est invisible pour les yeux."
Chapitre XXI
Le Petit Prince, Antoine de Saint-Exupéry
avatar
Manny


Féminin
Age : 28
Messages : 1184
Inscrit le : 27/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  LittleTony87 le Ven 14 Mar 2014 - 21:50

Je trouve aussi l'idée très bonne... Mais je n'ai rien en tête pour l'instant ! rire
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 28
Messages : 6185
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  Tiphaine le Sam 15 Mar 2014 - 11:12

Merci pour ces extraits, Manon.  vbp 
Ma lecture du Petit Prince remonte à plusieurs années et je me souviens surtout du passage où il essaye d'apprivoiser le renard. Très beau !

La semaine dernière mon grand-père et moi avons emprunté La Psychanalyse du Feu, de Gaston Bachelard. C'est vite lu. Pour ce qui est de tout comprendre en revanche c'est autre chose, mais pas inintéressant, loin de là. L'extrait que j'ai noté ci-dessous traite essentiellement de la "rêverie devant l'âtre", mais le livre aborde également d'autres thèmes comme la sexualité du feu par exemple, où il est entre autre question des premiers hommes et de la façon dont ils auraient découvert comment faire du feu, ainsi que des fêtes ancestrales et les mythes des peuples anciens. Toujours d'un point de vue psychanalytique. 
J'aime l'idée de la doctrine des quatre tempéraments correspondants aux quatre éléments. Je me place d'abord dans celle des rêveurs du feu, mais bien que Bachelard insiste sur le fait que l'eau est ennemie du feu, j'aime tout autant rêver devant la mer. Que faut-il en conclure ? Je serais bien incapable de le dire.  sourire 

En estimant que cela soit vrai, à quelle catégorie pensez-vous appartenir ? 



[La rêverie devant le feu] est si bien définie que c'est devenu une banalité de dire que l'on aime le feu de bois dans la cheminée. [...] Le feu enfermé dans le foyer fut sans doute pour l'homme le premier sujet de rêverie, le symbole du repos, l'invitation au repos. On ne conçoit guère une philosophie du repos sans une rêverie devant les bûches qui flambent. Aussi, d'après nous, manquer à la rêverie devant le feu, c'est perdre l'usage vraiment humain et premier du feu. Sans doute le feu réchauffe et réconforte. Mais on ne prend bien conscience de ce réconfort que dans une assez longue contemplation ; on ne reçoit le bien-être du feu que si l'on mets les coudes aux genoux et la tête dans les mains. Cette attitude vient de loin. L'enfant près du feu la prend naturellement. Elle n'est pas pour rien l'attitude du penseur. Elle détermine une attention très particulière, qui n'a rien de commun avec l'attention du guet ou de l'observation. Elle est très rarement utilisée pour une autre contemplation. Près du feu, il faut s'asseoir ; il faut se reposer sans dormir, il faut accepter la rêverie objectivement spécifique. [...] Il nous semble bien qu'il y a quelque rapport entre la doctrine des quatre éléments physiques et la doctrine des quatre tempéraments. En tout cas les âmes qui rêvent sous le signe du feu, sous le signe de l'eau, sous le signe de l'air, sous le signe de la terre se révèlent comme bien différentes. En particulier l'eau et le feu restent ennemis jusque dans la rêverie et celui qui écoute le ruisseau ne peut guère comprendre celui qui entend chanter les flammes : ils ne parlent pas la même langue.


Enfin je me permettrais une digression musicale dans ce topic littéraire. Je pense en effet que lecture, musique et rêverie peuvent être étroitement liées. Bachelard mentionne à un moment la fête celtique de Beltane. Elle se déroule le 1er mai pour célébrer la fin de la saison sombre et le début de la saison claire. On allumait un grand feu de purification, et les jeunes gens sautaient par-dessus pour s'assurer fertilité et bonheur (je résume). Cela m'a rappelé une musique de Loreena McKennitt, Huron "Beltane" Fire Dance (la danse du feu de Beltane des Huron - Huron étant une peuplade indienne d'Amérique du Nord). Et comme décidément on en revient toujours à la rêverie dans ce message, l'album dont est tirée cette musique s'appelle Parallel Dreams...  fkpo 

Huron 'Beltane' Fire Dance by Loreena McKennitt on Grooveshark


Dernière édition par Tiphaine le Sam 15 Mar 2014 - 12:21, édité 1 fois
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 29
Messages : 4816
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  Historiapassionata le Sam 15 Mar 2014 - 12:19

" Il va bientôt réaliser que c'est sans espoir, que rien ne peut la sauver. Je m'éloigne en trébuchant entre les arbres, essuyant sans cesse le sang qui me coule dans l'oeil, éperdue comme la pauvre bête blessée que je suis. Au bout de quelques minutes, un coup de canon m'apprend que Clove à finalement succombé. Cato va se lancer sur nos traces. Les miennes ou celles de Tresh"
Hunger Games - Suzanne Collins - Chapitre 21

Voilà pour aujourd'hui , j'en mettrais d'autres par la suite

_________________
avatar
Historiapassionata


Féminin
Age : 26
Messages : 5184
Inscrit le : 12/12/2006
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles.

http://lsvmonarchie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  Manny le Sam 15 Mar 2014 - 14:14

Bel extrait Elodie, il faudrait vraiment que je lise ses livres... depuis le temps que j'en parle.

Tiphaine a écrit:En estimant que cela soit vrai, à quelle catégorie pensez-vous appartenir ?

Choix cornélien, je ne saurais le dire. J'aimerai pouvoir rêvasser devant un âtre de cheminée en regardant les flammes danser (et en me réchauffant, autant ne pas faire les choses à moitié); c'est peut-être une des raisons pour lesquelles j'aimerais une cheminée, c'est beaucoup moins neutre qu'un radiateur qui nous offre toujours le même spectacle.
J'aime aussi beaucoup la mer et regarder le large, écouter également. Après, vous ne me ferez pas monter sur un bateau, je suis ce que le capitaine Haddock qualifierait de "marin d'eau douce", mal de mer en cadeau à l'embarquement.
Mais tout ça pour dire que j'adore prendre l'air dans de vastes espaces naturelles, me poser dans un coin, attendre, écouter (encore), contempler... bref. Que suis-je ? Je crois que l'équation est aussi compliquée que la tienne Tiphaine... sourire 

Merci pour l'extrait, il est vraiment superbe.  clin 
Et au passage, je trouve la digression musicale utile. Après tout, la littérature est une musicalité de tous les instants, invitant à la rêverie, et vice et versa.

Pour en revenir au Petit Prince, le passage où le petit prince et le renard veulent s'apprivoiser et un de mes préférés ! Le chapitre entier faisant environ trois pages, je vais trouver un moment pour le taper et mettre quelques extraits ici.
avatar
Manny


Féminin
Age : 28
Messages : 1184
Inscrit le : 27/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  Canard-jaune le Sam 15 Mar 2014 - 16:55

Voilà un petit florilège personnel!


- « Après tout, pour un esprit équilibré, la mort n’est qu’une grande aventure de plus. » Albus Dumbledore (Harry Potter, J.K. Rowling)
- « Ce sont nos choix qui nous montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes. » Albus Dumbledore (Harry Potter, J.K. Rowling)
- « La pierre philosophale donnait autant d’argent et permettait de vivre aussi longtemps qu’on le souhaitait ! Les deux choses que la plupart des humains désirent le plus au monde : l’ennui, c’est que les humains ont un don pour désirer ce qui leur fait le plus de mal. » Albus Dumbledore (Harry Potter, J.K. Rowling)
- « Nomme toujours les choses par leur nom. La peur d’un nom ne faut qu’accroître la peur de la chose elle-même. » Albus Dumbledore (Harry Potter, J.K. Rowling)
- « Ce n’est pas parce que tu as la capacité émotionnelle d’une cuillère à café qu’il en va de même pour tout le monde. » Hermione Granger (Harry Potter, J.K. Rowling)
- « Travailler dans ce domaine ? Non, pas du tout, j’espère plutôt pouvoir faire un peu de bien dans le monde ! » Hermione Granger (Harry Potter, J.K. Rowling)
- « Tu es un sorcier, Harry. » Hagrid (Harry Potter, J.K. Rowling)
- « Vous me paraissez en excellente santé, aussi j’ai le regret de vous annoncer que vous ne serez pas dispensé de faire votre prochain devoir. Mais si vous mourrez, je vous promets que vous ne serez pas obligé de me le rendre. » Minerva McGonagall (Harry Potter, J.K. Rowling)
- « Risèd Elrue Ocnot Edsi Amega Siv Notsap Ert Nomen Ej » Miroir du Riséd (Harry Potter, J.K. Rowling)
- « Alors comme ça, c’est à cause de lui qu’on n’a pas pu prendre le train et que tu t’es cassé le bras ? Tu sais quoi Harry ? S’il continue à vouloir te sauver la vie, il va finir par te tuer. » Ron Weasley (Harry Potter, J.K. Rowling)
- « Les champignons vénéneux ne deviennent jamais comestibles. » Ron Weasley (Harry Potter, J.K. Rowling)


- « Un magicien n'est jamais en retard, Frodon Sacquet, ni en avance d'ailleurs. Il arrive précisément à l'heure prévue. » Gandalf (Le Seigneur des Anneaux, J.R .R. Tolkien)
- « Vous ne passerez pas ! » Gandalf (Le Seigneur des Anneaux, J.R .R. Tolkien)


- « C’est dangereux d’imaginer qu’il y a quelqu’un dans ce monde pourri… que je pourrais… que je peux… » Balthazar Picsou
- « L’argent peut acheter le bonheur ! » Balthazar Picsou
- « Je t’ai dit que la vie m’apprenait tout ! Je ne te ferai pas confiance une deuxième fois ! Des types de ton espèce m’ont rendu méfiant, rusé, et méchant ! Mais toi… tu m’as rendu carrément féroce ! » Balthazar Picsou
- « On n’a pas le temps ? Pas le temps d’avoir du temps : j’improviserai ! » Balthazar Picsou
- « Tirer ?! Pas au prix que coûtent les balles ! » Balthazar Picsou
- « Vous voulez du bois ?! Vous croyez que ça pousse sur les arbres ?! » Balthazar Picsou
- « Non, c’est un pauvre homme. Avant, il avait tout, et notre amour. Désormais, il ne lui reste plus que son argent et ce que l’argent peut acheter. » Mathilda Picsou


- « La diplomatie échoue toujours lorsque le rapport de force est équilibré. On n'a jamais vu un plus fort accepter les propositions diplomatiques de l'autre. » Paloma Josse (L’Élégance du Hérisson, Muriel Barbery)
avatar
Canard-jaune


Masculin
Age : 13
Messages : 7589
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  Nicomurgia le Sam 15 Mar 2014 - 19:46

Très bonne proposition de topic, chère Tiphaine, et très jolies citations de vous tous ! J'aime particulièrement ta première citation de Lord Jim, Tiphaine, celle sur la rêverie devant le feu, et celle de Canard sur le fait de nommer les choses. Mais de ces trois là, la première est la seule qui me donne un plaisir purement esthétique, je veux dire, la seule que je n'aime que parce que je la trouve belle.

Pour ma part, cet après-midi j'ai feuilleté un peu les Pensées de Pascal, et je suis tombé sur la pensée 83 (Raisons des effets) qui est très juste, mais aussi très belle je trouve. On devrait en faire un précepte dans nos sociétés actuelles je pense.

"Raison des effets.
Gradation. Le peuple honore les personnes de grande naissance ; les demi-habiles les méprisent disant que la naissance n'est pas un avantage de la personne mais du hasard. Les habiles les honorent, non par la pensée du peuple, mais par la pensée de derrière. Les dévots qui ont plus de zèle que de science les méprisent malgré cette considération qui les fait honorer par les habiles, parce qu'ils en jugent par une nouvelle lumière que la piété leur donne, mais les chrétiens parfaits les honorent par une autre lumière supérieure.
Ainsi se vont les opinions succédantes du pour au contre selon ce qu'on a de lumière."
avatar
Nicomurgia


Masculin
Age : 26
Messages : 807
Inscrit le : 28/12/2011
Localisation : Vireux-Wallerand, Ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  Joris le Sam 15 Mar 2014 - 23:10

Nicomurgia a écrit:Pour ma part, cet après-midi j'ai feuilleté un peu les Pensées de Pascal, et je suis tombé sur la pensée 83 (Raisons des effets) qui est très juste, mais aussi très belle je trouve. On devrait en faire un précepte dans nos sociétés actuelles je pense.

"Raison des effets.
Gradation. Le peuple honore les personnes de grande naissance ; les demi-habiles les méprisent disant que la naissance n'est pas un avantage de la personne mais du hasard. Les habiles les honorent, non par la pensée du peuple, mais par la pensée de derrière. Les dévots qui ont plus de zèle que de science les méprisent malgré cette considération qui les fait honorer par les habiles, parce qu'ils en jugent par une nouvelle lumière que la piété leur donne, mais les chrétiens parfaits les honorent par une autre lumière supérieure.
Ainsi se vont les opinions succédantes du pour au contre selon ce qu'on a de lumière."

Ah Les Pensées de Pascal me rappelle toujours l'année de Terminale et le Bac  coeur Comme les trois autres livres.
Je ne me souviens en revanche plus si cette citation figurait dans les liasses au programme, je ne crois pas.

Joris


Dernière édition par Joris le Sam 15 Mar 2014 - 23:27, édité 1 fois

_________________
Le Titanic coulait il y a cent six ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

avatar
Joris


Masculin
Age : 26
Messages : 11057
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  Nicomurgia le Sam 15 Mar 2014 - 23:17

Joris a écrit:Je ne me souviens en revanche plus si cette citation figurait dans les liasses au programme, je ne crois pas.
Si si, elle y était. cnvh 
avatar
Nicomurgia


Masculin
Age : 26
Messages : 807
Inscrit le : 28/12/2011
Localisation : Vireux-Wallerand, Ardennes

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  Joris le Sam 15 Mar 2014 - 23:26

Nicomurgia a écrit:
Joris a écrit:Je ne me souviens en revanche plus si cette citation figurait dans les liasses au programme, je ne crois pas.
Si si, elle y était. cnvh 

Ah oui ! Je n'en avais plus le souvenir  éclat C'est vrai que le thème principal était la condition misérable de l'homme, etc.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent six ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

avatar
Joris


Masculin
Age : 26
Messages : 11057
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  Manny le Jeu 20 Mar 2014 - 12:43

Le fameux passage (enfin, une partie) évoqué plus haut où le Petit Prince et le renard s'apprivoise:


"Qu'est-ce que signifie « apprivoiser » ?
- C'est une chose trop oubliée, dit le renard. Ça signifie « créer des liens... »
- Créer des liens ?
- Bien sûr, dit le renard. Tu n'es encore pour moi qu'un petit garçon tout semblable à cent mille petits garçons. Et je n'ai pas besoin de toi. Et tu n'as pas besoin de moi non plus. Je ne suis pour toi qu'un renard semblable à cent mille renards. Mais, si tu m'apprivoises, nous aurons besoin l'un de l'autre. Tu seras pour moi unique au monde. Je serai pour toi unique au monde...
- Je commence à comprendre, dit le petit prince. Il y' a une fleur... je crois qu'elle m'a apprivoisé..."




"- Ma vie est monotone. Je chasse les poules, les hommes me chassent. Toutes les poules se ressemblent, et tous les hommes se ressemblent. Je m'ennuie donc un peu. Mais, si tu m'apprivoises, ma vie sera comme ensoleillée. Je connaîtrai un bruit de pas qui sera différent de tous les autres. Les autres pas me font rentrer sur terre. Le tien m'appellera hors du terrier, comme une musique. Et puis regarde ! Tu vois, là-bas, les champs de blé ? Je ne mange pas de pain. Le blé pour moi est inutile. Les champs de blé ne me rappellent rien. Et ça, c'est triste ! Mais tu as des cheveux couleur d'or. Alors ce sera merveilleux quand tu m'auras apprivoisé ! Le blé, qui est doré, me fera souvenir de toi. Et j'aimerai le bruit du vent dans le blé...
Le renard se tut et regarda longtemps le petit prince :
- S'il te plaît... apprivoise-moi ! Dit-il.
- Je veux bien, répondit le petit prince, mais je n'ai pas beaucoup de temps. J'ai des amis à découvrir et beaucoup de choses à connaître.
- On ne connaît que les choses que l'on apprivoise, dit le renard. Les hommes n'ont plus le temps de rien connaître. Ils achètent des choses toutes faites chez les marchands. Mais comme il n'existe point de marchands d'amis, les hommes n'ont plus d'amis. Si tu veux un ami, apprivoise-moi !"




avatar
Manny


Féminin
Age : 28
Messages : 1184
Inscrit le : 27/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nos extraits de livres préférés

Message  Tiphaine le Jeu 20 Mar 2014 - 14:14

Magnifique, en particulier la dernière partie sur les amis.

Merci d'avoir pris le temps de recopier le passage.  vbp
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 29
Messages : 4816
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum