Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 SS Arctic

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: SS Arctic   Sam 11 Jan 2014 - 13:09


Source : infobarrel.com

Lancé en 1850, le SS Arctic était un navire à vapeur de 3000t de la Collins Line, une compagnie maritime américaine déterminée à rivaliser avec la compagnie Cunard. L'Arctic a été conçu sur la vitesse et le confort. C'était un très grand navire, proposant des cabines spacieuses et des salons, il offrait un hébergement luxueux jamais vu encore sur un bateau à vapeur.

La compagnie maritime Collins s'est forgée une très bonne réputation lorsque ses quatre nouveaux navires (l'Arctic, l'Atlantic, le Pacific et le Baltic) sont entrés en service en 1850, comme le moyen le plus élégant de traverser l'Atlantique. L'Arctic a même établi un record de vitesse pour la traversée de New York à Liverpool en neuf jours et 17 heures. À une époque où les navires mettaient plusieurs semaines pour traverser l'Atlantique Nord.




Le Vesta

Le 20 septembre 1854, l'Arctic navigue en direction de New-York avec à son bord 400 personnes dont 130 membres d'équipage.
Le 27 septembre, le capitaine Luce avait ordonné de bien surveiller les autres navires en raison de l'épais brouillard mais le SS Arctic est percuté par le vaisseau français Vesta de 250t au large de Cap Race, Terre Neuve, Canada. Le Vesta transportait des pêcheurs français, la saison d'été de la pêche étant finie ils rentraient en France.

Le capitaine de l'Arctic, dont l'épouse et le fils étaient parmi les passagers, a décidé qu'il devait diriger le navire vers les côtes, qui étaient à seulement 20 miles. Mais il avait sous-estimé l'ampleur des dommages causés au navire, et après que le Vesta soit parti pour rejoindre la terre (il était lourdement endommagé mais pouvait rester à flot), l'Arctic a très vite commencé à prendre l'eau. Une partie de l'équipage s'est enfuie dans les 6 canots de sauvetage (qui pouvaient accueillir 180 personnes) laissant les 80 femmes et enfants ainsi que les autres passagers mourir dans les eaux glacées. Certains ont essayé de construire un radeau, mais seulement deux ont survécu. Le navire sombra et provoqua la mort de 350 personnes, 24 passagers et 60 membres de l'équipage ont survécu. Le capitaine qui avait héroïquement tenté de sauver le navire et de contenir la panique de l'équipage, coula avec le navire, debout au sommet d'une des grandes caisses en bois abritant une roue à aubes. Mais la structure éclata sous l'eau et rapidement se balança vers le haut, ce qui sauva le capitaine. Il s'est cramponné au bois et a été secouru par un navire de passage deux jours plus tard. Son jeune fils Willie n'a pas eu cette chance. Mary Ann Collins, l'épouse du fondateur de la compagnie maritime périt avec deux de leurs enfants.





Deux années après le naufrage du HMS Birkenhead (voir sujet), alors que le SS Artic sombre près de Terre-Neuve, une panique totale s’est emparée des passagers de ce navire américain. Les survivants, tous masculins, sont traités de lâches par la presse pour n’avoir sauvé ni femmes ni enfants (certains ne sont plus revenus aux Etats-Unis). Seul, le Capitaine Luce a été salué comme un héros. Le blason américain est redoré en 1857, quand l’équipage et les passagers masculins du SS Central America font embarquer au péril de leur vie les femmes et les enfants dans les chaloupes de sauvetage.

Le dernier survivant fut Thomas Baker (né le 5 mars 1838) qui avait 16 ans à l'époque du naufrage, il a survécu en s'accrochant à une épave. Il est mort le 7 février 1911 à l'âge de 73 ans à Memphis, Tennessee.

Source : seanmunger.com et slate.fr


Triste histoire. Comment ont-ils pu s'enfuir en laissant derrière eux toutes les femmes et les enfants. ghki

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
jbtitanic

avatar

Messages : 20
Inscrit le : 14/01/2015

MessageSujet: Re: SS Arctic   Jeu 15 Jan 2015 - 7:56

C'est une bien triste histoire ...
C'est du pure égoïsme.
Comme quoi même les plus gros , rapides , et beaux paquebots peuvent sombrer ...
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: SS Arctic   Jeu 15 Jan 2015 - 13:01

La Collins Line a beaucoup souffert, d'autant qu'après l'Arctic, c'est son jumeau, le Pacific, qui a également sombré. La compagnie ne s'en est jamais remise.

Pour la petite histoire, lors de la construction des premiers navires de classe Oceanic, deux des navires furent dans un premier temps nommés Pacific et Arctic. La presse s'en est émue, bien entendu, et ils furent renommés Baltic et Celtic.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
jbtitanic

avatar

Messages : 20
Inscrit le : 14/01/2015

MessageSujet: Re: SS Arctic   Jeu 15 Jan 2015 - 15:30

Merci pour l'anecdote, saurais tu me dire pourquoi tous les noms paquebots de la classe océanic ont été repris pour d'autres navires plus tard à l'exception du ss atlantic, est-ce à cause de son naufrage ?
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: SS Arctic   Jeu 15 Jan 2015 - 15:44

Tout à fait : l'Atlantic était une page sombre de l'histoire de la White Star, il aurait été malvenu d'en rappeler le souvenir. Tout comme il n'y eut plus de Naronic, plus de Titanic ; plus de Republic après le naufrage du deuxième...

Seule exception, les navires coulés durant la Première Guerre mondiale. Comme il ne s'agissait pas de naufrages portant atteinte à la responsabilité de la compagnie (on peut même au contraire parler de sacrifices de celle-ci pour la patrie), on continua à mettre en service des Laurentic, Britannic, Arabic, Delphic, Georgic... Pour ces naufrages là, la White Star n'avait rien à se reprocher, rien qui puisse effrayer les passagers, puisque la guerre était finie.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
jbtitanic

avatar

Messages : 20
Inscrit le : 14/01/2015

MessageSujet: Re: SS Arctic   Jeu 15 Jan 2015 - 16:04

ok merci beaucoup ! oui
Et dernière petite question, l'épave est encore dans un bonne état ou a t-elle disparue ?
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: SS Arctic   Jeu 15 Jan 2015 - 17:00

Sauf erreur de ma part, il me semble que non. Celle du Pacific, en revanche, aurait été retrouvée... Mais la découverte est contestée.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
jbtitanic

avatar

Messages : 20
Inscrit le : 14/01/2015

MessageSujet: Re: SS Arctic   Jeu 15 Jan 2015 - 17:11

D'accord merci
Revenir en haut Aller en bas
 
SS Arctic
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arctic C1 Mobile - Batterie de secours solaire !
» SS Arctic
» Sturmanskie Arctic = CHI
» Raketa 24h Arctic polar expédition commémoration...
» Photos d'animaux carnivores : Loup arctique - Canis lupus arctos - Arctic wolf

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Belfast..................................................  :: Les autres navires-
Sauter vers: