Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 La belle époque dans tous ses états

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Vous voulez une suite sur :
L'art d'être jolie
8%
 8% [ 2 ]
Maquillage
8%
 8% [ 2 ]
La peau et la chevelure
4%
 4% [ 1 ]
Bains de mer
4%
 4% [ 1 ]
Chapeau
17%
 17% [ 4 ]
Corset
8%
 8% [ 2 ]
Images de la mode
4%
 4% [ 1 ]
Parfumerie & savon
8%
 8% [ 2 ]
Les supplices de la beauté
13%
 13% [ 3 ]
Hygiène
8%
 8% [ 2 ]
Reines de beauté en 1914
4%
 4% [ 1 ]
Comment avoir de jolis ongles
4%
 4% [ 1 ]
Autres...
8%
 8% [ 2 ]
Total des votes : 24
 

AuteurMessage
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5061
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Lun 6 Jan 2014 - 19:28

Voici comme promis, quelques uniformes de militaires français des années 1880-1900 :






_________________
Revenir en haut Aller en bas
LadyPierce

avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1790
Inscrit le : 15/01/2013

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Lun 6 Jan 2014 - 19:42

Merci Gérard pour c'est photo ou dirais-je plutôt peinture, en gros il portait cette tenu car il était militaire ou comme des gendarmes ?

Revenir en haut Aller en bas
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Lun 6 Jan 2014 - 20:09

LadyPierce a écrit:
L'art d'être jolie partie I
J'en ai appris des choses. Je ne savais pas que les taches de rousseur étaient mal vues.  fgt


Merci pour ces photos Gérard.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Boudi

avatar

Féminin
Age : 20
Messages : 1138
Inscrit le : 06/01/2013
Localisation : Dans le quartier des officiers

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Lun 6 Jan 2014 - 20:23

Très chouette article que tu nous a proposé là, Marjorie. J'adore les illustrations que tu as choisies pour illustrer cet article.
Merci Gérard pour les peintures.  clin 
Revenir en haut Aller en bas
LadyPierce

avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1790
Inscrit le : 15/01/2013

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Lun 6 Jan 2014 - 20:35

Sha're a écrit:
J'en ai appris des choses. Je ne savais pas que les taches de rousseur étaient mal vues. fgt

Je ne pensé pas non plus que les taches de rousseur était mal vu, car en général quand tu as des tache tu es très blanc de peau..


Boudi a écrit:
Très chouette article que tu nous a proposé là, Marjorie. J'adore les illustrations que tu as choisies pour illustrer cet article.


Merci boudi  clin 
Revenir en haut Aller en bas
LadyPierce

avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1790
Inscrit le : 15/01/2013

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Mer 8 Jan 2014 - 13:18


Guerlain célébra les 100 ans de L’Heure Bleue en 2012.




Une fin de bel après-midi de l’été 1911, Jacques Guerlain se promène avec son fils sur les berges de la Seine.
L’heure est entre lumière et crépuscule, les bruits de Paris s’adoucissent, l’odeur des fleurs emplit l’air. Le ciel
se teinte presque entièrement d’un bleu particulier, plus foncé que le bleu du ciel. L’Heure Bleue était née !


A la veille de la première guerre mondiale, alors que la Belle Epoque s’épuise et touche à sa fin, Jacques Guerlain signe
le dernier parfum de la paix. Ce fleuri-oriental sonne le glas d’une époque révolue, le dernier élan romantique de ces temps
crépusculaires. Avec L’Heure Bleue, Jacques Guerlain rend hommage à sa femme, Lily Guerlain. Il immortalise
cet amour dans un parfum, que Lily Guerlain portera toute sa vie, comme sa signature invisible, son aura.



Avec équilibre et douceur, L’Heure Bleue allie les notes poudrées de l’iris et gourmandes de la vanille mariées au musc, à la chaleur
de l’oeillet et de l’anis, lui donnant un velouté sensuel très particulier. Les notes de tête sont un accord audacieux de bergamote et d’anis.
Les notes de coeur, épicées, fleuries et grisantes, allient l’oeillet, le néroli, l’héliotrope à la rose de Bulgarie et la tubéreuse. Sur ces notes
nostalgiques du souvenir, persistent en fond, troublantes et poudrées, l’iris, la violette, mais aussi la vanille et l’infusion de musc.
Féminin et délicat, L’Heure Bleue est pourtant capable de se répandre avec volume et puissance.
C’est son paradoxe, à la fois tendre et sensuel, délicat et intense, maîtrisé et bouillonnant, secret et flamboyant.


Son flacon, fruit de la collaboration avec Jacques Chevalier chez Baccarat, s’inspire de l’Art Nouveau. L’épaulement curviligne du flacon
aux lignes sensuelles et les virgules taillées dans le verre s’inscrivent dans ce mouvement artistique, caractérisé par la sinuosité des lignes,
qui rappellent les courbes féminines. Sou bouchon évidé, dit  au coeur renversé évoque le sentimentalisme de cette fin de siècle. Le flacon a
été réalisé par de cinq verriers, Baccarat, Pochet et du Courval, St Gobain – Desjonquières, Les Cristalleries de Nancy et les verreries de Romesnil.



Pour son anniversaire, L’Heure Bleue s’offre dans le flacon emblème de Guerlain, dit le Quadrilobé, créé en 1908. Il se pare d’une couleur bleue,
teintée dans le cristal, par les maîtres verriers de Baccarat. Soufflé à la bouche, coupé, poli et gravé à la main, ce flacon de 490ml, retranscrit
l’émotion fulgurante d’une oeuvre d’art artisanale. A son col, un bijoux somptueux, conçu par la maison Gripoix, un véritable joyau doré à l’or fin :
un bouquet de violettes en pâte de verre cristalline ciselé à l’or fin 24 carats, qui s’enroule autour du col du flacon, pour scintiller la nuit tombante.



Thierry Wasser décline l’extrait de L’Heure Bleue en trois interprétations. L’Aurore, fait la part aux notes de tête pour exprimer une facette fraîche, aérienne et extravertie. Le Zénith, les notes de coeur s’épanouissent pour affirmer un sillage plus intense et poudré. Le Crépuscule, exalte le fond
du parfum pour révéler la quintessence de son âme troublante et secrète. La maison Lesage crée un somptueux écrin, gainé d’un velours bleu,
rehaussé des lettres Guerlain brodées en perles facettées argent pour abriter l’extrait de L’Heure Bleue et ses trois déclinaisons.


Revenir en haut Aller en bas
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Mer 8 Jan 2014 - 21:09

Je n'ai jamais porté un parfum de cette marque mais la description donne envie.  oui

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
LadyPierce

avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1790
Inscrit le : 15/01/2013

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Jeu 9 Jan 2014 - 1:06

Oui du-coup ma mère ma pris des échantillons pour choisir un Guerlain pour mon anniversaire  amour  ^^ Surtout que il a était top des ventes à sa sortie  oui  ! Des passagers de 1er classe ou 2eme aurait pu en avoir acheter !
Il est toujours en vente pour l'info, mais fort cher  !  ouf
Revenir en haut Aller en bas
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Jeu 9 Jan 2014 - 7:27

LadyPierce a écrit:
Oui du-coup ma mère ma pris des échantillons pour choisir un Guerlain pour mon anniversaire  amour  ^^ Surtout que il a était top des ventes à sa sortie  oui  ! Des passagers de 1er classe ou 2eme aurait pu en avoir acheter !
Il est toujours en vente pour l'info, mais fort cher  !  ouf
Je ne m'étais pas encore posée cette question, quels étaient les parfums que portaient les passagères à l'époque et est ce que les hommes en mettaient aussi.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
LadyPierce

avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1790
Inscrit le : 15/01/2013

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Jeu 9 Jan 2014 - 13:53

Oui les hommes porté du parfum, à l'exposition de Paris il y avais des flacons de parfum pour homme me semble t'il. Peut être que sa s’appelle pas forcement parfum mais eau de quelque chose...
Revenir en haut Aller en bas
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Jeu 9 Jan 2014 - 21:03

LadyPierce a écrit:
Peut être que sa s’appelle pas forcement parfum mais eau de quelque chose...
Eau de Cologne ?

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
LadyPierce

avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1790
Inscrit le : 15/01/2013

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Ven 10 Jan 2014 - 0:13

Oui eau de Cologne, merci sha're  content 
Revenir en haut Aller en bas
LadyPierce

avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1790
Inscrit le : 15/01/2013

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Sam 11 Jan 2014 - 18:45


L'art d'être jolie II

Bains parfumés et Bizarreries de la Renaissance




Le huitième numéro de L'art d'être jolie nous propose Bains parfumés, un article empreint de poésie qui ravira toutes les amoureuses du bain avec une foule d'idées pour se faire la peau douce et parfumée.



Bains parfumés



L'heure du bain est, pour la femme, une heure charmante. Son corps s'y délasse longuement, sa peau s'assouplit, ses chairs se raffermissent, et elle sort de là reposée, plus belle.

Mais, de tout temps, sa coquetterie chercha à poétiser encore davantage ce bain, en ajoutant à l'eau bienfaisante un complément indispensable : le parfum.

Les voluptueuses princesses d'Asie, les Athéniennes, les Corinthiennes et les dames romaines faisaient un fréquent usage de ces bains odorants. Aspasie, Laïs et Phryné, ces types de la beauté coquette en Grèce, se baignaient, chaque jour, dans une eau mucilagineuse aromatisée d'essence.



Bain fleuri de Diane



La tradition a conservé la poétique commune des jeunes filles d'Argos, connue sous le nom de "Bain de Diane".

Ce bain se prenait aux premiers beaux jours du printemps jusqu'au déclin de l'été, et pendant les rares journées encore ensoleillées de l'automne, le matin ou le soir, lors de fortes chaleurs, ou, au cas contraire, l'après-midi.

Les jeunes filles s'entouraient la taille d'une ceinture de roses et de menthe, le cou d'un collier de jasmin, les bras de bracelets de lavande, les jambes de jarretières de sauge. Une fois leur corps ainsi fleuri, elles entraient ensemble dans l'onde fraîche d'une rivière, en se tenant par la taille ou par la main. Durant une heure, elles y prenaient leurs ébats, puis, dénouant ces guirlandes, se séchaient au doux soleil.



Bain au lait d'ânesse de Poppée



Tandis que Cléopâtre faisait jeter dans son bain, à profusion, des roses de Poestum, la célèbre Poppée, afin d'être plus attrayante aux yeux de ses admirateurs, prenait chaque jour un bain entier de lait, et élevait à cet effet cinq cent ânesses qu'on ne nourrissait que d'herbes aromatiques.

Cinq cent esclaves n'avaient d'autre occupation que de soigner ces animaux, de traire leur lait et de préparer les bains de la princesse. Poppée, en sortant du bain, était épongée, essuyée, poncée et parfumée par les délicates mains de huit jeunes filles.

Après le bain, elle était transportée sur un somptueux lit de repos où elle restait environ une heure, enveloppée dans des draps qu'on avait préalablement exposés aux vapeurs de l'aloès et du benjoin.



Bain champêtre de la Belle Gabrielle



Elle faisait bouillir dans de l'eau de rivière du laurier, du thym, du romarin, du serpolet, de la marjolaine, de la lavande, du fenouil. Nul bain n'était, paraît-il, plus fortifiant et plus agréablement odorant.

Il serait bon cependant de moderniser un peu ce mélange en y ajoutant de l'alcool.



Bain au miel de Ninon de Lenclos



Ninon de Lenclos dut la conservation de ses charmes, jusqu'à l'âge le plus avancé, à l'usage de bains cosmétiqués dont elle avait pris à l'antiquité les recettes mystérieuses, jalousement gardées secrètes par elle.

L'une d'elles cependant fut révélée :

Faites fondre 250 grammes de sel de cuisine, 1000 grammes de carbonate de soude dans 1 kg d'eau de fontaine ; faites dissoudre, d'un autre côté, 1 kg 500 de miel dans 3 litres de lait. Versez d'abord la première solution dans l'eau du bain que vous agiterez en tous sens. Versez ensuite le mélange de lait et de miel, agitez de nouveau et entrez dans le bain.



Bain au champagne de Rose Chéri



Les bains de lait à l'iris de Mme Tallien sont devenus classiques. Sous le second Empire, une délicieuse actrice, Rose Chéri, mit à la mode les bains au champagne. La mousse blanche du vin pétillant était, assurait-elle, éminemment favorable à la beauté, et, suivant la saison, elle faisait jeter sur cette mousse joyeuse des bleuets, des oeillets ou des roses.



Bains aux fraises de la Païva



Cette célèbre reine de beauté prenait des bains de fraises et de framboises écrasées. Elle assurait leur devoir son exceptionnelle fraîcheur de peau. En voici la recette :

15 livres de fraises, 5 livres de framboises, 5 livres de son, 2 livres de poudre de grumeaux, le tout pilé et arrosé de 250 grammes d'eau de roses. Ce mélange réduit en pâte était peu à peu délayé dans l'eau. En sortant du bain, il fallait frotter la peau avec une éponge imbibée d'eau ordinaire et s'envelopper dans des draps parfumés au benjoin.



Les femmes, de nos jours, aiment avec passion les bains parfumés et chacune a sa recette qu'elle ne livre guère. Beaucoup prennent leur bain dans du lait, quelques autres dans du vin, certaines même dans du sang de boeuf.



Une danseuse russe célèbre, dont le teint frais est le cauchemar de ses rivales, se plonge chaque jour dans un bain où entrent 300 kilos de fraises, ce qui représente en hiver une petite fortune. Mme Réjane veut que la surface de l'eau disparaisse sous une couche de violettes fraîches. La Bellinzioni se baigne dans les feuilles de roses. Quant à la Tortojada, elle fait remplir sa baignoire de thé, parfumé d'essence de rose.

Il faut citer enfin, pour mémoire, certains bains de beauté particulièrement odorants, mais de façon plutôt pénible. Du XVIIIe siècle, on garda longtemps l'abominable recette de bains de bouillon fait avec des tripes de veau.

Il n'y a pas si longtemps même, le mari d'une actrice fort en vogue fit une demande en divorce basée sur cette étrange raison, que "sa femme prenait souvent des bains avec des substances animales, dans l'intention d'acquérir la beauté de sa peau et de plaire à d'autres qu'à son époux : puisqu'elle les prenait à son insu et qu'il n'en était averti que par la mauvaise odeur qui s'émanait d'elle".



Quelques conseils



N'allez pas chercher si loin de quoi parfumer votre bain. Il est difficile de conseiller les bains de fruits écrasés, même de fraises et de framboises, quelque odorants qu'ils puissent être. La peau, en effet, n'en absorbe rien.

Les fleurs simplement jetées, fraîches cueillies, sur l'eau pure sont plus poétiques qu'efficaces et leur poésie ne dure guère, elles ne tardent pas à faire triste figure.



Un bain "printanier" mérite cependant d'être cité. Cueillez au printemps trois poignées de coucous et de primevères sauvages et jetez-les dans l'eau de votre bain. Ces fleurs le parfumeront et le rendront très calmant.



L'eau de Cologne, l'eau-de-vie de lavande, l'eau de Portugal, l'eau de roses, la teinture de benjoin, l'essence de violette sont encore les parfums les plus simples et les plus agréables. Votre fantaisie pourra même faire d'harmonieux mélanges. Dosez à votre gré : il est difficile de prescrire les quantités. Voici pourtant une bonne formule :

Eau de roses, 1500 gr. ; teinture de benjoin, 50 gr. ; essence de thym, 30 gr. ; eau de Cologne, 30 gr.



Une autre est plus compliquée, mais excellente :

Faites infuser pendant une heure, à froid, quelques poignées de roses de Provins, ajoutez-y 5 gouttes d'essence de jasmin, 25 gouttes d'essence de menthe, 12 gouttes d'essence de lavande, 15 gouttes d'essence de sauge et 100 gr. d'alcool. Mêlez à l'eau de votre bain et baignez-vous durant un quart d'heure à très basse température.



Vous pouvez obtenir aussi les mêmes effets que d'un bain de lait - vraiment trop coûteux - en mélangeant simplement à l'eau d'un bain ordinaire une décoction de 2 kilogs de racine de guimauve et de 250 grammes d'hysope.

 clin 


Revenir en haut Aller en bas
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12667
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Sam 11 Jan 2014 - 19:49

Il y avait quand même une longue préparation alors que maintenant il suffit d'y jeter des huiles et des sels de bain.
Certaines se plongeaient dans des bains aux recettes vraiment très spéciales   mpoi  bains de bouillon fait avec des tripes de veau ou du sang de boeuf.   drol

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
LadyPierce

avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1790
Inscrit le : 15/01/2013

MessageSujet: Re: La belle époque dans tous ses états    Sam 11 Jan 2014 - 22:19

Oui sha're sais vraiment ragoutant, mais sa pourrai être sympa d’essayé certaine composition fleurie. En tout cas j'espère que les photos mise ne sont pas dérangeante..  cactus
Revenir en haut Aller en bas
 
La belle époque dans tous ses états
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Rock dans tous ses états - 25 et 26 juin 2006 (Evreux-F)
» 00 - Beauce Sologne (L'eau dans tous ses états)
» salades dans tous ses états !
» Le LION dans tous ses états
» "Martine" dans tous ses états !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Belfast..................................................  :: La belle époque-
Sauter vers: