James Cameron et le vaisseau mystère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

James Cameron et le vaisseau mystère

Message  monio le Lun 14 Oct 2013 - 22:34

Bonsoir.

Dans un ancien film sur le titanic,ont peut voir le capitaine passé son temps après la collision a envoyé des signaux de détresse en langage morse a un mystérieux bateau se trouvant a l'horizon.Il n'aurait jamais de réponses,et ce navire disparaît.

Sa fait référence a l'affaire houleuse,compliqué et polémique du titanic/vaisseaux mystère/californian.

Une vrais salade.

Dans son film de 1997,Cameron refuse de se mouillée.Cet élément clef du naufrage est totalement occulté,même pas survolé ou mentionné.On l'oublis.

Pourquoi un tel silence de la part du réalisateur américain ? Peur de blessé ? Peur de prendre partis ? Désir de ne pas rajouté des éléments a une intrigue déja compliqué ?

monio


Messages : 63
Inscrit le : 14/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: James Cameron et le vaisseau mystère

Message  LittleTony87 le Lun 14 Oct 2013 - 22:54

Il avait réalisé quelques scènes sur le sujet, mais le film dure déjà plus de 3 heures ; il ne pouvait pas ouvrir une intrigue supplémentaire. C'est donc passé sous les ciseaux du monteur !
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: James Cameron et le vaisseau mystère

Message  Joris le Mar 15 Oct 2013 - 22:27

Tout à fait, comme le dit Antoine, il existe bel et bien une scène qui a été tournée pour ce film avec ce qu'il s'est réellement passé vers 23h00 ce soir là ; on y voit Jack Phillips recevant un message du Californian mais comme le navire se trouve à proximité, les signaux explosent dans ses oreilles et il demande, exténué, à l'opérateur du Californian Cyril Evans de se taire. Sha're l'explique très bien sur son site ici et dans ce sujet du forum. Ensuite, on voit un bref passage sur le Californian avec notamment Cyril Evans éteignant la radio et allant se coucher.

Voici la scène coupée en anglais : ( page 6)



Et le passage du Script français :

Un arc bleuâtre brillant d'étincelles se forme lorsque le premier opérateur de T.S.F. Jack Phillips, âgé de 24 ans, lance un message. L'opérateur en second, Harold Bride regarde par-dessus son épaule, désignant un important paquet de marconigrammes ainsi nommées d'après l'inventeur de la télégraphie sans fil, Guglielmo Marconi, dont il soulève la première et lit :
- Ecoute ça, il veut un train privé à l'arrivée du paquebot ! Oh la la...
Désenchanté, il laisse tomber :
- Nous nous taperons toute la nuit pour envoyer tous ces messages...
Son collègue hoche la tête. Ils ont travaillé toute la journée pour réparer le poste qui était en panne. La T.S.F. étant une invention tout à fait récente et permettant aux passagers privilégiés d'envoyer des messages vers un autre navire ou la terre ferme, ceux-ci en font un sport : des taux d'actions de Wall Street jusqu'aux simples "Bonjour du Titanic" à la place d'une carte postale, envoyer ou recevoir un marconigramme est chic et on s'arrange pour le faire en public. Aussi, les opérateurs privilégient les messages des passagers qui sont payants aux communications de la White Star dont ils ne sont pas employés : leur patron est monsieur Marconi. Et il a un accord avec la White Star disant qu'uniquement les messages qui concernent la sécurité et la navigation doivent être transmis, tout autre message est payant. Soudain, Phillips sursaute dans son siège, un signal d'un navire très proche lui éclatant presque les tympans. Hors de lui, il écoute le message et explique à Bride :
- C'est cet imbécile du Californian !
La réponse est aussi impolie que son humeur est mauvaise : "DD" ce qui veut dire en jargon de T.S.F. "tais-toi" en moins poli...

Au même moment sur le Californian. Cyril Evans, l'unique opérateur de T.S.F. apporte le message au 3ème officier Groves qui est de garde sur la passerelle :
- Quel imbécile ! J'essaye de l'avertir de la présence de glace et il me répond "Reste en dehors ! Tais-toi ! Je travaille avec Cape Race !"
Groves s'enquiert :
- Il n'a rien dit d'autre ?
- Que personne n'a le mal de mer, que les affaires de poker vont bien... O.K., c'est tout pour aujourd'hui, je vais me coucher !
Groves approuve et tandis qu' Evans s'enfonce dans les entrailles du Californian, Groves sort sur la passerelle de manœuvres. C'est clair pourquoi le capitaine a fait arrêter les machines : un banc de glace immense et des icebergs entourent le navire de tous les côtés...
Cape Race était la station terrestre la plus proche, environ 600 kilomètres, qui faisait passer les messages. Pendant la journée il y avait trop de bateaux qui envoyaient des signaux, ils s'entrecroisaient et devenaient indéchiffrables. C'est pourquoi la nuit la distance doublait parce que la plupart des navires n'avaient qu'un opérateur, et celui-ci dormait généralement la nuit...
Quand il n'y avait pas de station terrestre à proximité, les communications passaient par plusieurs bateaux pour arriver à leur destinataire. Malheureusement, de station en station les communications étaient souvent déformées... ce qui a causé bon nombre de confusions après le naufrage lorsque des listes des survivants ont été publiées...


Cette scène fut donc coupée au montage ; une des raisons évoquées par James Cameron est qu'il préférait concentrer l'action uniquement sur le Titanic.

Joris

_________________
Le Titanic coulait il y a cent cinq ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

avatar
Joris


Masculin
Age : 25
Messages : 10191
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

http://walygator-all-.wifeo.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: James Cameron et le vaisseau mystère

Message  PhilC le Ven 13 Déc 2013 - 0:00

Je trouve dommage que Cameron n'en ait pas fait mention dans la version cinéma. Du coups, on ne sait pas trop pourquoi les fusées sont-elles lancées. Le spectateur peut s'imaginer que c'est pour prévenir un potentiel navire qui croiserait par hasard au-delà de la portée de vue - encore que je ne sois pas sûr qu'il se pose réellement la question. Sans même donner un quelconque avis, j'aurai trouvé bien que mention soit faite de la présence d'un navire proche et qui ne porte pas assistance. Cela aurait contribué à l'impact émotionnel du film.
avatar
PhilC


Masculin
Age : 39
Messages : 1047
Inscrit le : 28/09/2013
Localisation : Côte d'Or

http://titaniccyberweb.free.fr/

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum