La fameuse entrevue avec Smith

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La fameuse entrevue avec Smith

Message  LittleTony87 le Sam 10 Aoû 2013 - 12:47

Il me semble intéressant de synthétiser ce que l'on sait de cette entrevue avec le commandant Smith, représentée dans le film de Cameron. Nous savons que cette conversation a eu lieu, dans la salle de réception, le samedi 13, par le témoignage d'Elizabeth Lines, qui se trouvait non loin. Cependant, quand on relit le témoignage, on se rend compte que les choses sont moins claires qu'on pourrait le croire.

D'une part, plus qu'une conversation, c'est plutôt le monologue d'un Ismay totalement subjugué par les performances du Titanic. Il avait déjà participé à celle de l'Olympic qui avait eu des résultats assez moyens par rapport à ce qui s'est passé lors des traversées suivantes. Lors de la conversation, on sait donc qu'Ismay était content que les machines marchent bien ; qu'elles aient un rendement légèrement supérieur à celles de l'Olympic (peut-être est-ce là un indice sur le changement d'hélice centrale dont je parlais dans un autre sujet ?) ; et, du coup, que le Titanic arriverait peut-être le mardi soir au lieu du mercredi.

Cette arrivée le mardi soir n'était pas un secret, tout le monde en parlait. Et était-ce si compliqué ? Dans la pratique, cela ne signifiait pas arrivée à quai, mais arrivée à la limite où sont pris les records (Sandy Hook, si je me souviens bien). Comprendre par là qu'ensuite, avec toutes les manœuvres et la remontée des chenaux, il reste encore pas mal de temps ; plusieurs heures. L'Olympic était arrivé à ce point le mercredi vers 2/3 heures du matin, lors de sa traversée inaugurale. Battre ce record de 2/3 heures n'avait rien de compliqué, d'autant que lors de ce voyage inaugural, l'Olympic avait dû faire des économies de charbon, donc allait moins vite que prévu. Bref, "battre l'Olympic" comme le signalait Ismay, c'était pas difficile à faire, et ça n'impliquait pas de se lancer à toute vitesse.

Il restait des chaudières non allumées, et ainsi de suite. Bref, en restant à 21/22 noeuds, le Titanic le faisait tranquille. Donc, Smith n'avait aucune raison d’accélérer. En vérité, même en ralentissant, il pouvait battre l'Olympic. Et Ismay, à l'inverse, n'avait pas intérêt à ce qu'un incident trouble la traversée. Résultat, rien ne prouve qu'Ismay a fait pression. Le contraire, même.
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fameuse entrevue avec Smith

Message  Sha're le Jeu 6 Fév 2014 - 7:51

Cette passagère a mal compris la conversation ce qui a eu des conséquences désastreuses pour Ismay.
S'en est-il expliqué lors des commissions ?

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
avatar
Sha're
Admin
Admin

Féminin
Age : 36
Messages : 12688
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fameuse entrevue avec Smith

Message  LittleTony87 le Jeu 6 Fév 2014 - 20:12

Sha're a écrit:Cette passagère a mal compris la conversation ce qui a eu des conséquences désastreuses pour Ismay.
S'en est-il expliqué lors des commissions ?
Ismay étant passé en premier lors de l'enquête américaine, sa version était posée. C'était d'ailleurs une position risquée pour lui : il ne pouvait plus changer sa version pour s'adapter à ce que disaient les autres, dans l'éventualité où il aurait voulu mentir.

Mais comme je l'ai dit ailleurs, les commissions n'ont rien retenu contre Ismay : c'est la preuve que les témoignages ont été considérés comme insuffisants. Lorsque les commissions d'enquête ont commencé, le mal était déjà fait pour Ismay, la presse avait donné le ton. C'est d'ailleurs toujours le cas aujourd'hui : quand la presse décrète que quelqu'un est coupable et le lynche, il est ensuite très difficile, sinon impossible, d'inverser l'opinion. Et dans tous les faits divers, nous sommes les premiers à suivre l'avis instantané des journalistes, même quand nous n'avons pas tous les éléments. Le public de 1912 n'était guère différent.
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La fameuse entrevue avec Smith

Message  yarra le Ven 7 Fév 2014 - 10:46

Il y a eu surement , plusieurs entrevues entre ces deux hommes et qu'ils aient discuté de l'heure d'arrivée , n'est pas un sujet de conversation saugrenue entre le directeur général de la cie et le cdt du navire . C'est le manque de conversation entre eux , qui aurait pu poser questions .
avatar
yarra


Masculin
Messages : 665
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum