Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Elizabeth Agnes Mary Davies

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Elizabeth Agnes Mary Davies    Mar 30 Avr 2013 - 18:05

Bonjour,

Madame John Morgan Davies (Elizabeth Agnès Mary White) est née le 23 novembre 1863 dans le village de Ludgvan à Cornouailles.
Elle était la fille de M. John White (un transporteur) et son épouse Elizabeth.
Elle était la sœur de John, James, Mary Teresa, Edith E, Josiah Eade et de Emily.
Au moment du recensement de 1881, elle était couturière, vivant avec sa famille.

Agnès a épousé Richard Henry Nicholls, un maçon qui travaillait à la carrière de granit de Downs Trenowith. Ils vivaient dans le village voisin de Nancledra où leurs 3 enfants sont nés. Richard Henry Nicholls était l'aîné, suivi de Marie et Joseph Charles Nicholls.
Après la mort de son mari en 1900 environ, la famille a déménagé pour vivre dans le Stennack, St Ives où elle avait des parents.

Agnès s'est ensuite remarié à un Gallois, John Morgan Davies.
Elle et ses enfants s'installent avec lui, vivre à Cardiff au Pays de Galles. Ils ont eu un fils du nom de John Morgan David.
Son second mariage fut cependant de courte durée. Lorsque John Morgan Davies est mort, elle et sa famille retournent vivre à St Ives.
Peude temps après son fils aîné, Richard Nicholls et son épouse ont émigré à Kearsarge près de New Allouez, le comté de Houghton, à Michigan.
Un peu plus tard Agnès a décidé d'emmener sa famille pour rejoindre son fils en Amérique.
Pour réunir les fonds nécessaires, elle a vendu tous ses biens à St Ives. Avec cette vente, leur billet a été acheté à William Cogar qui était agent de la White Star à St Ives.
La famille a quitté St Ives et ont voyagé avec un ami de la famille, Maude Sincock. La famille d'Agnès à embarqué au port de Southampton en tant que passagers de seconde classe.
Elle et son fils, John Davies ont occupé une cabine avec Maude Sincock et aussi avec Alice Phillips. Son fils aîné Joseph avait un logement séparé.

Agnès a survécu au naufrage en montant sur le canot 14.
Elle a, après le naufrage, raconté les faits avant et après le naufrage à un journal, à son arrivée à Michigan.



"Nous étions dans nos couchettes lorsque le paquebot a heurté l'iceberg à 23h40, dans la nuit du dimanche. Nous avons senti la secousse mais nous n'imaginions pas que quelque chose de grave s'était produite. Cependant j'ai demandé à l'intendant pour la l'enquête. Il nous a assuré que rien d'important ne s'était passé et que nous pouvions rester dans nos couchettes sans crainte. Quelques minutes plus tard, le père de Mlle Phillips, qui était aussi un passager du bateau a appelé sa fille et lui a dit de s'habiller. Elle monta sur le pont et revint peu de temps et a déclaré que des ordres avaient été donnés pour tous les passagers à s'habiller chaudement et de mettre leur gilet de sauvetage. A cette époque, je m'étais habillée, bien que mon fils dormait encore. L'intendant est de nouveau venu à la cabine et a dit qu'il n'y avait pas de danger ou une occasion pour avoir peur. J'ai décidé d'habiller mon fils et je l'ai fait.
Mon fils Joseph était prêt et est venu à la cabine et nous a demandé de mettre nos gilets de sauvetage sur nous. Pendant tout ce temps, nous avions reçu aucun avertissement de l'intendant, aucun ordre de se préparer à quelque chose comme ce que nous avons à vivre. S'il n'avait pas été pour notre curiosité d'apprendre ce qui se passait, nous aurions péri. Nous sommes allés sur le pont vers 00h15 environ et mon fils et moi-même avons été placés dans un canot de sauvetage.
Mon fils aîné, Joseph, s'est permis de nous placer dans le canot et a demandé la permission d'entrer lui-même, ceci étant refusé à la menace qu'il serait tué s'il tentait d'y entrer J'ai supplié les officiers en vain. Il y avait environ cinquante personnes dans le canot, mais il y avait la place pour plus.
Avant que le canot quitte le navire, des hommes ont glissé vers le bas les cordes bossoirs. Les hommes en charge du canot ont ramé aussi fort qu'ils le pouvaient pour aller loin du paquebot. Au moment où il a coulé, il semblait que nous étions loin de là, mais je pouvais entendre les cris, des cris et des gémissements des passagers qui se noyaient."
Agnès et son bébé ont passé environ 5 heures dans le canot avant d'être récupérés par le Carpathia. Une fois sur le bateau, elle a déclaré que "tout a été fait pour les sauver.".

À l'arrivée à New York en plus de l'hébergement pendant la nuit, elle a reçu un billet de train, 5 $ en argent et une boîte à lunch par la White Star Line.
Elle a quitté New York en train en direction de Mohawk, à Michigan. Une liste de souscription a été également lancé pour sa prestation dans Calumet.
Les Nouvelles Calumet également poursuivi en disant que Mme Davies était une «femme agréable et raffinée, mais grandement exagérée et nerveuse à la suite de son expérience, la souffrance et le deuil. Le naufrage du Titanic avait pris à elle, presque seul soutien, un fils âgé de dix-neuf ans. Dont la perte lui semble avoir été inutile, aussi, ce qui rend d'autant plus difficile à supporter. »

Le suivant est paru dans les St Ives au début du mois de mai 1912.





"MRS DAVIES ARRIVE A MOHAWK.

Nous avons reçu de bonnes nouvelles cette semaine. Mme Agnes Davies, autrefois de St Ives, et son fils âgé de neuf ans - Master John Morgan Davies - ont enfin atteint Mohawk. En arrivant ils ont été accueillis par M. Richard Henry Nicholls, Mme Nicholls et M. GP Curnow, ce dernier étant un ami intime de la famille de Mme Davies. Il y avait une scène la plus touchante entre la mère et le fils, après leur rude épreuve. La dernière fois qu'ils ont rencontré M. Joseph Nicholls - qui a péri dans la catastrophe du «Titanic» - a été membre du cercle de famille qui a ensuite recueillie. Les souffrances de Mme Davies était très perceptible, et le suspense et l'agonie de l'esprit et du corps ont laissé leurs marques sur elle."

Elle a raconté plus tard ses expériences sur le Titanic au Calumet Opera House.

Agnès est restée dans le Michigan pour le reste de sa vie au cours de laquelle elle a épousé Richard Edwards.
Elle est décédée à l'hôpital St Joseph, dans le Michigan le 4 Août 1933 âgée de 70 ans.
Elle a été enterrée le 7 Août 1933 probablement dans le cimetière de Lakeview, Calumet dans le Michigan.
Ce cimetière est également titulaire d'un mémorial à son fils Joseph Nicholls etde la tombe de son fils, John Davies, qui est décédé en 1951.





Source: Encyclopedia Titanica
Revenir en haut Aller en bas
Boudi

avatar

Féminin
Age : 20
Messages : 1138
Inscrit le : 06/01/2013
Localisation : Dans le quartier des officiers

MessageSujet: Re: Elizabeth Agnes Mary Davies    Mar 30 Avr 2013 - 21:10

Merci Emeline pour la biographie.

Pauvre femme... Perdre son fils aîné. Smile
Revenir en haut Aller en bas
 
Elizabeth Agnes Mary Davies
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mary Elizabeth BRADDON
» Mary Elizabeth Winstead
» Mary Elizabeth Braddon
» QUEEN MARY 1936 et QUEEN ELIZABETH 1938 .
» Les autres livres d'Elizabeth Gaskell

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Les passagers.............................. :: 2ème classe-
Sauter vers: