James McGiffin - surintendant de la WSL à Queenstown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

James McGiffin - surintendant de la WSL à Queenstown

Message  Tiphaine le Dim 16 Sep 2012 - 12:28

J'ai déjà parlé plusieurs fois de lui ici et là dans les sujets consacrés à Murdoch.

En 1899, lors du voyage inaugural du Medic, James McGiffin est à bord en tant que premier officier, tandis que Murdoch occupe le poste de quatrième officier. Selon la biographe Susanne Störmer, il semble que les deux hommes se connaissent déjà car McGiffin aurait servit sous le commandement du capitaine Samuel Murdoch pendant son apprentissage. Il était devenu un ami de la famille. Quelques mois plus tard, en janvier 1900, Lightoller se joint à l'équipage et prends la place de Murdoch qui monte en grade. McGiffin devient quant à lui chef officier. C'est durant cette période que Lightoller s'est également lié d'amitié avec les deux hommes.

Les deux seules photos que je connaisse de McGiffin sont celles de l'équipage du Medic. Voici la plus connue, qui fut prise en janvier 1900 et appartient à l'une de ses descendantes, Mme Landreth.

© Maureen Landreth - Source : Medic's crew

McGiffin est l'homme assis tout à droite. Debout au centre se trouve Lightoller, qui a en juger par la pose qu'il adopte n'est pas peu fier de rejoindre la White Star Line, à droite se tient Murdoch.

La seconde a été prise quelques mois plus tôt, en 1899 à l'occasion du voyage inaugural. Elle fut publiée le 30 septembre dans un journal de Melbourne dont j'ai la chance de posséder une page originale avec la dite photo. McGiffin est assis au centre, deuxième homme en partant de la gauche. Murdoch est debout derrière lui, sur la droite.






Selon les chercheuses Susanne Störmer et Dianne Bistrow, McGiffin était le meilleur ami de Murdoch. Apparemment il a même failli devenir son beau-frère ! Visiblement c'était avant que Murdoch ne rencontre Ada...  cve

Quel fut son parcours entre 1900 et 1912, je l'ignore... Toujours est-il que McGiffin occupe le poste de surintendant de la compagnie à Queenstown lorsque le Titanic y fait escale le 11 avril. Il monte à bord, et en profite pour saluer ses deux amis. Est-ce lui que Lightoller et Murdoch regardent depuis la porte de coupée du pont E alors qu'ils sont immortalisés par un photographe anonyme juste avant qu'ils ne ferment définitivement la porte ?

C'est au matin du 15 avril que McGiffin apprends par téléphone l'affreuse nouvelle.
Il paraît qu'il est devenu fou de rage et qu'il a aussitôt quitté la White Star Line !

D'après un témoignage du fils de McGiffin à la chercheuse Dianne Bistrow, Lightoller se serait par la suite rendu à Queenstown et aurait confié à son père que Murdoch avait accidentellement tiré dans la mâchoire d'un passager pendant l'évacuation, le tuant sur le coup.
Si je me fie au recensement de 1911, McGiffin avait bien un fils qui avait 6 ans au moment des faits.


Recensement de 1911 de la famille McGiffin vivant à  Queenstown :

- James McGiffin : 45 ans - chef de famille - presbytérien - Co. Antrim, Irlande - Surintendant de la White Star Line.
- Charlotte Oliphant McGiffin : 33 ans - épouse - presbytérienne - Australie.

- Martha Evelyn McGiffin : 6 ans - fille - Co. Cork, Irlande.
- James Oliphant McGiffin : 5 ans - fils - Co. Cork, Irlande.
- William Gerald McGiffin : 3 ans - fils - Co. Cork, Irlande.
- Hilda Stuart McGiffin : 3 mois - fille - Co. Cork, Irlande.

Voir le document original : Census of Ireland 1911 - McGiffin


Tout au long de sa vie McGiffin a précieusement gardé un menu du Medic sur lequel, en septembre 1900, les officiers lui avaient tous écrit un petit mot, peut-être à l'occasion de son départ du navire. S'y trouve la fameuse citation de Murdoch d'un poème de Mackay : Wathever obstacles control, go on, true heart, thou'lt reach the goal... Ce menu est aujourd'hui encore conservé par Mme Landreth, et il est publié dans le livre de Störmer Good-Bye, Good Luck.
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 28
Messages : 4807
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: James McGiffin - surintendant de la WSL à Queenstown

Message  LittleTony87 le Sam 4 Oct 2014 - 16:23

Le témoignage du fils est intéressant : si Lightoller a vraiment raconté ça à McGiffin, cela renforce l'idée que Murdoch a effectivement pu tirer sur des gens. Qu'il ait précisé que le tir était accidentel était peut-être un moyen de ménager sa sensibilité, vu que Lightoller semble, si le témoignage du fils est vrai, avoir modifié son discours selon le degré de proximité de la personne à qui il parlait.

Après, si Murdoch a effectivement tiré sur des gens et que Lightoller l'a vu, il y a fort à parier qu'il avait de toute façon besoin d'en parler à quelqu'un. Ce n'est pas le genre de truc qu'on garde dans sa tête sans jamais le sortir.
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6124
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: James McGiffin - surintendant de la WSL à Queenstown

Message  Tiphaine le Lun 6 Oct 2014 - 18:35

Peut-être était-ce réellement un incident et que Murdoch n'avait pas prévu de l'atteindre à la tête. Un témoin présumé de la scène, le chauffeur Robert Williams, affirme que l'officier tira au-dessus de leurs têtes. Sans doute dans l'objectif premier de seulement leur faire peur...

Quoiqu'il en soit, le témoignage de McGiffin apparaît dans les deux livres écrits par Diane Bistrow (décédée en 2011) : Titanic R.I.P (1989) et Titanic sinking the Myths (1995). Elle indique avoir reçu pendant ses recherches une lettre d'un certain James O. McGiffin. Ce qui correspond, au middle-name près, au fils du surintendant qui apparaît dans le recenssement de 1911 : James Oliphant McGiffin, mort en 1985. Visiblement, il aurait encore trois enfants en vie (source)

"After Titanic sank, Lightoller saw McGiffin and naturally told him all about the disaster, including the fact that Murdoch had been forced to shoot a crewman who led a rush on one of the lifeboats, pushing aside women and children. The bullet struck the man's jaw." - Titanic sinking the Myths.


Cette histoire d'un homme d'équipage ayant pris un coup dans la mâchoire ne date cependant pas de la publication du livre de Bistrow.

William Carter embarqua à bord du canot n°4 avec sa mère (mis à l'eau par Lightoller). Âgé de 11 ans au moment des faits, il raconte : "One of the men stood still for some time, and all his jaw was shot away. I was watching him, holding on to mother's skirts, when it came our turn to get into the boat."

Ce fait apparaît également dans un livre publié en 1912, Sinking of the Titanic and Great Sea Disasters :
Stand back,' shouted the officers who were manning the boat. 'The women come first.' Shouting curses in various foreign languages, the immigrant men continued their pushing and tugging to climb into the boats. Shots rang out. One big fellow fell over the railing into the water. Another dropped to the deck, moaning. His jaw had been shot away. This was the story told by the bystanders afterwards on the pier.

avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 28
Messages : 4807
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum