Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Frégate l'Hermione

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
yarra

avatar

Masculin
Messages : 664
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Frégate l'Hermione   Lun 10 Nov 2014 - 22:09

Mathusalem a écrit:
yarra a écrit:
J'aime beaucoup le travail effectué , mais ce qui me géne , c'est le manque de mantelets pour fermer les sabords . Il navigue sabords ouverts ? Je ne le pense pas , mais ....... inter
Au XVIIIe siècle, les frégates françaises n'avaient pas de mantelets aux sabords, ceci à l'exception du sabord de chasse non-armé à l'avant. On considérait en effet que la hauteur de la batterie permettait de s'en passer, car il aurait fallu une gîte de plus de 50° pour que l'eau entre par les sabords. Les Anglais dont les frégates assuraient le blocus de nos côtes par tous les temps installaient des sabords à tous leurs mantelets, avec au combat, le danger de voir un palanquin coupé par un boulet. Le mantelet qui pesait "un certain poids" retombait alors sur le sabord, rendant le canon inutilisable.

Il n'y avait pas de volets internes , pour mettre le pont de la batterie à l'abri du vent ? Parce que je suppose que les hommes dormaient dans cet entreponts , dans les branles au niveau des canons . Très content de te relire Gérard oui
Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5069
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Frégate l'Hermione   Mar 11 Nov 2014 - 11:37

yarra a écrit:
Il n'y avait pas de volets internes , pour mettre le pont de la batterie à l'abri du vent ?  Parce que je suppose que les hommes dormaient dans cet  entreponts , dans les branles au niveau des canons .  Très content de te relire  Gérard oui  
Très content moi aussi de te lire, mon cher José. Non, il n'y avait pas de volets intérieurs car les canons n'auraient pas permis de les manipuler. Les hommes vivaient donc dans un milieu "très aéré" !
À l'époque, les conditions de vie des marins étaient épouvantables.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5069
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Frégate l'Hermione   Dim 1 Nov 2015 - 9:32

Prochaine parution d'une monographie de l'Hermione, réalisée par deux « papes » de l’histoire maritime. C'est pas donné, mais il y a tout ce qu'il faut pour remettre la frégate aux normes historiques !
http://ancre.fr/fr/monographies/78-hermione-monographie.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Frégate l'Hermione   Mer 12 Juil 2017 - 12:23

J'ai longtemps eu un avis mitigé voire carrément négatif sur l'Hermione, en grande partie influencé par ce post. Mais, je dois reconnaître ne jamais m'être renseignée plus que ça pour essayer de comprendre ce qu'il en est vraiment de ce navire.

Le stage à bord du Belem m'a donné l'occasion d'en savoir plus, car plusieurs membres de l'équipage, dont l'un des cuisiniers et le commandant lui-même, ont navigué sur l'Hermione. Et lorsqu'ils en parlent, ce n'est pas pour relever les erreurs de cette reconstitution, ni pour critiquer sa valeur historique, mais pour souligner le fait qu'aujourd'hui en France c'est le seul navire qui forme au métier de marin-gabier (bien que la formation ne soit pas encore entièrement reconnue par l'Etat).

Un gabier, qu'est-ce que c'est ? C'est un matelot qui travaille dans la mâture aux manœuvres et à l'entretien du gréement. Quel que soit le temps. Ils paraient qu'autrefois ils percevaient des soldes plus importantes que les autres matelots, en raison de la dangerosité des manœuvres dont ils étaient chargés. On les considéraient aussi comme les meilleurs matelots d'un équipage. Le commandant du Belem nous a dit qu'ils étaient "la crème de la crème." Mais c'est un métier qui s'est en grande partie perdu avec la simplification des gréements et la disparition de nombreux grands voiliers. Certains pays en possèdent encore et s'en servent pour former leurs marins, mais ce n'est pas le cas de la France qui dispose seulement de "petits" voiliers, comme les goélettes Etoile et Belle Poule.

Or, avec son grand mât qui culmine à 54 mètres au-dessus de la quille et ses 2 200 m2, l'Hermione est un navire idéal pour la formation de gabiers. Il y a eu à ce jour deux grandes formations : une pour son lancement en 2014, une autre en 2016. Et une troisième est actuellement en cours. Tout le monde peut se porter volontaire, à condition de ne pas avoir le vertige. La formation débute à terre et sur le navire à quai, puis, pour ceux qui sont sélectionnés, elle se poursuit tout au long du voyage. Plusieurs centaines de jeunes entre 18 et 35 ans sont déjà passés sur l'Hermione pour devenir gabier-volontaire.

L'Hermione a un partenariat avec l'Organisation Internationale de la Francophonie et s'inscrit tout particulièrement dans le programme "Libre ensemble" qui favorise les projets et expériences entre jeunes francophones aux nationalités et origines sociales diverses. Plus d'infos : ici

Voilà, il me semblait nécessaire d'ajouter ce message au sujet de l'Hermione. Parce qu'il y a du positif dans le projet de cette reconstitution et qu'il serait dommage de ne pas voir un peu plus loin que la liste des inexactitudes avec la frégate d'origine. Mon frère a pris récemment en covoiturage une jeune femme qui a été gabier à bord. Elle lui a dit que ça avait été une expérience hors norme qui a changé sa vie.


Gabiers à l'oeuvre sur l'Hermione.
Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5069
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Frégate l'Hermione   Mer 12 Juil 2017 - 19:01

Tiphaine a écrit:
Un gabier, qu'est-ce que c'est ? C'est un matelot qui travaille dans la mâture aux manœuvres et à l'entretien du gréement. Quel que soit le temps. Ils paraient qu'autrefois ils percevaient des soldes plus importantes que les autres matelots, en raison de la dangerosité des manœuvres dont ils étaient chargés. On les considéraient aussi comme les meilleurs matelots d'un équipage.
Au XVIIIe siècle, un gabier devait être capable de visiter, c'est-à-dire d'inspecter le gréement. La qualification de gabier ne s'obtenait qu'après un examen difficile, ce qui explique pourquoi ils n'étaient que 12 à bord de la frégate d'origine. Pour en savoir plus, il est utile de lire le Manuel du Gabier à cette adresse :
https://ancre.fr/fr/reimpressions/37-manuel-du-gabier-collectif-1866.html
Ce manuel est de 1866, mais il reprend des habitudes plus anciennes.
Les hommes qui montaient dans le gréement sans être gabiers étaient des "matelots à haute paye".
Citation :
il y a du positif dans le projet de cette reconstitution et qu'il serait dommage de ne pas voir un peu plus loin que la liste des inexactitudes avec la frégate d'origine. Mon frère a pris récemment en covoiturage une jeune femme qui a été gabier à bord. Elle lui a dit que ça avait été une expérience hors norme qui a changé sa vie
Dans tout projet, il y a du négatif et du positif. Pour l'Hermione, la coque ne correspond pas aux normes historiques, mais le gréement n'appelle que des éloges.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Frégate l'Hermione   Ven 14 Juil 2017 - 22:56

Merci pour le lien, je vais regarder ça !

Pour la définition de "gabier", j'avais regardé dans ton Dictionnaire de la Marine.

Comme tu le dis, les projets sont fait de négatifs et de positifs, mais j'avoue avoir été fâchée, sur le moment, de découvrir que l'Hermione pouvait être autre chose qu'une coque qui ne correspond pas aux normes historiques. Fâchée que l'on ne m'ait rabâché que ça quand on en parlait sur le forum, fâchée contre moi-même de ne pas avoir fait l'effort de me renseigner davantage, (que cela me serve de leçon), fâchée enfin d'avoir été l'idiote à la critique facile qui désignait l'Hermione comme un navire "Playmobil" sans même savoir de quoi je parlais. Et avec tout cela d'être passée à côté des aspects positifs du projet, qui, à titre personnel, m'importe bien plus que les normes historiques. En écrivant ces mots, j'en viens à me demander si je serais aussi tolérante pour une reconstitution du Titanic qui ne respecterait pas certains détails du paquebot... Et à la réflexion, je crois que oui.

Plus largement, reconstituer un bateau, pourquoi pas, mais on devrait plutôt appeler cela des "copies adaptées à notre époque". Ce qu'elles ont bien le droit d'être, selon moi. Car j'imagine qu'avec une coque historiquement parfaite, l'Hermione n'aurait pas été en mesure d'accueillir des gabiers-bénévoles à son bord dans des conditions acceptables. Et à choisir entre les deux, je préfère de loin ce dernier concept.
Qui plus est, le projet Hermione ne prétend pas avoir reconstruit la frégate à l'identique, apparemment, puisque l'on trouve sur leur site plusieurs mentions à l'image de cette phrase : "reconstruire le plus fidèlement possible à la frégate d'origine, tout en tenant compte des contraintes réglementaires actuelles". Dès lors il n'y a pas de tromperie.

Le Belem non plus n'est plus tout à fait le même que sa version d'origine sortie des chantiers nantais en 1896, parce qu'il est passé entre les mains de différents armateurs et propriétaires ayant chacun ajouté leur touche personnelle au navire. Il est classé Monument Historique depuis 1984, ce qui inclus de protéger tout ce qui a été fait à son bord avant cette date, au grand dam de certains spécialistes. Mais de quel droit pourrions-nous décider que seule la période 1896-1914 est à patrimonialiser ? Et peut-on critiquer ses aménagements modernes, comme ceux de l'Hermione, au seul titre qui ne correspondent pas aux normes historiques alors qu'ils permettent d'accueillir des stagiaires bénévoles qui payent pour embarquer et contribuent ainsi à l'entretien de ces bateaux ? Il faut faire la part entre les deux.
Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5069
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Frégate l'Hermione   Sam 15 Juil 2017 - 11:41

Tiphaine a écrit:
j'avoue avoir été fâchée, sur le moment, de découvrir que l'Hermione pouvait être autre chose qu'une coque qui ne correspond pas aux normes historiques. Fâchée que l'on ne m'ait rabâché que ça quand on en parlait sur le forum, fâchée contre moi-même de ne pas avoir fait l'effort de me renseigner davantage, (que cela me serve de leçon), fâchée enfin d'avoir été l'idiote à la critique facile qui désignait l'Hermione comme un navire "Playmobil" sans même savoir de quoi je parlais.
Autrement dit, tu es fâchée contre moi puisque sur ce forum, j'ai été le seul à critiquer l'Hermione. Je le regrette, parce que je t'aime bien, mais je maintiens néanmoins mes critiques.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Frégate l'Hermione
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Frégate l'Hermione
» Reconstruction "grandeur" de la frégate Hermione (XVIIIéme Siècle)
» L' Hermione, la Frégate de la liberté
» Chantier de l'Hermione, à Rochefort sur Mer
» ROCHEFORT : l'HERMIONE EN EAU !!!!!!!!!!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Belfast..................................................  :: Les autres navires-
Sauter vers: