Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 L'écubier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
yarra

avatar

Masculin
Messages : 664
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: L'écubier   Sam 9 Juin 2012 - 12:54

Cet écubier ne servait pas pour une ancre , il est percé horizontalement , allez pousser une ancre de plusieurs tonnes sur un plan horizontal , elle ne bougera pas . Par contre pour le passage du cable de remorquage (remorqueur portuaire ) l'aussière de pointe pour l' amarrage à quai , alors là pas de problèmes . Les navires d'aujourd'hui ont une ancre de secours en général placé a Td sur un plan incliné et en plus sur les premiers cargos que j'ai fait une ancre de " miséricorde " ( à jas ) à l'arrière dans un local .
Revenir en haut Aller en bas
magpie

avatar

Messages : 274
Inscrit le : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'écubier   Sam 9 Juin 2012 - 14:11

flavien a écrit:
S'agissant du rôle de l'ancre centrale, j'imagine qu'elle était là au cas où les conditions météorologiques imposées l'emploi d'une ancre plus lourde.

Bien vu.

Pour ce qui est du remorquage peut être même que le Titanic se servait du même câble que celui prévu pour l'ancre???

Je partage l'idée que les grilles sur le sol servaient juste pour que quelqu'un puisse se rendre à la pointe du navire. Mine de rien le puit de l'ancre devait être assez profond vu la taille de cette ancre.

Yarra, l'ancre centrale était (et est toujours) sur le pont du gaillard et non derrière l'écubier, et la grue triangulaire tout à l'avant du navire servait à relever cette ancre pour la mouiller après qu'elle fut attachée à un câble qui sortait par cet écubier. Comme ça a été dit, l'ancre centrale était une ancre de secours et bien entendu elle n'a jamais servie sur le Titanic et les recherches concernant son utilisation sur l'olympic ne donnent rien voilà aussi pourquoi les réflexions exposées ici concernant les procédures d'utilisation de ce monstre d'acier ne sont que des suppositions.


j'aurais une question concernant le principe de fonctionnement d'une ancre: est -elle simplement posée au fond de l'eau et son simple poids suffit à immobiliser le navire ou bien il faut que l'ancre s'accroche à un rocher ou autre au fond de l'eau? j'ai du mal à imaginer que (dans le cas du Titanic, même si les deux ancres latérales étaient mouillées en même temps) que 15 tonnes d'ancre + le poids des chaines (ce qui reste largement inférieur au poids du navire) suffisent pour l'immobiliser.... merci de m'éclairer.
Revenir en haut Aller en bas
Canard-jaune

avatar

Masculin
Age : 17
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

MessageSujet: Re: L'écubier   Sam 9 Juin 2012 - 17:15

magpie a écrit:
flavien a écrit:
S'agissant du rôle de l'ancre centrale, j'imagine qu'elle était là au cas où les conditions météorologiques imposées l'emploi d'une ancre plus lourde.

Bien vu.

Pour ce qui est du remorquage peut être même que le Titanic se servait du même câble que celui prévu pour l'ancre???

Je partage l'idée que les grilles sur le sol servaient juste pour que quelqu'un puisse se rendre à la pointe du navire. Mine de rien le puit de l'ancre devait être assez profond vu la taille de cette ancre.

Yarra, l'ancre centrale était (et est toujours) sur le pont du gaillard et non derrière l'écubier, et la grue triangulaire tout à l'avant du navire servait à relever cette ancre pour la mouiller après qu'elle fut attachée à un câble qui sortait par cet écubier. Comme ça a été dit, l'ancre centrale était une ancre de secours et bien entendu elle n'a jamais servie sur le Titanic et les recherches concernant son utilisation sur l'olympic ne donnent rien voilà aussi pourquoi les réflexions exposées ici concernant les procédures d'utilisation de ce monstre d'acier ne sont que des suppositions.


j'aurais une question concernant le principe de fonctionnement d'une ancre: est -elle simplement posée au fond de l'eau et son simple poids suffit à immobiliser le navire ou bien il faut que l'ancre s'accroche à un rocher ou autre au fond de l'eau? j'ai du mal à imaginer que (dans le cas du Titanic, même si les deux ancres latérales étaient mouillées en même temps) que 15 tonnes d'ancre + le poids des chaines (ce qui reste largement inférieur au poids du navire) suffisent pour l'immobiliser.... merci de m'éclairer.

Je pense que le frottement de l'eau sur les ancres devait réduire la vitesse du navire.. inter
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: L'écubier   Sam 9 Juin 2012 - 18:43

Un lien étant plus efficace que de longs discours que je ne maîtrise pas, j'ai trouvé différentes techniques de mouillages adaptés en fonctions des différentes ancres qui existent. Le lien n'est pas spécifiquement rattaché aux ancres de paquebot mais il a au moins l'avantage d'expliquer assez clairement et en détails comment fonctionne le mouillage des ancres.

A comparant les photos des ancres latérales et centrale du Titanic avec celles du lien ci-dessus, il me semble que le paquebot possédait des ancres différentes: les latérales semble appartenir à la catégorie "jas", tandis que la centrale appartiendrait à la catégorie "bascule". Mais ce ne sont que des suppositions de ma part.
Quand aux deux autres ancres secondaires, plus petites, je ne sais pas trop à quoi elles ressemble, ni à quelle catégorie elles appartiennent, puisque je ne les ai jamais vues.

A.T
Revenir en haut Aller en bas
yarra

avatar

Masculin
Messages : 664
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: L'écubier   Sam 9 Juin 2012 - 19:35

Andrews_Thomas a écrit:
Un lien étant plus efficace que de longs discours que je ne maîtrise pas, j'ai trouvé différentes techniques de mouillages adaptés en fonctions des différentes ancres qui existent. Le lien n'est pas spécifiquement rattaché aux ancres de paquebot mais il a au moins l'avantage d'expliquer assez clairement et en détails comment fonctionne le mouillage des ancres.

A comparant les photos des ancres latérales et centrale du Titanic avec celles du lien ci-dessus, il me semble que le paquebot possédait des ancres différentes: les latérales semble appartenir à la catégorie "jas", tandis que la centrale appartiendrait à la catégorie "bascule". Mais ce ne sont que des suppositions de ma part.
Quand aux deux autres ancres secondaires, plus petites, je ne sais pas trop à quoi elles ressemble, ni à quelle catégorie elles appartiennent, puisque je ne les ai jamais vues.

A.T


Les deux ancres logées dans les écubiers sont du type Marell (à bascule) une ancre à jas ne rentre pas dans un écubier , sur les voiliers elles sont retenues à l'extérieur sur un bossoir . Une seule ancre du Titanic suffisait pour le maintenir au mouillage par beau temps , on mouille les deux que quand on veut que le navire garde une direction pour éviter qu'il ne vire sur son axe ( l'ancre ) par vent forcissant , les chaines forment alors un angle 45 / 60° environ . De plus les ancres principales ne sont fixés qu'à des chaines , ce qui permet quand on les remonte , de descendre dans leur puits à chaine respectif par leur propre poids .
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: L'écubier   Sam 9 Juin 2012 - 20:02

yarra a écrit:
Les deux ancres logées dans les écubiers sont du type Marell (à bascule) une ancre à jas ne rentre pas dans un écubier , sur les voiliers elles sont retenues à l'extérieur sur un bossoir .

Merci Yarra d'avoir corrigé oui .
Effectivement, mauvaise observation de ma part. Vue l'allure d'une ancre à jas, il est évident que sa verge ne pouvait entrer dans l'écubier, justement à cause de son jas. oui

A.T
Revenir en haut Aller en bas
yarra

avatar

Masculin
Messages : 664
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: L'écubier   Sam 9 Juin 2012 - 20:54

Andrews_Thomas a écrit:
yarra a écrit:
Les deux ancres logées dans les écubiers sont du type Marell (à bascule) une ancre à jas ne rentre pas dans un écubier , sur les voiliers elles sont retenues à l'extérieur sur un bossoir .

Merci Yarra d'avoir corrigé oui .
Quand tu dis: "une ancre à jas ne rentre pas dans un écubier". Je croyais que le principe de l'écubier était d'être juste un orifice pratiqué dans la coque, destiné à laisser le passage aux chaînes d'ancres mais que l'ancre n'y entrait pas (en même temps le trou est bien entendu trop petit pour ça et on voit sur les photos d'archives et celles de l'épave qu'elles "pendent" à l'extérieur). En disant cela je parle des ancres latérales, pas de l'ancre centrale de la proue. Ou alors j'ai mal compris ta phrase. éclat

A.T

L'ancre pénètre à l'intérieur , mais à cette époque , pas en entier , seul la partie droite pénètre dans le tube , le bloc avec les bras reste à l'extérieur , mais un système tout simple de sur épaisseur de tôle permet de basculer les bras vers l'extérieur et donc de rentrer au maximum l'ancre qui se retrouve bloquée contre la coque . Par contre si l'ancre qui se trouve sur le pont est une " à jas " elle ne pése pas la moitie de l'ancre " Marell " mais est plus légère car elle n'a pas la même fonction et celle là est maillée à un câble car ce serait l'ancre de miséricorde , mais en général elle est placée à l'arrière car elle n'est prévu quand cas d'échouage . Pour te donner une idée de diamètre de l'écubier ancre sortie un homme pourrait y descendre le long de la chaîne .
Revenir en haut Aller en bas
yarra

avatar

Masculin
Messages : 664
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: L'écubier   Sam 9 Juin 2012 - 22:46

J'ai envoyé un message a mon jeune frère qui est bosco et se trouve en ce moment en mer dans le Pacific ( vive internet ) et il m'a donné le nom de l'ouverture avant , c'est donc un " chaumar av " ou " oeil de Panama " il sert pour le remorquage et l'amarrage du navire .
Revenir en haut Aller en bas
magpie

avatar

Messages : 274
Inscrit le : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'écubier   Sam 9 Juin 2012 - 23:33

Merci beaucoup pour ces précisions concernant le principe de fonctionnement des ancres. Si je comprend bien l'effet de résistance dont il est question dans le lien de Thomas-Andrews, l'ancre pénétrant un sol vaseux produit un "effet-ventouse" qui "accentue" le poids de l'ancre ??

Apparemment, les trois ancres du Titanic étaient les même, au détail près que les deux latérales pesaient environ 8 tonnes chacune contre 15.5 tonnes pour la centrale

Merci Yarra d'avoir posé la question à ton frère. Certainement que le même câble prévu pour le remorquage était aussi prévu pour tenir l'ancre centrale bien que grâce à tes informations, on sait que l'écubier n'en était pas un, mais que cet Oeil de Panama était, si je comprends bien, ni plus ni moins qu'un "passe-câble"?
Revenir en haut Aller en bas
magpie

avatar

Messages : 274
Inscrit le : 25/09/2007

MessageSujet: Re: L'écubier   Sam 9 Juin 2012 - 23:52

Thomas-Andrews, pour infos, les ancres secondaires étaient très petites en comparaison de leur grandes soeurs. L'une était à la poupe l'autre était dans l'angle arrière tribord du gaillard avant juste derrière l'extrémité du brise lame

en voilà une:



je n'est pas trouvé de vue assez bonne de l'ancre secondaire avant mais c'est surement la même que son homologue de la poupe. J'ai lu qu'elle est encore en place sur l'épave bien que les photos de cette zone du gaillard soient rares.





Revenir en haut Aller en bas
flavien

avatar

Masculin
Messages : 556
Inscrit le : 25/02/2012

MessageSujet: Re: L'écubier   Dim 10 Juin 2012 - 9:07

yarra a écrit:
J'ai envoyé un message a mon jeune frère qui est bosco et se trouve en ce moment en mer dans le Pacific ( vive internet ) et il m'a donné le nom de l'ouverture avant , c'est donc un " chaumar av " ou " oeil de Panama " il sert pour le remorquage et l'amarrage du navire .

Dans the ship Magnificient de Beveridge, l'auteur fait quand même clairement illusion du fait que cette ouverture est bien un écubier pour l'ancre centrale qui a aussi servi pour le remorquage du navire et pourquoi pas aussi pour l'amarage. Mais selon l'auteur, il reste un écubier pour l'ancre centrale
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: L'écubier   Dim 10 Juin 2012 - 9:10

magpie a écrit:
Thomas-Andrews, pour infos, les ancres secondaires étaient très petites en comparaison de leur grandes soeurs. L'une était à la poupe l'autre était dans l'angle arrière tribord du gaillard avant juste derrière l'extrémité du brise lame

Merci Magpie pour la photo. clin
C'est vrai que je n'ai même pas pensé à aller voir du côté de Cameron. éclat

Pour l'ancrage, j'ai trouvé le lien que j'ai donné et ses trois pages assez explicites et abordable pour les novices en la matière afin de comprendre le fonctionnement (ce que j'avais lu auparavant était si obscur que je ne me voyais pas du tout le transcrire sur le forum). Je ne savais même pas qu'il existait tant d'ancres différentes.
Donc, j'ai compris comme toi pour l'effet de succion pour les sols vaseux suffisant pour retenir un navire de gros tonnage et pour les sols plus rocheux, les "pointes" crochent jusqu'à trouver un bon point d'encrage.

Puisqu'on parlait aussi des deux ancres secondaires, quelles étaient leurs utilités, vu qu'elles étaient très petites ?

J'ai encore une question pour Yarra ou qui que ce soit d'autre très calé dans le domaine de la navigation.
Est-ce qu'on pourrait assimiler l'ancre centrale du Titanic à ce qu'on appelle aujourd'hui une "ancre flottante" (appelée aussi ancre parachute, mais qui n'existait pas en 1912 sous cette forme-là) utilisée, entre autres, pour ne pas dériver vers la côte ou pour stabiliser un navire par gros temps ?
Ou est-ce totalement le différent ?
J'ai aussi lu que les anglo-saxon utilisaient deux termes différents pour qualifier ce genre d'ancre: Drogue or Sea-anchor.
Dans sa version non parachute ça ressemble à ça:



A.T
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: L'écubier   Dim 10 Juin 2012 - 9:22

Le vocabulaire de la marine évoluant toujours avec l'invention de nouvelles pièces, il est possible que les termes chaumard et oeil de Panama n'existaient pas en 1912 et donc le terme communément admit à cette époque pour définir le "trou" sous la pointe supérieure de l'étrave était écubier, justement parce qu'il servait tant de trou de remorquage que de passage pour le filin de l'ancre centrale.

A.T
Revenir en haut Aller en bas
yarra

avatar

Masculin
Messages : 664
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: L'écubier   Dim 10 Juin 2012 - 10:29

Andrews_Thomas a écrit:
magpie a écrit:
Thomas-Andrews, pour infos, les ancres secondaires étaient très petites en comparaison de leur grandes soeurs. L'une était à la poupe l'autre était dans l'angle arrière tribord du gaillard avant juste derrière l'extrémité du brise lame

Merci Magpie pour la photo. clin
C'est vrai que je n'ai même pas pensé à aller voir du côté de Cameron. éclat

Pour l'ancrage, j'ai trouvé le lien que j'ai donné et ses trois pages assez explicites et abordable pour les novices en la matière afin de comprendre le fonctionnement (ce que j'avais lu auparavant était si obscur que je ne me voyais pas du tout le transcrire sur le forum). Je ne savais même pas qu'il existait tant d'ancres différentes.
Donc, j'ai compris comme toi pour l'effet de succion pour les sols vaseux suffisant pour retenir un navire de gros tonnage et pour les sols plus rocheux, les "pointes" crochent jusqu'à trouver un bon point d'encrage.

Puisqu'on parlait aussi des deux ancres secondaires, quelles étaient leurs utilités, vu qu'elles étaient très petites ?

J'ai encore une question pour Yarra ou qui que ce soit d'autre très calé dans le domaine de la navigation.
Est-ce qu'on pourrait assimiler l'ancre centrale du Titanic à ce qu'on appelle aujourd'hui une "ancre flottante" (appelée aussi ancre parachute, mais qui n'existait pas en 1912 sous cette forme-là) utilisée, entre autres, pour ne pas dériver vers la côte ou pour stabiliser un navire par gros temps ?
Ou est-ce totalement le différent ?
J'ai aussi lu que les anglo-saxon utilisaient deux termes différents pour qualifier ce genre d'ancre: Drogue or Sea-anchor.
Dans sa version non parachute ça ressemble à ça:



A.T



Les ancres principales ( Bd et Td ) pésent 16 tonnes chacune , alors celle du milieu ne devait pas faire ce poids , car si elle était manipulée par le mat de charge , ce dernier me semble faible quand on sait que ses grues principales ne soulevaient que 2 , 5 tonnes , pour le poids de 16 t c'est plus un mat de charge qu'il faut mais une " bigue " alors là ça devient énorme . Si elle fait le poids de 16t c'est surement une ancre de rechange en cas de perte de l'une des deux à poste , mais alors , elle n'est manipulée qu'à quai , par une grue portuaire . Quant à l'ancre flottante je n'en est jamais vu sur les navires que j'ai fait , mais elles existaient à bord des embarcations de sauvetage pour ne pas dériver de trop par rapport au lieu d'abandon , honnêtement je ne vois pas une ancre flottante à bord d'un navire d'un tel tonnage . Pour l'évolution du vocabulaire , tu as tout à fait raison . L' ancre que Magpie à trouvé à td en arrière du brise lame n'est elle pas à " jas " , si c'est le cas , celle là est utilisé amarré à un cable d'acier , mais ça mise en service suppose la mise à l'eau d'au moins une embarcation , car elle est posée dessus à plats en travers du canot sur des planches de bois le jas à la vertical à l'extériur , l ' embarcation s'éloigne du navire de quasiment la totalité de la longueur du cable et l'ancre et poussé à l' eau . Mais elle ne sont utilisées quand cas d'échouage d'ou son appellation "ancre de miséricorde " en anglais " sheet anchor " je crois .
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: L'écubier   Dim 10 Juin 2012 - 11:31

yarra a écrit:

Les ancres principales ( Bd et Td ) pésent 16 tonnes chacune , alors celle du milieu ne devait pas faire ce poids , car si elle était manipulée par le mat de charge , ce dernier me semble faible quand on sait que ses grues principales ne soulevaient que 2 , 5 tonnes , pour le poids de 16 t c'est plus un mat de charge qu'il faut mais une " bigue " alors là ça devient énorme . Si elle fait le poids de 16t c'est surement une ancre de rechange en cas de perte de l'une des deux à poste , mais alors , elle n'est manipulée qu'à quai , par une grue portuaire .

inter C'est étrange. Où que l'on aille sur le net (francophone ou anglophone) ou dans les livres, on retrouve toujours les poids de 15,5 tonnes pour l'ancre centrale et 7,75 tonnes pour chacune des ancres latérales.
E la grue de proue semble, de prime abord, assez massive pour pouvoir soulever 15 tonnes.

Un lien retraçant l'histoire de cette ancre centrale.

Je crois qu'il faut faire une différence entre grues électrique et mat de charge.
J'ai compté 8 grues électriques: 2 pouvant supporter 2,5 tonnes au niveau de la 3 ème écoutille avant et 4 au niveau des écoutilles arrière N° 5 et 6. Enfin au bout du pont promenade A, il y a avait encore deux petite grues capables de supporter 1,5 tonnes. Vu leur répartition sur le navire aucune d'elles ne pourrait s'apparenter à la grue à l'extrême bout de la poupe.
Le mat de charge est donc une entité à part dans les grues du Titanic. Quand à sa capacité de levage, je n'ai pas trouvé de traces.

A.T
Revenir en haut Aller en bas
 
L'écubier
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les allonges d'écubier
» L'écubier
» Curieuse cavité
» L'Abeille l'anguedoc
» Le Renard AL au 1/50e

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: RMS Titanic................................  :: Construction du navire, les essais, la White Star Line...-
Sauter vers: