Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Le sauvetage des troisième classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
MacWill



Masculin
Messages : 56
Inscrit le : 24/05/2012
Localisation : Perdu dans une coursive d' un navire en train de sombrer...

MessageSujet: Le sauvetage des troisième classe   Lun 28 Mai 2012 - 19:19

Je me suis beaucoup intéresser à la question:

Les commissions d'enquêtes américaine et britannique avaient déclaré que les passagers de la troisième classe n'avaient pas souffert de discrimination.

Pourtant une série d'incidents ,pour reprendre les propos de Walter Lord, démentent ses déclarations.

Maintenant, certains vont dans l'excès inverse: les passagers de troisième classe ont été enfermés dans leur quartier, on aurait tout fait pour leur mettre des bâtons dans les roues etc...

Ce n'est nullement le cas!

Déjà ces fameuse grilles étaient fermés tout le long de la traversée, à cause d'une loi américaine sur l'immigration.

De plus des membres d'équipage ont aidée (ou essayer d'aider) les passagers de troisième classe:
le sommelier Albert Pearcey ouvre une grille conduisant en première classe pour faire passer les passagers.

Le steward John Hart organise deux convois de femmes et d'enfants vers le pont des embarcations
C'est ce même John Hart qui trouve une porte menant de la coursive principal de la troisième à l'escalier de la deuxième classe qui menait au pont des embarcations.

Malheureusement beaucoup de passagers sont passer devant sans la voir et beaucoup de passagers hésitaient de se lancer à l'aventure (surtout ceux avec des familles nombreuses) dans un labyrinthe de coursives et d'escaliers qui leur étaient normalement interdit....

Vous me direz que, pourtant, il y a eu beaucoup plus de victimes en troisième classe...en effet:

seulement 25% des passagers de la troisième (hommes femmes et enfants confondus) ont survécu alors que 53% des passagers de la première et deuxième classe ont survécu.

94% des femmes et enfants de la première et deuxième classe ont survécu et seulement 42% en troisième...


Comment l'expliquer?

D'abord, l'équipage n'avaient jamais fait d'exercice de sauvetage et à agi au hasard et dans la catastrophe...
Ensuite beaucoup de passagers ne parlaient pas anglais ce qui à rajouter de la pagaille...

De plus aucun itinéraire claire et simple menaient au pont des embarcations et ceux qui étaient le plus praticable ont étaient ,pour la plupart, bloqués par les grilles qui étaient normalement gardés mais les stewards et matelots qui s'en occuper avaient été mobilisés pour les manœuvre sur le pont...

Prenons l'exemple de Minnie Coutts, passagère de troisième classe, voyageant avec ses deux enfants.
Lorsque on lui dit de s'équiper d'un gilet de sauvetage un problème se pose: elle en a que deux.
Heureusement un marins lui en déniche un troisième et lui indique le chemin pour le pont des embarcations...malheureusement une grille lui bloque le passage!
Coup de chance (encore.. soulagé ) un membre de l'équipage apparaît et lui indique un autre chemin.

Mais peu de passagers ont eu la même chance...

De plus de nombreux passagers voyant la pagaille ont préféré attendre dans leur cabines, dans la salle à manger et dans le fumoir.

Un bon nombre d'erreurs se sont additionnées la nuit du 14 au 15 avril...et 1500 personnes en ont subit les effets fgt

Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87



Masculin
Age : 26
Messages : 6095
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le sauvetage des troisième classe   Mar 29 Mai 2012 - 17:31

Il y a aussi un autre point à prendre en compte. Dans un témoignage, un homme fait part de son ressenti, non de la réalité objective. Les passagers témoins n'avaient pas de vision globale de ce qui se passait. Supposons que le marin Robert ferme une grille menant à un cul de sac, afin d'éviter que les passagers ne se perdent n'importe où. Un peu après, un groupe d'immigrants menés par Richard arrive face à cette grille. Richard ne sait pas où ça mène, mais ce qu'il voit surtout, c'est qu'une grille lui barre le passage. Résultat, il change de chemin.

Richard survit. Que racontera t-il ? "J'ai été bloqué par une grille fermée". Ce n'est pas faux en soi, la grille était fermée. Ce qui est faux, c'est qu'on pense que les grilles (et par "grille", je désigne ici aussi les portes fermées ou tout type d'obstacle) se dressaient forcément entre les passagers et les canots. Je suis persuadé qu'une grande partie avaient surtout pour but d'éviter que les passagers n'aillent se perdre n'importe où. Puisqu'il faut les diriger vers la sortie, autant bloquer les chemins qui n'y mènent pas, non ?

Ajoutons à cela qu'aucun passager de troisième classe ne connaissait en temps normal le chemin vers les canots. Difficile donc pour eux de dire que la grille les empêchait d'atteindre les canots, ou leur barrait juste le passage vers un cul de sac.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Tiphaine



Féminin
Age : 27
Messages : 4771
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le sauvetage des troisième classe   Mar 29 Mai 2012 - 18:08

LittleTony87 a écrit:
Je suis persuadé qu'une grande partie avaient surtout pour but d'éviter que les passagers n'aillent se perdre n'importe où.

C'est en effet une possibilité très intéressante, et plausible.

Revenir en haut Aller en bas
MacWill



Masculin
Messages : 56
Inscrit le : 24/05/2012
Localisation : Perdu dans une coursive d' un navire en train de sombrer...

MessageSujet: Re: Le sauvetage des troisième classe   Mar 29 Mai 2012 - 19:52

LittleTony87 a écrit:
Il y a aussi un autre point à prendre en compte. Dans un témoignage, un homme fait part de son ressenti, non de la réalité objective. Les passagers témoins n'avaient pas de vision globale de ce qui se passait. Supposons que le marin Robert ferme une grille menant à un cul de sac, afin d'éviter que les passagers ne se perdent n'importe où. Un peu après, un groupe d'immigrants menés par Richard arrive face à cette grille. Richard ne sait pas où ça mène, mais ce qu'il voit surtout, c'est qu'une grille lui barre le passage. Résultat, il change de chemin.

Richard survit. Que racontera t-il ? "J'ai été bloqué par une grille fermée". Ce n'est pas faux en soi, la grille était fermée. Ce qui est faux, c'est qu'on pense que les grilles (et par "grille", je désigne ici aussi les portes fermées ou tout type d'obstacle) se dressaient forcément entre les passagers et les canots. Je suis persuadé qu'une grande partie avaient surtout pour but d'éviter que les passagers n'aillent se perdre n'importe où. Puisqu'il faut les diriger vers la sortie, autant bloquer les chemins qui n'y mènent pas, non ?

Ajoutons à cela qu'aucun passager de troisième classe ne connaissait en temps normal le chemin vers les canots. Difficile donc pour eux de dire que la grille les empêchait d'atteindre les canots, ou leur barrait juste le passage vers un cul de sac.

En effet c'est possible que la rumeur suivant laquelle les passagers de l'entrepont auraient été "prisonniers" soit partit de ça oui

Mais il est vrais que de nombreux itinéraires qui menaient au pont ont été bloqué par des grilles que l'on à oublié de ouvrir et que les membres d'équipage sensé les surveiller était partit aider les autres sur le pont.

Quelques anecdotes ont aussi contribué à la légende des troisièmes classe enfermés:
Une irlandaise, Kathy Gilnagh, se heurte à une grille: mais le steward de faction est encore là. Mais ce dernier ne veut pas la laisser passer! Heureusement un autre passager persuade ce steward de les laisser passer.
Certains en concluront que le steward ne voulait pas que les passagers de l'entrepont parvienne au canot.
Mais il y a beaucoup plus de chance que ce pauvre diable de steward n'était pas du tout au courant de la situation! pou

Revenir en haut Aller en bas
 
Le sauvetage des troisième classe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La salle commune et le fumoir en 3ème classe
» Troisième classe et hygiène
» L'engagement, mariage et enfants
» RMS Georgic (dernier bateau de la WST)
» Scotland Road

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: La tragédie................................... :: La nuit du 14 au 15 avril 1912-
Sauter vers: