Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Harland & Wolff et la partition de l'Irlande

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Harland & Wolff et la partition de l'Irlande   Ven 16 Mar 2012 - 0:35

Par sa position à Belfast, les chantiers Harland & Wolff se sont fatalement retrouvés impliqués dans les luttes pour l'indépendance de l'Irlande, qui ne se limitent pas, loin de là, à la simple question religieuse. On le voit d'ailleurs très bien dans le documentaire Titanic, Birth of a Legend. À l'époque de la construction, le sujet qui est sur toutes les lèvres, c'est le Home Rule. Comment donner une certaine, voire totale, autonomie à l'Irlande ? Bien entendu, cela entraine une lutte entre les partisans d'une Irlande libérée du joug britannique, et les unionistes. Lord Pirrie, président des chantiers, est de ceux-ci. Et Pirrie, il est pas mal impliqué dans la politique du coin : il a été Lord Maire de Belfast, a siégé dans des conseils... En 1912, c'est même plutôt la cata puisque la question se discute à nouveau au Parlement. Les troubles sont tels qu'il me semble que Pirrie doit quitter Belfast pour Londres quelques temps (sujet à creuser).

Mais ce qui est intéressant, c'est le poids d'Harland & Wolff dans le résultat final. Vous le savez, l'Irlande est coupée en deux. L'Eire, ou République d'Irlande, au sud, capitale : Dublin ; et l'Ulster, au nord : capitale, Belfast. D'après Glenn Simpson, dans cet article d'Encyclopedia Titanica, les chantiers n'y sont pas pour rien. Pour résumer au plus simple, Harland & Wolff, c'est beaucoup, beaucoup d'emplois à Belfast. Ceux qui y travaillent, mais aussi toutes les industries annexes : cordes etc. Et, on l'a dit, Harland & Wolff a à sa tête un partisan du maintien de l'Irlande au sein du Royaume-Uni. Vous voyez venir l'embrouille ? rire

Eh oui, Pirrie est à la tête d'un énorme moyen de pression. Ainsi, quand dans les années 1880 et 1890, le Home Rule est pour la première fois en question, Pirrie est clair : "si le Home Rule devient une loi, je déménage Harland & Wolff en Angleterre !" Devant ces menaces sérieuses (Pirrie a même cherché des chantiers sur la Mersey, près de Liverpool), le projet avorte. Rebelote par la suite. Clairement, les chantiers ont eu un rôle d'envergure dans la partition de l'Irlande. Étonnant, non ? inter
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4803
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Harland & Wolff et la partition de l'Irlande   Ven 16 Mar 2012 - 1:36

Tel oncle, tel neveu. Thomas Andrews était lui-même du côté des unionistes.

Il faut dire que son père, Thomas Andrews Senior, avait était élu président de l'Ulster Liberal Unionist Association en 1892, il était donc fermement opposé au Home Rule et a d'ailleurs activement participé à l'organisation de la Convention d'Ulster (1892 également).

L'ironie de l'histoire, c'est que son grand-père (et donc arrière-grand-père de notre cher architecte), était le célèbre William Drennan : un fervent nationaliste irlandais totalement opposé aux unionistes. Sa fille unique c'est mariée avec John Andrews et a donné naissance a tout un tas d'enfants unionistes.... L'un des oncles de Thomas Andrews Junior a même été appelé William Drennan Andrews en hommage à cet aïeul, mais je doute que celui-ci ait été fier de sa descendance (heureusement il est mort avant, même s'il avait bien dû comprendre dans quelle genre de famille sa fille entrait). fhjoo

C'est que les Andrews étaient des hommes d'affaires et géraient de grosses entreprises, ils n'avaient aucun intérêt à ce que l'Irlande devienne indépendante. Voilà pourquoi ça ne m'étonne pas énormément que le chantier Harland & Wolff est pu jouer un rôle, l'argent a toujours dirigé le monde.
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Harland & Wolff et la partition de l'Irlande   Ven 16 Mar 2012 - 22:19

Et tu oublies que John Millers Andrews, le grand frère de Thomas, a été le deuxième Premier Ministre d'Irlande du Nord, de 1940 à 1943. Papy Andrews a tellement dû se retourner dans sa tombe qu'il a du se transformer en ventilateur... rire

Clairement, la famille Andrews était à fond dans ces questions politques.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4803
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Harland & Wolff et la partition de l'Irlande   Ven 16 Mar 2012 - 22:26

Papy Drennan tu veux dire ?

Oh non j'ai pas oublié que son frère a été premier ministre, le deuxième de l'histoire d'Irlande du Nord, mais je voulais en parler plus en détails dans le topic Andrews du forum, où directement sur mon blog. Ils ont une histoire fascinante, et d'ailleurs Thomas Andrews Senior a également été Shérif, et il s'est occupé du chemin de fer de Comber aussi, en plus de la filature familiale... Bref, si on comme à citer tout ce que les Andrews ont fait, on a pas fini.

rire
Revenir en haut Aller en bas
 
Harland & Wolff et la partition de l'Irlande
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Harland & Wolff et la partition de l'Irlande
» Les chantiers Harland & Wolff
» Les ouvriers des chantiers Harland & Wolff
» Je vous présente S.S Harland & Wolff
» Commande chez Wolff KTM

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: RMS Titanic................................  :: Construction du navire, les essais, la White Star Line... :: Les chantiers Harland and Wolff-
Sauter vers: