Victor et Maria Josefa de Satode Peñasco y Castellana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Victor et Maria Josefa de Satode Peñasco y Castellana

Message  Mystere le Mar 21 Fév 2012 - 0:53



Victor de SATODE PEÑASCO Y CASTELLANA, 18 ans, était le petit-fils de José Canalejas, Premier Ministre du Roi d'Espagne Alphonse XIII. Il avait épousé, le 8 Décembre 1910, Maria Josefa Perez de Soto y Vallejo, 17 ans, que l'on appelait Pepita.

Tous deux habitaient Madrid et avaient commencé un long voyage de noces en Europe. Ils avaient décidé de continuer par L'Amérique et avaient embarqué à Cherbourg comme passagers de 1ère Classe, n'ayant informé personne de leur traversée impromptue à bord du Titanic. La mère de Victor les avait, en effet, avertis que traverser l'océan portait malheur. Afin de ne pas l'inquiéter, le jeune couple avait préparé une série de cartes postales qu'ils avaient confiées à leur majordome, resté à Paris, avec pour mission d'en envoyer une par semaine en Espagne.
Maria Josefa fut sauvée à bord du canot N° 8, réconfortée par la Comtesse de Rothes. Son mari, Victor, périt dans le naufrage. Son corps, s'il fut retrouvé, ne fut jamais identifié.

Leurs familles en Espagne reçurent un terrible choc en apprenant la mort de Victor par les journaux et la mère de Victor continua à recevoir les cartes postales avec une terrible régularité, bien après la mort de son fils.

Helen Walton Bishop, autre jeune mariée rescapée, parla ainsi du jeune couple : "Une jeune mariée espagnole m'a fait pitié. Elle et son mari étaient comme des petits canaris. Ils étaient si charmants et passaient une si heureuse lune de miel que tout le monde, sur le Titanic, s'intéressait à eux, mais elle a été sauvée et lui a disparu".
avatar
Mystere


Féminin
Messages : 136
Inscrit le : 22/11/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor et Maria Josefa de Satode Peñasco y Castellana

Message  Lily le Mer 29 Aoû 2012 - 2:29

Maria et Victor appartenaient en effet à l'aristocratie espagnole mais attention, Victor n'était pas le petit-fils de José Canalejas mais un de ses proches. Sa mère Purificacion avait épousé le veuf de la sœur de José morte en couche. Victor était en réalité le beau fils du beau-frère du premier ministre espagnol. Purificacion avait perdu son second mari avant de perdre son fils dans le naufrage.

Elle en était d'autant bouleversée lorsqu'elle a appris la nouvelle du naufrage, elle a eu le pressentiment que son fils était touché par cette tragédie. Elle eu la confirmation de la mort de son fils très vite et essaya de rendre la vie de sa belle-fille heureuse en essayant de lui donné l'héritage qu'elle devait recevoir (soit une assurance vie). Cependant pour qu'elle touche cette assurance, il fallait qu'on retrouve le corps de Victor mais ce dernier ne fut jamais retrouvé et avec l'aide de l’ambassadeur d’Espagne au Canada, elle réussit à fournir un faux certificat de décès pour permettre à la pauvre Maria de toucher sa part d'héritage et recommencer une nouvelle vie. Sept ans après le naufrage, elle se remaria avec un homme d'Etat et militaire réputé, eu trois enfants et mourra à un âge avancé dans les années 1990.
avatar
Lily


Féminin
Age : 28
Messages : 1521
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor et Maria Josefa de Satode Peñasco y Castellana

Message  LittleTony87 le Mer 29 Aoû 2012 - 20:48

rire Le coup du faux certificat pour l'assurance. En même temps, le fait est que le bonhomme était bien mort, donc ce n'était pas une totale arnaque rire
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6124
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor et Maria Josefa de Satode Peñasco y Castellana

Message  Lily le Mer 29 Aoû 2012 - 21:46

La clause de l'assurance-vie stipulait qu'il fallait la présence d'un corps pour attester la mort. Sans corps, Victor était considéré comme porté disparu et donc Maria ne pouvait pas bénéficier de l'assurance-vie de son mari. Purificacion était une belle-mère attentive.
avatar
Lily


Féminin
Age : 28
Messages : 1521
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor et Maria Josefa de Satode Peñasco y Castellana

Message  Canard-jaune le Jeu 30 Aoû 2012 - 11:58

J'avais déjà entendu parler de ces passagers, ils logeaient près de chez les Straus. :)
avatar
Canard-jaune


Masculin
Age : 12
Messages : 7589
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor et Maria Josefa de Satode Peñasco y Castellana

Message  Lily le Sam 1 Sep 2012 - 16:11

En effet, le couple Penasco logeait sur le pont C à la cabine C-65. J'ignorais qu'ils se trouvaient près de la cabine Straus mais dans quelle cabine s'étaient-ils installés?
avatar
Lily


Féminin
Age : 28
Messages : 1521
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor et Maria Josefa de Satode Peñasco y Castellana

Message  Canard-jaune le Sam 1 Sep 2012 - 19:11

Les Straus occupaient la suite C55-C57. livre
avatar
Canard-jaune


Masculin
Age : 12
Messages : 7589
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor et Maria Josefa de Satode Peñasco y Castellana

Message  Lily le Sam 1 Sep 2012 - 22:20

Les deux couples étaient alors de proches voisins malgré leurs différences culturelles et linguistiques. Les Straus étaient proches des passagers germaniques (dont Benjamin Gugenheim) et leur stewards, Alfred Theissinger venait d'Allemagne. Je ne sais pas si il avait sous sa responsabilité la cabine des Penasco mais je pense pas que le steward et le jeune couple aristocrate n'ait pu communiquer à moins que Victor connaissait quelques mots d'anglais.
avatar
Lily


Féminin
Age : 28
Messages : 1521
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

Revenir en haut Aller en bas

Re: Victor et Maria Josefa de Satode Peñasco y Castellana

Message  Denis le Jeu 18 Aoû 2016 - 18:09

Lily a écrit:je pense pas que le steward et le jeune couple aristocrate n'ait pu communiquer à moins que Victor connaissait quelques mots d'anglais.

J''avais appris par ton article de L41 que les Penasco ne parlaient pas anglais, néanmoins, je pense quand même que Victor devait avoir des rudiments de cette langue. Ne serait-ce que parce que le couple voyageait jusqu'à New-York, et que là-bas, je ne pense pas qu'il y avait beaucoup d'hispanophones dans les établissements qu'ils allaient fréquenter : hôtels, restaurants, musées qu'ils auraient été susceptibles d'aller visiter.
Ce n'était pas la frontière mexicaine.

Il venait quand même d'une famille aisée, et a fait des études. A mon sens, il devait un peu pratiquer l'anglais. Un peu moins que certains ici, mais un minimum pour se faire comprendre.

Je pense aussi à Eulogio, le valet de Victor. Il a dû se sentir assez mal après le naufrage puisque via les cartes postales qu'il envoyait, il entretenait le mensonge du couple. Je me demande comment il a été accueilli à son retour. Si la famille Penasco lui en a tenu rigueur, même si ce n'était aps sa faute.
Enfin, j'imagine bien la mère de Victor lui dire : "mon bon Eulogio, vous n'auriez pas dû laisser mon fils et ma belle-fille me mentir. Vous auriez du refuser, m'avertir. Dieu vous punira pour votre acte".

Je serai curieux de savoir ce qu'il est devenu par la suite. Est-il resté au service de Maria ou de la famille en général ?
avatar
Denis


Masculin
Messages : 2595
Inscrit le : 31/03/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum