Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Le commodore John G. Cameron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Le commodore John G. Cameron   Lun 30 Jan 2012 - 19:01

Je ne savais pas trop où mettre ce sujet, mais comme Miffy me l'a conseillé, je pense que la meilleure place est ici.

Présentation du commandant que Lightoller a malencontreusement percuté : Voir ici rire

John Cameron a débuté en mer à l'âge de 16 ans et à travaillé 32 ans au sein de la White Star Line, au cours desquels il fut commandant pendant 25 ans. Son dernier navire était l'Oceanic. Un paquebot un peu à part dans l'histoire de la compagnie, puisqu'il n'avait pas de sister-ships. Lightoller rapporte qu'on le surnommait « Queen of the Seas ». A l'époque c'était le fleuron de la compagnie et Cameron en était le commodore. Si je ne me trompe pas, il était donc le prédecesseur de Smith. En 1907, Cameron quitta l'Oceanic et devint le surrintendant de la White Star Line à Southampton. On le disait affaiblit par une maladie. Environ 1 ans plus tard, il donna sa démission et mourut en mars 1909, laissant une femme et deux enfants. Il avait 56 ans (ça varie avec 59 ans).

On dit qu'il serait tombé malade après une traversée sur le Teutonic (dont il était commandant) qui fut particulièrement périlleuse. Le paquebot fut pris dans une tempête et Cameron demeura 36 heures d'affilées sur la passerelle. Il ne récupéra jamais entièrement. Cependant, c'est aussi au Teutonic qu'il doit sa renommée. En 1895, c'est à son bord qu'il secourut les naufragés de la goélette Josie-Reeves qui, prise dans les glaces, faisait naufrage. Afin de le remercier pour son acte de bravoure, le président américain Cleveland le fit décorer et lui offrit également une montre en or, que Cameron aborda par la suite fièrement en toutes occasions.

Pour s'imaginer un peu quel type d'homme il était, il faut le voir grand, imposant, avec des épaules carrées, une barbe rousse et une forte voix. Il commandait ses navires d'une poigne de fer et terrorisait son équipage, sans toutefois jamais perdre le respect de celui-ci. Sous son commandement les officiers de quart ne pouvaient espérer avoir une seconde de repos. Cameron aimait surgir à l'improviste sur la passerelle et déclencher une salve de questions, auxquelles l'officier désigné devait répondre immédiatement sans la moindre hésitation. Lorsque l'un d'eux ne savait pas répondre, Cameron lui demandait « Que diable faite-vous ici alors ?». Une mauvaise appréciation de sa part revenait à avoir une énorme tâche sur son cv.

Lightoller a bien vite appris à retenir les questions habituelles :

« Bonsoir Mr Lightoller, quelle est notre position, quelle est notre vitesse, comment est le vent, qu'indique le baromètre, à quelle heure se lève la lune ? »

La dernière question sur la lune était, selon Lightoller, l'une des plus difficiles. Dans son autobiographie, il rapporte d'ailleurs une anecdote à ce propos :

Un officier surnommé « Little », fut un soir salué par la salve habituelle de question, la dernière étant « A quelle heure aura lieu le lever de lune ? » (à laquelle peu répondaient) il dit aussitôt : « A onze heure quinze, monsieur ». Un peu plus tard, à 7h30, alors que Cameron descendait prendre son dîner et se rendit sur le pont, il vit la lune qui brillait dans le ciel. Se souvenant de ce que lui avait dit l'officier, il retourna sur la passerelle pour lui faire remarquer son erreur. L'officier, pour ne pas être pris au dépourvu, lui répondit « Je suis désolé monsieur, j'ai consulté le calendrier de l'an dernier », « Vraiment ? Amenez-le moi, que je puisse le voir » déclara Cameron avec suspicion. L'officier répondit immédiatement, et sur un ton de profond respect : « Je l'ai jeté par dessus bord, afin que personne ne puisse faire la même erreur ». Le commandant le regarda droit dans les yeux, puis tourna les talons et dans un petit rire il railla : « Menteur ».

Lightoller fut lui-même rarement pris en défaut, hormis la fois où il percuta Cameron de plein fouet en s'amusant à glisser sur le pont de l'Oceanic. Le biographe Stenson écrit dans son livre que, de colère, « Cameron devint aussi rouge que sa barbe ». Selon lui, c'est un miracle que cette histoire n'est pas causé plus de tort à Lightoller.

Ayant été officier sur l'Oceanic de 1905 à 1907, Murdoch connu lui aussi le commandant Cameron.



Pour en savoir :

- La mort de Cameron dans les journaux

- L'Oceanic frappé par une grosse vague
Où l'on apprends que lors d'une traversée, une gigantesque vague balaya le pont de l'Oceanic et blessa le commandant Cameron. Heureusement, il fut soigné par le médecin de bord, qui n'était autre que ce cher O'Loughlin.

- Le naufrage du Josie-Reeves
La goélette fut prise au piège dans les glaces et la pression de la banquise fit un trou dans sa coque. Les hommes luttérent pour retarder le naufrage, mais le vent, le froid et le blizzard rendaient leurs chances de survie bien minces. Heureusement, le Teutonic apparut un peu plus loin, et le commandant Cameron ordonna à ses hommes de commencer les manoeuvres de sauvetage.

John Cameron, commandant du Teutonic.



Dans la bio de Lightoller (Titanic Voyager) écrite par Stenson, il y a également un photo qui montre Cameron en plein travail sur la passerelle de l'Oceanic. Je ne l'ai pas trouvé sur internet.

Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le commodore John G. Cameron   Mar 7 Fév 2012 - 22:50

Une petite découverte Ebay, mais que je préfère poster ici plutôt que dans "les trésors d'Ebay".

Il s'agit d'une photo de l'équipage du Teutonic, le navire qui a fait la renommée de Cameron. Peut-être a t-elle été prise à l'occasion de son voyage inaugural, ou suite au sauvetage de la Josie Reeves (car l'équipage a ensuite été médaillé). Mais peut-être était-ce beaucoup plus tard, quand Cameron n'était plus aux commandes. Qui sait...

Page de vente

Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le commodore John G. Cameron   Mar 7 Fév 2012 - 23:07

Sacré recherches pour un sacré bonhomme ! yeux
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le commodore John G. Cameron   Mer 8 Fév 2012 - 22:33

Oui, je n'aurais pas aimé servir sous son commandement, mais finalement je l'aime bien ce personnage.

Et puis, Lightoller avait déjà connu pire avec "Bully Waters", le commandant du SS Niagara... Là c'était autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le commodore John G. Cameron   Lun 13 Fév 2012 - 22:53

Tiphaine a écrit:
Et puis, Lightoller avait déjà connu pire avec "Bully Waters", le commandant du SS Niagara... Là c'était autre chose.
Ah ? Raconte !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le commodore John G. Cameron   Lun 13 Fév 2012 - 23:02

LittleTony87 a écrit:
Tiphaine a écrit:
Et puis, Lightoller avait déjà connu pire avec "Bully Waters", le commandant du SS Niagara... Là c'était autre chose.
Ah ? Raconte !!!

Je t'avais déjà raconté je crois. C'est le capitaine qui a envoyé 4 de ses hommes à la noyade et Ligholler fut le seul à s'en sortir vivant.
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le commodore John G. Cameron   Lun 13 Fév 2012 - 23:08

Tient j'y pense, j'ai vu en feuilletant la bio que Stenson avait l'air d'expliquer tout ça plus en détail. Mais j'en saurais plus quand je reprendrais la lecture, et ça pourrais faire l'objet d'un post, qui sait... livre

Par contre comme il donne pas son vrai nom, mais juste le pseudo "Bully Waters", j'ai rien pu trouver sur ce capitaine.
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le commodore John G. Cameron   Lun 13 Fév 2012 - 23:09

Ça me dit quelque chose, oui ! rire
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le commodore John G. Cameron   Mer 4 Juil 2012 - 18:13

Je viens d'acheter une carte représentant le Teutonic en juin 1897, lors du Jubilée de Diamant de la reine Victoria. Pour l'occasion le navire fut armé de ses canons, et c'est pour cela qu'il est écrit "HMS" et non pas "RMS". Notez que le Teutonic avait également participé au Jubilée d'or de la reine en 1889, l'année de son lancement.

La carte postale a été produite par Oscar Parkes, un photographe/éditeur dont les archives viennent juste d'arriver sur le marché.
Elle semble être unique car il s'agit en fait d'une photo (sans doute l'original) collée sur un papier cartonné. L'annotation a été écrite par Parkes lui-même.

Mais ce qui m'a interessé avant toute chose dans cette photo, c'est qu'il m'a aussitôt semblé y reconnaître le capitaine John Cameron.

Recto et verso



J'ai fait quelques recherches sur les capitaines du Teutonic :

- Lors de son lancement en 1889, le Teutonic est commandé par le capitaine Parsell.
- Sur une liste de passagers du Teutonic datée 1891, le capitaine semble être un certain Irving.
- En 1895, aucun doute, cette fois le capitaine est Cameron.

En 1899, Cameron devient le capitaine de l'Oceanic, mais qu'est-il advenu de lui entre cette date et 1895 ? Je n'ai pas trouvé de précisions sur cette période, à part un portrait de lui en tant que commandant du Teutonic (posté plus haut, assis sur une chaise) qui semble être daté de 1897. Selon moi il y a de forte chance qu'il soit resté sur le navire de 1895 à 1899. Par ailleurs, j'ai appris sur un site qu'il avait commandé, dans l'ordre chronologique : le Germanic, le Teutonic, et l'Oceanic.

Je me suis donc amusé à comparer les portraits de Cameron avec l'homme de la carte postale :


Mes excuses, j'ai écrit en anglais sans m'en rendre compte et maintenant j'ai la flemme de changer. Je pense que ça reste compréhensible, mais si besoin de traduction, demandez moi.

Qu'en pensez-vous ?

On peut aussi comparer avec la photo de Cameron sur la passerelle de l'Oceanic. Ironiquement, l'homme de la carte postale a exactement la même position.



Dernière édition par Tiphaine le Mer 4 Juil 2012 - 18:23, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le commodore John G. Cameron   Mer 4 Juil 2012 - 18:18

Purée, les deux dernières c'est des copies ! rire
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le commodore John G. Cameron   Mer 4 Juil 2012 - 18:21

Oui, et c'est d'ailleurs en ayant cette photo de l'Oceanic en tête qu'il m'a semblé reconnaître Cameron dès que j'ai vu la carte postale.
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le commodore John G. Cameron   Mer 4 Juil 2012 - 19:48

Trouvé sur le net :

In 1897, the old Queen Victoria had sat on the British throne for 60 years, and as part of the celebrations, the Teutonic honoured the queen with yet another naval review as an Armed Merchant Cruiser. During the festivities, Charles Parson showed his turbine-wonder Turbinia, a yacht that was able to sail at 32 knots. Thomas Ismay, among others, was invited to a trial run at forty miles an hour, which he gladly accepted.

et un livre vendu aux enchères en 2006.


Lot 199
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le commodore John G. Cameron   Mar 6 Nov 2012 - 17:08

Vu sur Ebay il y a quelques jours, cette carte postale du capitaine Cameron sur l'Oceanic (malheureusement hors de prix).

Revenir en haut Aller en bas
 
Le commodore John G. Cameron
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» USN DESTROYERS CLASSE MAHAN
» Liens de fanfics Terminator : The Sarah Connor Chronicles
» Commodore de la White Star Line
» John Rambo
» John BUCHAN (1875-1940)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: RMS Titanic................................  :: Construction du navire, les essais, la White Star Line... :: La White Star Line et les autres compagnies maritimes-
Sauter vers: