Stanley Lord aurait-il eu une bonne excuse ?

Aller en bas

Stanley Lord aurait-il eu une bonne excuse ?

Message  LittleTony87 le Jeu 26 Jan 2012 - 4:20

La polémique du Californian, on le sait, a fait bien du bruit. On évoque un navire fantôme entre le Californian et le Titanic, le fait que c'était en fait le Mount Temple, l'hypothèse de la super-réfraction... La réouverture du dossier en 1992 a conclu que le Californian était trop loin pour vraiment voir ce qui se passait. Mais qu'en pense t-on vingt ans plus tard ? Les auteurs de A Centennial Reappraisal donnent une bonne idée de la chose.

Pour eux, clairement, le Californian a vu le Titanic, et était entre les 5 miles supposées à l'époque (clairement trop proche pour être vrai), et les 19 supposés par un des enquêteurs de 1992 qui n'a pas tenu compte de certains facteurs (courants...), fait des hypothèses bizarres... Là où son collègue, qui donnait une position intermédiaire et plus logique, n'a pas été écouté. En lisant ça, je me suis dit "Oh, merde, ils vont se lancer dans une condamnation de Lord". Pas du tout, et leur neutralité fait plaisir.

Lorsque l'officier de quart, Stone, voit la première fusée, il doute. La nuit est très claire, très étoilée, ça peut être une illusion. À la deuxième, c'est certain : une fusée vient d'éclater. On suppose, selon le rapport de l'officier Gibson, également présent, que Stone a rapporté une fusée. Or, un signal de détresse en compte plusieurs. Lord n'avait aucune raison de réagir. Par la suite, Stone revoit des fusées, mais ne reprévient pas Lord. Pourquoi ? On ne le saura jamais. Mais c'est ce manque de communication qui pénalise tout. Lorsque Lord apprend que le navire a lancé plusieurs fusées et est parti, Lord comprend qu'il est trop tard pour réagir. Et lorsque la radio lui apprend le naufrage, il comprend le souci. Et que ça va chauffer pour son matricule, d'où sa volonté de couvrir les choses, en mentant maladroitement.

Tiré par les cheveux ? Mais alors comment expliqueriez-vous qu'un homme qui ait eu la trouille de traverser les glaces à 2h du matin pour sauver un navire le fasse à deux reprises (la position erronée du SOS était de l'autre côté du champ de glaces) quelques heures plus tard ? Cela ne colle pas. Clairement, Lord n'a pas été correctement mis au courant de ce qui se passait.

Quant à savoir s'il pouvait faire quelque chose, il y a beaucoup à dire, mais ce sera pour un autre sujet ! rire
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 28
Messages : 6151
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stanley Lord aurait-il eu une bonne excuse ?

Message  Tiphaine le Jeu 26 Jan 2012 - 5:03

LittleTony87 a écrit:Mais c'est ce manque de communication qui pénalise tout.

Tout comme les opérateurs radio du Titanic n'ont pas eu le temps de faire passer quelques messages à la passerelle (mais je ne leur jette pas la pierre). C'est des petits détails. Avec le temps, et l'exemple du Concordia, on s’aperçoit que malgré les évolutions techniques, la communication peut encore faire défaut.

LittleTony87 a écrit:Mais alors comment expliqueriez-vous qu'un homme qui ait eu la trouille de traverser les glaces à 2h du matin pour sauver un navire le fasse à deux reprises (la position erronée du SOS était de l'autre côté du champ de glaces) quelques heures plus tard ?

En effet ! Finalement, il n'aurait peut-être pas dû mentir, ça lui aurais fait plus de bien que de mal de dire la vérité qui sait...
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 28
Messages : 4816
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum