Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Costa Concordia

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
AuteurMessage
Geogeo

avatar

Masculin
Messages : 55
Inscrit le : 08/02/2015
Localisation : Ici et là...

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Ven 13 Fév 2015 - 13:56

Je pense que là c'est vraiment un avis personnel, comme si on débattait sur la peine de mort ou sur le mariage pour tous, les avis sont très différents et je pense pas que l'on puisse, ni que l'on doivent d'ailleurs, convaincre les autres.

Je pense que Schettino a fait une terrible et grossière erreur en quittant son navire, mais je pense qu'on ne sait pas comment on peut réagir dans ces moments, et qu'il est vrai que quand on occupe un poste avec de tels responsabilités il faut les assumer.
Pour finir je pense aussi que 16 ans c'est très très long, et je reconnaît que pour les familles des victimes ça paraît en faite très très court.
Chacun voit les choses différemment, et il est impossible que tout le monde soit d'accord, alors il faut simplement se rappeler qu'il s'agit d'un humain, qui a peut être eu une réaction un peu inhumaine...
Revenir en haut Aller en bas
yarra

avatar

Masculin
Messages : 666
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Ven 13 Fév 2015 - 14:28

Si je lis bien certains d'entre vous , 32 morts mais pas de coupable ! Mais dans ce cas , pourquoi avoir un cdt à bord des navires . F . Schettino ex commandant du Concordia , a été reconnu coupable  " d'homicide " et du naufrage du navire  . Homicide  16 ans pour 32 morts  , je trouve qu'il s'en tire bien , moi je lui aurais mis les 26 demandé et entre 3 et 5 ans de plus , pour abandon de navire . Il a pleuré à son procès , mais pas pour les 32 victimes , mais sur son sort . Aucune dignité , il n'assume rien , ne semble rien regretter  .  Ce n'est pas un bouc émissaire , c'est le coupable principale , ce qui ne veut pas dire qu'il n'y ait pas d'autres coupables  , surtout chez les dirigeants de la compagnie , qui fermaient les yeux , sur cette pratique du rase caillou .
Quant à la trouille , c'est l'une des rares choses que l'on peut surmonter , J'ai couché un navire dans le canal du Mozambique et je peux vous assurer que l'on c'est vu faire le tour , pas un mot à bord pas un cri et en passerelle ( l'endroit le pire dans une gite ) trois hommes qui ont fait ce qu'il fallait pour redresser le navire . La trouille , c'est juste ce laisser aller , vers un instinct de conservation personnel , du genre " au secours fuyons " . Si aujourd'hui la trouille avait un nom , elle pourrait s'appeler " F . Schettino " .
Revenir en haut Aller en bas
Manny

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1185
Inscrit le : 27/07/2013

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Ven 13 Fév 2015 - 15:08

Joris a écrit:
Manny a écrit:
Et franchement Joris, comparer le cas du concordia à un meurtre, c'est (très) petit et facile.

La comparaison en réalité servait à expliquer pourquoi les familles des victimes du Costa Concordia pouvaient être soulagé suite à cette décision de justice concernant le commandant. C'est la même chose lorsqu'il y a un meurtre ; la condamnation du meurtrier provoque toujours un soulagement pour les familles de victimes. Il ne s'agissait pas d'une comparaison entre un meurtre et le naufrage du Costa.

Oui c'est un homicide involontaire et un homicide involontaire est également passible de condamnation selon les circonstances.

Autant pour moi, je le l'avais pas compris comme ça.

Si je comprends bien la peine, pour la "fuite" il n'a écopé que d'un an. Donc au final, il aurait quand même pris cher s'il était resté à bord. C'est assez ironique parce qu'il se fait descendre en priorité pour sa lâcheté.

Revenir en haut Aller en bas
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12685
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Ven 13 Fév 2015 - 19:35

yarra a écrit:
Si je lis bien certains d'entre vous , 32 morts mais pas de coupable ! Mais dans ce cas , pourquoi avoir un cdt à bord des navires . F . Schettino ex commandant du Concordia , a été reconnu coupable  " d'homicide " et du naufrage du navire  . Homicide  16 ans pour 32 morts  , je trouve qu'il s'en tire bien , moi je lui aurais mis les 26 demandé et entre 3 et 5 ans de plus , pour abandon de navire . Il a pleuré à son procès , mais pas pour les 32 victimes , mais sur son sort . Aucune dignité , il n'assume rien , ne semble rien regretter  .  Ce n'est pas un bouc émissaire , c'est le coupable principale , ce qui ne veut pas dire qu'il n'y ait pas d'autres coupables  , surtout chez les dirigeants de la compagnie , qui fermaient les yeux , sur cette pratique du rase caillou .
 Quant à la trouille , c'est l'une des rares choses que l'on peut surmonter , J'ai couché un navire dans le canal du Mozambique et je peux vous assurer que l'on c'est vu faire le tour , pas un mot à bord pas un cri et en passerelle ( l'endroit le pire dans une gite ) trois hommes qui ont fait ce qu'il fallait pour redresser le navire .  La trouille , c'est juste ce laisser aller , vers un instinct de conservation personnel , du genre " au secours fuyons "  . Si aujourd'hui la trouille avait un nom , elle pourrait s'appeler  "  F . Schettino  " .  
Justement, j'étais en train de me demander ce que les marins pouvaient penser de cette affaire. Merci pour ton avis.

Ici vous trouverez toutes les peines qui ont été prononcées : http://www.leconcordia.fr/0003-affaire.htm

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Lily

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 1518
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Ven 13 Fév 2015 - 20:18

J'interviens en tant que juriste de droit maritime car quand je lis vos commentaires, je vois que vous avez pleins d'opinions toutes diverses mais il en est autrement juridiquement. Et je vais vous étonner en vous disant que légalement, le capitaine n'a fait AUCUNE faute donc il est innocent. En effet, le capitaine a fait tout en son pouvoir pour sauver le plus de passagers en faisant échouer son navire près des côtes. Il a également fait évacuer les passagers mais bien sûr comme beaucoup de passagers, les règles de sécurité maritime sont pris à la légère (sauf par les marins et juristes). Le fait qu'il soit parti est une maladresse mais ne compte pas légalement. Pour ce qui est des responsabilités du capitaine, il a deux fonctions principales. La fonction technique, c'est à dire faire naviguer le paquebot ou là,il y a fait tout pour éviter un drame plus tragique. La fonction commerciale entre en jeux puisque le capitaine est le préposé de son armateur (ici la compagnie maritime Costa) et qu'il doit obéir aux ordres. Le capitaine a longé la côte de l'île de Giglio (ordre fortement conseillé par Costa même obligatoire implicitement) mais voila, le navire a rencontré des rochers. Juridiquement, c'est la compagnie Costa qui est coupable puisque le capitaine a fait de son mieux pour sauver tout le monde. D'ailleurs, il y a un mémoire sur la responsabilité du capitaine du Concordia qui se fait en ce moment dans ma promo de Master 2. Dès que la personne aura fini, j'irais le consulter pour vous en dire plus. En définitive, le capitaine a été condamné médiatiquement.
Revenir en haut Aller en bas
nicober



Messages : 26
Inscrit le : 12/04/2012

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Ven 13 Fév 2015 - 22:37

Bonjour

L'une des questions fondamentales qui a souvent été mise de l'avant depuis ce naufrage est celle-ci:
Est-il vraiment téméraire voir dangereux pour un commandant d'un grand navire de croisière de s'approcher des côtes ou d'un rivage pour des fins de plaisirs aux passagers?
comme le recommande et le souhaite la plus part des compagnies de croisières.

A mon avis il y a toujours un certain risque à s'approcher d'une côte peu importe la raison.   Compte tenu aujourd'hui du matériel électronique très sophistiqué embarqué à bord des paquebots modernes, ce risque est de beaucoup diminué. Un navire moderne est doté d'un GPS très précis qui lui donne en tout temps sa position exacte. Il est équipé d'un radar ultra perfectionné qui lui donne en plus de sa position, le design de la côte, toutes les informations relatives à tous navires se trouvant dans son périmètre. Il y a aussi un sonar lui indiquant la profondeur du fond marin se trouvant sous son bateau et à proximité. Les grands navires modernes sont construits avec une propulsion à 4 hélices et parfois de 2 gouvernails au lieu d'un seul, mais encore plus, de propulseurs secondaires situés dans la proue et la poupe et de chaque côté, disposés par paire ou triplet lui permettant de se déplacer latéralement sans même avoir besoin de sa propulsion principale.  Bien entendu malgré tous ces perfectionnements un capitaine se doit d'agir avec une extrême prudence. Il se doit aussi de bien connaitre les parages avant de s'y aventurer et de manoeuvrer son navire lentement avec doigté. Et primordial, ses ordres doivent être exécutés à la lettre et IMMÉDIATEMENT.  Si toutes les mesures de sécurité sont prises par le capitaine et suivies par l'équipage, le risque d'un naufrage est vraiment minimisé.

On n'est plus aux temps du Titanic ou encore plus près de nous avec le France ou le Queen Elizabeth II qui devaient demander l'aide des remorqueurs (Tugs) pour quitter un port ou encore s'amarrer à un autre. Aujourd'hui ces manoeuvres se font dans la majorité des cas sans aucune aide quelconque, sauf si la météo est mauvaise. Il n'y a plus aucune comparaison possible avec les passerelles des anciens navires et celles d'aujourd'hui. En octobre 2013  l'Emerald Princess ( 113,561 TG - 289 M Long) a remonté le Fjord du Saguenay jusqu'à Port Alfred au Québec et pourtant le trajet ne laissait pas beaucoup de place à l'improvisation compte tenu du fort courant de la rivière. Chaque été depuis de nombreuses années le Maasdam de la Holland America Line effectue des croisières sur le St-Laurent et remonte le fleuve jusqu'à Montréal malgré l'étroitesse du chenal sans encombre et avec du trafic maritime. Le maximum de tonnage accepté en amont de Québec est d'un peu plus de 50,000 tonnes. C'est certain que cela comporte des risques, mais si ces trajets sont fait en prenant toutes les mesures de sécurité requises, dont un pilote connaissant bien le fleuve, les dangers sont par le fait même minimisés.

Revenons en au Costa Concordia et à son ex-commandant  Schettino, il était aux commandes d'un excellent navire et il était considéré comme un bon marin consciencieux. Il avait déjà commandé d'autres navires dont le Costa Atlantica du même acabit. C'était un officier italien qui devait en principe bien connaitre le littoral de son pays. Il a déjà effectué cette manoeuvre d'approche des côtes le l'ile de Giglio à plusieurs reprises sans incident et possiblement que de nombreux autres navires de croisières en on fait de même. Pourtant ce soir fatidique du 13 janvier 2012 ce fut la catastrophe et cela malgré un temps calme et favorable. POURQUOI ???

Mathusalem a écrit:
Pas tant que ça, car l'enregistreur de conversation donne l'heure à laquelle l'ordre a été donné et l'enregistreur de paramètres donne l'heure à laquelle la barre a été actionnée. Il y aurait un décalage de 13 secondes entre les deux. C'est énorme.
Voilà la cause principale de ce naufrage, un délai de réaction de 13 secondes pour exécuter un ordre à la barre. Le Costa Concordia est un énorme navire et ne peut virer ou manoeuvrer comme on le fait avec notre automobile. Donc un délai de réaction aussi énorme ne pouvait que mener à la catastrophe. Cela aurait pu aussi bien se produire avec la rencontre d'un autre navire en plein milieu de l'océan ou n'importe où dans le monde comme dans le Chanel où le trafic maritime est considérable.  D'ailleurs le timonier Jacob Rusli Bin a bien été condamné, pourtant il n'avait aucune responsabilité à part celle d'exécuter l'ordre qui lui était demandé. Ce n'était qu'après tout qu'un simple matelot breveté.  Mais s'il n'a pas obéi à l'ordre qui lui était intimé, il n'a qu'à s'en prendre à lui-même. Ceci est la première erreur qui a aboutit à de nombreuses autres fautes par la suite.

On a aussi fait allusion à la question de la langue pour possiblement tenter d'expliquer le fait que le timonier aurait mal compris l'ordre qui lui était intimé.
Mathusalem a écrit:
La lecture des boîtes noire montre également que le timonier philippin a mis 13 secondes à exécuter un ordre de barre. Peut-être y a-t-il eu des difficultés de compréhension dues à une mauvaise maîtrise de l'anglais ? Quoiqu'il en soit, cette révélation atténue en partie la responsabilité de Schettino.
Je ne sais pas où le National Geographic a pris son information mais c'est bien un timonier italien qui s'est retrouvé au banc des accusés Jacob Rusli Bin.  Donc on se retrouve sur un navire italien enregistré à Gênes, avec un capitaine et des officiers eux aussi italiens. Donc il est tout naturel de penser que la langue utilisée ce soir là dans la timonerie était bien l'italien, donc parfaitement compréhensible pour tout le monde. Évidemment cela atténue en partie la responsabilité du commandant dans cette première partie du drame mais aucunement pour le reste.
Revenir en haut Aller en bas
yarra

avatar

Masculin
Messages : 666
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Sam 14 Fév 2015 - 7:56

Les officiers que je connais , à l’exception d'un seul , ne commentent pas , cette condamnation . Même , si sur le fond , ils sont d'accord , ils condamnent surtout le fait d'avoir quitté son navire , avant l'évacuation totale . Mais le monde maritime , n'est pas très causant dans cette affaire , car la condamnation de 16ans  , risque de freiner les officiers de ses monstres , que sont devenu les paquebots d'aujourd'hui . Car tous , sont conscient que le pire est à venir et que cette condamnation , risque de faire jurisprudence , dans les accidents à venir  et qui pourraient faire des centaines , voire , des milliers de morts .  Alors quand  Lily dit "
Et je vais vous étonner en vous disant que légalement, le capitaine n'a fait AUCUNE faute donc il est innocent " , c'est grave là , car cela veut dire que les coupables seront toujours , des sous fifres , comme le timonier et  des  personnels subalternes  . Et donc , que les donneurs d'ordres ne seront jamais inquiété . Il faudrait donc payer le timonier , ( entre autres ) d'un salaire plus que conséquent , car il a de forte chance de finir sa carrière en prison . Ou alors en revenir au temps ou le timonier ( chez les militaires surtout ) se trouvait dans une pièce fermée , il piloterait alors uniquement aux ordres et non plus aux ordres et à vue ce qui peut donner , des contradictions dans la manœuvre . La loi c'est bien , il en faut , mais il faut aussi interpréter cette loi , suivant les faits et les conséquences  de ses faits . ( !!!!!!!) Bon je m’arrête là , parce que quand on arrive dans le juridique , le commun des mortels s'y perd rapidement .
Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5098
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Sam 14 Fév 2015 - 8:56

En 1987, j'ai été juré à la Cour d'assises de Paris. La première chose que la présidente nous a dit, c'est que les condamnés n'effectuaient qu'un peu plus de la moitié de leur peine. Ainsi, quand vous condamnez quelqu'un à dix ans, il n'en fera que six, à vingt ans, ce sera douze etc. C'était en 1987, la Justice était probablement plus sévère qu'aujourd'hui et en France, Schettino ne passerait guère plus de huit ans derrière les barreaux. Je ne sais pas comment ça se passe en Italie, mais je pense que ce doit être à-peu-près la même chose. Aurélie pourra peut-être nous en dire plus ?

Nicolas, je me suis borné à citer une émission du National Geographic en précisant dans un autre post que cette émission me faisait furieusement penser à La minute de vérité relative au Titanic, avec toutes ses approximations et erreurs. soulagé

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lily

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 1518
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Sam 14 Fév 2015 - 14:16

yarra a écrit:
Les officiers que je connais , à l’exception d'un seul , ne commentent pas , cette condamnation . Même , si sur le fond , ils sont d'accord , ils condamnent surtout le fait d'avoir quitté son navire , avant l'évacuation totale . Mais le monde maritime , n'est pas très causant dans cette affaire , car la condamnation de 16ans  , risque de freiner les officiers de ses monstres , que sont devenu les paquebots d'aujourd'hui . Car tous , sont conscient que le pire est à venir et que cette condamnation , risque de faire jurisprudence , dans les accidents à venir  et qui pourraient faire des centaines , voire , des milliers de morts .  Alors quand  Lily dit "
Et je vais vous étonner en vous disant que légalement, le capitaine n'a fait AUCUNE faute donc il est innocent  " , c'est grave là , car cela veut dire que les coupables seront toujours , des sous fifres , comme le timonier et  des  personnels subalternes  . Et donc , que les donneurs d'ordres ne seront jamais inquiété . Il faudrait donc payer le timonier , ( entre autres ) d'un salaire plus que conséquent , car il a de forte chance de finir sa carrière en prison . Ou alors en revenir au temps ou le timonier ( chez les militaires surtout ) se trouvait dans une pièce fermée , il piloterait alors uniquement aux ordres et non plus aux ordres et à vue ce qui peut donner , des contradictions dans la manœuvre . La loi c'est bien , il en faut , mais il faut aussi interpréter cette loi , suivant les faits et les conséquences  de ses faits . ( !!!!!!!) Bon je m’arrête là , parce que quand on arrive dans le juridique , le commun des mortels s'y perd rapidement .

Yarra, le contexte juridique de la place d'un capitaine sur un navire vis-a-vis de sa compagnie et de son équipage pose de gros problèmes en pratique. Le cadre juridique dans lequel évolue les capitaines et leur équipage est de la théorie appliquée par compromis par les gens de mer (on dit pas marin en droit maritime). J'imagine que tu es censé connaitre la situation de libéralisation qui est faîte au niveau du recrutement des équipages. Quand on dit qu'un marin français coûte trop cher et qu'un armateur préfère aller chercher des marins philippins, ça veut dire en droit, les marins français sont compétents et leurs salaires doivent être proportionnels  alors que les marins philippins sont au point avec la formation requise tant qu'ils ont leurs brevets conformes à la convention STCW (internationale). En gros, tu prends quelques officiers français et beaucoup de marins "bon marché" qui ne connaîtront pas leurs droit en plus d'avoir parfois un double contrat de travail dont un est un faux pour cacher le vrai plus miséreux.

Le droit s'interprète tellement différemment dans la pratique mais reste que juridiquement, le capitaine n'a fait aucune faute. Le timonier est préposé de la compagnie donc comme le capitaine, ce n'est pas lui qui est responsable juridiquement. Regarde pour le droit français à l'article 1384 alinéa 5 du Code Civil. Il s'agit d'une responsabilité du fait d'autrui qui cause un dommage (ici un naufrage). L'article dit cela en ces termes : « Les maîtres et les commettants, (sont solidairement responsables) du dommage causé par leurs domestiques et préposés dans les fonctions auxquelles ils les ont employés ». Bien sûr une fois sanctionné, le maître peut se retourner contre son salarié pour motif de faute téméraire et inexcusable et lui appliqué des sanctions à son tour. En droit italien, on retrouve a quelques différences mineures cette même responsabilité du fait d'autrui.
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Sam 14 Fév 2015 - 14:30

Mathusalem a écrit:
En 1987, j'ai été juré à la Cour d'assises de Paris. La première chose que la présidente nous a dit, c'est que les condamnés n'effectuaient qu'un peu plus de la moitié de leur peine. Ainsi, quand vous condamnez quelqu'un à dix ans, il n'en fera que six, à vingt ans, ce sera douze etc. C'était en 1987, la Justice était probablement plus sévère qu'aujourd'hui et en France, Schettino ne passerait guère plus de huit ans derrière les barreaux. Je ne sais pas comment ça se passe en Italie, mais je pense que ce doit être à-peu-près la même chose. Aurélie pourra peut-être nous en dire plus ?
Ce n'est pas la durée en soi qui me pose problème, qu'il s'agisse de six mois ou de cinquante ans : c'est la pertinence. À quoi cela sert de mettre Schettino en prison pour X années, à part satisfaire ceux qui veulent se venger de lui ? Pour moi, la justice n'a pas à être une vengeance. L'emprisonnement ou la mort d'une personne pour la mort d'une autre n'est pas une "réparation", car rien ne "répare" la perte d'un proche. Si quelqu'un a besoin de savoir qu'un autre va souffrir pour calmer sa propre souffrance, c'est, à mon sens, qu'il a déjà un problème.

Non, la justice doit réparer ce qui a été fait et empêcher que cela se reproduise. Pour ce qui est de réparer, il s'agit de donner une compensation financière aux victimes, et là, en l'occurence, je pense que Schettino est beaucoup moins sollicitable que Costa Croisières, qui devrait très, très amplement passer à la caisse. Et encore : je suis bien placé depuis cet été pour savoir que dans le cas d'un deuil, l'argent reçu est parfois très mal perçu ; comme si la perte d'un proche pouvait se racheter à coups de billets. La justice ne peut donc pas véritablement "réparer" la perte d'un proche, dont acte. Il faut ensuite empêcher que cela se reproduise. Schettino étant définitivement grillé dans le métier, il me semble peu probable qu'il coule à nouveau un navire, quel que soit son degré de responsabilité. Il ne sévira donc plus, qu'il soit en prison ou chez lui. Il est d'ailleurs même probable qu'il n'ait plus jamais de poste à responsabilité où que ce soit.

Si quelque chose doit être réparé, en revanche, c'est du côté de l'industrie des croisières : il faut plutôt se pencher sur les pratiques des compagnies, la formation des équipage, la tendance des directions à fermer les yeux sur certaines choses... C'est là, vraiment, qu'il y aurait des questions à se poser, mais, étrangement, ce ne sera pas le cas, car chaque fois que le comportement d'une sacro-sainte entreprise est mis en cause, on décale peu à peu la faute sur une personne : l'affaire de la Société Générale est devenue affaire Kerviel, l'affaire Costa devient l'affaire Schettino. Ainsi, le business peut continuer, et c'est peut-être là, le vrai problème.

Schettino, on aime ou on aime pas : le bonhomme est certainement antipathique. Mais si on est un minimum capable d'empathie, il faut se mettre cinq secondes à sa place. Sa vie est détruite : tout le monde a vu son visage, connaît son nom, et l'associe à la lâcheté ; il ne pourra plus rencontrer qui que ce soit qui ne le connaisse pas sans être cible d'à priori négatifs quelles que soient ses qualités humaines ; il a perdu son boulot, le prestige qui y était associé, une carrière de plusieurs dizaines d'années ; il perd avec tout l'argent que ça lui apportait. Bref, d'un coup, l'intégralité de son existence chavire. Cette nuit doit le hanter chaque fois qu'il se couche, qu'il se lève, qu'il va aux chiottes, soit pour des motifs égoïstes (elle a ruiné sa vie, après tout), soit altruistes (des gens sont morts). Dans tous les cas, je ne l'imagine pas être paisible. Ajoutez la privation de liberté : est-elle vraiment nécessaire ? Jusqu'à la fin de sa vie, Schettino sera prisonnier de lui-même... Ceux qui l'ont embauché, ceux qui l'ont certainement encouragé, aussi, à fanfaronner ; tous ceux là dorment en revanche sur leurs deux oreilles.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
nicober



Messages : 26
Inscrit le : 12/04/2012

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Sam 14 Fév 2015 - 14:53

Bonjour

Voici la condamnation prononcé contre  Schettino

"La sentence du tribunal de Grosseto (I) 20 h 10

Francesco Schettino est coupable de :

10 ans pour homicides multiples involontaires.

5 ans pour naufrage.

1 an pour abandon du navire et des personnes infirmes.

Il a été aussi condamné à une interdiction à tout emploi dans la fonction publique à vie. Interdiction de commander un navire pendant 5 ans.

Le tribunal a rejeté la demande du parquet pour qu’il soit placé en détention. Francesco Schettino ne sera pas mis en détention, pour les juges il n’y a pas de risque de fuite : "Il n'y a pas de danger de fuite, aucune mesure personnelle de prudence. Nous rejetons la demande d'arrestation."

Les dommages et intérêts :

Francesco Schettino et Costa Croisières ont été aussi condamnés conjointement à payer des dommages et intérêts : "


J'ai lu aussi sur un autre site que Schettino avait reçu une sentence d'un mois pour avoir fournis de fausses informations à la garde côtière italienne durant le déroulement du naufrage. Mais aucune condamnation pour avoir refusé d'obtempérer aux ordres des officiers de la garde côtière italienne qui lui intimait de remonter à bord de son navire pour diriger l'évacuation comme son poste l'exigeait.

Donc cela n'est pas si catastrophique que cela pour ce bonhomme qui a abandonné à leur sort plus de 4000 personnes parce que ce "mon....sieu" avait peur. Il ne fera donc pas de prison ferme derrière les barreaux, enfermé avec des criminels dangereux. Il sera tout simplement assigné à sa résidence pendant un certain temps voir 7 à 8 ans tout au plus 10 ans et pourra tout bonnement se faire dorer au soleil tout en cultivant des choux et des fleurs. Mais le pire c'est qu'il pourra revenir comme commandant d'un navire dans 5 ans ou encore lorsqu'il sera libéré. Là je reste sidéré de voir que son brevet de capitaine lui soit simplement suspendu et non retiré à vie. Plus un seul officier ou marin ne voudra servir sous les ordres d'un tel poltron.
Lequel et laquelle d'entre vous aura envie d'embarquer à bord de son navire si jamais il trouve un nouvel engagement?  Certainement pas moi.

Manny a écrit:
Si je comprends bien la peine, pour la "fuite" il n'a écopé que d'un an. Donc au final, il aurait quand même pris cher s'il était resté à bord. C'est assez ironique parce qu'il se fait descendre en priorité pour sa lâcheté.
Il y a de grosses différences entre les codes juridiques civil et criminel - entre le code militaire et les codes d'éthique et professionnel. Tous n'accordent pas la même importance aux faits.
Revenir en haut Aller en bas
yarra

avatar

Masculin
Messages : 666
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Sam 14 Fév 2015 - 19:22

Lily a écrit:


Yarra, le contexte juridique de la place d'un capitaine sur un navire vis-a-vis de sa compagnie et de son équipage pose de gros problèmes en pratique. Le cadre juridique dans lequel évolue les capitaines et leur équipage est de la théorie appliquée par compromis par les gens de mer (on dit pas marin en droit maritime). J'imagine que tu es censé connaitre la situation de libéralisation qui est faîte au niveau du recrutement des équipages. Quand on dit qu'un marin français coûte trop cher et qu'un armateur préfère aller chercher des marins philippins, ça veut dire en droit, les marins français sont compétents et leurs salaires doivent être proportionnels  alors que les marins philippins sont au point avec la formation requise tant qu'ils ont leurs brevets conformes à la convention STCW (internationale). En gros, tu prends quelques officiers français et beaucoup de marins "bon marché" qui ne connaîtront pas leurs droit en plus d'avoir parfois un double contrat de travail dont un est un faux pour cacher le vrai plus miséreux.

Le droit s'interprète tellement différemment dans la pratique mais reste que juridiquement, le capitaine n'a fait aucune faute. Le timonier est préposé de la compagnie donc comme le capitaine, ce n'est pas lui qui est responsable juridiquement. Regarde pour le droit français à l'article 1384 alinéa 5 du Code Civil. Il s'agit d'une responsabilité du fait d'autrui qui cause un dommage (ici un naufrage). L'article dit cela en ces termes : « Les maîtres et les commettants, (sont solidairement responsables) du dommage causé par leurs domestiques et préposés dans les fonctions auxquelles ils les ont employés ». Bien sûr une fois sanctionné, le maître peut se retourner contre son salarié pour motif de faute téméraire et inexcusable et lui appliqué des sanctions à son tour. En droit italien, on retrouve a quelques différences mineures cette même responsabilité du fait d'autrui.

Tu mets le doigt sur quelque chose de très juste , le maximum de bénéfices au détriment des compétences . Bien que , tu mets des incompétents , mais qui ne refusent pas l'apprentissage , avec de bons formateurs , au bout de quelques années , ces incompétents sont devenu du personnel qualifié , sans diplome , certes , mais le diplome ne fait pas tout . Les premiers Philippins embarquaient sur des navires Français , n'ont jamais caché , qu'ils étaient là , pour prendre la place de tout le personnel Français . Ils apprenaient et aujourd'hui le marin Français , est en voie de disparition . Maintenant , les incompétents on les trouve partout , ils sont souvent à une place qui n'aurait jamais du être la leur , mais qui satisfait leur supérieur , car ils ont une facilité à tout accepter , dans leur travail .
Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5098
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Dim 15 Fév 2015 - 9:57

Yarra, ce que tu dénonces avec raison, c'est la pratique du pavillon de complaisance qui s'est également étendue au transport aérien. C'est pour tenter d'enrayer ce phénomène que les pilotes d'Air France ont fait grève à l'automne dernier. Malheureusement, ce mouvement s'est soldé par un échec et je pense que là aussi, le pire est devant nous.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Dim 15 Fév 2015 - 21:53

Mathusalem a écrit:
Yarra, ce que tu dénonces avec raison, c'est la pratique du pavillon de complaisance qui s'est également étendue au transport aérien. C'est pour tenter d'enrayer ce phénomène que les pilotes d'Air France ont fait grève à l'automne dernier. Malheureusement, ce mouvement s'est soldé par un échec et je pense que là aussi, le pire est devant nous.
Malheureusement, quand ce genre de situation se pose, les raisons de la grève peinent à sortir du milieu d'où viennent les grévistes ; dans le cas présent, je crains que peu de gens, à part les personnes connaissant bien le monde aérien, aient eu conscience des véritables raisons de la grève. Les médias préférant généralement insister sur les retards, les conséquences sur le Français moyen, et dénoncer les privilèges des pilotes... Je crois effectivement que, par souci de permettre à la sacro-sainte économie d'aller toujours mieux, on mettra la sécurité des gens toujours plus à mal...

Parce que loin de ne toucher que la qualité des équipages, la pratique du pavillon de complaisance joue aussi assez vite sur les règles de sécurité (et les entrepreneurs peuvent, en plus, garder une bonne image en disant subir beaucoup trop de normes supposées inutiles). Mais là, le débat n'est pas nouveau, et concerne toujours l'intégralité d'un système, plus que l'entreprise qui est prise en faute. Mais généralement, on fait payer cette dernière, voire un individu isolé, pour ne pas réfléchir plus loin.

Après, pour ce qui est de l'incompétence, le génial Peter l'avait parfaitement démontré : dans la mesure où on est promu en fonction de nos compétences au poste qu'on quitte, vient forcément un moment où on se retrouve à être incompétent... à moins que l'on arrête sa carrière avant. Et la formation ne fait pas tout : un bon matelot ne deviendra pas forcément bon officier, un bon officier ne deviendra pas forcément bon commandant, un bon commandant ne sera pas forcément bon une fois déplacé dans des services à terre... C'est toujours le même genre de problème...
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
second officer

avatar

Masculin
Age : 32
Messages : 513
Inscrit le : 13/11/2012
Localisation : Lyon

MessageSujet: Re: Costa Concordia   Lun 16 Fév 2015 - 22:38

J'étais pas au courant que le verdict avait été rendu. 16 ans ça me semble assez énorme. Après c'est vrai qu'il s'agit d'un responsable et que ses erreurs ont fait des morts.

LittleTony87 a écrit:
Ceux qui l'ont embauché, ceux qui l'ont certainement encouragé, aussi, à fanfaronner ; tous ceux là dorment en revanche sur leurs deux oreilles.

Ca peut sembler injuste mais dans un cas comme ça c'est toujours le professionnel qui est puni et non ses employeurs qui peuvent l'avoir poussé à faire une faute. Moi je trouve ça logique car c'est à celui qui connait le métier et donc les risques d'être responsable et de ne pas céder aux pressions.
Revenir en haut Aller en bas
 
Costa Concordia
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 12 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 7 ... 11, 12, 13, 14  Suivant
 Sujets similaires
-
» Documentaire sur Pedro Costa
» Ne Change Rien (P. Costa)
» RETROSPECTIVE PEDRO COSTA
» Sidamo et Costa rica !! profil inside !
» Les bateaux COSTA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Gare maritime de Cherbourg..........................  :: Les autres navires-
Sauter vers: