Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 La famille de Wilde

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tiphaine



Féminin
Age : 27
Messages : 4785
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: La famille de Wilde   Mar 20 Déc 2011 - 17:39

Un arbre généalogique de Wilde, pour le moment j'ai rien trouvé de plus à rajouter. Contrairement à Lightoller et Murdoch, il manque une biographie de Wilde. dgt



Je n'ai pas les dates de son père, mais il est mort peu avant la naissance de Wilde, de sorte que sa mère est resté veuve avec trois enfants.
Dans le recensement de 1881, il est indiqué que la famille vit au 605 Rice Lane, à Walton Hill, un quartier de Liverpool, et se compose de :

- Elizabeth Wilde : 46 ans

- Frederick Wilde : 11 ans
- Ada Wilde : 10 ans
- Henry Tingle Wilde : 9 ans (indiqué sous le nom de Harry)

- Un serviteur : 14 ans


Henry Wilde se marie avec Mary Catherine Jones en juillet 1898.
Après la mort de sa femme, il a rédigé un testament désignant les personnes qui auraient à s'occuper de ses enfants s'il venait à disparaître. Ceux-ci apparaissent en vert sur l'arbre généalogique, il s'agit de ses deux beaux-frères. Les enfants ont été élevés par Annie Jones Williams. Cependant, Inger Sheil, qui a pu parler à quelques descendants, indique que la famille était très soudée et que même s'ils vivaient principalement chez les Williams, tout le monde s'est occupé des enfants. Il faut également préciser qu'à la mort de Wilde, sa mère et son frère n'étaient déjà plus de ce monde.

Petite chose amusante, les noms des deux tuteurs, qui sont quasiment identiques à peu de choses près :
- Owen Jones Williams.
- Richard Owen Jones.

Les patronymes "Williams" et "Jones" sont d'origines galloises, quant au prénom Owen, il est également typique du Pays-de-Galles.
J'ai eu plaisir à écrire tant de "Owen" dans cet arbre, c'est l'un des prénoms anglophones que je préfère, avec "Ewan".
amour


D'après ce que l'on peut lire sur le forum ET, les jumeaux Archie et Richard ont survécut quelques semaines, leur certificat de décès semble laisser entendre qu'ils étaient prématurés. Ensuite, l'une des filles de Wilde a conduit une ambulance pendant la seconde guerre mondiale. Inger Sheil s'est aussi intéressé à l'histoire de son fils, Henry Owen (présenté partout sous le nom de Harry), qui s'est engagé dans la Marine et a participé au débarquement en Normandie. Il est arrivé sur la plage le deuxième jour, et fut par la suite décoré par la France. Arnold fut le dernier à s'éteindre (année inconnue mais il était le seul encore vivant en 1987), et Mme Yates qui figure en dessous de son nom, c'est sa fille. Elle a laissé des informations sur ET (à lire : ici).




Dernière édition par Tiphaine le Dim 13 Mai 2012 - 2:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lily



Féminin
Age : 27
Messages : 1488
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: La famille de Wilde   Mer 21 Déc 2011 - 19:08

Très beau travail de généalogiste, je pense que je n'aurais pas pu faire le quart de ce que tu as fait. Les enfants de Wilde ont vécu la mort de leur mère puis quelques années après celle de leur père dans le naufrage. Je pense que ces enfants ont dut être traumatisés et perdus sans leurs parents. Mais si le reste de la famille était présent pour s'occuper des enfants, ils ont eu des repères. Par contre une question, y a t-il des descendants encore vivants de la famille de Henry Tingle Wilde ( les enfants de ses enfants par exemple)?
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine



Féminin
Age : 27
Messages : 4785
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: La famille de Wilde   Mer 21 Déc 2011 - 19:36

Lily a écrit:
Par contre une question, y a t-il des descendants encore vivants de la famille de Henry Tingle Wilde ( les enfants de ses enfants par exemple)?

Je pense que oui, des descendants plus ou moins proches, peut-être cette Mme Yates a-t-elle eu des enfants par exemple.

Du moins je le suppose, car l'historienne Inger Sheil dit avoir rencontré des descendants de la famille Wilde (elle a rencontré les familles de tous les officiers d'ailleurs).
Ce sont ces historiens qui sont les vrais généalogistes, je ne fais que lire et rassembler des informations qu'ils ont apprises de la bouche même des descendants (valable également pour mes posts sur Lightoller et Murdoch). Ce sont eux qui ont fait le vrai boulot. Dans quelques cas j'ai trouvé les infos sur des sites de recherches comme Ancestry.com (c'est révélé inefficace pour Wilde), mais ça ne vaut pas un face à face avec un membre de la famille...

Comme je les envie ! yeux

D'un autre côté je ne peux m'empêcher de me demander quelle est ma légitimité de m'intéresser à ces familles dont je ne fais pas partie...
J'ignore si les historiens se posent ces mêmes questions lorsqu'ils vont à la rencontre des descendants, et comment réagissent les familles.
De quelle façon se présente t-on dans ce cas là ?

"Bonjour je suis un total inconnu, mais j'aimerais connaitre le passé d'un membre de votre famille."

Heu...


Revenir en haut Aller en bas
Lily



Féminin
Age : 27
Messages : 1488
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: La famille de Wilde   Mer 21 Déc 2011 - 19:48

Je pense que les historiens adopte un point de vue neutre et se mettent des freins afin de ne pas trop violer les limites de la vie privée des familles des officiers. Ils doivent respecter les conditions qu'imposent les familles. En ce moment, je lis la biographie de Violet Jessop et l'auteur (du moins en apparence) a travaillé avec les nièces de Violet , Mary et Margaret qui ont participé au projet de publication de l'autobiographie de leur tante après sa mort. Il faudrait voir comment les historiens procèdent pour leurs recherches auprès des familles.
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine



Féminin
Age : 27
Messages : 4785
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: La famille de Wilde   Mer 21 Déc 2011 - 19:59

Lily a écrit:
Je pense que les historiens adopte un point de vue neutre et se mettent des freins afin de ne pas trop violer les limites de la vie privée des familles des officiers. Ils doivent respecter les conditions qu'imposent les familles. En ce moment, je lis la biographie de Violet Jessop et l'auteur (du moins en apparence) a travaillé avec les nièces de Violet , Mary et Margaret qui ont participé au projet de publication de l'autobiographie de leur tante après sa mort. Il faudrait voir comment les historiens procèdent pour leurs recherches auprès des familles.

Oui en effet, j'essais également d'avoir un point de vue neutre quand je fais des recherches. Pas toujours évident, mais il faut l'être quand on débat ou que l'on aborde un sujet avec d'autres personnes. Généralement, les gens qui ne le sont pas sont "critiqués" (pas le bon mot je pense), comme c'est le cas pour la bio de Störmer sur Murdoch : un travail de recherche important, mais un manque d'objectivité...

C'est vrai qu'il serait intéressant de savoir comment procèdent les biographes, surtout de la façon dont il contact les familles pour la première fois, et comment se déroule la première rencontre, etc. Il faut oser quand même, en ce qui me concerne j'aurais trop peur de ne pas être à ma place.
Revenir en haut Aller en bas
Lily



Féminin
Age : 27
Messages : 1488
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: La famille de Wilde   Mer 21 Déc 2011 - 20:08

Tiphaine a écrit:
Lily a écrit:
Je pense que les historiens adopte un point de vue neutre et se mettent des freins afin de ne pas trop violer les limites de la vie privée des familles des officiers. Ils doivent respecter les conditions qu'imposent les familles. En ce moment, je lis la biographie de Violet Jessop et l'auteur (du moins en apparence) a travaillé avec les nièces de Violet , Mary et Margaret qui ont participé au projet de publication de l'autobiographie de leur tante après sa mort. Il faudrait voir comment les historiens procèdent pour leurs recherches auprès des familles.

Oui en effet, j'essais également d'avoir un point de vue neutre quand je fais des recherches. Pas toujours évident, mais il faut l'être quand on débat ou que l'on aborde un sujet avec d'autres personnes. Généralement, les gens qui ne le sont pas sont "critiqués" (pas le bon mot je pense), comme c'est le cas pour la bio de Störmer sur Murdoch : un travail de recherche important, mais un manque d'objectivité...

C'est vrai qu'il serait intéressant de savoir comment procèdent les biographes, surtout de la façon dont il contact les familles pour la première fois, et comment se déroule la première rencontre, etc. Il faut oser quand même, en ce qui me concerne j'aurais trop peur de ne pas être à ma place.

Je pense que les historiens y vont étape par étape pour ne pas brusquer les familles. Ils interroge,t les familles tout doucement pour obtenir des informations connues puis ensuite des informations moins connues comme par exemple la vie privée des officiers, le destin de leur enfants. Après que les familles aient été mis en confiance, celles-ci partagent des photos de familles d'époque avec l'historien. Et en ce qui concerne un projet d'autobiographie, je pense que l'autorisation des familles est primordial puisque dans la plupart des biographies, on peut voir des photos familiales inédites.
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87



Masculin
Age : 26
Messages : 6102
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: La famille de Wilde   Mer 21 Déc 2011 - 20:46

Je pense qu'il n'y a de toute façon rien à perdre à contacter ces familles. Après tout, mettons nous à leur place : avoir des gens qui s'intéressent à un membre notable de la famille et veulent pérenniser sa mémoire, c'est plutôt sympathique. Et au pire, ils ne répondent pas. Ce serait intéressant de voir si Sheil s'est vue refuser quelques contacts. inter
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
LittleTony87



Masculin
Age : 26
Messages : 6102
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: La famille de Wilde   Dim 24 Nov 2013 - 0:03

À propos de la mort de la femme de Wilde, il semble que cette perte ait profondément atteint notre homme. Ce dont on peut se douter : un proche a rapporté qu'il "ne faisait plus vraiment attention à sa santé, et qu'il se moquait de savoir si le moment où il la rejoindrait était proche". Les auteurs de On a Sea of Glass restent cependant vagues sur cette connaissance de Wilde, qui a visiblement témoigné dans un journal en mai 1912. Il est aussi possible qu'il ait voulu apporter un peu de récit larmoyant à la presse...
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
 
La famille de Wilde
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La famille de Wilde
» La famille Lightoller
» OSCAR WILDE : Le portrait de D.G., pièces, adaptations, citations...
» Famille d'honneur sur la parade ?
» La famille nombreuse en Afrique!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Les membres de l'équipage.......  :: Le commandant et les officiers :: Henry Wilde-
Sauter vers: