Les origines, la naissance, l'apparition du Père Noël

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Les origines, la naissance, l'apparition du Père Noël

Message  Joris le Lun 19 Déc 2011 - 22:16

En Histoire Contemporaine, tout ce premier semestre, on a vu l'Europe vers 1900, la politique, les régimes, la société, les mutations, etc. vers 1870-1914 grosso modo sur le continent européen. C'est très intéressant, il y a beaucoup de choses à dire. Pendant ces vacances, je vais consacrer beaucoup de temps aux révisons de cette UE, comme d'autres bien sûr, puisque l'on a des Partiels au mois de janvier. J'ai déjà commencé pou

Comme ladite période c'est justement plus ou moins ce qu'on appelle « La Belle Époque », je pense régulièrement ouvrir des sujets dans cette partie du forum qui est totalement consacrée à cette période, le plus intéressant, et bien sûr ce dont ont a pas encore vraiment parlé par cette partie est déjà bien complète. Je ne parlerai bien sûr pas de tout même si l'ensemble est très intéressant et mérite que l'on s'y attarde.

Vu que l'on est tout à fait dans la période, à quelques jours de Noël, voici un sujet sur la naissance, les origines du Père Noël, l'apparition de ce personnage connu de tous en Europe et donc en France. On en a dit deux mots en cours il y a peu de temps dans le chapitre des structures et mutations sociales à cette période, dans la partie consacrée aux structures sociales avec notamment l'âge et la phase de l'enfance et de la jeunesse beaucoup plus marquée vers 1900 qu'auparavant, comme la phase de la vieillesse d'ailleurs.

Comme on en a donc très brièvement parlé il y a quinze jours, je vais développer un peu les origines, la naissance du Père Noël, que vous savez sans doute déjà, et pour attendre Noël noel

Le personnage mythique et légendaire du Père Noël est, mine de rien, apparu très récemment. Il a été figé dans sa forme actuelle il y a seulement une centaine d’années environ. Contrairement à d'autres personnages du monde de l'enfance, il est présenté comme un être réel aux enfants.

Il tire en partie son origine de Saint Nicolas. Il s'agit de l'évêque Nicolas de Mire, originaire de Myra (Turquie actuelle) au IV ème siècle, et dont la légende raconte qu’il sauva trois enfants.
Au Moyen Âge, l'Église Catholique qui cherchait à remplacer les figures païennes par des saints, présenta Saint Nicolas comme le saint protecteur des enfants.
À l’époque, il véhiculait une image moralisatrice. Il était celui qui distribue des cadeaux aux enfants sages.



Mais la vie de Saint Nicolas ne fut pas un long fleuve tranquille. Rejeté au moment de la Réforme comme tous les autres Saints dans les pays de tradition protestante, il le fut aussi au moment de la contre Réforme. De part et d’autre, on désigna le bonhomme de Noël (Weichnatsmann) ou l’enfant Jésus comme pourvoyeurs de cadeaux au moment de Noël coeur

La fortune de Saint Nicolas revint avec la conquête de l’Amérique. Les colons allemands et néerlandais ont emporté avec eux Sinter Klaas (Saint Nicolas en néerlandais) qui deviendra bientôt « Santa Claus » de l’autre côté de l’Atlantique.



La presse et le marketing américain s’emparent du personnage pour en faire le Père Noël d’aujourd’hui. Ainsi, un magazine américain publie en 1823 « A visit from Saint Nicholas ». L’histoire, écrite par Clement Clarke Moore un pasteur américain, connaît un grand succès, elle est relayée de nombreuses années de suite dans tout le pays. La symbolique de Saint Nicolas est quelque peu transformée et le personnage adouci, l’âne remplacé par les rennes, la mitre par un bonnet, la crosse par un sucre d’orge.



Thomas Nast, illustrateur et caricaturiste américain fit à partir de 1860 une série d’images qui fixèrent la première représentation iconographique du Père Noël avec un gros ceinturon, un costume rouge à fourrure blanche et établit sa résidence au Pôle Nord. En 1931 c’est la firme Coca Cola qui immortalise un Père Noël à l’allure bonhomme, au ventre rond sous un costume rouge et une longue barbe blanche.



On se souvient toutes et tous des pubs sur le Père Noël et Coca-Cola diffusée souvent à la télé en période de Noël.

En Europe et donc en France, le Père Noël fait son apparition au début du XX ème siècle. En France, les catholiques, qui depuis longtemps s'échangeaient des petits cadeaux le soir de Noël en l'honneur de la naissance du Christ, résisteront longtemps au « Père Noël », patronyme qui désignera le personnage popularisé en France par les Américains à la fin de la Seconde Guerre Mondiale.



Le lieu d'habitation du Père Noël est très controversé. Selon les Norvégiens il habite à Droeback, à 50 km au sud d'Oslo. Pour les Suédois, c'est à Gesunda, au nord-ouest de Stockholm. Les Danois sont persuadés qu'il habite au Groenland alors que les Américains le logent à NorthPole en Alaska. En 1927, les Finlandais ont décrété que le père Noël ne pouvait pas vivre au Pôle Nord car il faut qu'il nourrisse ses rennes, sa résidence était donc en Laponie, au Korvatunturi. C'est d'ailleurs à ce dernier endroit que se trouve le véritable village du Père Noël visité chaque année par des millions de personnes à travers le monde.



Je n'ai que dit ici le BAba de ces origines, vous pouvez compléter si vous le souhaitez oui

On en avait parlé dans le sujet "En attendant Noël" (lien donné plus haut) il y a quelques années, sur comment avez-vous appris que le Père Noël n'existait pas, à quel âge, etc. Vous pouvez toujours répondre clin

Le Père Noël reste une tradition très importante dans l'histoire de Noël. Depuis des générations et chaque année, tous les parents du monde inventent toute une mascarade pour faire croire à leurs enfants que le Père Noël existe, qu'il vient ramener des cadeaux aux enfants sages chaque nuit de Noël (nuit de samedi à dimanche prochain wxcsd) sur son traineau tiré par ses rennes noel C'est une stabilité pour l'enfant, jusqu'à l'école primaire où il entend tout et son contraire concernant l'existence du Père Noël puis ils demandent à ses parents qui généralement lui avouent la vérité vers à l'âge de 8-9 ans en moyenne.
On avait vu il y a deux ans en Terminale la dimension philosophique de cette croyance, avec le principe de plaisir (le Père Noël ramène des cadeaux) et le principe de réalité (c'est une fiction). En fait, tout le monde croit au Père Noël toute la vie, car croire au Père Noël = Se faire des illusions, d'où l'expression "Tu crois au Père Noël !"

Enfin, c'est une bonne chose que cette tradition persiste et que tout est fait à cette période de l'année pour faire rêver et enchanter les enfants.

Pour conclure comme le disait une cassette que j'avais avec un film-dessin animé qui s'intitulait La Véritable histoire du Père Noël : "Regardez bien vous aussi par votre fenêtre la nuit de Noël, vous le verrez peut-être passer sur son traineau magique" scvh

Joris


Dernière édition par Joris le Mar 20 Déc 2011 - 19:06, édité 1 fois

_________________
Le Titanic coulait il y a cent cinq ans le 15 avril 1912. Une catastrophe maritime que rien
ne laissait prévoir et qui coûta la vie à plus de 1500 personnes.
Une pensée pour toutes les victimes de cet événement tragique qui a eu lieu il y a un siècle
et n'oublions jamais... coeur

avatar
Joris


Masculin
Age : 25
Messages : 10198
Inscrit le : 23/02/2007
Localisation : Moselle (57)

http://walygator-all-.wifeo.com/index.php

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les origines, la naissance, l'apparition du Père Noël

Message  Tiphaine le Mar 20 Déc 2011 - 0:08

Très intéressant. pou

C'est là que l'on se rend compte que l'on doit beaucoup aux Etats-Unis pour les grandes fêtes, bien qu'elles soient devenues très commerciales, comme tu le dis les Allemands et Néerlandais ont emmenés Saint Nicolas dans leurs valises d'immigrants, qui aboutit au Père Noël couleur Coca-Cola tel qu'on le connait aujourd'hui, de la même manière que les Irlandais ont emmenés Samain devenu par la suite Halloween.

Si comme tu le dis l'idée du Père Noël est apparu au début du XXe siècle en France, en revanche nos ancêtres les celtes fêtaient déjà "noël", lors du solstice d'hiver, le 21 décembre.

De cette fête païenne, nous avons conservés plus de chose que nous le pensons :

- La bûche de noël : Une bûche de chêne (arbre sacré des celtes et associé au druidisme) était conservée toute l'année, jusqu'au solstice.
S'agissant de la nuit la plus longue et du jour le plus court, on faisait brûler la bûche dans l'âtre pendant 12 heures pour rapporter symboliquement la lumière. Rappelons qu'à ce moment de l'année celte (débutée le 31 octobre à Samain) c'est la pleine période sombre, fin des moissons, symbolique de la mort, etc. Après le solstice, les jours vont recommencer à rallonger, jusqu'à la saison claire et la reprise des moissons. A travers cette fête c'était donc le retour prochain de la vie que l'on célébrait. Aujourd'hui la bûché sacrée a pris place sur la table de Noël sous forme de gâteau.

- Naissances célèbres : Bien avant que cette fête traditionnelle ne soit associée à la naissance de Jésus, elle était déjà la date anniversaire de nombreux dieux et héros païens, comme le roi Arthur par exemple, dont l'histoire fut le best-seller du Moyen-Âge, mais avait des origines plus anciennes encore.

- Le sapin de Noël : Pour les celtes, chaque mois de l'année était représenté par un arbre, et pour décembre c'était l'épicéa. On ne mettait pas d'arbres dans les maisons (il faut s'imaginer des chaumières en bois, murs recouverts de torchis et toits de chaume), mais on les décoraient avec des branches d'épicéa, ainsi que de gui et de houx. Dehors, on décorait un arbre (symbole de vie) avec des fruits, des fleurs, du blé (autres symboles de vie).

- Le père noël : L'un des premiers père noël fut sans doute Gargan, un dieu celte fils de Bélénos ("par Bélénos !" comme dirait Astérix), bagarreur un peu benêt mais grand coeur. Lors du solstice d'hiver, il se promenait avec une hotte remplie de présents. C'est ce même dieu dont Rabelais s'inspira pour créer Gargantua.



Bien sûr là je ne parle que de la France, mais le sostice d'hiver celte était bien évidement fêté (avec quelques variantes) partout où il y avait des celtes, c'est à dire : Belgique, Angleterre (Bretagne), Ecosse, Irlande, etc... Du côté des nordiques, très proches des celtes, cette même fête se nomme "Yule". Elle est célébrée de la même manière mais avec quelques variantes.
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 28
Messages : 4807
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum