Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Les 30 secondes qui ont tout changé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
yarra



Masculin
Messages : 644
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Lun 14 Oct 2013 - 22:05

LittleTony87 a écrit:
Vu la luminosité cette nuit là, je pense que même avec une "petite" distance de freinage (et on sait que celle du Titanic ne l'était pas), l'iceberg n'aurait pas été visible depuis le paquebot.

Maintenant, les témoignages des chauffeurs survivants, notamment Barrett, parlent des machines mises sur "stop". En revanche, seul Boxhall parle d'une marche arrière. Et Boxhall n'était pas sur la passerelle au moment du choc. Il a pu se tromper.

Dans tous les cas, cet ordre là n'a rien changé, à priori : le temps qu'il parvienne à la salle des machines et soit appliqué, puis que l'effet se fasse sentir, l'iceberg était déjà touché, et ce qu'il ait fait marche arrière, stop, ou même rien. C'est du moins l'avis des auteurs de On a Sea of Glass.

Comment , un chauffeur  a t' il put voir les chadburns de la machine ?  les chaufferies non pas de transmetteur d'ordre venant de la passerelle , ils ont juste à maintenir la pression , à la limite du tarage des chaudières . En aucun cas , ils n'interviennent directement , dans la marche de la machine , qui ne dépend que des mécaniciens devant le pupitre  des registres machines .  Par contre , les chauffeurs sont responsable de la mise bas les feux , quand l'ordre leur est parvenu et là , il stoppe toute production de vapeur , mais  les machines sont déjà à l’arrêt  .
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87



Masculin
Age : 26
Messages : 6095
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Lun 14 Oct 2013 - 22:09

Oui, en l'occurence, aucun des officiers n'avait été formé dans la marine militaire... C'était même l'inverse ! Certains, comme Smith, étaient ensuite devenus capitaines de réserve dans la Navy... Mais tous ont été formés dans la marine marchande.

Par ailleurs, le fait de ne pas avoir percuté l'iceberg de plein fouet n'était pas une erreur, dans la mesure où c'est le naufrage du Titanic qui a justement fait apparaître le fait qu'un navire heurtant un obstacle de plein fouet s'en sort mieux. Jusque là, on pensait que l'éviter était plus sûr. Ce qui est assez logique, en un sens.

Pour ce qui est des chadburns, plusieurs solutions. Soit Barrett est passé dans les salles des machines ; ce qui est possible, vu qu'il était chef chauffeur et qu'il fallait bien relayer les ordres... Soit un indicateur dans les chaufferies indiquait que le navire allait stopper. Il faudra que je vérifie dans le Beveridge ce qu'il en était.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
yarra



Masculin
Messages : 644
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Lun 14 Oct 2013 - 22:24

LittleTony87 a écrit:
Oui, en l'occurence, aucun des officiers n'avait été formé dans la marine militaire... C'était même l'inverse ! Certains, comme Smith, étaient ensuite devenus capitaines de réserve dans la Navy... Mais tous ont été formés dans la marine marchande.

Par ailleurs, le fait de ne pas avoir percuté l'iceberg de plein fouet n'était pas une erreur, dans la mesure où c'est le naufrage du Titanic qui a justement fait apparaître le fait qu'un navire heurtant un obstacle de plein fouet s'en sort mieux. Jusque là, on pensait que l'éviter était plus sûr. Ce qui est assez logique, en un sens.

Pour ce qui est des chadburns, plusieurs solutions. Soit Barrett est passé dans les salles des machines ; ce qui est possible, vu qu'il était chef chauffeur et qu'il fallait bien relayer les ordres... Soit un indicateur dans les chaufferies indiquait que le navire allait stopper. Il faudra que je vérifie dans le Beveridge ce qu'il en était.
Bizarre qu'un chef chauffeur , ce déplace en machine pendant ces terribles moments . Le fait d'etre officier de réserve , permet au cdt du navire d'avoir un pavillon différent à l'arrière , je crois que c'est , Un " Blue Ensign " alors que pour les autres c'est le ' Red Ensign " .
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87



Masculin
Age : 26
Messages : 6095
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Lun 14 Oct 2013 - 22:26

yarra a écrit:
LittleTony87 a écrit:
Oui, en l'occurence, aucun des officiers n'avait été formé dans la marine militaire... C'était même l'inverse ! Certains, comme Smith, étaient ensuite devenus capitaines de réserve dans la Navy... Mais tous ont été formés dans la marine marchande.

Par ailleurs, le fait de ne pas avoir percuté l'iceberg de plein fouet n'était pas une erreur, dans la mesure où c'est le naufrage du Titanic qui a justement fait apparaître le fait qu'un navire heurtant un obstacle de plein fouet s'en sort mieux. Jusque là, on pensait que l'éviter était plus sûr. Ce qui est assez logique, en un sens.

Pour ce qui est des chadburns, plusieurs solutions. Soit Barrett est passé dans les salles des machines ; ce qui est possible, vu qu'il était chef chauffeur et qu'il fallait bien relayer les ordres... Soit un indicateur dans les chaufferies indiquait que le navire allait stopper. Il faudra que je vérifie dans le Beveridge ce qu'il en était.
 Bizarre qu'un chef chauffeur , ce déplace en machine pendant ces terribles moments .  Le fait d'etre officier de réserve  , permet au cdt  du navire d'avoir un pavillon différent à l'arrière  , je crois que c'est  ,  Un " Blue Ensign " alors que pour les autres c'est le  '  Red Ensign " .
Il faudra vérifier le témoignage de Barrett.

Et en effet, un certain nombre de marins de réserve permettaient d'avoir le Blue Ensign. Et le Titanic en avait visiblement assez.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
yarra



Masculin
Messages : 644
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Lun 14 Oct 2013 - 22:28

LittleTony87 a écrit:
yarra a écrit:
LittleTony87 a écrit:
Oui, en l'occurence, aucun des officiers n'avait été formé dans la marine militaire... C'était même l'inverse ! Certains, comme Smith, étaient ensuite devenus capitaines de réserve dans la Navy... Mais tous ont été formés dans la marine marchande.

Par ailleurs, le fait de ne pas avoir percuté l'iceberg de plein fouet n'était pas une erreur, dans la mesure où c'est le naufrage du Titanic qui a justement fait apparaître le fait qu'un navire heurtant un obstacle de plein fouet s'en sort mieux. Jusque là, on pensait que l'éviter était plus sûr. Ce qui est assez logique, en un sens.

Pour ce qui est des chadburns, plusieurs solutions. Soit Barrett est passé dans les salles des machines ; ce qui est possible, vu qu'il était chef chauffeur et qu'il fallait bien relayer les ordres... Soit un indicateur dans les chaufferies indiquait que le navire allait stopper. Il faudra que je vérifie dans le Beveridge ce qu'il en était.
 Bizarre qu'un chef chauffeur , ce déplace en machine pendant ces terribles moments .  Le fait d'etre officier de réserve  , permet au cdt  du navire d'avoir un pavillon différent à l'arrière  , je crois que c'est  ,  Un " Blue Ensign " alors que pour les autres c'est le  '  Red Ensign " .
Il faudra vérifier le témoignage de Barrett.

Et en effet, un certain nombre de marins de réserve permettaient d'avoir le Blue Ensign. Et le Titanic en avait visiblement assez.
Il me semble que le cdt suffisait pour l'avoir ?
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87



Masculin
Age : 26
Messages : 6095
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Lun 14 Oct 2013 - 22:53

Il me semble que nous en avions parlé avec Gérard quelque part, mais où ? inter Je crois qu'il fallait sept marins (toutes catégories confondues) de réserve pour l'avoir.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Kavouraki



Messages : 33
Inscrit le : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Mer 20 Nov 2013 - 16:58

Entre la collision et le départ du premier canaux il s'écoule combien de temps ?
Revenir en haut Aller en bas
Denis



Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Mer 20 Nov 2013 - 18:05

Kavouraki a écrit:
Entre la collision et le départ du premier canaux il s'écoule combien de temps ?
La collision à eu lieu à 23 h 40 et le premier canot est descendu 1 heure après à 00 h 40.

Denis.
Revenir en haut Aller en bas
Kavouraki



Messages : 33
Inscrit le : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Mer 20 Nov 2013 - 18:10

C'est normal une heure pour commencé a évacué ?

Et ils ont fait quoi pendant cette heure de latence
Revenir en haut Aller en bas
Denis



Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Mer 20 Nov 2013 - 18:38

Kavouraki a écrit:

Et ils ont fait quoi pendant cette heure de latence
- Le charpentier, Smith et Thomas Andrews qui inspectent les fonds du navire et évaluent les dégâts.
- Réveiller les passagers c'est forcément long puisqu'il n'y a pas beaucoup de stewards. Ce fut fait avec diligence et diplomatie en première classe, puis à mesure qu'on arrive à l'entrepont le nombre de stewards s'amenuisait et ce fut fait de façon plus expéditive.
- Puis convaincre ces mêmes passagers de mettre un gilet de sauvetage et de monter sur le pont, sans vraiment les informer du pourquoi du comment. Sans savoir ce qui se passait vraiment, peu y ont vu un intérêt. Et vu l'heure tardive et la réputation d'insubmersibilité du paquebot, quasiment personne ne croyait à un incident grave (pas même ceux qui avaient vu l'iceberg).
- Donner l'ordre de débâcher les canots.
- Inciter voire forcer les passagères à embarquer dans ces frêles esquifs alors qu'il ne semble y avoir aucun danger.

Bref, tout ça mis bout à bout, ça fait bien une heure.

Denis.
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87



Masculin
Age : 26
Messages : 6095
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Mer 20 Nov 2013 - 18:54

Oui, d'autant qu'il a fallu aisément dix à vingt minutes pour que l'équipage comprenne que le navire était en danger. Les premières nouvelles apportées par les membres d'équipage venant du fond du paquebot étaient plutôt optimistes, donc...
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
21PhilC1



Masculin
Age : 38
Messages : 885
Inscrit le : 28/09/2013
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Mer 20 Nov 2013 - 20:45

Il y a quelque chose qui me titille avec ces 37 secondes. J'ignore si quelqu'un en a déjà fait la remarque...

Sauf erreur de ma part, cette durée aurait été établie à la suite de tests menés sur l'Olympic après le naufrage. Il aurait fallu 37 secondes entre le temps que l'ordre soit donné de virer et celui que le navire ne réagisse.
Reprenez-moi si je me trompe... mais si c'est bien la cas, il est évident qu'entre le moment où l'iceberg fut aperçut et celui de la collision, la durée dépassa les 37 secondes.
Il fallut un certain (même aussi bref fut-il) à Fleet pour sonner la cloche du nid-de-pie, puis un certain temps à Moody à décrocher le téléphone. La discussion entre les deux hommes prit également un certain temps. Puis, en imaginant que Murdoch réagit immédiatement sitôt qu'il fut informé, le navire commença à virer (après 37 s d'attente, peut-être dues à la petitesse du gouvernail relativement à la grandeur du navire) et ensuite, seulement, survint la collision.
Ainsi, personnellement, je ne crois pas que seulement 37 secondes se soient écoulées entre le moment où fut aperçut l'iceberg et celui de la collision. Ça a nécessairement duré plus longtemps. Combien de temps? je l'ignore. Mais cette durée aurait très bien être augmentée encore si Murdoch a eu un instant de réflexion.
Revenir en haut Aller en bas
http://titaniccyberweb.free.fr/
Kavouraki



Messages : 33
Inscrit le : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Mer 20 Nov 2013 - 20:50

54 secondes d'aprés un documentaire.

(documentaire d'ailleurs très a charge contre Smith)
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87



Masculin
Age : 26
Messages : 6095
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Mer 20 Nov 2013 - 20:55

21PhilC1 a écrit:
Il y a quelque chose qui me titille avec ces 37 secondes. J'ignore si quelqu'un en a déjà fait la remarque...

Sauf erreur de ma part, cette durée aurait été établie à la suite de tests menés sur l'Olympic après le naufrage. Il aurait fallu 37 secondes entre le temps que l'ordre soit donné de virer et celui que le navire ne réagisse.
Reprenez-moi si je me trompe... mais si c'est bien la cas, il est évident qu'entre le moment où l'iceberg fut aperçut et celui de la collision, la durée dépassa les 37 secondes.
Il fallut un certain (même aussi bref fut-il) à Fleet pour sonner la cloche du nid-de-pie, puis un certain temps à Moody à décrocher le téléphone. La discussion entre les deux hommes prit également un certain temps. Puis, en imaginant que Murdoch réagit immédiatement sitôt qu'il fut informé, le navire commença à virer (après 37 s d'attente, peut-être dues à la petitesse du gouvernail relativement à la grandeur du navire) et ensuite, seulement, survint la collision.
Ainsi, personnellement, je ne crois pas que seulement 37 secondes se soient écoulées entre le moment où fut aperçut l'iceberg et celui de la collision. Ça a nécessairement duré plus longtemps. Combien de temps? je l'ignore. Mais cette durée aurait très bien être augmentée encore si Murdoch a eu un instant de réflexion.
Tout à fait. Ce sont des débats qui n'auront jamais de fin : personne à bord n'a chronométré ce qui s'est passé ce soir là. On a cependant pu établir quelques estimations à partir du témoignage d'un quartier maître (Olliver ?), qui se trouvait à l'arrière de la passerelle au moment des coups de cloche et s'y est immédiatement rendu : le temps de trajet permet d'en savoir plus sur le déroulement des éléments. Je crois que j'en parle plus tôt.

Mais de toute façon, personne n'a chronométré, personne ne savait à quelle distance était l'iceberg, et rien n'assure que les tests sur l'Olympic ont été faits dans des conditions exactement similaires. Il y a bien trop d'inconnues à l'équation pour que le résultat soit certain.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Kavouraki



Messages : 33
Inscrit le : 19/11/2013

MessageSujet: Re: Les 30 secondes qui ont tout changé   Mer 20 Nov 2013 - 21:11

Déja sa dure combien de temps dans le film de cameron ?
Revenir en haut Aller en bas
 
Les 30 secondes qui ont tout changé
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Les 30 secondes qui ont tout changé
» L'année ou tout à changé
» Le jour qui a changé ma vie - J'ai décidé de vivre ( Philippe Croizon )
» Un homme tout nu !!!
» Livre à disposition: Savoir tout faire avec Photoshop

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: La tragédie................................... :: La nuit du 14 au 15 avril 1912-
Sauter vers: