Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 La théorie de la super réfraction

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
yarra



Masculin
Messages : 644
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Lun 3 Fév 2014 - 17:37

La refraction de nuit ! Je suis septique , de jour pas de problèmes , les chateaux de Morgane au dessus de l'eau ne sont pas rare , mais avec une chaleur sèche . Même en Bretagne , on les voit et très souvent , on reconnait parfaitement ce qui apparait . Ainsi il n'est pas rare de la pointe st Mathieu de voir l'ile de Sein apparaitre sur l'horizon alors qu'en temps normal on ne voit rien , tant elle est basse sur l'eau ( 8 m ) .
Revenir en haut Aller en bas
21PhilC1



Masculin
Age : 38
Messages : 883
Inscrit le : 28/09/2013
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Lun 3 Fév 2014 - 18:51

yarra a écrit:
La refraction de nuit ! Je suis septique , de jour pas de problèmes , les chateaux de Morgane au dessus de l'eau ne sont pas rare , mais avec une chaleur sèche

Ce qui me convainc le plus, pour le moment, ce sont ces témoignages parlant de la réflexion des étoiles sur l'eau. La réfaction de l'air (et donc de la lumière des étoiles) pourrait s'expliquer ainsi, selon moi. Le problème avec le Titanic sont les témoignages divergeant. Beesley a rapporté que le bord de l'eau était parfaitement délimité... La description qu'il en fait (en arrivant sur le bord de l'eau, l'étoiles projetaient des rayons lumineux sur l'eau; ce qui ne semble pas correspondre avec les descriptions des étoiles se reflétant sur l'eau - et il y a tous ces témoignages n'évoquant ce phénomène assez remarquable en soi selon moi).

Pour la chaleur sèche, peut-être. Là, je ne peux pas en dire d’avantage - sinon que je doute que la faible chaleur du Gulf Stream (cette nuit là) fut sèche... Elle devait être humide  content  . Ce qui me fait poser une question (dont je n'ai absolument pas la réponse) Les gouttelette en suspension dans l'air n'aurait-elles pas contribué à amplifier ce phénomène (à considérer également le froid entraîné par le courant du Labrador)?

Au jour d'aujourd'hui, je suis assez convaincu par cette théorie. Qu'en sera-t-il demain? Peut-être cette théorie se verra renforcée ou sera totalement abandonnée  inter  .
Revenir en haut Aller en bas
http://titaniccyberweb.free.fr/
yarra



Masculin
Messages : 644
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Lun 3 Fév 2014 - 22:10

J'adore ce forum , il me permet d'aller fouiller dans des endroits ou jamais je ne serais allé .
Voici ce que j'ai trouvé sur un site sur les mirages : Le mirage chaud, ou mirage inférieur, n'est visible que quand la couche d'air chaud est près du sol. On a généralement l'impression de voir une flaque d'eau mais en fait, on perçoit le reflet de la couche froide, très souvent le ciel. Ce type n'est pas le seul fait des déserts étouffants, on peut très bien voir le même phénomène chez nous en plein été.

Le mirage froid, ou mirage supérieur, est le contraire du premier. Généralement, l'air, au contact d'une surface froide comme un océan ou une banquise, se rafraîchit considérablement, à tel point qu'une couche d'air froid se forme à la surface du sol. On ne voit plus d'étendue d'eau mais bien des objets qui ne touchent pas terre.

j'ai trouvé ça sur ce site : http://www.linternaute.com/science/divers/pourquoi/06/pourquoi-mirage/mirage.shtml

Donc c'est une possibilité , mais toujours pas une certitude .
Revenir en haut Aller en bas
21PhilC1



Masculin
Age : 38
Messages : 883
Inscrit le : 28/09/2013
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Lun 3 Fév 2014 - 22:46

yarra a écrit:
J'adore ce forum , il me  permet d'aller fouiller dans des endroits ou jamais je ne serais allé . 

Pas mieux  rire 

yarra a écrit:
Donc c'est une possibilité , mais toujours pas une certitude  .  

Re-pas mieux  rire 

Parfois, ce qui pourrait expliquer n'est pas forcément l'explication.  éclat 

Merci pour ton lien, Yarra.
Revenir en haut Aller en bas
http://titaniccyberweb.free.fr/
LittleTony87



Masculin
Age : 26
Messages : 6095
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Lun 3 Fév 2014 - 22:54

Le problème avec toutes ces théories, c'est qu'il s'agit encore et toujours d'apporter une nouvelle explication pour que les choses rentrent dans l'idée qu'on leur a préparé. Ce qu'il faut comprendre, c'est que, proche ou pas, le Californian ne pouvait rien faire. C'est une certitude. J'irais même jusqu'à dire que si les passagers avaient su qu'il approchait, ils seraient moins montés dans les canots. Bah oui, quel intérêt si un "gros" bateau vient nous chercher ? Et une opération de transbordement nécessitant au mieux plusieurs heures (cf le naufrage du Republic), il aurait été trop tard. Et ça, c'est sans compter les canots que le Californian aurait pu broyer.

Le souci, c'est qu'il fallait un méchant dans l'histoire. Ça a été Lord, qui avait la tête de l'emploi. L'explication la plus simple, qui consiste à dire qu'il n'a pas réagi mais qu'il n'a pas à porter le chapeau pour autant, est la meilleure. Son équipage a vu le Titanic, a vu les fusées. À partir de là, réfraction ou pas, distance ou pas, ils auraient dû réagir. Et réveiller Evans dans le doute. Ils ne l'ont pas fait, et on ne peut de toute façon pas leur mettre le sort de 1500 personnes sur les épaules. Voila le raisonnement logique.

Le raisonnement illogique, le plus répandu, c'est au contraire que soit Lord est coupable, soit il était innocent et trop loin pour voir quoi que ce soit. Tout noir, ou tout blanc. D'où des théories comme celle ci, qui comme le dit Gérard, reste très improbable. À partir du moment où on accepte les nuances de gris, on accepte que Lord ait pu être dans le voisinage proche du Titanic, ce dont je suis désormais assez convaincu ; mais qu'on ne puisse pour autant pas lui reprocher grand chose.

Ça me fait penser aux diverses théories sur les rivets : il faut de nouvelles théories, remuer des choses, même si, dans les faits, on n'apporte pas grand chose de nouveau. Pour moi, cette histoire de super réfraction rentre dans cette catégorie. Lorsque l'on sait quel résultat on veut obtenir, il est très facile de trouver 1000 théories pour l'étayer. C'est un peu le souci ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
21PhilC1



Masculin
Age : 38
Messages : 883
Inscrit le : 28/09/2013
Localisation : Côte d'Or

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Lun 3 Fév 2014 - 23:30

Je ne sais pas si le problème de réfraction à réellement joué dans le cas du Californian (si le phénomène avait été de faible intensité...) Dans le cas des fusées, il n'y a pas une histoire qui dit que les fusées vues par le Californian était à la hauteur du feu de mât ou quelque chose comme cela? Comme s'il y avait un navire entre le Californian et le Titanic. Reste que si ce fut le cas, comme tu le fais remarquer, Antoine, Evans n'a pas été réveillé!!! Donc, même s'il n'y avait pas de bateau entre les deux navires, on peut penser qu'il n'y aurait pas eu de réaction. On s’aperçoit que dans le doute de la part des officiers du Californian, ils ne se sont pas renseignés auprès du radio (comme le fait amèrement remarquer le colonel Gracie). Confusion ou pas (à savoir si c'est le navire qu'ils voyaient qui lançaient des fusées un autre situé au-delà), je me serai attendu à ce qu'ils se renseignent pas radio.

Par ailleurs, si réfraction il y a eu, les officiers du Titanic on bien vu les feux d'un navire. Les officiers du Californian ont également vu un navire et des fusées.

Je ne suis pas convaincu de la pertinence de la probable réfraction dans l'affaire du Californian. Par ailleurs, Eaton et Haas, dans Titanic: Destination Désastre font état d'un rapport indiquant de le Californian n'aurait pas eu le temps de joindre les lieux à temps. Ce qui semble régler l'affaire de cette remarque disant qu'il aurait pu secourir tous les naufragés, mais qui ne règle pas l'affaire de l’inaction. Reste que ce n'est pas le capitaine Lord qui est responsable de la collision. Il ne peut donc pas être le seul coupable des 1 500 décès - si coupable il y a vraiment.

Ce qui m'intéresse dans cette théorie de réfraction, ce serait qu'elle pourrait expliquer que certains survivants (mais tous) ont rapporté que les étoiles se reflétaient sur la mer. Ont-il eu une sorte d'hallucination? Ce qui n'est pas impossible.

Peut-être cette réfraction (si le phénomène a bien eu lieu) pourrait-il a expliquer (peut-être en partie mais pas à elle seule) pourquoi l'iceberg fut-il aperçut trop tard. Mais peut-être même que le phénomène de réfraction a bien eu lieu, mais qu'il n'a eu aucune conséquence dans la détection de l'iceberg.
Revenir en haut Aller en bas
http://titaniccyberweb.free.fr/
PassionTITANIC<3



Féminin
Messages : 88
Inscrit le : 24/01/2014
Localisation : Au pied du grand escalier en attendant Léonardo qui n'arrive toujours pas!

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Lun 3 Fév 2014 - 23:42

C'est vrai que beaucoup de nouvelles théorie apparaisses régulièrement sur les rivets ou sur l'acier utilisés de belle théories qui sont le plus souvent fosses.Il faut relancer le sujet, faire des émissions avec rien et peut d'argent donc c'est théorie son parfaites. oui 

C'est vrai aussi qu'il fallait un méchant et le pauvre lord était là au mauvaise endroit et au mauvais moment. oui 

Mais cette théorie me parait quand meme juste car elle explique entre autre pourquoi les messages lumineux n'ont pas était compris des deux bateaux,elle explique également pourquoi les passagers on vu un ciel aussi étoilées cette nuit là.

Et surtout un phénomène qui prouve que la thèse et vrai c'est que lorsque le bateau sombra après qu'il ce soit coupé en deux de la vapeur en est sortie et elle est montée en haut après elle a stagné en haut comme si elle formée un nuages ce qui montre qu''il y avait de l'air chaud aau dessus de l'air froid . oui 

Je vous conseille de regardées TITANIC:AFFAIRE CLASSEE pour plus de précisions et de fait. clin 

Revenir en haut Aller en bas
yarra



Masculin
Messages : 644
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Mar 4 Fév 2014 - 10:42

Dès que les chaufferies ont commencées à étre envahis par l'eau , de la vapeur il y en a eu , car il a fallu ouvrir les soupapes de sécurité pour permettre l'évacuation de cette dernière des chaudières , pour éviter tous risques d'explosion des chaudières . Ils ont du garder des chaudières ( au moins une ) pour l'alimentation en courant et celle la a très bien pu exploser quand le navire à sombrer . Mais de la vapeur dans de l'air frais , il devait pleuvoir sur le navire , une pluie tiède .
Pour les fusées , tout le monde savait que le Titanic croisait dans les parages , alors des fusées venant d'un navire à passagers ! Ça n'a pas du les inquiéter outre mesure .
Par contre , je n'ai pas lu sur le forum , ( je suis encore loin d'avoir tout lu ) l'emploie par le Titanic d'une lampe ( projecteur ) pour envoyer un message en morse ? Qui lui , aurait pu étre vu de loin .
Alors du moment ou , sur le Californian , personne n'est conscient du danger , qu'est en train de courir le Titanic , pourquoi bouger ?
Revenir en haut Aller en bas
Mathusalem



Masculin
Age : 70
Messages : 4983
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Mar 4 Fév 2014 - 11:42

José, ils avaient bien une lampe morse, mais pas de projecteur de recherche qui lui, aurait pu être vu de loin. C'est d'autant plus incompréhensible que tous les bâtiments de la Royal Navy en avaient un et que son coût était dérisoire par rapport au reste des équipements de sécurité. Pour les fusées, le règlement prévoyait qu'elles devaient être "de toutes couleurs" et qu'elles devaient être lancées à de courts intervalles. Sachant que tout le monde s'est empressé de traduire "de toutes couleurs" par "multicolores", les fusées exclusivement blanches lancées toutes les cinq minutes ont été prises pour des codes compagnie. À bord du Californian, comme à bord de tous les navires de chasse au phoques qui se trouvaient à proximité, le Titanic signalait simplement qu'il se trouvait bloqué par le pack de glace, ce qui semblait logique.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
PassionTITANIC<3



Féminin
Messages : 88
Inscrit le : 24/01/2014
Localisation : Au pied du grand escalier en attendant Léonardo qui n'arrive toujours pas!

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Mar 4 Fév 2014 - 12:09

Je ne sais pas s'il y a quelque chose dans le forum qui parle des signaux lumineux.inter 

Mais en tout cas je suis sur que le Titanic possédait une lampe pour envoyé des signaux lumineux.
Le Titanic voyait un bateau au loin c'est une certitude proche ou loin on ne sait pas,il a essayé de rentrer en contacte avec lui par signaux lumineux comme il pensait qu'il était relativement près.Il envoya des messages en morses lumineux.Sur le Carpatia l'homme qui était de quart voyait bien cette lumière il pensa d'abord a la lumière d'un mat et sans inquiéta il décida donc dans informais la passerelle il répondit en envoyant un long message lumineux le Titanic expliqua qu'il était en train de coulait et qu'il avait besoin de secours immédiat.Mais le Carpatia pensa finalement que c'étai la lumière du mat du bateau et non un appelle de détresse lumineux car il la voyait scintiller et vassiyer et il pensait qu'elle ne bougeait plus peu de temps après la lumière s'éteignit le Titanic venait de sombré.

Le Carpatia n'appris que le lendemain matin que le bateau qu'il voyait était le Titanic et qu'il avait sombré,sous leurs yeux sans lui avoir porté secours. pleur 
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87



Masculin
Age : 26
Messages : 6095
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Mar 4 Fév 2014 - 16:48

Mathusalem a écrit:
José, ils avaient bien une lampe morse, mais pas de projecteur de recherche qui lui, aurait pu être vu de loin. C'est d'autant plus incompréhensible que tous les bâtiments de la Royal Navy en avaient un et que son coût était dérisoire par rapport au reste des équipements de sécurité. Pour les fusées, le règlement prévoyait qu'elles devaient être "de toutes couleurs" et qu'elles devaient être lancées à de courts intervalles. Sachant que tout le monde s'est empressé de traduire "de toutes couleurs" par "multicolores", les fusées exclusivement blanches lancées toutes les cinq minutes ont été prises pour des codes compagnie. À bord du Californian, comme à bord de tous les navires de chasse au phoques qui se trouvaient à proximité, le Titanic signalait simplement qu'il se trouvait bloqué par le pack de glace, ce qui semblait logique.
Je suis de moins en moins d'accord avec cette histoire de traduction, car la plupart des anglophones que j'ai vu traiter de ce sujet semblent considérer que l'expression any color coule de source comme désignant toute fusée, qu'elle qu'en soit la couleur. Un peu comme dans anything qui peut vouloir dire "quelque chose, n'importe quoi". Que l'application et la traduction française ait été différente est possible, et je te fais confiance sur ce point. Mais cela n'exclut pas une confusion dans la traduction, justement. Un Français aurait donc pu attendre des fusées "multicolores", tandis que tout anglophone aura attendu "des fusées, quelles qu'elles soient".

Comme le disait Beesley "tout le monde sait ce que des fusées en mer veulent dire". Là aussi, ça sous-entend que les anglophones ne se posaient pas la question de la couleur à l'époque. La confusion a en revanche pu naître de l'intervalle des fusées tirées. Mais là aussi, il est difficile de savoir ce qui s'est réellement passé : les officiers du Californian en ont relevé huit, si je ne me trompe pas, de façon assez anarchique. Mais il semble probable que Boxhall en a en réalité tiré bien plus. Mais là, c'est un autre débat.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
geo alambic



Age : 32
Messages : 40
Inscrit le : 15/04/2012

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Mar 4 Fév 2014 - 17:32

Bonjour tout le monde.
Juste une chose, théorie de réfraction ou pas, le navire n'a-t-il pas traversé des nappes de brumes ? Etait-ce la cas au moment de la collision (et même à la perception) ?
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87



Masculin
Age : 26
Messages : 6095
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Mar 4 Fév 2014 - 18:12

geo alambic a écrit:
Bonjour tout le monde.
Juste une chose, théorie de réfraction ou pas, le navire n'a-t-il pas traversé des nappes de brumes ? Etait-ce la cas au moment de la collision (et même à la perception) ?
Il me semble que Lee a parlé d'une forte brume, ce qui a ensuite été contredit par Fleet. Peut-être que Lee cherchait à se "disculper" ainsi. Cependant, Fleet a aussi parlé de légères nappes de brume par moment, il me semble. C'est en tout cas vers leurs témoignages que je me dirigerais pour en savoir plus.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Nicomurgia



Masculin
Age : 24
Messages : 767
Inscrit le : 28/12/2011

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Mer 5 Fév 2014 - 23:17

LittleTony87 a écrit:
Je suis de moins en moins d'accord avec cette histoire de traduction, car la plupart des anglophones que j'ai vu traiter de ce sujet semblent considérer que l'expression any color coule de source comme désignant toute fusée, qu'elle qu'en soit la couleur. Un peu comme dans anything qui peut vouloir dire "quelque chose, n'importe quoi". Que l'application et la traduction française ait été différente est possible, et je te fais confiance sur ce point. Mais cela n'exclut pas une confusion dans la traduction, justement. Un Français aurait donc pu attendre des fusées "multicolores", tandis que tout anglophone aura attendu "des fusées, quelles qu'elles soient".

Je confirme, il n'y a pas vraiment d'équivoque ici : "distress signals of any color" signifie sans aucun doute "des signaux de n'importe quelle couleur" contrairement à "every color" qui signifie "de toutes les couleurs" (multicolore).
Revenir en haut Aller en bas
Nicomurgia



Masculin
Age : 24
Messages : 767
Inscrit le : 28/12/2011

MessageSujet: Re: La théorie de la super réfraction   Mer 5 Fév 2014 - 23:36

Pour appuyer ce que dit Mathusalem, il me semble que les deux lampes morse du Titanic étaient situées au-dessus des ailerons de passerelle.
Revenir en haut Aller en bas
 
La théorie de la super réfraction
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La théorie de la super réfraction
» [SOFT] SMART KEYBOARD PRO 2.7.1 : Super clavier configurable [Payant]
» gateau au yaourt super moelleux .
» Un super bourre pipe!
» vends tracteur vendeuvre super bb31

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: La tragédie................................... :: La nuit du 14 au 15 avril 1912-
Sauter vers: