Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 L'Olympic, paquebot fantôme face à ses sister-ships ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lily

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 1509
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

MessageSujet: L'Olympic, paquebot fantôme face à ses sister-ships ?   Mer 25 Mai 2011 - 1:10

L'Olympic premier des sister-ship de la classe qui porte son nom fut un paquebot de grande renommée mais est depuis oublié qu'il a été détruit en 1936. Il est certe connu des amateurs de paquebots comme étant une des stars de l'age d'or des paquebotsdu début du siècle (avec le mauretania et l'aquitania). Et il possède une belle et longue carrière de 25 ans au cours de laquelle il a tranporté des personnalités politiques ou des célébrités (tel que Charlie Chaplin). L'Olympic n'a rien a jalousé du Maurétania ou du Queen Mary et il jouit d'une réputation de paquebot majestueux. Pourtant, presque 80 après sa démolition, le souvenir de l'Olympic a quasi disparu de nos mémoires et de celle de nos générations actuelles.

En effet, maintenant quand on évoque l'Olympic, on pense tout de suite à ce paquebot comme étant le sister-ship du Titanic, le paquebot légendaire et des rèves. Les différences ne sautant pas aux yeux tout de suite entre les deux paquebots , on pense tout de suite au Titanic. Toutes ces contastations pour dire que le souvenir de l'Olympic est encore dans l'ombre du souvenir et du tragique destin du Titanic. L'Olympic durant sa "vie" a plus ou moins souffert du succès du Titanic (le Britannic ne lui a jamais réellement fait d'ombre).

Partant des chantiers de Harland and Wolff le meme jour que l'inauguration du Titanic, le 11 mai 1911, l'Olympic réunit une foule venu le voir partir et venu voir le Titanic également. Cet engouement pour l'Olympic ne s'est jamais éteint pendant ses 25 ans de carrière. Etant, le plus apprécié des deux paquebots, l'Olympic ne jouit pas de la meme réputation de son frère qui est décrit comme un palace flotant plus luxueux et amélioré de surcroit mais l'Olympic est le plus connu des deux et le plus sur des deux dans les esprits des passagers. Malgré son succès, Oly (un de ses surnoms) semble etre malchanceux pendant le début de sa carrière. Peut etre plus chanceux que le Titanic mais dès le début,il connait un accident marquant. En septembre 1911,il eperonne le HMS Hawke a cause des rémous qu'il provoque, infligeant au Hawke des dégats. L'Olympic aura aussi des dégats et des plaques d'aciers doivent etre changées pour qu'il reparte très vite a ses traversées transatlantiques (retardant le départ du Titanic et l'envoyant à sa triste fin). De plus, le capitaine Smith encore aux commandes du paquebot est déclaré coupable de l'accident et la White Star doit réparer les frais de réparation du HMS Hawke de la Royal Navy. Un autre accident faisant 7 mort surviendra à la suite de la destruction du Nantucket. Cet accident sonnera le glas et la mort de l'Olympic en 1935. Sa carrière peut etre vu de manière ordinaire et ne pas susciter un réel engouement pour l'histoire de ce paquebot. Ses accidents nous sembleraient assez banals et fantomatiques contrairement au naufrage du Titanic qui a eu une plus grande portée sur le monde maritime.

D'un autre point de vue, Oly a souffert du naufrage du Titanic, perdant certains membres de l'équipage et du personnel comme le Commandant en second, Henry Tingle Wilde ou son ancien capitaine, E.J Smith ou encore Luigi Gatti, le propriétaire du restaurant a la carte (le meme que celui du Titanic). De nombreux capitaines se sont succédés aux commandes de l'Olympic mais n'ont jamais réussit à faire oublié le premier capitaine, Smith. Un nombre de capitaine se sont succédés aux commandes pour de périodes courtes :
- 14 juin 1911- 30 mars 1912 : E.J Smith (10 mois)
- 30 mars 1912- 16 Sept 1916 : Hebert Haddock (3- 4 ans)
- 16 sept 1916- 7 Janvier 1922 : Bertram Fox Hayes (6 ans : période de guerre)
- 7 Janvier 1922 -Janvier 1923 : Alexander Hambelton (1 an)
- janvier 1923 - 21 novembre 1923 : Hugh David ( 11 mois)
- 21 nov 1923 - fevrier 1925 : J.B Howarth (2 ans)
- février 1925 - sept 1928 : William Marshall (2-3 ans)
- sept 1928 - décembre 1929 : Walter Parker (1 an)
- 1930 : Edward .R White
- 1934 : John Binks
- dernier voyage transtlantique ( 27 mars - 12 avril 1935) : Reginald Peel
- dernier voyage pour la démolition en Ecosse : P.R Vaughan

(Source : http://www.atlanticliners.com/olympic_home.htm )

En plus, des commandements courts effectués par des capitaines pas vraiment célèbres (contrairement à Smith ou Charles Bartlett sur le Britannic), l'Olympic est après le naufrage du Titanic, le moins connu des deux dans l'imaginaire et les histoires et légendes malgré le retour de son succès après les pertes consécutives de ses frères. Le Britannic devait etre plus luxueux mais n'a jamais pu l'étre a cause de son naufrage. Meme si lors de son dernier voyage jusqu'au lieu de se démolition, il était encore en apparence célèbre, l'Olympic a disparu de l'esprit des gens au fur et a mesure. Il est devenu un navire fantome malgré ses décors revendus ou entreposé dans divers lieux et désormais revendus à des collectionneurs.

Aujourd'hui nous n'avons pas son épave sous nos yeux puisqu'il n'a jamais coulé et seul son souvenir vit dans l'histoire de son frère, le Titanic. Le Britannic n'a jamais été vraiment comparé à l'Olympic mais plus au Titanic pour leurs fins tragiques communes. Les décors et autres éléments de décoration nous permettre d'évoquer le souvenir du Old reliable ( vieux fidèle en français, autre surnom de l'Olympic) mais les scientifiques ne peuvent pas réellement s'imaginer l'Olympic comme on peut voir la structure du Titanic ou du Britannic. Si à la suite des pertes du Titanic et du Britannic perdus dans les profondeurs des mers et océans, l'Olympic était le seul paquebot survivant de la classe Olympic, aujourd'hui l'inverse se produit. Le Titanic et le Britannic malgré leur état d'épave sont les seuls paquebots encore présents de la classe Olympic.

Que pensez vous du souvenir et de la place de l'Olympic à notre époque ? Est-ce réellement un paquebot fantome qui vit encore à travers l'histoire de ses sisters-ship ou a t'il une place a part selon vous?













Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: L'Olympic, paquebot fantôme face à ses sister-ships ?   Mer 25 Mai 2011 - 10:34

Pas d'accord avec toi : quand on lit des livres sur les paquebots, on se rend compte que pour les connaisseurs de paquebots, l'Olympic et nettement plus connu que le Britannic. Ce dernier est de plus en plus mis en valeur mais reste plus "confidentiel" : il est souvent connu par ceux qui ont connu le Titanic en premier.

D'autre part, tu parles de capitaines peu connus : c'est faux. A l'époque, un Herbert Haddock ou surtout un Bertram Fox Hayes avait, sinon la trempe de Smith, du moins celle de Bartlett.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Lily

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 1509
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: L'Olympic, paquebot fantôme face à ses sister-ships ?   Mer 25 Mai 2011 - 14:57

Mon avis est plus nuancé. Quand tu dis que l'Olympic est connu des connaisseurs, je suis d'accord avec toi mais je ne suis pas sure qu'au niveau du"grand public", cela soit la meme chose. Si je demandais à des personnes dans la rue : "Connaissez vous le RMS Olympic?" , je ne suis pas sure qu'une majorité me répondrais oui mais si je leurs demandais "Connaissez vous le Titanic?", là,il y aurait une majorité de oui car la culture a immortalisé l'histoire du Titanic. C'est en ce sens qu'on peut dire que Oly a une existence latente et meme parfois fantomatique. De plus, on ne peut pas constaté que Olympic = souvenir du Titanic mais plutot le contraire, c'est à dire Titanic = souvenir de l'Olympic. Pour ce qui concerne le rapport Olympic/Britannic, tu as raison et d'ailleurs comme je le disais dans le sujet de départ, le Britannic n'a jamais eclipsé l'Olympic puisque seul le dernier a fait une carrière commerciale. Le grand public a peut etre entendu parlé de l'Olympic mais ne sait peut etre pas qu'il était le frère jumeaux du Titanic tout de suite. Les personnes se réfèrent au Titanic et se disent que c'est le frère jumeaux du Titanic. L'expression" fantomatique" n'est peut etre pas approprié mais l'Olympic semble avoir une place secondaire par rapport à la place du Titanic. Tu l'as dit toi meme Tony, l'histoire du Titanic enmène a connaitre l'histoire de l'Olympic. On peut aussi voir l'existence de l'Olympic, indépendante de celle de son frère. Avec les années, l'Olympic a fait une carrière exceptionnelle et son histoire s'est détachée de celle de ses frères qui ont disparu prématurement. Ce n'est pas la meilleure approche des rapports entre les sister-ships qu'on peut faire ici mais ça peut expliquer pourquoi, notre culture a quelque peut "délaissé" l'Olympic qui appartenait à une société qui a changé puis disparue. Contrairement à la carrière du Titanic, l'Olympic a eu certes un début et une fin de carrière difficile mais sa carrière reste "ordinaire" (comme celle du Mauretania face à la fin tragique du Lusitania) malgré la renommé de ce paquebot dans les mémoires.

D'un point vue autre que les rapports qui concerne les carrières des trois sister-ships, les souvenirs et l'héritage de l'Olympic sont présents dans les décorations récupérées et parfois rénovées et installées dans des restaurants ou paquebots. Cependant, le souvenir l'Olympic me parait bien fantomatique et restreint. Son histoire et sa décoration intérieure paraissent "maigres" par rapport aux épaves du Titanic ou du Britannic. On peut voir encore ces derniers au fonds de l'Océan et de la mer. Meme s'ils sont des épaves, le Titanic et le Britannic sont encore là et leurs existences ne paraissent pas du tout fantomatiques mais bien réelles. L'Olympic est inscrit a jamais sur des photos, documents, plans mais on peut pas se l'imaginer en vrai ni comment était sa structure et les différences qu'il avait avec ses sister-ships. On peut le faire par comparaison avec l'épave du Titanic mais cela me parait difficile...

Nous sommes que deux pour l'instant à parler de la place l'Olympic mais si d'autres membres venaient, je suis sure que beaucoup pourraient nous en apprendcre beaucoup et nous dire comment ils verraient la place du premier paquebot de la classe Olympic.





Revenir en haut Aller en bas
Belgenland

avatar

Masculin
Age : 47
Messages : 981
Inscrit le : 03/01/2010
Localisation : Belgique

MessageSujet: Re: L'Olympic, paquebot fantôme face à ses sister-ships ?   Mer 25 Mai 2011 - 17:24

Bonjour,

L'Olympic était TRES connu en son temps. D'ailleurs il avait le surnom de 'Old and reliable'.

Il était également connu pour avoir coulé le sous-marin allemand U-103 par abordage.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nomadicpreservationsociety.co.uk
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 4804
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: L'Olympic, paquebot fantôme face à ses sister-ships ?   Mer 25 Mai 2011 - 18:55

Finalement on aurait plutôt tendance à moins le connaitre aujourd'hui, qu'il ne l'était par les gens de son époque. fgksz

Nous sommes des infidèles au vieux fidèle.
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6116
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: L'Olympic, paquebot fantôme face à ses sister-ships ?   Mer 25 Mai 2011 - 19:55

Lily, je parlais par rapport au Britannic : on est bien d'accord que les deux jumeaux sont inconnus du grand public comparés au Titanic. Mais le Britannic (malgré son téléfilm, qui reste ultra médiocre et assez peu diffusé) est probablement moins connu des passionnés de marine en général que son grand frère qui est un des paquebots majeurs de l'âge d'or.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Lily

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 1509
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: L'Olympic, paquebot fantôme face à ses sister-ships ?   Mer 25 Mai 2011 - 20:20

Oui en est d'accord Tony. Le Britannic est le moins connu des trois parce qu'il n'a tout simplement pas fait de carrière commerciale. Le Titanic a de loin surplombé ses jumeaux . L'Olympic malgré sa célébrité incontestable durant sa carrière de 25 ans est aujourd'hui moins connu...
Revenir en haut Aller en bas
Lily

avatar

Féminin
Age : 28
Messages : 1509
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: L'Olympic, paquebot fantôme face à ses sister-ships ?   Lun 27 Juin 2011 - 15:08

En fouillant plus sur la carrière de l'Olympic, on s'aperçoit que Oly est aussi mystérieus que ses sister-ships et tient un role bien plus important qu'on ne le croit au premier abord. L'Olympic a eu une riche carrière aussi bien commerciale que militaire et s'est illustré à de multiples reprises dans des faits glorieux comme le sauvetage des naufragés du HMS Audacious ou dans des faits plus dramatiques ( les accidents avec le HMS Hawkes et le bateau feu de Nantucket en 1911 et 1934). La carrière longue de ce paquebot est également remplit de mystères et d'anecdotes en tout genre. De plus, si on observe d'un point de vue établi à partir de l'histoire du paquebot, l'Olympic a servit avec ses deux sister-ships à trois ans d'intervalle. En 1912, Oly se retrouvent en réparation à coté du Titanic en finition puis en décembre 1915, Oly se retrouve cette fois avec le Britannic lors de leurs carrières militaires à Liverpool.
Revenir en haut Aller en bas
xLadyPendragon

avatar

Féminin
Age : 22
Messages : 242
Inscrit le : 10/11/2013
Localisation : Canada

MessageSujet: Re: L'Olympic, paquebot fantôme face à ses sister-ships ?   Dim 18 Jan 2015 - 4:03

Pour être honnête, après avoir apprit l'existence du Titanic, j'ai connu l'Olympic en premier et après le Britannic. Je ne savais même pas que notre navire de rêves avaient des sister-ships avant de faire des recherches. Je suis d'accord avec Tony. Je crois qu'on connait plus le Titanic et l'Olympic que le Britannic.
Revenir en haut Aller en bas
 
L'Olympic, paquebot fantôme face à ses sister-ships ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Serie de Dessins sur le TITANIC & ses Sister Ships
» Olympic, un destin qui empiète ou non sur ses sister-ship ?
» Que pensez vous du CB 100? Face au MSR?
» Le dernier inédit de Fantômette : à la main verte
» RMS Homeric, le 3ème jumeau de Titanic

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Belfast..................................................  :: Les autres navires :: RMS Olympic-
Sauter vers: