Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Le fumoir de 1ère classe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Canard-jaune

avatar

Masculin
Age : 17
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Ven 11 Fév 2011 - 8:35

Tiphaine a écrit:
Quoique, cette magnifique pièce donne bien envie d'aller y fumer un cigare rire

En chocolat alors! rire

D'ailleurs, Elodie, bravo!!! fete
Revenir en haut Aller en bas
Mika13

avatar

Messages : 1
Inscrit le : 06/04/2011

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Mer 6 Avr 2011 - 13:57

Salut à tous,

Si je ne me trompe pas l'Olympic a été construit avant le Titanic et été moins rafiné donc on peut imaginé que la présence de Lino dans le Fumoir soit logique et cela expliquerai la présence du vilain tapis prés de la cheminée.
Le Titanic né avec son luxe et Andrews décide de mettre de la moquette dans le fumoir et pour en faire la promotion affiche cette difference bien en évidence dans les publicités de l'époque.

Je ne sais pas ce que mon Hypotèse vaut mais cela pourrai être plausible.
Revenir en haut Aller en bas
Franck74

avatar

Masculin
Age : 31
Messages : 334
Inscrit le : 26/05/2008
Localisation : Chambéry (73)

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Sam 16 Avr 2011 - 10:02

Superbe endroit en effet, j'adore notamment les moulures au plafond. Elles ont d'ailleurs été conservées et se trouvent aujourd'hui dans la salle à manger de la Paint Factory à Haltwhistle (le proprio, un dénommé Smith, les a achetées lors des enchères de 1935). Il n'a pu récupérer les lustres d'origine mais les a remplacés par ceux qui se trouvaient près de l'ascenseur au pont D. rire

Le sol du fumoir de l'Olympic a été rénové lors des travaux de 1928.

Le fumoir de l'Olympic en 1911 :
Revenir en haut Aller en bas
http://www.autourdelouisdefunes.fr
Mathusalem

avatar

Masculin
Age : 71
Messages : 5061
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Sam 16 Avr 2011 - 10:13

Quelques photos des collections de la Paint Factory d'Haltwhistle :
http://www.northatlanticrun.com/400auction2004gallery.html

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Franck74

avatar

Masculin
Age : 31
Messages : 334
Inscrit le : 26/05/2008
Localisation : Chambéry (73)

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Sam 16 Avr 2011 - 14:32

Merci Gérard pour le lien.
D'après Smith puis Ken Marschall, les fenêtres teminant en arc de cercle proviendraient du gymnase. c'est vrai que la ressemblance est édifiante.
Je n'en suis pas convaincu. Les fenêtres d'origine ont été remplacées lors d'une rénovation du paquebot.
Il semblerait que les fenêtres originales (Titanic + Olympic) ne s'ouvraient pas, ce qui privait tout aération de la pièce après une activité sportive.
Celles qui ont été choisies par la suite s'ouvraient :


Revenir en haut Aller en bas
http://www.autourdelouisdefunes.fr
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Mar 22 Mai 2012 - 19:23

Le fumoir de première classe, une pièce magnifique mais... peut-être pas si agréable à fréquenter.
D'où me vient cette idée qui semble pleine d'à priori, vous direz-vous ?

Hé bien, elle m'est venue ici-même, lorsque je lisais les discussions enflammées concernant les résultats des élections présidentielles et je me suis dit: tiens la petite agora du forum pourrait être dans ce cas le fumoir du Titanic, bien qu'on n'y consomme rien à boire rire et que fumer c'est pas bien.

Donc, pourquoi allait-on au fumoir ?
1) pour parler politique, conclure des affaires privées, se faire de nouveaux alliés de poids concernant un contrat etc
2) jouer aux cartes
3) tout simplement se détendre en lisant les journaux de l'époque tout en savourant liqueurs et cigares (ce qu'on faisait de toutes manières même en jouant aux cartes ou en parlant politique).

Je viens à présent au côté moins agréable de la pièce qui m'a fait penser au débat présidentiel du forum.
Si l'on parlait politique et affaires en ces lieux, je pense que ce devait être assez rare que les intervenant soient d'accords entre eux. D'où divergences d'opinions, âpres palabres concernant, par exemple, le prix d'une usine que l'on voudrait acheter mais dont le prix fixé par votre interlocuteur est trop élevé, divergences sur les avis politiques ou juridiques ect. Ce qui devait faire des discussions très, très animées.

Sans compter les joueurs de cartes qui, pris dans leur jeu (ou mauvais perdants, pouvaient se laisser aller à quelques jurons. Oui, même dans la bonne société on jure. (On est entre hommes, nul besoin de maîtriser son langage qui choquerait la gent féminine).
Je ne dit pas non plus qu'il devait avoir des éclats de voix.
Mais il faut se dire que plusieurs tables de quatre, qui jouent aux cartes, qui parlent politique de manière enflammée, ça fait quand même un brouhaha qui dérangerait le type comme moi qui n'aspire qu'à lire le Times, calé dans son fauteuil à boire son cognac, avant d'aller se coucher.
Non ?

Sans compter que tout ce beau monde sortait de table, après des agapes dignes de bacchanales. Alors, comment digérer, comment se détendre, comment savourer son alcool et son cigare (qu'il fallait quand même payer) lorsque l'on doit encore discuter, négocier des contrats, stresser et surtout... comment après tout ça... bien dormir ? rire
A part politique et affaires privées, de quoi parlaient les hommes ? Pas de couture rire

Je me demande si le fumoir de première classe n'était finalement pas l'antre de grosses prises de tête et que l'aspect détente ne devait pas toujours être là (ou bien cela dépendait du moment de la journée puiqu'il était ouvert presque jusqu'à minuit).
Je n'y voit pas, par exemple Thomas Andrews, avec son flegme qu'on lui connait, aller y faire un tour (hormis pour ses derniers instants de vie Smile ). D'ailleurs, j'ignore s'il fumait ?
Et fallait-il être fumeur pour s'y rendre ? J'ose espérer que non, sinon l'homme d'affaire qui ne fume pas, ne risquait pas de conclure des contrats.

Donc tout ce long post pour dire que malgré la magnificence du lieu, les hommes de première ne devaient guère y faire attention et que pour la détente d'après dîner on repassera.

PS: les femmes ne devaient être guères mieux lorsqu'à l'heure du thé, elles se racontaient les derniers ragots.
-"Vous savez que la fille de la comtesse X est enceinte alors qu'elle n'est même pas marié ?"
-"Non, quel scandale, pauvres parents. Mais savez-vous que ma femme de chambre à appris par le majordhomme du Major Z, que son maître aurait eu des gestes très équivoque avec la meilleure amie de sa femme ?"
Etc. rire

Hé ben sur le Titanic, ça devait pas toujours être la joie les discussions que ce soit au fumoir ou au Palm Court..

A.T
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Mar 22 Mai 2012 - 20:44

Oui tu as raison, le fumoir c'était LE lieu des discours passionnés !

Après, est-ce que les hommes de l'époque avaient plus de retenu et savaient débattre sans parler fort afin par exemple de ne pas déranger les voisins comme toi avec le Times ou Stead qui lit un bouquin à l'écart ?

Peut-être n'était t-il pas bien vu de se laisser aller à quelques jurons ou éclat de voix, même s'ils n'en pensaient pas moins...

Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Mar 22 Mai 2012 - 21:25

J'ai essayé de faire un parallèle entre le fumoir de première (malheureusement je n'ai pas trouvé le nombre de personnes qu'il pouvait accueillir) et un café que je fréquente habituellement lorsque j'écris. Même à demi plein et avec des conversations normales, on y entend une sorte de brouhaha, certes pas très fort mais perceptible et un peu dérangeant. J'imaginais donc l'ambiance du fumoir un peu similaire lorsqu'il était plein: vivant mais bruyant.
Evidemment en 1912 il n'y a personne qui venait avec son ordinateur portable pour travailler rire mais peut-être ceux qui voulait lire le journal. Ou finalement ces derniers se rabattaient-ils au salon de lecture et le fumoir, justement plutôt réservé aux discussions ?

A.T
Revenir en haut Aller en bas
Canard-jaune

avatar

Masculin
Age : 17
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Mar 22 Mai 2012 - 21:31

Il n'y avait pas besoin d'être fumeur pour aller dans le fumoir. De manière générale, quel était le règlement concernant les fumeurs? Pouvaient-ils fumer partout comme on le voit dans le film de Cameron?
Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Mar 22 Mai 2012 - 21:36

Canard-jaune a écrit:
Pouvaient-ils fumer partout comme on le voit dans le film de Cameron?

J'aurais tendance à penser que oui. A part peut-être dans la piscine, encore que je les imagine bien en mode "sous-marin" avec juste la pipe qui dépasse... rire
Revenir en haut Aller en bas
flavien

avatar

Masculin
Messages : 556
Inscrit le : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Mar 22 Mai 2012 - 21:37

J'ai du mal à imaginer les "gentlemen" de première classe avoir une discussion passionnée, comme on pourrait en avoir une à notre époque. Mais pourquoi pas.

J'imagine le fumoir comme un lieu calme où hommes de première classe venait passé le temps autour d'un verre, accompagné ou non d'un cigare ou en jouant au carte. Une sorte de lieu où passer le temps et où il fallait être vue.

Revenir en haut Aller en bas
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Mar 22 Mai 2012 - 21:39

C'est qu'il y avait des sujet qui devait diviser, comme le Home Rule de l'Irlande... Bien que je pense que tous ces gentlemen n'étaient pas du tout pour l'indépendance de l'Irlande, mauvais pour les affaires ça...
Revenir en haut Aller en bas
flavien

avatar

Masculin
Messages : 556
Inscrit le : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Mar 22 Mai 2012 - 21:39

Tiphaine a écrit:
Canard-jaune a écrit:
Pouvaient-ils fumer partout comme on le voit dans le film de Cameron?

J'aurais tendance à penser que oui. A part peut-être dans la piscine, encore que je les imagine bien en mode "sous-marin" avec juste la pipe qui dépasse... rire

Rhooo non ce serait risquer d'abimer la tête de la pipe, qui pour ces messieurs de première classe devait être faite dans des essences rares et chères!!!
Revenir en haut Aller en bas
flavien

avatar

Masculin
Messages : 556
Inscrit le : 25/02/2012

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Mar 22 Mai 2012 - 21:41

Tiphaine a écrit:
C'est qu'il y avait des sujet qui devait diviser, comme le Home Rule de l'Irlande... Bien que je pense que tous ces gentlemen n'étaient pas du tout pour l'indépendance de l'Irlande, mauvais pour les affaires ça...

Oui je suis d'accord, plus d'un sujet devait diviser tous ces messieurs, mais sur un paquebot de cette époque j'ai tendance à penser que le paraitre était plus important et qu'un certain flegme s'imposait à tous.

Mais tous cela n'est que le fruit de mon imagination, dans le fond je ne sais pas où se situe la vérité
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Le fumoir de 1ère classe   Mar 22 Mai 2012 - 21:58

Canard-jaune a écrit:
. De manière générale, quel était le règlement concernant les fumeurs? Pouvaient-ils fumer partout comme on le voit dans le film de Cameron?

Partout, sauf en présence des femmes.

Concernant les éventuels débats passionnés, il y a l'hypothèse que les discussions du fumoir de première étaient, disons, faites et orientés de manière à ne froisser personne, ni aucune susceptibilité. Bienséance publique oblige. Donc des discussions d'affaires et que si la situations risquait de s'envenimer, l'un des deux devait peut-être proposer de la poursuivre discuter en privé, dans sa cabine par exemple. Là, j'imagine vraiment le gentleman dans toute sa splendeur de sa bonne éducation. rire
A contrario, j'imagine que dans les fumoir privés (c'est-à-dire chez soi), lorsqu'on discutait avec ses "copains", les débats devaient être plus enflammés et virulents et le noms d'oiseaux devaient voler.
Parce que il faut bien qu'ils s'énervent à un moment de leur vie. Ils ne peuvent pas perpétuellement être calmes. rire

A.T
Revenir en haut Aller en bas
 
Le fumoir de 1ère classe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le vade-mecum de 1ère classe
» Les escaliers de 1ère classe
» Le fumoir de 1ère classe
» La salle commune et le fumoir en 3ème classe
» Le grand salon de 1ère classe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: RMS Titanic................................  :: Les installations, décorations...-
Sauter vers: