Le Paris (1921)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le Paris (1921)

Message  LittleTony87 le Dim 30 Jan 2011 - 13:07

En travaillant su le Normandie, j'ai pu en apprendre un peu plus sur un autre fleuron de la Transat qui est resté dans l'ombre de son petit frère, le Paris.


La construction du Paris remonte à 1913 : un accord entre la compagnie et l'état lui demandait de construire quatre grands paquebots entre 1912 et 1932 : le France était le premier, puis le Paris, l'Île de France en 1927 et le Normandie très en retard, en 35. La coque est lancée en 1916, mais avec la guerre, on ne la finit pas. Il faut attendre 1921 pour que le navire prenne la mer ! 8 ans de construction, comparés aux 3 ans et quelques du Titanic, ça fait !

Le navire est très modeste par rapport à ses concurrents britanniques : 230 m de long, 35000 tonneaux environ et une vitesse moyenne de 21 nœuds. Mais comme tous les paquebots français de l'époque, il vise la qualité plus que la quantité. La clientèle américaine l'apprécie particulièrement : en pleine Prohibition, lors que les paquebots américains ne peuvent servir d'alcool, les vins français sont attirants ! rire Et le navire est très richement décoré : regardez son grand escalier, comparé au Titanic, ce serait presque too much !



Le navire est par ailleurs le premier à posséder un dancing et une salle de cinéma.

Sa carrière est assez troublée : en 1927, alors qu'il vient de perdre le titre de vaisseau amiral de la compagnie au profit de l'Île de France, il est abordé par un petit cargo norvégien. L'année suivante, un incendie le ravage et il faut entièrement le refaire pendant près de six mois.

Avec la crise et les années 30, le Paris est surtout envoyé en croisières, et l'arrivée du Normandie bien plus vaste et rapide tend à le canonner dans ce rôle.

En 1939, un coup d'éclat se prépare : le navire va transporter des collections pour l'expo universelle de New York. Oui, mais... pendant qu'on le prépare, un incendie se déclenche dans la boulangerie, et les trombes d'eau utilisées font chavirer le navire dans le port du Havre. Ça vous rappelle rien ? Puisqu'on parle du loup justement, le Normandie, voué au même sort 3 ans plus tard, est alors en période d'inspection. Et pour sortir, il faut couper la mature de son grand frère ; belle ironie du sort.

Le Paris reste dans ce triste état jusqu'à la fin de la guerre. Il cause même un autre naufrage en 1947 : le Europa, fraichement acquis par la Transat pour devenir le Liberté rompt ses amarres, heurte la coque et coule. Pas de petites économies : il sera renfloué et utilisé pendant plus de 10 ans. Quant au Paris, son épave est démolie en 47.


Le Europa passe à côté du Paris
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  Tiphaine le Dim 30 Jan 2011 - 14:04

LittleTony87 a écrit:La clientèle américaine l'apprécie particulièrement : en pleine Prohibition, lors que les paquebots américains ne peuvent servir d'alcool, les vins français sont attirants ! rire

Intéressant !!

LittleTony87 a écrit:Et le navire est très richement décoré : regardez son grand escalier, comparé au Titanic, ce serait presque too much !

J'aime bien, ça fait un peu mélange entre art nouveau (fin XIX - début XX) et l'art déco des années folles.


LittleTony87 a écrit:Le navire est par ailleurs le premier à posséder un dancing et une salle de cinéma.

Oh, ça c'est génial !

LittleTony87 a écrit:Oui, mais... pendant qu'on le prépare, un incendie se déclenche dans la boulangerie, et les trombes d'eau utilisées font chavirer le navire dans le port du Havre. Ça vous rappelle rien ?

Oui, encore un coup de la mafia rire
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 28
Messages : 4807
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  LittleTony87 le Dim 30 Jan 2011 - 14:11

A noter que les paquebots français de l'époque ont pas mal souffert du feu : la Transat a aussi perdu le Lafayette en 1939, si je ne me trompe pas, et L'Atlantique en 1933 (ce dernier naviguait pour une sous compagnie de la Transat, la Sud Atlantique) : c'est lui qui a poussé les constructeurs à renforcer à mort la protection anti-incendie du Normandie. C'était (presque) bien vu. rire
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  Tiphaine le Dim 30 Jan 2011 - 14:16

Et quand on y pense c'est quand même un comble pour un bateau de craindre plus un incendie, à la limite, qu'un naufrage.

Ah le feu ! Grande découverte... rire

D'ailleurs les livres que je lisais petite "l'étalon noir" de Walter Farley... Dans le tome 1 l'histoire commence sur un paquebot mais celui-ci est victime d'un incendie et fait naufrage. Un thème récurrent.
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 28
Messages : 4807
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  Canard-jaune le Dim 30 Jan 2011 - 15:00

Très intéressant!
avatar
Canard-jaune


Masculin
Age : 18
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  Mathusalem le Dim 30 Jan 2011 - 15:31

Si l'on y réfléchit, les paquebots construits avant le Normandie, et c'est évidemment aussi le cas de notre Titanic, étaient en réalité des navires en bois enfermés dans des coques en acier. C'est pour ça qu'ils brûlaient aussi facilement.

_________________
avatar
Mathusalem


Masculin
Age : 71
Messages : 5112
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  Tiphaine le Dim 30 Jan 2011 - 15:36

Autre photo de la salle à manger !



Dernière édition par Tiphaine le Dim 30 Jan 2011 - 15:38, édité 1 fois
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 28
Messages : 4807
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  LittleTony87 le Dim 30 Jan 2011 - 15:37

Papy 75 a écrit:Si l'on y réfléchit, les paquebots construits avant le Normandie, et c'est évidemment aussi le cas de notre Titanic, étaient en réalité des navires en bois enfermés dans des coques en acier. C'est pour ça qu'ils brûlaient aussi facilement.
Oui, d'ailleurs, quand on voit les fils dénudés passer sur les boiseries du Titanic, on se dit que l'incendie était jamais loin...

Pendant mes recherches sur le Normandie, je suis tombé sur pas mal de textes de conférences données avant sa mise en service (le bateau coutait cher donc fallait le justifier aux yeux du contribuable) : on voit bien que l'argument du bateau inconsumable était battu en brèche : ils détaillent tous par le menu la protection anti-incendie, et s'attardent moins sur les protections anti-naufrage, même si elles étaient au point. Au final, la promo pour le bateau que ni le feu ni l'eau ne battraient, ils auraient pu éviter : le Normandie a eu droit aux deux. rire
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  Tiphaine le Dim 30 Jan 2011 - 15:42

rire

Quand on voit tous ces chefs-d'œuvres de l'architecture navale, c'est vraiment dommage que ces paquebots ne nous sommes pas parvenus et qu'ils est étaient systématiquement vendu à des ferrailleurs, quand ils n'avaient pas coulés ou brûlés.

Vous imaginez quels beaux musées ils auraient pu devenir, à l'image du Louvre ou tout autres monuments de notre patrimoine.
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 28
Messages : 4807
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  LittleTony87 le Dim 30 Jan 2011 - 15:48

Tiphaine a écrit: rire

Quand on voit tous ces chefs-d'œuvres de l'architecture navale, c'est vraiment dommage que ces paquebots ne nous sommes pas parvenus et qu'ils est étaient systématiquement vendu à des ferrailleurs, quand ils n'avaient pas coulés ou brûlés.

Vous imaginez quels beaux musées ils auraient pu devenir, à l'image du Louvre ou tout autres monuments de notre patrimoine.
C'est justement (décidément, vous tombez à la mauvaise période : je découvre plein de trucs sur le sujet) une des choses qui est mentionnée dans une des conférences que je lisais : le directeur de la Transat répond à ceux qui disent que le Normandie sera trop veux et feraillé au bout de 20 ans. Il explique qu'OK, un paquebot ne vit que 20/30 ans avant d'être détruit, mais que la déco, qu'il juge ambassadrice de l'art français, pourra être diffusée dans de nombreux musées comme symboliques de cette époque.

Après tout, lorsqu'on démolit un paquebot, on vend d'abord sa déco.
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  Tiphaine le Dim 30 Jan 2011 - 15:55

LittleTony87 a écrit:décidément, vous tombez à la mauvaise période : je découvre plein de trucs sur le sujet

Pourquoi mauvaise ? rire Au contraire on en profite.

Encore une question d'argent donc. Mais quel intérêt d'avoir des décors de paquebots hors paquebots... C'est comme un chapiteau roman dans un musée, c'est beau oui, mais ça serais encore mieux si il était resté dans son contexte.

Enfin, on ne peut pas revenir en arrière pour empêcher ça.

Et quand on voit le nouveau France, ce n'est en revanche pas le genre de bateau que je souhaiterai voir transformer en musée dans 40 ans. rire Pourquoi ils ne refont pas un design de paquebot début XXème siècle associé aux techniques et modernité d'aujourd'hui ? Après tout c'est la mode du vintage, je suis sûr que ça aurait beaucoup de succès !
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 28
Messages : 4807
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  LittleTony87 le Dim 30 Jan 2011 - 16:08

Ouais, enfin si on me proposait de visiter le Normandie d'époque, j'éviterais peut-être quand même. Quand on voit qu'ils se vantaient que le navire était ignifugé l'amiante... rire

Tiphaine a écrit:Pourquoi mauvaise ? rire Au contraire on en profite.
On sait jamais, on pourrait penser que j'étale ma science. Mais bon, faut dire ce qui est, je passe mes journées à voir des trucs géniaux et à me dire "tiens, ça, faudrait que en parle sur le forum". Alors même si on me le reprochait, je pourrais pas m'empêcher de le partager ici mort
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  Tiphaine le Dim 30 Jan 2011 - 16:17

LittleTony87 a écrit:On sait jamais, on pourrait penser que j'étale ma science.

Non, je pense qu'on doit partir du principe qu'ici personne n'est là pour étaler sa science, mais faire partager ses passions et découvertes.

LittleTony87 a écrit:Ouais, enfin si on me proposait de visiter le Normandie d'époque, j'éviterais peut-être quand même. Quand on voit qu'ils se vantaient que le navire était ignifugé l'amiante... rire

Ils seraient restaurés en conséquences bien sûr, et puis quand on sait que il y a encore de l'amiante dans beaucoup d'endroits (ma fac par exemple...) éclat
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 28
Messages : 4807
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  jean-philippe46 le Dim 30 Jan 2011 - 19:34

Tiphaine a écrit:Ils seraient restaurés en conséquences bien sûr, et puis quand on sait que il y a encore de l'amiante dans beaucoup d'endroits (ma fac par exemple...)

Vous pointez ici un élément important. L'amiante est un fléau dont personne ne sait comment se débarrasser aujourd'hui. Quand on sait que le "simple" désamiantage d'un bâtiment peut coûter à lui seul plusieurs millions d'euros, on comprend que les maîtres d'ouvrage hésitent un peu avant de se lancer dans un projet de rénovation. Si tu veux réhabiliter un immeuble des années 60-70, tu as 80 à 90% de chance de tomber sur de l'amiante, et là les ennuis commencent...

Je te renvois très simplement à l'agonie pathétique du France ou à celle du porte-avions Clémenceau (rebaptisé pour l'occasion "porte-amiante"...). A l'heure actuelle, un bateau amianté n'est pas restauré car l'opération ne serait jamais rentable. On préfère de loin les envoyer en Inde pour être traités par des ouvriers sans aucune protection, qui mourront à 35 ans d'un cancer. Enfin, ça c'est un autre problème...
avatar
jean-philippe46


Masculin
Age : 31
Messages : 1928
Inscrit le : 09/12/2006
Localisation : Paris

http://thomas-andrews-titanic.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le Paris (1921)

Message  Tiphaine le Dim 23 Sep 2012 - 18:17

Mon beau-père s'était absenté tout le week-end pour déménager un de ses proches d'une vieille maison de famille. Il vient de ramener pleins d'affaires qui ont appartenu à son arrière grand-père, dont une pleine valise de magazines de l'Histoire Générale des Peuples, édités par Larouse dans les années 20, et dans lesquels il m'a permis de fouiller parce que : "Il y a peut-être du Titanic !" On verra. A vue d'oeil il y en a une bonne quarantaine, alors qui sait...

Il y a aussi deux grosses encyclopédies des Enseignements Modernes publiées en 1922, et je suis tombé sur un magnifique plan du Paris en ouvrant la deuxième.

fete

Je vais le prendre en photo pour vous montrer ça d'ici ce soir. photo
avatar
Tiphaine


Féminin
Age : 28
Messages : 4807
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum