Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Déposition de l'enquête américaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Ailmour

avatar

Féminin
Messages : 718
Inscrit le : 09/01/2007
Localisation : Sur le pont à babord

MessageSujet: Re: Déposition de l'enquête américaine   Mer 28 Fév 2007 - 13:01

Je sais bien que l'on n'est pas obliger rire Mais j'ai envis de savoir clin livre
Revenir en haut Aller en bas
http://audrey535.skyblog.com
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12685
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Déposition de l'enquête américaine   Jeu 1 Mar 2007 - 6:35

C' est son perroquet ! rire

Citation :
SS : Et vous vous êtes habillé ?
HB : Je suis allé lui parler avant de m' habiller. J' étais seulement en pyjama.
SS : Vous êtes retourné dans la chambre et vous vous êtes habillé ?
HB : Oui monsieur

Une version différente, Harold s' est habillé peu de temps après.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Ailmour

avatar

Féminin
Messages : 718
Inscrit le : 09/01/2007
Localisation : Sur le pont à babord

MessageSujet: Re: Déposition de l'enquête américaine   Jeu 1 Mar 2007 - 9:21

Rolala C'est quoi ces questions yeux Mais c'est un peu n'importe quoi. inter
Revenir en haut Aller en bas
http://audrey535.skyblog.com
solune

avatar

Féminin
Messages : 611
Inscrit le : 20/11/2006
Localisation : var

MessageSujet: Re: Déposition de l'enquête américaine   Jeu 1 Mar 2007 - 15:48

Il est nul ce président, les questions sont étranges, a chaque fois on dirait que le président du tribunal est soupconneux.
En tout cas quoi qu'il en soit un avis de glace a bien été délivré, ca réduit l'erreur de Jack non ?
Revenir en haut Aller en bas
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12685
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Déposition de l'enquête américaine   Ven 2 Mar 2007 - 9:42

Il y a eu plusieurs avis de glace qui ont été remis à la passerelle mais je ne sais pas ce qu' on a dit sur Jack. Il faut voir la suite.





Quelques questions à Marconi puis retour à bride


SS : Vous avez reçu une réponse au bout de 2 à 3 min mais vous ne saviez pas ce que c' était
HB : M Phillips me l' a dit

SS : Que vous a t-il dit ?
HB : Il m' a dit d' aller voir le capitaine et la réponse du Frankfurt

SS : What do you mean by the Frankfurt?
HB : Il était en communication avec le Frankfurt, il lui a envoyé notre position.

SS : Est ce que le Frankfurt est le 1er bateau qui a répondu au CQD ?
HB : Oui monsieur

SS : Et vous avez délivré ce message au Capitaine ?
HB : Oui monsieur

SS : Personnellement ?
HB : Oui monsieur

SS : Où était il à ce moment là ?
HB : Il était sur le pont des embarcations monsieur

SS : Sur le pont des embarcations ?
HB : Oui monsieur

SS : Pas sur la passerelle ?
HB : Non monsieur

SS : Le pont des embarcations se trouvait à babord ou tribord ?
HB : Ou il y avait les canots

SS : Ou il y avait les canots
HB : Oui monsieur

SS : Qu' a t-il dit quand vous lui avez tendu le message ?
HB : Il a voulu savoir où ils étaient

SS : Sa latitude ?
HB : Et longitude. Je lui ai dit que nous faisions tout ce que nous pouvions.

SS : Qu' avez-vous fait ensuite ?
HB : Je suis retourné dans la cabine avec M Phillips

SS : Que lui avez-vous dit ?
HB : Je lui ai dit que je l' avais donné au capitaine

SS : Et le capitaine a souhaité connaitre la position du bateau ?
HB : M Phillips a attendu la position du bateau

SS : Quel a été le prochain message reçu par M Phillips ?
HB : Une réponse du Carpathia

SS : Une réponse au CQD ?
HB : Oui monsieur

SS : Du Carpathia ?
HB : Oui monsieur

SS : Est ce que le Carpathia a donné sa position ?
HB : Oui monsieur après qu' il se soit renseigné à la passerelle

SS : Que disait le message du Carpathia ?
HB : Il a envoyé sa latitude et longitude et lui a dit qu' il venait le plus vite possible.

SS : Ils ont changé de direction ?
HB : Oui monsieur

SS : Et ils ont navigué à toute vitesse vers le Titanic ?
HB : Oui monsieur

SS : Qu' avez-vous fait de ce message ?
HB : Je l' ai donné au capitaine.

SS : Où était il ?
HB : Il était dans la timonerie

SS : Quoi ?
HB : dans la timonerie, à la passerelle

SS : Dans la cabine de commandement ?
HB : Dans la timonerie

SS : La timonerie ?
HB : Oui monsieur

SS : Sur la passerelle ?
HB : Oui monsieur

SS : Il pouvait entrer dans la timonerie par la passerelle ?
HB : Oui monsieur

SS : Qu' a t-il dit quand vous lui avez délivré le message ?
HB : Il est revenu avec moi dans la station radio

HB : Il est revenu avec vous dans la station radio ?
HB : Oui monsieur

SS : Pour quoi faire ?
HB : Il a demandé à M Phillips quels autres navires était il en communication

SS : Il a demandé à M Phillips quels autres navires il était en communication ?
HB : Oui monsieur

SS : Et qu' a t-il dit ?
HB : Il a interrompu M Phillips quand M Phillips a établi une communication avec l' Olympic, donc il a dit que l' Olympic y était

SS : Que s' est il passé ?
HB : Il a calculé la différence entre la position du Carpathia et la notre

SS : Qui ?
HB : Le capitaine

SS : Le capitaine a calculé la différence ?
HB : Il l' a estimé

SS : Il a calculé la différence entre la position du Carpathia et celle de l' Olympic ?
HB : Non le Titanic

SS : Entre la position du Carpathia et celle du Titanic ?
HB : Oui monsieur

SS : Et alors que s' est il produit ?
HB : Il est sorti de la cabine et nous avons continué notre travail

SS : Il est sorti de la cabine ?
HB : Oui monsieur

SS : Et l' opérateur à continué à faire quoi ?
HB : A échanger des messages

SS : A échanger des messages ?
HB : Oui monsieur

SS : Quel était le prochain message, aussi loin que vous vous souvenez ?
HB : Et bien après l' Olympic, nous n' avons plus eu de réponse et j' ai demandé à M Phillips d' aller dehors, il y est allé pour voir comment ils se débrouillaient et j' ai pris les écouteurs

SS : Je comprend que la 1ère réponse du CQD provenait du frankfurt ?
HB : Oui monsieur

SS : Quelle compagnie de bateau ?
HB : Une comapagnie allemande aussi loin que je me souviens

SS : Avez-vous reçu d' autres réponses que le Frankfurt ?
HB : Non pas de suite. Nous avons transmis au frankfurt notre position mais nous n' avons pas reçu de réponse en retour.

SS : Vous avez transmis votre réponse au Frankfurt en mer ?
HB : Oui monsieur

SS : Et vous n' avez pas reçu d' accusé de réception ?
HB : Il nous a dit d' attendre

SS : Le Frankfurt vous a dit d' attendre ?
HB : Oui monsieur

SS : celà voulait dire "Je viens" ?
HB : Celà voulait dire d' attendre

SS : Où était le Frankfurt ?
HB : Je crois qu' il était à l' est mais je ne suis pas certain

SS : Avez-vous été en communication avec le Frankfurt avant ce jour ?
HB : Je ne peux pas vous le dire

SS : Quel est votre meilleur souvenir ?
HB : Je ne peux pas le dire. Nous étions en communication avec plusieurs bateaux durant l' après-midi et le soir

SS : Il est impossible pour vous de vous rappeler si vous avez eu une communication du Frankfurt durant le voyage de Southampton jusqu' à la collision ?
HB : Je ne pense pas qu' il y a eu de communication établie entre le Frankfurt avant que nous lui envoyions le signal de détresse

SS : Avez-vous prit un message du Frankfurt destiné à un autre opérateur ?
HB : Non monsieur

SS : Savez-vous quelle était la position du frankfurt quand il a reçu le CQD ?
HB : C' est ce que nous attendions

SS : Vous n' étiez pas certain ?
HB : Non monsieur

SS : Est ce que quelqu' un vous a indiqué qu' il pensait que le Frankfurt était proche du titanic que n' importe quel autre bateau ?
HB : Oui Phillips me l' a dit

SS : Qui a dit ça ?
HB : M Phillips m' a dit que compte tenu de de la puissance des signaux reçus des 2 bateaux, le Frankfurt était le plus proche

SS : M Phillips vous a t-il dit qu' il avait essayé d' établir une communication avec le Frankfurt pour qu' il vienne à votre secours ?
HB : Et bien M Phillips avait l' impression que lorsque le Frankfurt a entendu le CQD et notre position il serait immédiatement venu à notre secours mais il ne l' a pas fait

SS : Est ce que le capitaine du Titanic a t-il fait une référence personnelle à vous ou à M Phillips ?
HB : Non monsieur, il nous a demandé où était le Frankfurt mais nous lui avons dit que nous ne savions pas

SS : Mais à cause de la puissance des signaux, M Phillips était convaincu que le Frankfurt était le plus proche ?
HB : Oui monsieur

SS : Et le fait que c' était le 1er bateau à avoir répondu était une confirmation à ça ?
HB : Non monsieur, ça ne l' était pas

SS : Ca ne l' était pas ?
HB : Non monsieur

SS : Est ce qu' un officier du Titanic avait l' espoir que le Frankfurt viendrait les secourir ?
HB : Non monsieur

SS : Avez-vous eu une autre communication avec le Frankfurt après que le bateau ait répondu au CQD ?
HB : Oui monsieur

SS : Qu' est ce que c' était ?
HB : Il nous a appelé au bout d' un long moment et nous a demandé quel était le problème ?

SS : Combien de temps après ?
HB : 20 min

SS : 20 min après le message donnant votre position , la position du Titanic
HB : et le CQD

SS : Et le CQD Vous avez eu un message du Frankfurt vous disant "Quel est la question" ?
HB : Oui monsieur

SS : Ils ont dit autre chose ?
HB : He merely inquired, sir, as to what was the matter with us.

SS : c' est ce que le message disait ?
HB : Je pense que M Phillips a répondu assez précipitemment

SS : Qu' a t-il dit ? J' aimerai savoir
HB : Et bien il lui a dit qu' il était un imbécile

SS : Ce sont ses mots ?
HB : Il lui a dit qu' il était un imbécile monsieur

SS : C' est tout ?
HB : Oui monsieur

SS : Ce mot n' était pas plus grave ?
HB : Non monsieur

SS : Ensuite est ce que M Phillips lui a dit quel est était le problème ?
HB : Non monsieur

SS : A t-il eu d' autres communications avec le Frankfurt ?
HB : Non monsieur il lui a dit de se tenir prêt - terminé

SS : Avez-vous eu des communications avec le Carpathia ?
HB : Et avec l' Olympic

SS : Et l' Olympic ?
HB : Oui monsieur

SS : Ensemble vous vous êtes assurés qu' ils venaient ?
HB : Oui monsieur

SS : A votre secours ?
HB : Oui monsieur

SS : A quelle compagnie appartient l' Olympic ?
HB : La White Star

SS : Et le Carpathia à la Cunard Line ?
HB : La cunard oui monsieur

SS : Avez-vous appris la position du Frankfurt ?
HB : Non monsieur

SS : A t-il répondu à votre appel ?
HB : Non monsieur

SS : Est ce que M Phillips le lui a demandé ?
HB : Oui monsieur

SS : Souvent ?
HB : Quand il a répondu à notre CQD, il a dit "allez-y et donner votre position", le Frankfurt a répondu "Tenez vous prêt"

SS : Est ce que le frankfurt connaissait votre position ?
HB : Oui monsieur

SS : Quelle est votre interprétation de "tenez vous prêt" ?
HB : Attendre sa position et qu' ils allaient faire leur possible

SS : Avez-vous eu la position du Frankfurt ?
HB : Non monsieur

SS : Et M Phillips ?
HB : Non monsieur

SS : Est ce que vous et M Phillips avaient parlé de ça ?
HB : Oui monsieur

SS : Que vous a t-il dit sur ça ?
HB : Nous échangions nos opinions sur l' opérateur du Frankfurt

SS : Etait ce des critiques ?
HB : Oui monsieur

SS : Et offensif ?
HB : très

SS : Etait-il basé sur le savoir ou des suspicions que l' opérateur avait abandonné son travail ?
HB : Oui monsieur

SS : Etait-il basé sur des suspicions que le Frankfurt n' a pas répondu à l' appel de détresse comme ce bateau aurait du faire ?
HB : Oui monsieur

SS : Etait ce un regret entre vous et M Phillips ?
HB : Et bien c' était le moment où le Frankfurt nous a demandé quelle était la question parce que nous avons réalisé ensuite la situation, ce qui se passait avec le bateau

SS : Mais vous avez réalisé à ce moment là que toutes les vies sur ce bateau dépendaient des secours d' autres bateaux ?
HB : Au moment où le frankfurt nous a demandé quelle était la question, oui monsieur

SS : Après lui avoir dit qu' il était un imbécile, vous lui avez dit que le bateau coulait ?
HB : Non monsieur, nous lui avons demandé de s' en tenir là, d' en rester là.

SS : D' en rester là de quoi ?
HB : De ne pas interférer avec l' instrument, monsieur car nous étions en communication avec le Carpathia et nous savions que le Carpathia était la meilleure chose à faire

SS : Vous avez dit ça à l' opérateur du frankfurt ?
HB : Non monsieur

SS : Quand vous avez dit " d' en rester là", celà peut être interprété comme un changement de l' appel de détresse ?
HB : On lui a dit de ne pas interférer dans nos communications

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
william

avatar

Masculin
Messages : 189
Inscrit le : 20/02/2007
Localisation : Dans le fumoir

MessageSujet: Déposition de l' enquête américaine   Ven 2 Mar 2007 - 14:11

C'est incroyable ça! L'opérateur du Frankfurt était vraiment un imbécile. Mais, au final, connait on sa position la nuit du naufrage?
Revenir en haut Aller en bas
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12685
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Déposition de l'enquête américaine   Lun 12 Mar 2007 - 20:33

SS : Vous pensez que le Frankfurt n' a pas répondu comme il aurait du le faire ?
HB : Oui monsieur

SS : A aucun moment, il n' a indiqué qu' il allait venir ?
HB : Non monsieur

SS : A votre avis, il n' a donc pas su comprendre la situation dans laquelle vous vous trouviez. Interrompez-moi si je me trompe, je résume ce que vous avez dit. Ai-je raison jusqu' ici ?
HB : Ce qui m' a frappé...
La voix d' Harold faiblit. Il parait fatigué.
HB : Ce qui m' a frappé c' est en effet qu' il a paru incapable de comprendre notre situation.

SS : Etes-vous certains de lui avoir donné toutes les informations nécessaires ?
HB : Certainement.

SS : Vous voulez dire que, par ce message, vous indiquiez clairement que le Titanic était en train de couler ?
HB : Quand un opérateur entend un CQD suivi de la position du navire, il doit immédiatement aller en rendre compte à son capitaine. Il perdrait du temps en demandant d' autres détails. Moins il perd du temps en palabres, plus il gagne de temps à venir au secours du navire.

SS : Après que vous ayez dit à l' opérateur qu' il était un imbécile, lui avez-vous dit que le bateau coulait ?
HB : Non monsieur

SS : Lui avez-vous donné d' autres informations ?
HB : Non monsieur. He ought not to have wanted any in the first place.

SS : D' après l' information que vous avez donné, êtes-vous prêt à dire si le bateau a répondu ou non ?
HB : Il n' y a aucun doute au sujet de l' information que nous lui avons donné, il a su quoi faire immédiatement.

SS : Le Frankfurt n' a pas répondu ?
HB : Non monsieur

SS : Diriez-vous que le Frankfurt a reçu correctement l' appel de détresse ?
HB : M Phillips portait les écouteurs. Il a tapé CQD. Le Frankfurt a répondu. Il a donné au frankfurt notre position. Il a dit "Venez tout de suite". Le Frankfurt a répondu "Attendez". Nous avons attendu. Et c' est plus tard que nous avons entendu le Frankfurt dire "Que vous arrive t-il ?" après un temps inconsidérablement long.

SS : Après qu' il ait dit "Que vous arrive t-il ?", que lui a t-il dit ?
HB : Il lui a dit qu' il était un imbécile monsieur.

SS : Est ce la dernière chose que vous lui avez dit ?
HB : Au Frankfurt oui monsieur

SS : Vous rappelez vous ce que vous lui avez dit plus tard, de ne pas interférer dans vos communications ?
HB : Nous lui avons dit de dégager et de ne pas gêner nos communications.

SS : Rien d' autre ?
HB : Rien d' autre

SS : Vous êtes un imbécile. Dégagez et ne venez pas gêner nos communications
HB : Oui monsieur

SS : C' est tout ce qu' il y avait dans le message ?
HB : oui monsieur

SS : Et c' est la dernière chose que vous ayez dite au Frankfurt ?
HB : Oui monsieur

SS : Avez-vous vu le Frankfurt à proximité de l' épave du titanic ou à bord du carpathia ?
HB : Le seul bateau que j' ai vu était le Carpathia

SS : Savez-vous si le Carpathia a eu des communications du Frankfurt ?
HB : Non monsieur je ne sais pas

SS : Vous ne pouvez pas le dire ?
HB : Non monsieur

SS : Lorsque vous étiez à votre poste, vous n' avez pas reçu de message du Frankfurt ?
HB : Non monsieur

Quelques questions posées à Harold Cottam

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12685
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Déposition de l'enquête américaine   Sam 14 Avr 2007 - 0:45

10ème jour



SS : M. Bride, vous avez prêté serment à New-York. Il y a une ou deux choses que je voudrais vous demander. Premièrement, j' aimerai savoir combien avez-vous reçu pour l' histoire que vous avez donné au New-York Times.
HB : J' ai reçu mille dollars.

SS : Etiez-vous dans la station radio du carpathia quand il faisait route vers New-York ?
HB : Oui monsieur, j' étais dans la station du mardi soir jusqu' à l' arrivée à New-York.

SS : A quel moment ?
HB : Je relevai M. Cottam

SS : Combien de temps y êtes vous passé ?
HB : M. Cottam a passé la grande majorité du temps à la transmission et je préparai les messages pour lui et moi même j' en transmettai.

SS : Vous avez été blessé sur le Titanic ?
HB : Oui monsieur

SS : Et malgré ça, vous l' avez relevé ?
HB : Oui monsieur

SS : Je veux vous dire encore parce qu' il semble y avoir une petite confusion à ce sujet, quand avez-vous vu pour la dernière fois le capitaine ?
HB : La dernière fois que j' ai vu le capitaine du Titanic, il est passé par dessus bord 3 min avant que ce fut mon tour.

SS : A aucun moment vous ne l' avez vu mettre un gilet de sauvetage ?
HB : Non

SS : Vous avez parlé l' autre jour de votre camarade, Phillips qui était votre chef opérateur je crois ?
HB : Oui monsieur

SS : Et vous mêmes, vous avez mis un gilet de sauvetage 10 min avant que le navire ne sombre ?
HB : Oui monsieur, je pense que c' était à ce moment là avant que le bateau ne coule, je ne peux pas vous dire précisément.

SS : Et vous n' êtes pas parti du bateau jusqu' à ce que le capitaine vous en donne la permission ?
HB : Non

SS : Personne d' autre n' est parti ?
HB : Non monsieur, il y avait plusieurs personnes

SS : Des passagers ?
HB : Je ne pourrai pas vous le dire. des passagers ou membres de l' équipage, il y avait un certain nombre de marins qui ont assisté à la mise à l' eau du radeau pliable.

SS : Un de ceux là y était ?
HB : Non monsieur je pense être le seul

Je n' ai pas réusis à traduire certains dialogues.

SS : Donc, vous vous êtes retrouvé en dessous du radeau ?
HB : Oui monsieur

SS : Vous avez nagé et à ce moment vous avez vu le bateau coulait ?
HB : Quel bateau ?

SS : Le Titanic
HB : Un court instant après, j' ai vu le Titanic couler

SS : Combien de temps après ?
HB : Le temps était assez long pour me donner une chance de me tenir éloigné du titanic lui même.

SS : A quelle distance ?
HB : J' estime la distance à 150 pieds

SS : Vous étiez à une distance de 150 pieds et vous l' avez vu couler ?
HB : Oui

SS : Ensuite vous avez trouvé le chemin pour vous rendre jusqu' au bateau retourné ?
HB : Oui monsieur

SS : Et à cet instant il était bondé ?
HB : Oui monsieur

SS : Et vous y êtes monté ?
HB : Oui monsieur

SS : Entre le moment où vous étiez dans l' eau et le moment où le Titanic coula, vous avez vu le capitaine sur le pont ?
HB : Non monsieur, j' ai dit que le capitaine a quitté le Titanic 1 ou 2 min avant que j' en sois parti moi même.

SS : Il a du partir immédiatement après vous avoir dit de faire attention ?
HB : Non monsieur parce que nous ne sommes pas parti de la cabine immédiatement

SS : Qu' avez-vous fait ?
HB : Phillips a envoyé d' autres appels CQD je crois et a eu une réponse.

SS : De qui ?
HB : Je ne pourrais pas vous le dire. Je pouvais entendre ce que Phillips envoyait mais je ne peux pas entendre ce qu' il reçoit.

SS : Et il n' a pas dit de qui venait cette réponse ?
HB : Non monsieur

SS : Et vous n' avez eu aucun moyen de savoir qui c' était ?
HB : Non monsieur, je ne pense pas qu' il y avait une réponse parce qu' il me l' aurait dit s' il y en avait eu une.

SS : Votre CQD a t-il été confirmé par d' autres opérateurs ?
HB : Phillips a envoyé un CQD et a écouté une réponse s' il y en a eu une ou pas, je ne peux pas vous le dire. Il ne m' a pas dit qu' il a eu une réponse. Il ne m' a pas dit qu' il n' avait pas eu de réponse.

HB : Et vous n' avez jamais parlé avec lui de ça ?
HB : Non monsieur

SS : L' avez-vous vu vivant après ça ?
HB : Je l' ai vu marcher à l' arrière pendant que j' aidais à mettre à la mer le radeau pliable.

SS : Etait-il à bord du radeau ?
HB : Je l' ai dit

SS : Vous avez dit qu' il était mort avant d' atteindre le Carpathia ?
HB : Oui monsieur

SS : Etait-ce le dernier CQD ?
HB : C' était le dernier parce qu' il n' y avait plus d' étincelle à cause du faible courant électrique

SS : Le courant diminuait ?
HB : Le courant diminuait tout le temps

SS : Cela a interféré sur les résultats ?
HB : Oui monsieur

SS : Vous avez été en communication avec le Mount Temple dimanche soir ?
HB : Non monsieur, je ne me souviens pas

SS : Je veus être clair à ce sujet pour ne plus y revenir. A quelle heure le Californian vous a contacté dimanche soir ?
HB : Avec l' avis de glace ?

SS : Oui
HB : Il était proche de 5h

SS : Et à ce moment là, vous calculiez vos comptes ?
HB : Oui monsieur

SS : Et vous n' avez pas eu de réponse du Californian durant 30 min ?
HB : Je ne dirai pas 30 min. Près de 20 min.

SS : Et quand vous avez répondu quelle information vous ont-ils donné ?
HB : Le Californian transmettait un avis de glace du Baltic et quand le Baltic a accusé réception du Californian j' ai eu le même.

SS : Ensuite le Californian qui a essayé de vous contacter à 5h vous a donné cet avis de glace. Ne pouviez-vous pas donner directement un avertissement ?
HB : Non monsieur

SS : Vous êtes entré en contact avec le Baltic ?
HB : Non monsieur, je l' ai lu et l' ai envoyé au Baltic

SS : Je comprend mais je pense que le rapport prouve que le message a été envoyé par le Californian dimanche vers 17h au Titanic ou la communication a été entreprise avec le Titanic. Ai-je raison ?
HB : Oui monsieur

SS : Ils ne pouvaient pas le faire car vous n' avez pas répondu rapidement à leur message ?
HB : Pour le 1er appel

SS : Sur ce le Californian est entré en communication avec le Baltic ?
HB : Oui monsieur

SS : Et vous avez repris le message du Californian au Baltic ?
HB : Oui monsieur

SS : A quelle heure ?
HB : Je dirai 20 min après que le Californian m' a appelé pour cet avis

SS : Que disait ce message ?
HB : Autant que je m' en souviens, le Californian parlait de 3 grands icebergs et a donné leur latitude et longitude

SS : De son bateau ?
HB : Du Californian quand il est passé près de ces icebergs

SS : Souvenez-vous de la position du Californian ?
HB : Non monsieur

SS : Quand vous avez reçu ce message vous êtes allé sur le pont ?
HB : Oui monsieur

SS : A qui l' avez-vous délivré ?
HB : A l' officier de quart

SS : Savez-vous qui était cet officier ?
HB : Non monsieur

SS : Etait-ce M Murdoch ?
HB : Je ne pourrais pas vous dire qui c' était

SS : Etait-ce le capitaine ?
HB : Non monsieur

SS : Vous l' avez délivré vous mêmes ?
HB : Oui monsieur

SS : En personne ?
HB : Oui monsieur

SS : Qui l' a prit, Phillips ou vous mêmes ?
HB : Je l' ai prit moi même

SS : Avez-vous reçu d' autres messages d' avertissement de glaces dimanche ?
HB : Non pas à ma connaissance monsieur

SS : Vous ne vous souvenez pas avoir reçu quelque chose de l' Amerika ?
HB : Non monsieur

SS : Savez-vous si le capitaine était sur le pont quand vous avez délivré ce message ?
HB : Je ne l' ai pas vu sur le pont quand j' ai délivré ce message

SS : Maintenant ce 1er message que vous avez reçu après avoir envoyé le 1er CQD, quelle a été la 1ère réponse que vous avez reçu ?
HB : La 1ère réponse que nous avons reçu venait du Frankfurt

SS : La North German Lloyd Line ?
HB : Je ne pourrai pas vous dire de quelle compagnie il appartient

SS : Etait-ce une réponse rapide ?
HB : je pense

SS : Le Frankfurt vous a donné sa position ?
HB : Non monsieur

SS : Est ce vous ou M Phillips qui a prit ce message ?
HB : M Phillips

SS : Vous étiez présent à ce moment là ?
HB : Oui monsieur

SS : Quelle a été sa réponse ?
HB : M Phillips m' a dit d' écrire la réponse comme il me le disait et la réponse était "OK attendez." C' était la réponse du frankfurt.

SS : Que signifie "attendez" ?
HB : Il voulait dire que nous n' avions pas fini de correspondre avec eux

SS : Il vous a contacté plus tard ?
HB : Oui monsieur

SS : Qu' a t-il dit ?
HB : Il a dit "Quel est le problème ?"

SS : Et c' est tout. Je ne pense pas que je vais vous demander de répéter ce que vous lui avez dit. Vous ne pouvez pas le changer. Vous ne l' avez pas entendu. Quels bateaux ont répondu ?
HB : Le Carpathia monsieur

SS : Combien de temps après le dernier message du Frankfurt ?
HB : M Phillips a envoyé le CQD et donné notre position et le Carpathia a répondu immadiatement

SS : Le Carpathia a donné sa position ?
HB : Oui monsieur

SS : Avec la 1ère réponse au CQD ?
HB : Non monsieur nous avons attendu 2 min pour avoir la position du carpathia.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Sha're
Admin
Admin
avatar

Féminin
Age : 36
Messages : 12685
Inscrit le : 12/11/2006
Localisation : dans la station radio

MessageSujet: Re: Déposition de l'enquête américaine   Sam 14 Avr 2007 - 2:22

SS : Qu' a dit le Carpathia en réponse au CQD ?
HB : Phillips lui a dit que nous coulions rapidement et de le secourir.

SS : Quand le Carpathia a reçu la réponse, qu' ont-ils fait ? Ils ont donné leur position ?
HB : Oui monsieur

SS : Autre chose ?
HB : Il a dit qu' il venait à notre secours le plus rapidement possible

SS : Après ça, avez-vous eu une communication avec un autre bateau ?
HB : Oui monsieur

SS : Excepté le Carpathia ?
HB : Oui monsieur avec l' Olympic et le Baltic

SS : Je crois qu' ils vous ont donné leur position ?
HB : Oui monsieur

SS : J' ai oublié si vous les aviez rappelé ?
HB : Je ne les ai pas rappelé

SS : A ce moment là, vous aviez les moyens de savoir par le capitaine ou n' importe qui d' autre qu' un de ces bateaux était à proximité du titanic ?
HB : Oui monsieur. Nous avons dit que le Carpathia était le plus proche mais le capitaine n' a exprimé aucune opinion sur le Frankfurt parce qu' il n' avait pas donné leur position. C' était M Phillips qui a exprimé l' opinion que le Frankfurt était le plus proche et il le jugeait par la puissance des signaux.

SS : Comment vous êtes-vous rendu compte du fait que le Titanic n' était pas en communication avec le Californian après l' avoir eu à 17h ?
HB : Le Titanic n' a pas été en communication avec le Californian parce que ça n' était pas nécessaire pour lui.

SS : Comment vous êtes vous rendu compte du fait que le Californian n' a pas reçu l' appel CQD ?
HB : L' opérateur n' était pas à son poste.

SS : Si l' opérateur avait été à son poste et le Californian était à seulement 19 miles, votre CQD aurait été reçu et la situation aurait été bien différente ?
HB : Oui monsieur

SS : M Bride, avez-vous reçu ou M Phillips un message du Californian à 23h15 dimanche soir disant "Les machines sont arrêtées. Nous sommes entourés par les glaces." Avez-vous reçu ce message ?
HB : M Phillips était à son poste à ce moment là

SS : Savez-vous s' il a reçu un message de ce genre ?
HB : Il ne me l' a pas dit monsieur

SS : Et vous n' aviez pas le moyen de le savoir ?

Pas de réponse

Senator FLETCHER : Que vouliez-vous dire en disant qu' il n' était pas nécessaire de rester en communication avec le Californian ?
HB : Si le Californian avait quelque chose pour nous, il nous aurait appelé ou si nous avions quelque chose pour le Californian nous l' aurions appelé, et il n' était pas nécessaire pour nous d' appeler le Californian à moins que nous ayons eu du travail avec lui ou vice versa parce qu' il interrompait les autres traffic.


Senator FLETCHER : Le Californian a dit qu' il essayait de communiquer avec vous et vous l' avez arrêté et a dit qu' il vous génait. Le saviez-vous ?
HB : Non, il est probable qu' il génait les communications avec Cap Race


SS : M Phillips aurait il fait une note de ce message ?
HB : Il l' aurait dit si le Californian avait insisté

SS : Si vous aviez entendu ce genre de message, qu' auriez-vous fait ?
HB : je l' aurai remis moi même

SS : Vous travailliez avec Cap race ou c' était Phillips juste avant la collision avec l' iceberg ?
HB : Autant que je me souvienne, Phillips avait terminé de travailler avec Cap Race 10 min avant la collision avec l' iceberg.

SS : je pense que vous m' aviez dit l' autre jour à New-York le temps qui s' était écoulé après la collision avant que vous envoyiez le CQD. Je veux être sur alors je vous le demande.
HB : Je ne m' en rappelle plus maintenant.

SS : Quel est votre meilleur souvenir ?
HB : Mon meilleur souvenir est lorsque Phillips et moi discutions avant que le capitaine soit venu nous dire ce qui se passait.

SS : De quoi discutiez-vous ?
HB : Nous discutions de ce que pensait Phillips sur ce qui se passait avec le bateau et le travail avec Cap race.

SS : Le Capitaine est-il venu personnelement ?
HB : Oui monsieur

SS : Dans la station radio ?
HB : Oui monsieur

SS : Et il vous a dit ou à Phillips d' envoyer l' appel ?
HB : Oui

SS : Et est-il venu fréquemment dans votre cabine après ça pour vous presser d' envoyer le CQD ?
HB : Oui monsieur



Questions au Capitaine Rostron du Carpathia


Ensuite ce n' est pas très interessant.

_________________
"Que le plaisir qu'elle procure éteigne mon corps et le feu de mon âme à tout jamais"


Mon site sur Jack Phillips : http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
Revenir en haut Aller en bas
http://jackphillips-titanic.e-monsite.com/
 
Déposition de l'enquête américaine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: La station radio..............................  :: Harold Bride-
Sauter vers: