Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Le Normandie brûlé par la mafia ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Jeu 20 Jan 2011 - 1:06

En ce moment Ada et moi on est dans notre période mafia, il suffit de regarder nos avatar d'ailleurs (Lucky Luciano sur le mien). Vous voilà prévenus, le premier qui m'énerve je sors la Tommy Gun...
Bon sérieusement, je lisais l'histoire de Lucky Luciano et je suis tombée sur le Normandie. A vrai dire je n'ai pas tout de suite compris le rapport entre les deux et puis j'ai fais quelques recherches.


On connait tous cette magnifique affiche. Je crois que pour ma part c'est mon premier souvenir de paquebot (avant même le Titanic) quand j'étais toute petite chez mon oncle qui l'a encadré (version géante) dans son salon. Elle m'a toujours marquée.
Alors, le Normandie s'est-il retrouvé mêlé à une histoire mafieuse ?

Tout d'abord commençons avec Luciano (et vous comprendrez pourquoi), je vais essayer de ne pas faire trop long. De toute façon on avait dans l'idée avec Ada de faire un post sur Boardwalk Empire, où je pourrais développer d'avantage sur la mafia. Mais en attendant pour bien faire le lien présentons le bonhomme.

Salvatore Luciana, dit Charles "Lucky" Luciano

1897 (Sicile) - 1962 (Naples)



Salvatore immigre aux États-Unis avec sa famille en 1907. Il débarque dans les bas-fonds de New-York et plus précisément le quartier de Lower East Side. Dans le tenement (immeuble) miteux qu'occupe sa famille, le môme est loin de se douter qu'il deviendra l'un des hommes les plus puissants de cette ville. Pour le moment il traine dans les rues et pour survivre dans cet univers il faut faire partit d'un gang. Salvatore intègre le Fives Points Gang et change son nom en "Charles Luciano" pour ne pas porter tort à ses parents.
De rencontre en rencontre Luciano gravit les échelons du gang puis il devient l'un des protégés d'Arnold Rothstein, un puissant homme d'affaire de New-York qui a fait fortune dans le jeu (et la triche).
Avec la prohibition en 1920, Arnold Rothstein est le premier à lancer les "Bootleggers" (trafiquants d'alcool) et entraine à sa suite Luciano auquel il apprends à bien se comporter, à bien parler, s'habiller, etc... Bref en faire un vrai gentlemen, mais avec l'âme d'un gangster. Mais Rothstein est assassiné en 1928 pour une histoire de dettes non payées, et Joe Masseria devient alors le nouvel homme le plus puissant de New-York.
Luciano rejoint donc la famille Masseria en tant que bras droit, mais bien vite excédé par la guerre Castellammarese (oppose les deux parrains de New-York : Masseria et Maranzano) il décide de tuer son propre patron avec l'aide de ses amis. Joe Masseria est donc assassiné en avril 1931, et par conséquence Maranzano devient l'unique parrain de New-York. Il crée les cinq familles mafieuses de la Cosa Nostra de New-York qui existent toujours aujourd'hui. Luciano devient le parrain de l'une d'entre elles, la famille de son ex-patron : famille Masseria (aujourd'hui famille Genovese).
Toutefois Maranzano n'aura pas profité longtemps de sa gloire puisqu'il est assassiné à son tour, en septembre 1931, sous ordres de Luciano. Le môme du Lower East Side est maintenant l'homme le plus puissant de New-York. Il doit tout aux années prohibition, mais lorsque celle-ci prend fin en 1933, Luciano investit alors dans la drogue et le jeu.
Son empire prospère et tout va bien pour lui jusqu'à ce qu'il soit trahit par le procureur Thomas Dewey. Ce dernier qui vise la présidence, décide de faire tomber Luciano en mettant à jour un réseau de prostitution géré par ce dernier. Il apparait aujourd'hui que cette histoire avait était montée de toutes pièces, en effet la Cosa Nostra interdit la prostitution.
Toujours est-il que Luciano passe en procès et écope d'une peine allant de 30 à 50 ans de réclusion. Il entre à la prison de Sing Sing en 1936 avant d'être transféré dans un établissement moins rude. Durant son incarcération, Luciano peut continuer à recevoir ses associés et ainsi gérer son empire à distance. On raconte même que ses gardiens lui servaient champagne et caviar dans sa "cellule".

Puis la seconde guerre mondiale éclate et Luciano décide d'en tirer profit. Il va tenter de persuader L'U.S Navy de lui laisser apporter son aide à l'effort de guerre, de manière à pouvoir ensuite être récompensé et pourquoi pas voir sa peine raccourcie...
Or, il se trouve justement que Luciano contrôle les docks de New-York et qu'il a d'ailleurs placé l'un de ses hommes de mains à la tête du Syndicat des Dockers : Albert Anastasia.


Umberto Anastasio, dit Albert Anastasia

1902 (Calabre) - 1957 (N-Y)




Arrivé en 1919 à New-York, Albert Anastaia habite d'abord les quartiers pauvres de Brooklyn, avant de rejoindre en 1930 l'équipe de Luciano.
Sous les ordres de ce dernier il participe à l'assassinat de Joe Masseria, puis celui de Maranzano cinq mois plus tard. En récompense de sa loyauté et de ses services, Anastasia est placé à la tête de la Murder Inc : Une société de meurtres créée en 1929 par Luciano et visant à éliminer les personnes gênantes tout en respectant certaines règles (on ne tue pas les femmes et les enfants, ni les politiciens, et les autres membres de la société).
Albert Anastasia est surnommé 'le grand exécuteur" car on lui attribue entre 300 et 700 meurtres. S'il n'a jamais été condamné, c'est parce qu'il prenait grand soin de supprimer les témoins...
Vous l'aurez compris, le patron du Syndicat des Dockers de New-York, n'est pas un tendre.

Et c'est là qu'on en vient (enfin) au Normandie.

Paquebot déjà présenté sur le forum ici : http://titanic.superforum.fr/t197-le-normandie?highlight=normandie[/url]


L'incendie du Normandie

Anastasia eut un rôle de premier plan dans la manœuvre visant à libérer Luciano pour avoir « participé à l’effort de guerre ». Pour ce faire il organisa des incidents, pour convaincre l’US Navy de la nécessité de négocier avec la mafia, afin d’éviter tout risque de sabotage ennemi. Parmi ses "incidents" figure l'incendie du paquebot français alors rebaptisé le La Fayette.

Le Normandie était immobilisé à New-York depuis la déclaration de la seconde guerre mondiale. Il était en effet trop risqué pour lui de retraverser l'atlantique sous peine d'être à la merci des sous-marins ennemis. Puis avec l'instauration du Régime de Vichy et craignant des sabotages, le navire est réquisitionné par les États-Unis en 1941. Il sera rebaptisé La Fayette le 1er janvier 1942 et se prépare alors à être transformé de façon à devenir un paquebot de transport de troupes pour la guerre.

Autrement dit, c'est un navire de premier choix pour la mafia qui souhaite traiter avec la Navy...

Le drame éclate le 9 février 1942, très vite l'incendie se propage dans tout le paquebot, alimenté par les nombreuses boiseries (luxueuses qui plus est). On raconte que des marins français se précipitèrent pour proposer leur aide, mais furent refoulés par la police militaire (police corrompue par la mafia ? ça n'aurais rien d'étonnant). Les pompiers new-yorkais quant à eux, devaient faire face à un autre problème : le types d'embouts de leurs lances à incendie est incompatible avec celui du système de lutte contre l'incendie du navire. Ils ne peuvent attaquer le feu que de l'extérieur, à l'aide de bateaux-pompes et de lances alimentées depuis la jetée. Sans compter qu'il fait un froid glacial et que l'eau se change presque aussitôt en glace, celle-ci déséquilibre le paquebot qui se couche sur le flanc, au terme d'une longue lutte avec les flammes le 10 février à 2h45.

Les journaux évoquèrent à l’époque un acte de sabotage allemand, mais il est couramment admis actuellement qu’Anastasia donna l’ordre à son frère de mettre le feu au navire. En offrant par l'intermédiaire d'Anastasia la protection des docks, et par ailleurs le soutien de la mafia pour le débarquement en Sicile, Luciano parvint ainsi à améliorer ses conditions de détention et la garantie d'une libération à la fin de la guerre.
En effet, notre cher Luciano ne resta que 9 ans en prison, si toutefois on peut appeler ça ainsi, puisqu'il fut finalement transféré dans une "maison de repos" (grâce à l'U.S Navy ?) où il devait avoir la belle vie. En 1946, il est comme promis remercié pour son "effort de guerre" et libéré sous condition de repartir en Italie... Ceci est une autre histoire.

Quant au paquebot : l'ex-Normandie ne sera finalement remis à flots qu'en 1943. Mais devant l'ampleur des dégâts jugés irréversibles (laisser un paquebot à moitié immergé durant 1 an et demi ça ne pardonne pas), il est vendu à un ferrailleur en 1946, lequel le démantèlera entièrement.



Le La Fayette immergé dans les docks new-yorkais. On remarque la glace tout au autour. Décidément la glace et les paquebots ne font pas bon ménage. ^^


Alors, est-ce que le Normandie fut réellement l'objet d'un sabotage visant à faire chanter l'U.S Navy dans le seul but de libérer Lucky Luciano ? Rien n'arrête la mafia., et c'est une bien triste fin pour ce paquebot de luxe, qui fut notamment le seul de la flotte française transatlantique à avoir remporté le ruban bleu.
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Jeu 20 Jan 2011 - 1:40

Bah Tiphaine : tu tombes bien ! Avec mon mémoire sur le sujet, je viens de m'acheter quelques bouquins sur le Normandie. Mais je vais sûrement te décevoir. Le naufrage du Normandie est plutôt dû à un accident tout con et un manque d'organisation. A l'époque, le paquebot est très surveillé par les US car il promet d'être leurs plus gros transport de troupes. Ca fait quelques temps que l'équipage français était très surveillé pour éviter un sabotage. Même si la sécurité est plus relâchée, le navire reste en de bonnes mains.

En revanche, il s'agit de sortir les décorations du navire pour les préserver, et rendre le navire en bon était après la guerre. On démonte donc tout méthodiquement. Et c'est le drame. Nous sommes le 9 février 1942 dans la grande salle à manger. Tout est très mal rangé : rouleaux de lino, couverture, éléments décoratifs... Et surtout beaucoup, beaucoup de gilets de sauvetage en kapok, très inflammables. Par négligence : pas de seau d'eau ou d'extincteur. La tâche du jour ? Découper des colonnes au chalumeau.

Un ouvrier fait une erreur : une flamme trop longue ? Une protection trop vite enlevée ? Quelques gilets prennent feu. On essaie d'éloigner les autres pur réduire l'incendie. On le propage en bougeant des gilets où le feu couve. En peu de temps, l'incendie se répand. Les pompiers arrivent dans les 5 mn, mais l'équipage et les ouvriers abandonnant le navire en masse gênent leur intervention. Le feu se propage sur les ponts promenade bourrés de couchettes en toile. A partir de là, tout se déroule comme tu l'as dit. Mais pour les français refoulés, la crainte de sabotage est aussi une cause : la Transat était alors aux mains du régime de Vichy, et les français étaient des saboteurs potentiels. Dans aucun de mes livres, la mafia n'est mentionnée. Ils sont pourtant très récents.

Je vais fouiller dans les archives de la Transat pendant tout mon stage, précisément celles du Normandie : si j'y trouve quelques "indices" je te dirai. Mais il est fort probable que ça s'inscrive dans la "légende" du Normandie. Le plus beau paquebot du monde coulé par un coup maladroit de chalumeau, c'est peu sexy. rire
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Jeu 20 Jan 2011 - 1:52

C'est vrai que c'est moins "sexy" comme tu dis...

Reste que les "incidents" provoqués par Albert Anastasia sont réels, tout comme l'était l'implication de Luciano, du moins de ses hommes, dans la surveillance des Docks de New-York durant la guerre. Donc rien ne dit qu'il n'y avait pas des hommes de Luciano infiltrés chez les membres de l'US Coast Guard chargés de surveiller le navire, ou tout simplement des corrompus. Ah le pouvoir du billet vert.

De mon côté j'ai commencé à acheter des livres sur la mafia et le crime organisé. Je vais tâcher d'en savoir plus sur les conditions de libération de Luciano et les actions menés par Anastasia au sein du Syndicat des Dockers.

Pour ma part j'ai lu ça ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Mafia_italo-am%C3%A9ricaine#La_mafia_et_la_Seconde_Guerre_mondiale dans la section "la mafia et la seconde guerre mondiale".

Et ici : http://fr.wikipedia.org/wiki/Albert_Anastasia#Pendant_la_Seconde_Guerre_mondiale

Tu vas me dire, ça manque sans doute de source, mais y a plus qu'à chercher. ^^
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Jeu 20 Jan 2011 - 2:02

Tiphaine a écrit:
Tu vas me dire, ça manque sans doute de source, mais y a plus qu'à chercher. ^^
C'est le principal problème de Wikipédia en effet, trouver les sources. Quand je reprends un article pour en faire quelque chose de pas mal, il m'arrive d'enlever pas mal d'infos parce que je ne trouve aucune source sérieuse.

Pour le coup, j'avoue que je ne trouve aucune mention du sujet dans les deux livres que j'ai achetés, qui sont a priori les plus sérieux sur le sujet. Après, comme me le répète souvent ma prof, le Normandie et plus généralement la Transat n'ont jamais fait l'objet d'ouvrages universitaires. D'un point de vue strictement universitaire, je suis donc le premier à me pencher sur le sujet pour produire quelque chose de sérieux, même si personnellement, je modère ce jugement en considérant que certains bouquins "amateurs" peuvent être d'un très très bon niveau. De toute façon, c'est le but même du master de fouiller là où personne n'a jamais fouillé, donc vive ceux qui n'ont jamais bossé sur ce paquebot, ça me permet de le faire ! fete

Donc globalement, oui, il est possible que je trouve des trucs intéressants sur le sujet. Te réjouis pas trop, normalement, je bosse sur la construction et les tout débuts du bateau, donc le naufrage sera pas trop dans mon champ de travail, mais qui sait ! (sinon, je garde ça en mémoire pour mon sujet de M2, tiens !)

Bref, on est quoi qu'il en soit dans le flou. Pour l'instant, les seules sources sérieuses qu'on ait toi comme moi ignorent totalement un potentiel rôle de la mafia. Mais si tu trouves quelque chose de pas trop mal (en évitant quand même les sites complotistes façon "on ne nous dt pas tout, Kennedy est une femme, le Titanic a pas coulé, le pays est dirigé par des cafards ultra développés venus de Pluton"), je suis preneur ;)
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Jeu 20 Jan 2011 - 2:07

Affaire à suivre alors, le débat reste ouvert.

C'est une des choses qui me plait dans l'Histoire, faire des recherches, se poser des questions. Même si c'est extrêmement frustrant car il y ara toujours des choses qui resteront cachées et on ne peut jamais prendre la machine à remonter le temps pour aller vérifier sur place. rire
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Jeu 20 Jan 2011 - 2:19

Bah globalement, l'Histoire, c'est arrêter de chercher la vérité et plutôt essayer de voir ce qui n'est pas possible ! rire

Plus concrètement, c'est vrai que depuis que j'ai commencé mes études, j'ai changé ma façon d'envisager le Titanic. Avant, je prenais ce que je voyais dans les livres, quels qu'ils soient et je m'en contentais. Maintenant, je recherche d'où vient l'info, je fouille les sources primaires (articles de journaux, témoignages, rapports etc.), je compare, je critique. Et ça permet parfois de se rendre compte que des gens recopient une erreur depuis des années. (Exemple : ce que je disais sur Astor).

Par exemple pour le suicide de Murdoch, aujourd'hui, je serais moins tenté de chercher à savoir s'il s'est suicidé (même si, à côté, j'ai la conviction personnelle que non), que de savoir comment on en arrive à le penser. C'est ce qui est intéressant, finalement, et c'est pour ça que j'avais été très marqué par ce site qui comparait tous les témoignages sur le sujet, sans chercher à tirer de conclusion, qu'on ne sera pas de toute façon. En somme, il n'y a pas une vérité, mais il y a DES mensonges/erreurs.

Revers de la médaille, ça donne par fois un petit côté sceptique/casseur d'idées établies à ceux qui appliquent cette pensée. Mais bon, c'est aussi le rôle des historiens, non ? clin
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Jeu 20 Jan 2011 - 2:35

Certes.

Alors d'une certaine façon on pourrais comparer l'Histoire à une sorte de "téléphone arabe". On dit quelque chose à une personne, qui le répète à un autre et au fur et à mesure que l'info circule, elle est complétement déformée et n'a plus rien à voir avec l'originale.

Tout l'art de l'historien serais donc de démêler le vrai du faux, mais toujours en prenant du recule et en se gardant bien de certifier des choses qui ne peuvent pas l'être.


Mais être historien aujourd'hui, c'est difficile non ? Je veux dire par là qu'il faut trouver des sujets qui n'ont pas encore été traités. Par exemple pour ma part, j'aimerais bien laisser une trace sur un sujet que j'aurais étudié, mais quand je vois tout ce qui a déjà été fait, je me demande "à quoi bon faire une nouvelle étude ? Sur quoi pourrait-elle porter qui la différencierais des autres ?", il faudrait trouver une manière originale d'aborder les choses. Sans compter le fait que parmi tous ces grands historiens on se sent tout petit. ^^

Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Jeu 20 Jan 2011 - 2:53

Tiphaine a écrit:
Alors d'une certaine façon on pourrais comparer l'Histoire à une sorte de "téléphone arabe". On dit quelque chose à une personne, qui le répète à un autre et au fur et à mesure que l'info circule, elle est complétement déformée et n'a plus rien à voir avec l'originale.

Tout l'art de l'historien serais donc de démêler le vrai du faux, mais toujours en prenant du recule et en se gardant bien de certifier des choses qui ne peuvent pas l'être.
T'as tout pigé ! clin Et effectivement, le bon historien fait, à mon avis, plus d'hypothèse qu'il ne distribue de vérités assurées. On peut avoir un point de vue, bien sur (cf moi et Brucie), et démonter ce qui est faux. Mais on doit aussi reconnaitre quand on est pas sûr plutôt que de pousser la poussière sous le tapis. Et il faut aussi douter, souvent, de ce qu'on lit. C'est comme ça qu'on m'a appris à faire en tout cas! rire

Tiphaine a écrit:
Mais être historien aujourd'hui, c'est difficile non ? Je veux dire par là qu'il faut trouver des sujets qui n'ont pas encore été traités. Par exemple pour ma part, j'aimerais bien laisser une trace sur un sujet que j'aurais étudié, mais quand je vois tout ce qui a déjà été fait, je me demande "à quoi bon faire une nouvelle étude ? Sur quoi pourrait-elle porter qui la différencierais des autres ?", il faudrait trouver une manière originale d'aborder les choses. Sans compter le fait que parmi tous ces grands historiens on se sent tout petit. ^^

Alors je peux te rassurer sur plusieurs points. Je pensais pareil et c'est pour ça que faire un master me déprimait : surtout sur les paquebots : tout semblait déjà voir été fait vu le nombre de livres. En fait, en master, on attend un travail universitaire (donc avec des objectifs très différents des livres grands public qu'on trouve en librairie), et sur un sujet très précis (il suffit de voir : le Normandie et ses 10 ans d'histoire des plans au feu sont un sujet trop vaste).

Idem pour les "grands historiens" : t'as peut-être remarqué, mais les historiens qui font autorité dans le "milieu" sont souvent de parfaits inconnus du public. Rares sont ceux qui font à la fois de la recherche et des travaux de vulgarisation. Donc la concurrence est en fait pas si énorme. Et perso, j'ai eu la chance de tomber sur une prof qui m'encourage beaucoup et me met en confiance à coups de "vous êtes le premier à bosser dessus et vous maîtrisez votre sujet", donc j'ai pas à me plaindre.

Si tu veux faire un mémoire d'histoire sur un sujet sympa (au pif pour toi si je te connais pas trop mal : "l'immigration des irlandais à bord du paquebot X entre 1900 et 1920"), j'ai déjà quelques profs en tête qui pourraient être motivés sur Limoges, même si après, faut avoir les moyens car les archives sont pas à côté. livre
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Canard-jaune

avatar

Masculin
Age : 17
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Jeu 20 Jan 2011 - 6:56

C'est dingue, je n'y aurais jamais cru, à un truc comme ça! O_O
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Dim 23 Jan 2011 - 23:29

LittleTony87 a écrit:
En revanche, il s'agit de sortir les décorations du navire pour les préserver, et rendre le navire en bon était après la guerre. On démonte donc tout méthodiquement. Et c'est le drame. Nous sommes le 9 février 1942 dans la grande salle à manger. Tout est très mal rangé : rouleaux de lino, couverture, éléments décoratifs... Et surtout beaucoup, beaucoup de gilets de sauvetage en kapok, très inflammables. Par négligence : pas de seau d'eau ou d'extincteur. La tâche du jour ? Découper des colonnes au chalumeau.
Erratum : en continuant mes recherches pour mon article et en relisant précisément mes livres, ce n'était pas dans la salle à manger mais dans le Grand Salon. Ça ne change pas grand chose au résultat, mais bon, soyons précis. rire

Tant qu'à faire, une photo du grand salon :

Il ne ressemblait plus à cela le jour du drame : meubles et déco avaient été enlevés. On remarque les quatre grandes colonnes : elles avaient été débarrassées de leurs décos en verre, et c'est en découpant l'une des structures en acier que le feu a pris.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Canard-jaune

avatar

Masculin
Age : 17
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Lun 24 Jan 2011 - 6:47

AAAAAAAAAH, j'ai eu peur, vite fait j'avais lu "Le Nomadic a brûlé"! yeux Smile Smile Smile
Revenir en haut Aller en bas
Astérix.fr

avatar

Masculin
Messages : 512
Inscrit le : 01/09/2010
Localisation : Sur la passerelle du Titanic

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Lun 24 Jan 2011 - 17:27

Doux-Jésus ! rire
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Lun 24 Jan 2011 - 23:38

Bon bah après ma première journée de recherche dans les archives, j'ai déjà trouvé quelque chose de potentiellement intéressant (au passage, au milieu de ces docs de différentes formes, tailles, époques, styles, je suis comme un gosse à Noël rire ) : selon une fiche officielle sur le Normandie établi par la Transat, la cause du naufrage est bien une erreur d'un "soudeur", qui a causé l'incendie.

D'autre part, dans son ouvrage sur le paquebot, John Maxtone-Graham (qui a aussi écrit le commentaire de la biographie de Violet Jessop) parle de l'ouvrier en question, Clement Derrick. Il retient pour sa part la thèse du bouclier protecteur relevé trop tôt, et fait un récit détaillé des événements.

Enfin, Tiphaine, tu parlais du fait que l'équipage français n'a pas eu le droit d'aider. C'est en grande partie faux, déjà parce qu'à l'exception des officiers, quasi tout l'équipage était rentré en France. Le concepteur du navire, Vladimir Yourkevitch, qui vivait à Manhattan à l'époque est venu aider (il aurait pu activer les systèmes de rééquilibrage du navire très tôt, pour peu que la fumée ne l'ait pas empêché d'y arriver), et s'est fait refouler car "c'était l'affaire de la Navy". En revanche, le dernier commandant du Normandie, Hervé le Huédé, a beaucoup aidé en donnant des conseils : il a notamment fait percer des trous dans la coque qui ont temporairement rééquilibré le navire. Malheureusement, la marée montante a eu raison de lui.

Bref, comme le Titanic, le Normandie est surtout le résultat d'une accumulation de petites merdouilles. Pour le rôle de la Mafia, je n'y croirai qu'une fois que j'aurai une source assez sérieuse sur le sujet, pour savoir d'où vient cette version. En l'état, ce n'est qu'une rumeur ; et trop se fier aux rumeurs mène bien trop facilement aux théories du complot.
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
Tiphaine

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 4798
Inscrit le : 09/07/2010
Localisation : Twin Stones Island

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Mar 25 Jan 2011 - 14:06

Fouiller dans les archives ce doit être génial !

Il faudra modifier certaines choses sur wikipédia alors, et gardons la théorie du complot mafieux pour la légende. rire
Revenir en haut Aller en bas
LittleTony87

avatar

Masculin
Age : 27
Messages : 6112
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

MessageSujet: Re: Le Normandie brûlé par la mafia ?   Mar 25 Jan 2011 - 17:53

Tiphaine a écrit:
Fouiller dans les archives ce doit être génial !
Je confirme ! En plus, les collègues sont super sympas donc ça gâche rien. je suis content d'avoir trouvé ce stage. Au passage, j'ai trouvé hier un truc super : tout le dossier du dernier commandant du Normandie, Hervé Le Huédé (il l'a jamais commandé en traversée, il me semble), qui bossait dessus avant, et est devenu le commandant principal de la Transat après la guerre : voir les rapports annuels à son sujet, sa notation, etc. C'est génial. Qu'est-ce que je donnerais pour voir la même chose pour Smith !
amour

Citation :
Il faudra modifier certaines choses sur wikipédia alors, et gardons la théorie du complot mafieux pour la légende. rire
C'est en cours ! clin
Revenir en haut Aller en bas
http://latiquequicrie.wordpress.com/
 
Le Normandie brûlé par la mafia ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le Normandie brûlé par la mafia ?
» Corwinna, été 500 et des brouettes... En Normandie
» Tour de Normandie de véhicules historiques...
» En Normandie aussi, la neige
» La Normandie en photo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: Belfast..................................................  :: Les autres navires-
Sauter vers: