Titanic


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  RechercherRechercher  PortailPortail  MembresMembres  Site perso sur Jack PhillipsSite perso sur Jack Phillips  ConnexionConnexion  Page FacebookPage Facebook  AFTAFT  NPSNPS  
Partagez | 
 

 Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Simon1976

avatar

Masculin
Age : 40
Messages : 497
Inscrit le : 11/07/2012
Localisation : CANADA

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Mer 25 Juil 2012 - 21:44

Oui, il faut en profiter avant que l'épave s'écroule.

Advenant le cas, on pourra toujours se rabattre sur le Britannic, plus facile d'accès et mieux préservé. sourire
Revenir en haut Aller en bas
LadyPierce

avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1785
Inscrit le : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Dim 20 Jan 2013 - 20:54

Malgré le manque d’oxygène aux très grandes profondeurs, les structures d’acier de l’épave du Titanic sont cependant très endommagées par les attaques des micro-organismes des fonds marins et se dégradent rapidement.
La comparaison des images vidéo prises lors des expéditions de 1993 à 1998 montre que cette dégradation a subi une importante évolution en seulement 5 années.
L’expédition 2000 a confirmé que ce processus ne cessait de s’accélérer.
En Juillet 2003, une équipe de chercheurs, de scientifiques et d’explorateurs, a effectué plusieurs plongées sur l’épave. Elle a constaté la détérioration progressive de la proue et l’effondrement de l’infrastructure. Depuis 2 ans, le mât avant, le pont des embarcations et le quartier des officiers se sont effondrés.

On estime que, d’ici à une dizaine d’années, la charpente métallique du navire, rongée par ces bactéries, va commencer à s’écrouler, ensevelissant tout ce qu’elle abrite sous ses décombres.

Afin de perpétuer la mémoire du navire et de toutes les victimes de son naufrage, la récupération d’objets situés à l’intérieur de l’épave doit donc être effectuée au plus tôt pour présenter le minimum de risques.
Dans quelques années, les recherches ne seront donc plus possibles …

Mais, à la suite de son expédition de 2004 qui a mis en évidence d’importantes dégradations, Robert Ballard s’est élevé contre de nouvelles visites de l’épave.

Le 18 Juin 2004, une semaine à peine après la fin l’expédition, les États-Unis ont annoncé avoir signé un accord international destiné à préserver l’épave du Titanic et la protéger contre les pilleurs, et qui sera ensuite ratifié par le Congrès américain. Les quatre pays les plus étroitement liés au Titanic (Canada, États-Unis, France et Grande-Bretagne) ont négocié cet accord depuis 1997. En Novembre 2003, la Grande-Bretagne avait signé l’accord, qui entre en vigueur quand au moins deux pays l’ont ratifié ou accepté. Selon l’accord, le Titanic est considéré comme un « mémorial maritime international », ce qui permettra d’encadrer les activités de plongée sur le site de l’épave.

Début Juin 2006, le Canada, les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont décidé de s’unir pour accroître la protection du site où repose le Titanic. Les quatre pays se sont entendus pour refuser toute aide financière ou technique à quiconque organisera une expédition de récupération d’objets sur l’épave non parrainée par le groupe.

Une certitude est donc que l’épave du Titanic restera à jamais un mémorial maritime, en hommage aux victimes.

Le coffre-fort principal du navire gît toujours au fond de l’océan avec les 300 millions de dollars de bijoux qu’il est supposé contenir …






Smile
Revenir en haut Aller en bas
Lily

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1499
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Lun 21 Jan 2013 - 13:12

LadyPierce a écrit:
Malgré le manque d’oxygène aux très grandes profondeurs, les structures d’acier de l’épave du Titanic sont cependant très endommagées par les attaques des micro-organismes des fonds marins et se dégradent rapidement.
La comparaison des images vidéo prises lors des expéditions de 1993 à 1998 montre que cette dégradation a subi une importante évolution en seulement 5 années.
L’expédition 2000 a confirmé que ce processus ne cessait de s’accélérer.
En Juillet 2003, une équipe de chercheurs, de scientifiques et d’explorateurs, a effectué plusieurs plongées sur l’épave. Elle a constaté la détérioration progressive de la proue et l’effondrement de l’infrastructure. Depuis 2 ans, le mât avant, le pont des embarcations et le quartier des officiers se sont effondrés.

On estime que, d’ici à une dizaine d’années, la charpente métallique du navire, rongée par ces bactéries, va commencer à s’écrouler, ensevelissant tout ce qu’elle abrite sous ses décombres.

Afin de perpétuer la mémoire du navire et de toutes les victimes de son naufrage, la récupération d’objets situés à l’intérieur de l’épave doit donc être effectuée au plus tôt pour présenter le minimum de risques.
Dans quelques années, les recherches ne seront donc plus possibles …

Mais, à la suite de son expédition de 2004 qui a mis en évidence d’importantes dégradations, Robert Ballard s’est élevé contre de nouvelles visites de l’épave.

Le 18 Juin 2004, une semaine à peine après la fin l’expédition, les États-Unis ont annoncé avoir signé un accord international destiné à préserver l’épave du Titanic et la protéger contre les pilleurs, et qui sera ensuite ratifié par le Congrès américain. Les quatre pays les plus étroitement liés au Titanic (Canada, États-Unis, France et Grande-Bretagne) ont négocié cet accord depuis 1997. En Novembre 2003, la Grande-Bretagne avait signé l’accord, qui entre en vigueur quand au moins deux pays l’ont ratifié ou accepté. Selon l’accord, le Titanic est considéré comme un « mémorial maritime international », ce qui permettra d’encadrer les activités de plongée sur le site de l’épave.

Début Juin 2006, le Canada, les États-Unis, la Grande-Bretagne et la France ont décidé de s’unir pour accroître la protection du site où repose le Titanic. Les quatre pays se sont entendus pour refuser toute aide financière ou technique à quiconque organisera une expédition de récupération d’objets sur l’épave non parrainée par le groupe.

Une certitude est donc que l’épave du Titanic restera à jamais un mémorial maritime, en hommage aux victimes.

Le coffre-fort principal du navire gît toujours au fond de l’océan avec les 300 millions de dollars de bijoux qu’il est supposé contenir …






Smile

Pour l'instant, la Convention signée appelée souvent "Titanic Agreement" n'a aucune valeur juridique et n'est pas applicable. En plus de cela, le Titanic a coulé dans une zone internationale qui n'est pas régie par un quelque droit de propriété. Cela veut dire que tout le monde peut aller sur l'épave mais en général les Etats respectent la zone de l'épave. Les seules droits de propriété qui ont été attribués ont été ceux d'une collection de 1800 objets de l'épave par la France en 1993 et depuis 1994, la RMS Titanic Inc. (RMST) détenait un droit d'exploitation et un droit de propriété (plus en théorie qu'en pratique). Mais ces droit de propriété ne valent que nationalement et non internationalement.
Revenir en haut Aller en bas
LadyPierce

avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1785
Inscrit le : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Lun 21 Jan 2013 - 14:38

Citation :

Pour l'instant, la Convention signée appelée souvent "Titanic Agreement" n'a aucune valeur juridique et n'est pas applicable. En plus de cela, le Titanic a coulé dans une zone internationale qui n'est pas régie par un quelque droit de propriété. Cela veut dire que tout le monde peut aller sur l'épave mais en général les Etats respectent la zone de l'épave. Les seules droits de propriété qui ont été attribués ont été ceux d'une collection de 1800 objets de l'épave par la France en 1993 et depuis 1994, la RMS Titanic Inc. (RMST) détenait un droit d'exploitation et un droit de propriété (plus en théorie qu'en pratique). Mais ces droit de propriété ne valent que nationalement et non internationalement.


En gros, sa sert a rien se traité... :/
Revenir en haut Aller en bas
Lily

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1499
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Lun 21 Jan 2013 - 16:15

Je ne pense pas ça mais le droit international se met difficilement en place car chaque Etat est souverain et s'engage ou non en ratifiant ou pas un traité.
Revenir en haut Aller en bas
Denis

avatar

Masculin
Messages : 2587
Inscrit le : 31/03/2012

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Lun 21 Jan 2013 - 17:56

Dans son malheur, l'épave à quelque chose de bon néanmoins. Un naufrage quelques miles plus loin et l'épave aurait reposé à très faible profondeur (environ 300 mètres), ce qui aurait été une aubaine pour les pilleurs en tout genre. Donc, il est mieux protégé avec ses 3800 mètres d'eau au dessus de sa structure.

Denis.
Revenir en haut Aller en bas
LadyPierce

avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1785
Inscrit le : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Lun 21 Jan 2013 - 18:47

Citation :
Dans son malheur, l'épave à quelque chose de bon néanmoins. Un naufrage quelques miles plus loin et l'épave aurait reposé à très faible profondeur (environ 300 mètres), ce qui aurait été une aubaine pour les pilleurs en tout genre. Donc, il est mieux protégé avec ses 3800 mètres d'eau au dessus de sa structure.

Denis.


C'est pas moi qui ira sous l'eau j'aurai bien peur... Mais c'est pas plus mal ! éclat
Revenir en haut Aller en bas
Canard-jaune

avatar

Masculin
Age : 17
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Lun 21 Jan 2013 - 19:02

Andrews_Thomas a écrit:
Dans son malheur, l'épave à quelque chose de bon néanmoins. Un naufrage quelques miles plus loin et l'épave aurait reposé à très faible profondeur (environ 300 mètres), ce qui aurait été une aubaine pour les pilleurs en tout genre. Donc, il est mieux protégé avec ses 3800 mètres d'eau au dessus de sa structure.

Denis.

Elle ne serait pas aussi abimée, aussi...
Revenir en haut Aller en bas
JaguarBlitz

avatar

Masculin
Messages : 53
Inscrit le : 21/01/2013
Localisation : Nantes

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Mar 22 Jan 2013 - 21:54

C'est vraiment triste et dire qu'on est la a attendre sans pouvoir rien faire...
Revenir en haut Aller en bas
LadyPierce

avatar

Féminin
Age : 24
Messages : 1785
Inscrit le : 15/01/2013

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Mer 23 Jan 2013 - 12:09

On lui construit une cloche de verre pour le conservé ?
Revenir en haut Aller en bas
Canard-jaune

avatar

Masculin
Age : 17
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Mer 23 Jan 2013 - 12:10

LadyPierce a écrit:
On lui construit une cloche de verre pour le conservé ?

Cette cloche serait la plus imposante construction humaine jamais réalisée. oO J'imagine les défis techniques pour la construire, la transporter, l'installer, la maintenir, et vider l'eau contenue dedans...
Revenir en haut Aller en bas
Colargol

avatar

Masculin
Age : 22
Messages : 844
Inscrit le : 18/10/2012
Localisation : Sur le quai de la gare :P

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Mer 23 Jan 2013 - 17:09

Et quand tu auras vidé l'eau, la pression à cette profondeur la fera éclater... éclat
Revenir en haut Aller en bas
Canard-jaune

avatar

Masculin
Age : 17
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Mer 23 Jan 2013 - 19:31

colargol a écrit:
Et quand tu auras vidé l'eau, la pression à cette profondeur la fera éclater... éclat

... si elle ne saute pas en l'air avant... *se rappelle d'une bande-dessinée Picsou*
Revenir en haut Aller en bas
Lily

avatar

Féminin
Age : 27
Messages : 1499
Inscrit le : 08/01/2011
Localisation : Bourges

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Mer 23 Jan 2013 - 20:09

LadyPierce a écrit:
On lui construit une cloche de verre pour le conservé ?

Je n'ose imaginer le coût de construction et d'installation de la cloche sur un site de quelques 6km de diamètre (avec la proue, le champs de débris et la poupe). On devrait compter en millier de millions.
Revenir en haut Aller en bas
PassionTITANIC<3

avatar

Féminin
Messages : 88
Inscrit le : 24/01/2014
Localisation : Au pied du grand escalier en attendant Léonardo qui n'arrive toujours pas!

MessageSujet: Re: Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore   Ven 24 Jan 2014 - 21:35

c dépriment  Smile pleur doute 
Revenir en haut Aller en bas
 
Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une mystérieuse bactérie ronge l’épave qui se détériore
» La mystérieuse affaire de Styles
» Réapparition mystérieuse 20 ans après le naufrage
» La fleur mystérieuse
» Vingt mille lieues sous les mers et L'île mystérieuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Titanic :: La tragédie................................... :: L'épave-
Sauter vers: