Insomnie... : calcul du temps du naufrage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Insomnie... : calcul du temps du naufrage

Message  RMS le Sam 27 Nov 2010 - 15:39

Bonjours a tous


Je ne savais pas ou poster ceci, mais comme ca parle de l'aspect structurelle du bateau....

Cette nuit, j'ai souffert d'insomnie due au Titanic, impossible de fermer l'œil... J'imaginais sans arrêt ce qu'a du être la nuit du naufrage... Vers 1h00 du matin je décidais de me lever de sortir mes blue Print du bateau de les étaler sur mon bureau ,d'essayer une fois de plus d'analyser la chronologie des évènements....
Ensuite j'ai retourner le problème dans l'autre sens... Et si le Titanic avait taper l'iceberg ailleurs que sur sont flanc avant que ce serait il passé.... Si dans la manœuvre d'évitement le bateau avait taper a l'arrière.... Que ce serait il passé..... SI il avait tapé au milieu...

Le Pire quand on analyse le naufrage c'est que l'on se rend compte que il s'en est fallu de très peut pour que le Bateau reste a flot... Après le contacte avec l'Iceberg l'eau repli largement le 5 premier compartiment sur 15, ensuite elle remplit sur 50-60 CM la soute a charbon de la chaufferie 5... et la le bateau arrive a un point de "stabilité" ou il arrête de s'enfoncer.... Du moins jusqu'à ce que l'eau ne dépasse le pont E ou les cloisons étanches n'était plus installées... Donc l'eau monta par les escaliers pour redescendre par d'autre escaliers etc et inonda tout les compartiment un a les suite des autres.... Il ma fallu pas mal de temps et quelques calculs pour réellement comprendre que le bateau avait atteint un seuil de flottabilité avant que l'eau ne surpasse les cloisons du pont E.

Une fois ceci effectuer il était facilement 2h45 du matin la fatigue ne frappait toujours pas a la porte, alors je me suis installer devant ma maquette de 1m50 et je l'ai observer , essayé d'imaginer comment un Monstre telle que celui la avait pu sombrer si lentement et c'est la que je compris que la construction en elle même était bonne car si on regarde il n'y a aucun autre naufrage avec ce style de bateau qui mit au-temps de temps a couler. Thomas Andrews avait fait du bon boulot, seulement ce qui est arriver cette nuit la, était un des seul scénario qui n'avait pas été envisagé par les concepteurs du bateau... Le fait que la coque soit percée a plusieurs endroit sur une distance de 50-70 Mètre a clairement condamné le bateau.


Vers 4h30 du matin après avoir lui quelques page de "La découverte du Titanic" Par Robert Ballard, je me suis au final endormis...



Voila je vous ai raconté ceci afin de vous faire part des réflexions que je me suis faites cette nuit.


Bonne journée
avatar
RMS


Messages : 19
Inscrit le : 22/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Insomnie... : calcul du temps du naufrage

Message  Chandra le Sam 27 Nov 2010 - 18:36

hum je pense qu'on n'à tous eu ce genre de nuit et de calcul même moi je mis suis mise il y a quelques mois je m'était trompée dans mais calculs j'ai due m'y reprendre à 3 nuits enfaite pas d'un coup ... inter la 1er fois j'étais arrivée à plus de 4h45 de naufrage... si seulement ça aurais pu être la réalité ...
avatar
Chandra


Féminin
Messages : 179
Inscrit le : 12/08/2010
Localisation : sous le Dome ou dans le salon lecture

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum