La photographie des morts

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Qu'en pensez vous ?

14% 14% 
[ 4 ]
21% 21% 
[ 6 ]
7% 7% 
[ 2 ]
14% 14% 
[ 4 ]
0% 0% 
[ 0 ]
0% 0% 
[ 0 ]
34% 34% 
[ 10 ]
0% 0% 
[ 0 ]
10% 10% 
[ 3 ]
 
Total des votes : 29

Re: La photographie des morts

Message  yarra le Mar 20 Nov 2012 - 18:43

Sha're a écrit:


A l'époque victorienne, des familles photographiaient leurs défunts. Elles gardaient ces clichés en souvenir dans un album, en cadre ou les portaient en pendentif et en envoyaient à la famille qui n'avait pas pu assister à l'enterrement. Les mises en scènes peuvent paraître choquante, c'est comme si les défunts étaient toujours vivants, simplement endormis. Les animaux aussi étaient photographiés.
Se peut-il qu'à la belle époque certaines familles continuaient cette tradition ?


Plus d'explications et des photos des défunts. Ames sensibles s'abstenir !
http://www.croyances-populaires.fr/us-et-coutumes/photographie-des-morts-epoque-victorienne-231/
J'ai une photo de mon frère dcd à l'age de 29 jours , il est dans les bras d'une tante qui est sa marraine , c'est la seule façon pour mes autres frères de pouvoir dire qu'ils l ' ont vu .
Il y a deux ans , j'ai perdu une cousine de 30 ans , les parents ont pris des photos sur son lit de mort . Mais nous parlons ici de la Bretagne ou l 'approche avec la mort est encore pas un sujet tabou .
avatar
yarra


Masculin
Messages : 665
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photographie des morts

Message  Mathusalem le Mar 20 Nov 2012 - 19:12

Les Bretons n'ont peut-être pas entièrement tort. Voici ce qu'en pense le général Alexandre Lalanne-Berdouticq :
"L’histoire nous enseigne que les populations qui ont peur de la mort sont celles qui disparaissent de la surface du globe. Notre manière "d’évacuer" la mort de la vie sociale est effrayante en elle-même, car un jour ou l’autre nous devrons combattre pour notre vie, et donc la risquer. Ne pas s’y préparer c’est nous assurer de perdre cette vie à coup sûr.
Cela s’appelle la lâcheté, qui n’a jamais attendri aucun adversaire déterminé ; jamais, bien au contraire
".
(Discours de clôture prononcé à l'Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale)

_________________
avatar
Mathusalem


Masculin
Age : 71
Messages : 5112
Inscrit le : 05/07/2007
Localisation : Sur la passerelle du Californian

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photographie des morts

Message  LittleTony87 le Mar 20 Nov 2012 - 19:18

Papy 75 a écrit:Les Bretons n'ont peut-être pas entièrement tort. Voici ce qu'en pense le général Alexandre Lalanne-Berdouticq :
"L’histoire nous enseigne que les populations qui ont peur de la mort sont celles qui disparaissent de la surface du globe. Notre manière "d’évacuer" la mort de la vie sociale est effrayante en elle-même, car un jour ou l’autre nous devrons combattre pour notre vie, et donc la risquer. Ne pas s’y préparer c’est nous assurer de perdre cette vie à coup sûr.
Cela s’appelle la lâcheté, qui n’a jamais attendri aucun adversaire déterminé ; jamais, bien au contraire
".
(Discours de clôture prononcé à l'Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale)
Tout à fait vrai, d'autant que la mort est probablement la seule chose par laquelle on est tous amenés à passer un jour. La vie, c'est comme la salle d'attente du dentiste. On sait que la fin sera pas drôle, et on sait pas pour combien de temps on attend. Alors autant profiter de ce temps avec un bon magazine plutôt qu'à penser à la suite ! rire
avatar
LittleTony87


Masculin
Age : 27
Messages : 6122
Inscrit le : 15/11/2009
Localisation : Trop près, beaucoup trop près.

http://latiquequicrie.wordpress.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photographie des morts

Message  Simon1976 le Mar 20 Nov 2012 - 20:08

Mourir, c'est comme traverser une rivière sur un pont. pou
avatar
Simon1976


Masculin
Age : 41
Messages : 502
Inscrit le : 11/07/2012
Localisation : CANADA

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photographie des morts

Message  Canard-jaune le Mar 20 Nov 2012 - 20:19

LittleTony87 a écrit:
Papy 75 a écrit:Les Bretons n'ont peut-être pas entièrement tort. Voici ce qu'en pense le général Alexandre Lalanne-Berdouticq :
"L’histoire nous enseigne que les populations qui ont peur de la mort sont celles qui disparaissent de la surface du globe. Notre manière "d’évacuer" la mort de la vie sociale est effrayante en elle-même, car un jour ou l’autre nous devrons combattre pour notre vie, et donc la risquer. Ne pas s’y préparer c’est nous assurer de perdre cette vie à coup sûr.
Cela s’appelle la lâcheté, qui n’a jamais attendri aucun adversaire déterminé ; jamais, bien au contraire
".
(Discours de clôture prononcé à l'Institut des Hautes Etudes de Défense Nationale)
Tout à fait vrai, d'autant que la mort est probablement la seule chose par laquelle on est tous amenés à passer un jour. La vie, c'est comme la salle d'attente du dentiste. On sait que la fin sera pas drôle, et on sait pas pour combien de temps on attend. Alors autant profiter de ce temps avec un bon magazine plutôt qu'à penser à la suite ! rire

Jolie comparaison! rire
avatar
Canard-jaune


Masculin
Age : 18
Messages : 7586
Inscrit le : 19/05/2009
Localisation : Mare aux canards

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photographie des morts

Message  yarra le Mar 20 Nov 2012 - 20:36

Simon1976 a écrit:Mourir, c'est comme traverser une rivière sur un pont. pou

On embarque sur un navire et en regardant vers l'arrière , l'on voit sa famille ses amis qui pleurent qui font des signes d'adieu et cela nous attriste , alors doucement à regret c'est vers l'avant que le regard se porte maintenant et la bas au loin nous viens des cris de joie et des saluts de bienvenue , tous ceux parti avant nous sont là et attendent notre débarquement et la joie nous revient .

La mort nous souri a tous, tous ce qu'on peut faire c'est sourire a la mort. On ne sait qui a écrit ça , mais je trouve ça tellement vrais .
avatar
yarra


Masculin
Messages : 665
Inscrit le : 26/05/2012
Localisation : Bretagne

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photographie des morts

Message  Simon1976 le Jeu 22 Nov 2012 - 0:52

yarra a écrit:
Simon1976 a écrit:Mourir, c'est comme traverser une rivière sur un pont. pou

On embarque sur un navire et en regardant vers l'arrière , l'on voit sa famille ses amis qui pleurent qui font des signes d'adieu et cela nous attriste , alors doucement à regret c'est vers l'avant que le regard se porte maintenant et la bas au loin nous viens des cris de joie et des saluts de bienvenue , tous ceux parti avant nous sont là et attendent notre débarquement et la joie nous revient .

La mort nous souri a tous, tous ce qu'on peut faire c'est sourire a la mort. On ne sait qui a écrit ça , mais je trouve ça tellement vrais .

Au cimetière, j'ai lu sur une pierre tombale: "La fin est un commencement"

Et je trouve que c'est vrai; la mort est la fin de notre vie terrestre et le début de la vie qui n'a pas de fin. pou
avatar
Simon1976


Masculin
Age : 41
Messages : 502
Inscrit le : 11/07/2012
Localisation : CANADA

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photographie des morts

Message  Marielle le Lun 4 Fév 2013 - 19:44

Tiphaine a écrit:Tient, il faudrait que je vois ce film !

La photographie des morts ne me choque pas du tout, bien que ça fasse drôle au début de voir une enfant morte au milieu de ses poupées.
C'est vrai qu'il n'y avait pas du tout la même approche de la mort à cette époque.


Excellent film mais à ne pas voir seule la nuit tombante rire ; je l'ai chez moi content ; les photos des morts sont plus que troublantes mais à l'époque c'était courant... pour leur âme...
avatar
Marielle


Féminin
Messages : 372
Inscrit le : 16/01/2013
Localisation : With James Paul ; have funny time

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photographie des morts

Message  LadyPierce le Lun 4 Fév 2013 - 20:50

Ou sont les photographies? Petite je regardais dans les tombes entre ouverte, quelque curieuse... J'ai vu quelque mort c'est fascinant et troublant à la fois..
avatar
LadyPierce


Féminin
Age : 24
Messages : 1816
Inscrit le : 15/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photographie des morts

Message  Marielle le Mar 5 Fév 2013 - 20:01

Simon1976 a écrit:Mourir, c'est comme traverser une rivière sur un pont. pou


Très belle phrase.... sfcsz
avatar
Marielle


Féminin
Messages : 372
Inscrit le : 16/01/2013
Localisation : With James Paul ; have funny time

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photographie des morts

Message  Simon1976 le Mer 6 Fév 2013 - 16:19

Marielle a écrit:
Simon1976 a écrit:Mourir, c'est comme traverser une rivière sur un pont. pou


Très belle phrase.... sfcsz

Ça m'arrive d'en sortir de temps en temps. rire
avatar
Simon1976


Masculin
Age : 41
Messages : 502
Inscrit le : 11/07/2012
Localisation : CANADA

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photographie des morts

Message  Mamouazelle le Dim 17 Fév 2013 - 11:10

Prendre des défunts en photo se fait toujours aujourd'hui.
Je fais partie de ceux que ça choque. Mais dans un sens, n'est-ce pas une manière comme une autre de faire le deuil ?
avatar
Mamouazelle


Féminin
Messages : 46
Inscrit le : 01/02/2013
Localisation : au port de Cherbourg

http://madmoizellesarah.canalblog.com

Revenir en haut Aller en bas

L'étrange mode des photos post-mortem du XIXe siècle

Message  LadyPierce le Mar 20 Aoû 2013 - 15:48

A cette époque il était tout à fait commun d'immortaliser le souvenir d'un défunt - enfant ou adulte - en réalisant un portait avant son inhumation.

Une telle tradition a de quoi choquer vue de 2013. Au XIXe siècle, pourtant, il n'y avait rien de morbide à faire poser ou à prendre la pose au côté d'un membre de sa famille fraichement décédé. Cette pratique inspirée du memento mori, genre artistique montrant la mort pour mieux rappeler la futilité de la vie, existait déjà sous forme de peintre. Avec l'avènement de la photographie et du daguerréotype au cours des années 1830, elle s'est démocratisée et a connu un véritable boom.

Avec la forte mortalité infantile qui sévissait dans l'Angleterre Victorienne (1837-1901), bon nombre de ces clichés mettent en scène des nourrissons et de jeunes enfants. Bien souvent, il s'agit de la seule photo prise par sa famille. Les adultes ne sont pas en reste, et on a même parfois recours à une machine permettant de le maintenir debout, plutôt que de le faire poser allongé dans son cercueil. Car la plupart de ces photos ont pour but de donner vie une dernière fois au défunt, endimanché et entouré de ses proches, avec les yeux ouverts. Un cérémoniel qui renforce le malaise qu'on peut ressentir en regardant ces portraits post-mortem avec un regard contemporain. Autrefois emprunts de respect et de romantisme, ils nous semblent aujourd'hui vulgaires, dérangeants, glauques. Signe que notre rapport à la mort a bien changé en un peu plus d'un siècle de temps.





avatar
LadyPierce


Féminin
Age : 24
Messages : 1816
Inscrit le : 15/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photographie des morts

Message  LadyPierce le Mar 20 Aoû 2013 - 15:50



cfgj 

avatar
LadyPierce


Féminin
Age : 24
Messages : 1816
Inscrit le : 15/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: La photographie des morts

Message  Historiapassionata le Mar 20 Aoû 2013 - 16:33

Je déplace le sujet

_________________

Marguerite Dubois - Mathilde Van de Velde - Gaston François


Du soleil la lumière étreint la terre,
Les rais de lune baisent la mer,
Mais que vaut donc tout cet ouvrage tendre,
Si toi tu ne m’embrasses pas ?
Percy Shelley
avatar
Historiapassionata


Féminin
Age : 25
Messages : 5071
Inscrit le : 12/12/2006
Localisation : Les pieds sur terre et la tête dans les étoiles.

http://lsvmonarchie.blogspot.com

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum